L’industrie de l’énergie solaire est en constante évolution, et ça ne va pas s’arrêter en 2017. Toute l’équipe d’In Sun We Trust s’est réunie en ce début d’année pour vous apporter les futures tendances, et au passage vous souhaiter une très bonne année pleine de Soleil ! On vous propose aujourd’hui les 5 premières prédictions pour cette nouvelle année, après une année photovoltaïque 2016 remarquable. 

Voici ce qui vous attend donc en 2017 – PARTIE I :

Pour lire la deuxième partie, c’est par ici.

1. La Chine jouera les premiers rôles

Grâce à une année 2016 exceptionnelle, la Chine occupe aujourd’hui la pole position en termes de fabrication et de déploiement du photovoltaïque. C’est donc au niveau politique qu’ils auront l’occasion d’assumer leur place de leader pour l’année à venir. Avec l’incertitude autour du rôle que Donald Trump jouera pour les États-Unis, c’est l’occasion ou jamais de faire avancer ses positions stratégiques. 

Les fournisseurs de panneaux photovoltaïques chinois ont également réussi à contourner le système de prix minimum à l’importation imposé par l’Union Européenne, en fabriquant des panneaux solaires en Malaisie et dans d’autres pays asiatiques.  Cela devrait consolider le rôle de la Chine en tant que premier fabricant mondial, et contribuer à faire baisser le prix du photovoltaïque en France.

2. Le transport et le photovoltaïque fusionneront

On l’a vu récemment avec la route solaire : transport et panneaux solaires ne font plus qu’un ! Mais si cette fameuse route a permis de mettre la France sur le devant de la scène, ce n’est pas la seule manière dont les transports et l’énergie solaire vont s’associer en 2017.

Personne n’aurait pu imaginer une telle avancée des voitures électriques il y a encore un an. Pourtant, charger sa voiture avec de l’énergie non-renouvelable émet tout de même du CO2. 2017 devrait voir l’arrivée des premières stations services solaires et une forte augmentation des bornes de recharge. En France, Total a fait un premier pas vers ces stations services solaires en prévoyant de couvrir 5,000 de ses stations-services de panneaux photovoltaïques à travers sa filiale SunPower.

3. L’accord de Paris renforcera le photovoltaïque

L’Accord de Paris sur le climat est désormais en vigueur partout dans le monde, plusieurs années en avance sur le calendrier prévu. Tous les signataires vont donc devoir commencer à réaliser leurs objectifs nationaux, en vue de contenir le réchauffement bien en deçà de 2 degrés Celsius. Flexible et abordable, l’énergie solaire va prendre une part croissante dans ces efforts, au Nord comme au Sud – d’autant plus qu’elle a été mise à l’honneur par l’Alliance solaire internationale lancée durant la COP 21. Les Etats se sont donnés rendez-vous en 2018 pour faire le point sur les actions engagées au niveau national. Cela devrait les motiver à multiplier les projets photovoltaïques cette année !

4. Les pays en développement adapteront l’énergie solaire à grande échelle 

Le solaire est une solution simple et naturelle pour tout pays n’ayant pas encore d’infrastructure efficace : installer des batteries alimentées par des champs solaires est désormais possible à plus grande échelle, comme on a pu le voir en 2016 avec l’île Tesla.

2017 sera, pour de nombreux pays en développement, l’occasion de confirmer leur engouement pour les énergies renouvelables décentralisées. Certains pays d’Afrique ont déjà rapidement adopté les kits solaires prépayés, et devraient faire des émules un peu partout sur le continent. En plus d’être une solution accessible à tous, ces kits solaires permettent aux Africains vivant en dehors du réseau électrique d’améliorer considérablement leur qualité de vie.

5. Le prix du photovoltaïque devrait encore baisser

Grâce à la forte progression du marché mondial en 2016, les coûts de production et les prix à l’achat devraient diminuer tandis que l’efficacité des panneaux augmentera.

Pour vous donner un ordre d’idée, le prix moyen des panneaux au niveau mondial est passé de 0,63 € par watt fin 2013 à 0,52 € par watt fin 2015, soit une diminution de 17 % (il est encore trop tôt pour les chiffres de 2016, mais la courbe est similaire). La Chine est majoritairement responsable de cette baisse constante, avec 70% de la production mondiale. Parallèlement, l’efficacité moyenne des panneaux augmente. Elle se situe aujourd’hui entre 16 et 22% selon les fabricants et les types de technologies.

Pour la deuxième partie de nos prédictions 2017, cliquez ici.
Facebook Comments