Selon un nouveau sondage commandé par le syndicat professionnel Enerplan, plus de 9 Français sur 10 ont une bonne opinion de l’énergie solaire. Ils la jugent porteuse d’emplois et de nombreux bienfaits écologiques. A l’approche des élections présidentielles, ce nouveau sondage sur l’énergie solaire devrait pousser les candidats à proposer des mesures ambitieuses. Car un mystère demeure : si les Français aiment à ce point les panneaux solaires, pourquoi sont-ils si peu nombreux à en installer chez eux ?

« Les panneaux solaires ne sont pas recyclables », « ce n’est plus rentable depuis des années »… on a tous entendu une de ces phrases, ou vu passer un reportage sur les arnaques aux panneaux solaires photovoltaïques. Pourtant, cela n’empêche pas les Français d’aimer l’énergie solaire !

C’est une tendance de fond, et ce nouveau sondage sur l’énergie solaire n’est pas le premier à l’avoir relevée. OpinionWay et Qualit’EnR avaient déjà mesuré, en janvier, l’opinion favorable dont bénéficient les énergies renouvelables. 96 % des sondés disaient souhaiter le développement d’au moins une filière renouvelable – avec le solaire thermique (production de chaleur) et le solaire photovoltaïque (production d’électricité) dans le trio de tête des filières les plus populaires. A l’inverse, les filières traditionnelles (nucléaire, pétrole ou encore gaz de schiste) semblaient susciter de moins en moins l’intérêt de nos concitoyens.

Le sondage d’Enerplan est allé plus loin, en demandant aux sondés quelles étaient les raisons qui expliquaient leur engouement pour l’énergie solaire. Plus de huit Français sur dix estiment ainsi que l’énergie solaire peut « créer des emplois dans les territoires », « contribuer efficacement à la lutte contre le dérèglement climatique » ou encore « contribuer à l’indépendance énergétique de la France ». Des résultats intéressants, alors que l’on citait souvent jusqu’ici l’industrie nucléaire comme une filière d’excellence française, peu émettrice de CO2 et garantissant notre souveraineté en matière d’énergie.

Des intentions à l’action, un fossé persistant

L’autre grand enseignement de ce nouveau sondage sur l’énergie solaire, c’est que les Français sont nombreux à vouloir s’équiper en panneaux solaires – quels que soient leur âge, leur orientation politique ou leur région d’habitation. 69 % des sondés envisagent de s’équiper pour alimenter leur propre consommation d’énergie (la fameuse « autoconsommation » dont nous parlions dans un précédent article de blog).

2016-10-20_175744
Enerplan a aussi sondé l’opinion des Français sur l’affirmation que « les installations solaires s’intègrent bien dans le paysage » 

Plus surprenant encore, ces résultats sont assez constants en fonction des différentes catégories de personnes. Certes, les personnes de plus de 65 ans ou vivant dans le Nord sont un peu moins nombreuses à vouloir s’équiper. Mais par exemple, malgré la faible importance accordée aux énergies renouvelables dans les débats du parti « Les Républicains », 2/3 des sympathisants de la droite et du centre ont l’intention de passer au solaire (on a d’ailleurs relevé le même genre de phénomène en Californie dans cet article de blog).  Et, n’en déplaise à ceux qui pourraient penser que l’énergie solaire est un luxe de riches, 3/4 des ménages les plus modestes (ou « CSP – » selon le jargon des sondeurs) souhaiteraient faire poser des panneaux solaires chez eux.

Pourtant, seulement 30 000 installations résidentielles sont réalisées chaque année en France. Un paradoxe qui pourrait s’expliquer par la mauvaise connaissance des aides. L’étude de Qualit’EnR avait montré que près d’un Français sur trois ignorait l’existence des crédits d’impôt, prêts à taux zéro et aides régionales visant à encourager les travaux d’économie d’énergie. Peut-on en déduire que beaucoup de Français ignorent aussi l’existence de l’obligation d’achat de l’électricité solaire ? Malheureusement, le nouveau sondage d’Enerplan n’apporte pas de précisions sur ce point.

On peut espérer que les candidats à l’élection présidentielle, ainsi que leurs équipes, se penchent sur cette question. Le message de ce nouveau sondage sur l’énergie solaire est on ne peut plus clair : les Français veulent voir plus de panneaux solaires, aussi bien chez eux que dans leur département ou commune. Plus de la moitié seraient même prêts à investir dans un mécanisme de financement participatif. Seuls 6 % estiment que les pouvoirs publics en font trop pour développer l’énergie solaire. Autant dire qu’il y a de quoi faire  🙂