En 2021, les hausses successives du prix de l’électricité et du gaz sur le marché de gros ont provoqué un raz de marée. 

Les fournisseurs alternatifs ne disposent pas de capacités de production. Ils achètent donc une grande partie du gaz et de l’électricité sur les marchés de gros, qu’ils revendent ensuite à leurs adhérents.

Très exposés aux fluctuations sur ces fameux marchés de gros, beaucoup ne peuvent pas faire face à l’explosion de leurs coûts d’approvisionnement

Résultat : c’est la faillite.

4 Fournisseurs Alternatifs Français Ont Déjà Fait Faillite


En France, 4 fournisseurs alternatifs ont déjà mis la clé sous la porte

Après E.Leclerc énergies le 31 octobre 2021, c’est au tour de Cdiscount, Planète Oui et maintenant Bulb de jeter l’éponge.

D’origine britannique, Bulb Energy a été placé sous tutelle de l’État Outre-Manche.

Dans un communiqué paru le 20 janvier 2022, Bulb Energy déclare : 

En novembre, Simple Energy, la société mère de Bulb, a été placée sous tutelle au Royaume-Uni. Nous avons alors tout mis en œuvre pour sauver notre entreprise en France et avons épuisé toutes les options possibles, y compris une vente de l’entreprise. En raison des augmentations spectaculaires de l’énergie de gros, il est apparu évident que la poursuite de l’activité en l’état n’était pas une option viable

Cet exemple illustre la situation extrêmement compliquée au Royaume-Uni, où 21 fournisseurs alternatifs ont déjà fait faillite.

lignes haute tension pour la fourniture d'électricité

Le Nombre D’Offres Commerciales Divisé Par 2 En France


Fait rarissime, le Médiateur de l’énergie (organisme public chargé de recommander des solutions aux litiges entre les consommateurs et les fournisseurs d’électricité ou de gaz naturel) constate la raréfaction des offres commerciales de fourniture de gaz et d’électricité.

Nous observons une réduction par deux du nombre d’offres, tout simplement parce que les fournisseurs arrêtent de les commercialiser

Caroline Keller, Cheffe du service Information et Communication du Médiateur de l’énergie

Beaucoup d’offres étaient jusqu’alors indexées sur les tarifs réglementés du gaz et de l’électricité, dont l’augmentation a été beaucoup moins rapide et spectaculaire que sur les marchés de gros.

Les fournisseurs ont donc tout simplement supprimé ces offres.

Que Se Passe-t-il En Cas De Faillite De Votre Fournisseur ?


En cas de défaillance de votre fournisseur de gaz et/ou d’électricité, l’État a prévu un mécanisme pour continuer à assurer l’approvisionnement.

Le ministère de la Transition écologique a ainsi nommé deux “fournisseurs de secours” : EDF sur les zones desservies par ENEDIS, et RTE sur les zones desservies par une Entreprise locale de distribution.

tour EDF à la défense

Si votre fournisseur alternatif fait faillite, vous êtes donc automatiquement transféré(e) chez le fournisseur de secours dont vous dépendez, sans aucune action de votre part.

Bien sûr, vous n’êtes pas tenu(e) de rester chez le fournisseur de secours désigné par l’État. Vous avez en effet la possibilité de sélectionner par la suite le fournisseur alternatif de votre choix.

Mais ce ne sera peut-être pas aussi simple que vous le pensez : de nombreux fournisseurs alternatifs dans la tourmente ont tout simplement décidé de ne plus prendre de nouveaux clients.

Nouvelles Tensions Sur Le Marché De Gros


Depuis l’invasion de l’Ukraine par la Russie le 24 février 2022, des tensions sur le marché de gros font craindre de nouvelles faillites en cascade.

Il n’est donc pas impossible que de nouveaux fournisseurs alternatifs annoncent leur liquidation dans les prochaines semaines ou les prochains mois.

Affaire à suivre.

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez directement dans votre boîte mail toute l’actualité du Solaire.


Articles pour aller plus loin :