In Sun We Trust
[ Nouvel arrêté tarifaire 2017 ]

Rentabilité panneaux solaires

Prix, rentabilité, réduction de facture d’électricité, autoconsommation, thermique et primes

ou appelez-nous au 01.43.98.62.83

Coût et rentabilité des panneaux solaires en 2017

Les panneaux solaires photovoltaïques sont-ils toujours rentables après le nouvel arrêté tarifaire de 2017 ?

Existe-t-il encore des primes pour l’installation de panneaux solaires ?

Quelles sont les options à votre disposition ?

On fait le point afin de vous permettre d’y voir plus clair.

Vous cherchez quelque chose en particulier ? Cliquez sur ce sommaire afin d’accéder rapidement à la partie qui vous intéresse :

Pourquoi utiliser le soleil ?

« Devenir plus autonome. Faire des économies sur sa facture d’électricité. Éviter la hausse du tarif de l’électricité. Lutter contre le réchauffement climatique. Faire baisser la part du nucléaire en France. Apporter une plus-value à son logement. »

Il existe de très nombreuses raisons de passer à l’énergie solaire. C’est d’ailleurs pour cela que de plus en plus de Français investissent dans des panneaux solaires chaque année.

En effet, 7 Français sur 10 déclarent souhaiter équiper leur logement d’une installation solaire pour alimenter leur propre consommation d’énergie dans les 5 années à venir.

Qu’est-ce qui explique cet engouement pour l’énergie solaire ?

C’est très simple. Il est aujourd’hui facile d’installer des panneaux solaires sur son toit et de commencer à générer de l’énergie pour sa maison et à faire des économies sur ses factures d’électricité.

Mais le solaire est-il viable en France ?

Le Soleil envoie chaque jour sur Terre de quoi couvrir – largement – nos besoins énergétiques : selon l’Institut National de l’Energie Solaire, le territoire français reçoit chaque année l’équivalent de 200 fois la consommation nationale d’énergie (250 Mtep). A elles seules, les toitures de nos bâtiments reçoivent de quoi couvrir 4 fois les besoins énergétiques de notre pays.

Propre et gratuite, l’énergie solaire est aussi quasiment inépuisable : nous en avons encore pour 4 à 5 milliards d’années… de quoi voir venir !

Il existe plusieurs façons de récupérer cette énergie pour notre usage domestique :

  • l’habitat passif, dont l’architecture permet d’utiliser directement le rayonnement solaire pour le chauffage et l’éclairage de jour ;
  • les panneaux solaires thermiques, qui transforment l’énergie du Soleil en chaleur, afin d’alimenter les réserves d’eau chaude sanitaire et/ou le chauffage central ;
  • et enfin, les panneaux solaires photovoltaïques, qui transforment cette énergie en électricité.

Et si vous produisiez votre propre électricité ?

Devis demandé vendredi matin, appel reçu le soir même et visite de l’installateur le lundi suivant ! Le chantier s’est très bien passé et mes panneaux produisent même plus que ce qu’on m’avait indiqué !!!

Image Caption

Ben G.

Revente d'électricité

RESSOURCES ESSENTIELLES

Combien coûtent des panneaux solaires ?

Le prix d’une installation photovoltaïque dépend de 3 facteurs relativement simples :

1. Le premier facteur est évidemment lié à ce que vous recherchez en passant à l’énergie solaire.

  • Vous souhaitez entrer dans l’ère de l’indépendance et réduire vos factures d’électricité ? L’autoconsommation semble faite pour vous.
  • Vous voulez faire un investissement rentable et sûr ? La production et la vente d’électricité à EDF est plus adaptée.

2. La taille disponible sur votre toiture est souvent un critère important lors du passage à l’énergie. En effet, les personnes bénéficiant d’un toit de grande taille, de plus de 60m², ont souvent intérêt à opter pour la vente d’électricité s’ils cherchent la rentabilité optimale.

3. Le type de panneaux ou de tuiles photovoltaïques utilisés, la solution de stockage, l’onduleur ou micro onduleur, les éléments de montage et les options peuvent également faire varier le prix d’une installation photovoltaïque.

En clair, quel est le prix d’une installation photovoltaïque ?

Vous devez compter environ :

  • 4 500€ pour une installation de 1.5 kWc ;
  • 6 500€ pour une installation de 2.5 kWc ;
  • 9 000€ pour 3 kWc ;
  • 16 000€ pour 6 kWc ;
  • Et 22 000€ pour 9 kWc.

Il faut aujourd’hui compter, en moyenne, 2,60 € / Watt installé. Pour une installation de 3 kWc, il faut donc prévoir environ 360€ pour un mètre carré (m²) de panneaux installés.

Précisons quelque chose.

Tout d’abord, les prix affichés ci-dessus sont les prix moyens pratiqués par nos installateurs. Pour obtenir une estimation plus précise, il est conseillé de faire une estimation sur notre site.

Ensuite, toutes les pièces de votre installation photovoltaïque n’ont pas la même durée de vie. En effet, un onduleur fonctionne entre 8 et 12 ans en moyenne. Pour anticiper au mieux, nous prenons en compte le coût de remplacement de votre onduleur. Et ce, aussi bien dans les estimations de notre application, que dans les devis réalisés par nos installateurs. Les batteries ont quant à elles une durée de vie d’environ 10 ans. De plus, leur prix varie énormément en fonction de vos besoins en électricité et de la marque. De ce fait, nous ne les intégrons pas à notre simulateur.

Enfin, nous ne prenons pas ici en compte la prime à l’investissement que vous pouvez obtenir si vous optez pour l’autoconsommation.

Autoconsommation : quelle rentabilité ?

Selon une de nos récentes études menée sur Nantes Métropole, une installation de 1.5 kWc produit en un an l’équivalent de la consommation électrique d’un foyer équipé en électroménager, télévision, box internet ainsi que la consommation liée à l’éclairage.

Grâce à une installation similaire, vous pouvez réaliser une économie d’environ 16% sur vos factures d’électricité.

Afin d’atteindre et de dépasser ces objectifs ambitieux, l’association met à disposition des points de collecte gratuits afin de transporter les déchets vers des usines spécialisées. Il en existe aujourd’hui plus de 100 rien qu’en France.

Si vous souhaitez réduire encore d’avantage vos factures et attendre l’arrivée de batteries à des prix plus abordables, vous pouvez investir dans une installation de 3 kWC directement.

Qu’est-ce que cela change pour vous ?

Voyons cela en comparant les résultats et la rentabilité d’une installation de 3 kWc dans les accusant la plus grande différence d’ensoleillement en France. A savoir : Champmotteux (91150) et Aix-en-Provence (13080).

Selon nos calculs de rentabilité (actualités chaque mois depuis 2017), basés sur les algorithmes des Mines ParisTech et des données de Météo France, une personne de Champmotteux ayant une facture d’un montant de 1300€ peut :

  • faire 40% d’économies sur sa facture,
  • obtenir 2 850€ de bénéfice net en revendant son électricité non consommée sur 25 ans,
  • le tout pour 6 850€ (prime comprise).

Oui. Cela peut sembler incroyable mais une personne bénéficiant de seulement 1 676 heures d’ensoleillement annuel peut investir dans une installation photovoltaïque en autoconsommation et être rentable. Le temps couvert ne doit donc pas vous décourager !

Et pour Marseille ?

Une personne habitant à Marseille et payant 1 300€ de facture peut quant à elle :

  • faire 51% de réduction sur sa facture,
  • obtenir 4 250 de bénéfice net en revendant son électricité non consommée sur 25 ans,
  • pour un investissement de 7 450€ (prime comprise).

Conclusion ? Les panneaux solaires sont rentables où que vous habitiez !

Quelle prime pour l'autoconsommation ?

Depuis le nouvel arrêté tarifaire de 2017, les personnes souhaitant passer à l’énergie solaire en autoconsommation bénéficient maintenant d’une prime à l’investissement. La prime est fixée à :

  • 400 €/kWc pour une installation inférieure ou égale à 3 kilowatts-crête (kWc) ;
  • 300 €/kWc pour une installation d’une puissance comprise entre 3 et 9 kWc ;
  • 200 €/kWc pour une installation d’une puissance comprise entre 9 et 36 kWc ;
  • 100 €/kWc pour une installation d’une puissance comprise entre 36 et 100 kWc.

Pour bénéficier de cette prime à l’autoconsommation, votre projet solaire doit répondre à une des conditions suivantes :

  • Votre installation photovoltaïque est faite en surimposition.

ou

  • Votre système photovoltaïque est installé sur une toiture plate.

ou

  • Votre installation remplit une fonction de bardage, de brise-soleil, d’allège, de garde-corps, de pergolas, de mur-rideau ou d’ombrière.

La prime est accordée sans condition de ressources et son montant sera versé durant les 5 premières années de production de votre installation photovoltaïque.

Attention, pensez à la demander avant de signer votre devis. Cette prime a pour objectif d’inciter les français à réaliser des travaux en économie d’énergie et n’est donc pas rétroactive !

Prime à l’investissement : quelle démarche ?

Vous ne trouvez nulle part comment obtenir effectivement cette prime ?

C’est bien normal. C’est EDF OA qui est chargé de vous verser cette prime. Cependant, 4 mois après la sortie du nouvel arrêté tarifaire, EDF n’a pas communiqué clairement les démarches à engager pour obtenir cette fameuse prime à l’investissement.

Nous échangeons actuellement avec EDF afin de vous apporter une réponse claire le plus rapidement possible.

Rachat de l'électricité par EDF

La disparition du crédit d’impôt n’a en rien entamé la rentabilité des panneaux solaires avec revente totale de l’électricité produite.

Vous doutez ? On vous le prouve en 3 points :

  1. Un investissement sûr. Parce que le contrat d’obligation d’achat est garanti par la loi. Et à condition d’avoir fait appel à des installateurs qui aiment le travail bien fait, vos panneaux résisteront très bien au passage du temps – 30 ans de longévité en moyenne, avec 80 % du potentiel de production préservé.

  2. Un investissement compétitif. Parce qu’une installation PV génère un retour sur investissement jusqu’à 20 fois supérieur au livret A. La plupart des systèmes sont remboursés au bout de 10 à 12 ans, grâce au tarif d’achat – parfois moins si la configuration de la toiture est particulièrement optimale. Et même après l’expiration du contrat avec EDF, vos panneaux continueront de produire de l’électricité gratuite !

  3. Un investissement éthique, parce qu’investir dans la pose de panneaux solaires, c’est voter en faveur d’un modèle énergétique plus démocratique, moins conflictuel et plus respectueux de la planète.

Comment calculer la rentabilité de vos panneaux photovoltaïques ?

Les rendements et ainsi la rentabilité de vos panneaux solaires photovoltaïques dépendent de :

  1. Le type de silicium composant les panneaux solaires

  2. La puissance de votre installation photovoltaïque

  3. L’orientation et l’inclinaison des panneaux solaires

  4. Votre situation géographique

  5. Les ombrages provenant des obstacles proches (arbre, immeuble) ou lointains (chaîne de montagnes)

  6. Le rythme de nettoyage de vos panneaux

Calculer sa production potentielle est donc quelque peu complexe. Pour vous faire gagner du temps et vous permettre de calculer précisément vos rendements, nous avons créé avec l’IGN et les MINES ParisTech un simulateur capable de vous fournir l’estimation la plus précise de votre potentiel solaire

Solaire thermique : quel avantage ?

Pour rappel, les panneaux solaires thermiques piègent la chaleur issue de la lumière du Soleil et la transmettent à un fluide caloporteur circulant à l’intérieur des panneaux. Ce liquide va ensuite chauffer l’eau sanitaire contenu dans votre ballon de stockage.

Ce n’est pas tout !

Votre chauffe-eau solaire peut également être relié à plusieurs circuits : un pour votre eau chaude sanitaire et un second pour le chauffage alimentant vos radiateurs à eau et votre plancher chauffant.

Une installation thermique vous permet diviser par deux vos dépenses liées à l’eau chaude. Une installation classique est composée d’un panneau solaire thermique, d’un ballon de 400 litres et coûte environ 4 000€.

L’installation est rentabilité en 12 ans grâce au crédit d’impôt dont vous pouvez bénéficier.

Comment bénéficier de ce crédit d’impôt ?

Pour obtenir le crédit d’impôt transition énergétique, votre installation doit être faite sur votre résidence principale et celle-ci doit être achevée depuis au moins 2 ans.

L’équipement doit être fourni et installé par une entreprise ou un artisan bénéficiant du label RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

Vous ne pourrez donc pas l’obtenir si vous installez vous-même votre kit thermique. Nous le déconseillons également pour des raisons évidentes de sécurité.

Vous avez trouvé ce que vous cherchiez ? Parfait !

Il manque une information ? Appelez-nous au 01.43.98.62.84 ! Nous serions ravis de vous répondre.

Apprenez-en plus