Cet été, In Sun We Trust a posé ses valises (enfin, une borne tactile, pour être précis) dans l’espace « grand public » de Thémis Solaire Innovation, ancienne centrale solaire reconvertie en centre de recherche-développement. L’occasion de vous en apprendre un peu plus sur l’histoire étonnante de ce site touristique des Pyrénées-Orientales.

Thémis Solaire Innovation
« Et si quelqu’un veut me piquer ces panneaux solaires, je lui souhaite bonne chance » (Jimmy Carter)

Remontons d’abord à 1981, un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître… Les deux chocs pétroliers de 1973 et 1979 ont sensibilisé l’opinion et les dirigeants du monde entier à la raréfaction des énergies fossiles, et au potentiel des technologies renouvelables. C’est ainsi à cet époque que le Président Jimmy Carter fait installer des panneaux solaires sur le toit de la Maison Blanche (son successeur Ronald Reagan les fera aussitôt enlever, mais Barack Obama en remettra en 2013… fin de la parenthèse).

La France, qui s’est dotée d’un Commissariat à l’Énergie Solaire, décide elle aussi de progresser dans cette voie. Un plan ambitieux de développement du solaire est lancé, avec pour figure de proue la centrale Thémis : située à Targassonne sur le plateau de Cerdagne, elle bénéficie de l’un des meilleurs ensoleillements d’Europe, et d’une technologie très avancée pour l’époque. Plus de 200 miroirs géants réfléchissent les rayonnements du soleil vers une tour de 105 mètres de hauteur.

La renaissance d’un projet solaire ambitieux

Le site produit ainsi de l’électricité entre 1983 et 1986, date à laquelle l’Etat – jugeant le coût de production trop élevé – siffle la fin de la partie. Durant vingt ans, le site n’est utilisé que par des chercheurs du CNRS, qui se servent des miroirs pour traquer les étoiles. Quel comble, pour une ancienne centrale solaire, de n’être mise à profit qu’une fois la nuit tombée ! Finalement, à partir de 2005, le Conseil Général des Pyrénées-Orientales décide de réveiller cette belle endormie. Cellules solaires à concentration, panneaux solaires avec « trackers« , systèmes hybrides solaire/gaz naturel…Thémis Solaire Innovation (re)devient peu à peu un terrain d’expérimentation privilégié pour l’énergie solaire.

La borne ISWT a connu un franc succès cet été (contrairement à ce que suggère cette photo :) )
La borne ISWT s’est taillée un franc succès cet été. Elle prend, sur cette photo, une pause bien méritée  🙂

Le site a désormais pour objectif de devenir le centre européen de référence pour l’énergie solaire, qu’elle soit photovoltaïque ou à concentration. Une ambition qui se double d’une vocation pédagogique, puisque Thémis Solaire Innovation accueille plus de 10 000 personnes par an, notamment durant les vacances d’été et d’hiver. Pour la saison estivale 2016, In Sun We Trust y a installé une borne tactile, afin de permettre aux visiteurs de tester le potentiel solaire de leur toiture. Si vous l’avez manquée cet été (ainsi que les courses de karts solaires, Fab Labs solaires et jeux coopératifs), il ne vous reste qu’une seule solution : la simulation !

Facebook Comments