Photovoltaïque, Thermique, Aérovoltaïque | Quel type de panneau solaire pour votre maison ?

Le Guide Complet 2019

Laura In Sun We Trust
par Laura.
Mis à Jour le 02/09/2019
durée : 8 mins

Les panneaux solaires permettent aujourd’hui de produire de l’électricité, de l‘eau chaude sanitaire ou encore de l’air chaud.

Mais comment savoir quel est système le plus adapté à vos besoins ?

Quel est le type de panneaux solaires le plus rentable pour vous ?

Après avoir lu ce guide, vous saurez tout sur les différents types de panneaux solaires et les économies réalisables grâce à chacun :

découvrez le prix d'une installation solaire

Avant d’aller plus loin, savez-vous ce qu’est un panneau solaire ?

Il s’agit d’un dispositif qui capte l’énergie solaire. Selon le type de panneau choisi, l’énergie captée permet de produire de l’électricité, de l’eau chaude ou encore de l’air chaud.

Panneau Solaire Photovoltaïque


Produire votre électricité et alimenter votre maison.


Panneau solaire photovoltaïque. Taille moyenne : 1m60 de hauteur sur 1m de largeur.

Les panneaux solaires photovoltaïques produisent de l’électricité à partir de la lumière du Soleil.

Comment ?

Et bien c’est simple. Une installation photovoltaïque est composée de deux types d’éléments :

  • D’un côté, un ou plusieurs panneaux solaires dont le but va être de capter la lumière du Soleil puis de la transformer, grâce à l’effet photovoltaïque, en courant continu.
  • De l’autre, un onduleur qui transforme à son tour le courant continu produit par les panneaux solaires mais en courant alternatif cette fois afin que vos appareils électriques puissent le consommer.
 des panneaux solaires photovoltaïques

Vos panneaux solaires photovoltaïques produisent de l’électricité. Il s’agit maintenant de choisir que faire de cette électricité.

Autoconsommer son électricité ou la vendre ?


① Autoconsommation de son électricité photovoltaïque

Vous souhaitez réduire vos factures d’électricité et gagner en autonomie ? Dans ce cas-là, l’autoconsommation est faite pour vous.

Avec cette solution, vous consommez l’électricité produite par vos panneaux solaires.

Ampoules, frigo, lave-vaisselle… Votre électroménager est alimenté par votre installation photovoltaïque.

autoconsommer son électricité

Vous achetez ainsi moins d’électricité à votre fournisseur d’énergie. Avec une installation photovoltaïque, vous réduisez vos factures électriques de 25 à 45 %.

Et que se passe-t-il la nuit ou en cas de mauvais temps ?

Lorsque vos panneaux photovoltaïques ne produisent pas ou peu d’électricité, vous consommez simplement l’électricité du réseau.

A l’inverse, il arrive qu’à certains moments de la journée, vous produisiez plus d’électricité que vous n’en consommiez.

Vous pouvez alors vendre ce surplus d’électricité à EDF O.A (Obligation d’Achat).

Pour cela, vous signez un contrat avec EDF O.A. qui s’engage à acheter votre surplus d’électricité à un tarif fixe pendant 20 ans.

Aujourd’hui, ce prix est fixé à 10 centimes d’€ par kWh.

② Vente totale de son électricité photovoltaïque

Vous avez une faible consommation d’électricité ? Vous ne souhaitez pas laissez dormir votre argent sur un compte qui ne vous rapporte rien ?

Avec un taux de rendement pouvant allant jusqu’à 9 %, la vente totale est la solution.

maison équipée de panneaux solaires

C’est très simple.

Une fois produite par vos panneaux solaires, l’électricité est injectée sur le réseau.

EDF O.A. achète la totalité de votre production à un prix fixe subventionné et garanti par l’Etat durant 20 ans. Concrètement, vous recevez chaque année un chèque d’EDF pour votre production d’électricité.

Le tarif d’achat du kWh en vente totale dépend de la puissance de votre installation photovoltaïque (voir partie aides).

Quelles aides pour des panneaux photovoltaïques ?


Une installation photovoltaïque vous donne le droit à plusieurs aides :

La prime à l’autoconsommation


Si vous autoconsommez votre électricité, vous avez le droit à la prime à l’autoconsommation, aide financière versée par l’Etat.

Son montant dépend de la puissance de votre installation photovoltaïque et est versée sur 5 ans :

Puissance de l’installation photovoltaïque Montant d’aide versé pour chaque kWc installé
⩽ 3 kWc 390 €
⩽ 9 kWc 290 €
⩽ 36 kWc 190 €
⩽ 100 kWc 90 €

Par exemple, si vous faites installer des panneaux photovoltaïques d’une puissance totale de 6 kWc, vous aurez le droit à une prime d’autoconsommation de 6*290 = 1 740 € versée sur 5 ans, soit 348 € chaque année pendant 5 ans.

Le tarif d’achat du kWh photovoltaïque


Vous pouvez vendre sur le réseau le surplus ou l’intégralité de votre électricité photovoltaïque, comme évoqué plus haut.

Le tarif d’achat, subventionné par l’Etat et garanti pendant 20 ans, dépend du type d’installation et de sa puissance, comme nous l’avons vu précédemment.

Puissance Formule Tarif d’achat du kWh
(en €)
⩽ 3 kWc Vente totale 0,1866
Autoconsommation 0,10
⩽ 9 kWc Vente totale 0,1586
Autoconsommation 0,10
⩽ 36 kWc Vente totale 0,1207
Autoconsommation 0,06
⩽ 100 kWc Vente totale 0,1112
Autoconsommation 0,06

TVA réduite


Enfin, pour une installation photovoltaïque d’une puissance égale ou inférieure à 3 kWc (soit 20 m² de panneaux solaires), vous bénéficiez d’une TVA réduite à 10 %.

Quel prix pour une installation photovoltaïque en 2019 ?


Voici les prix que nous proposons en 2019 :

Puissance de l’installation Prix estimatif en € TTC
3 kWc 8 500 €
6 kWc 14 000 €
9 kWc 18 000 €

Rajoutez à cela, dans le cas de la vente totale :

  • 607 € de frais de raccordement pour une installation d’une puissance inférieure ou égale à 3 kWc ;
  • 730 € de frais de raccordement pour une installation d’une puissance comprise entre 3,1 et 9 kWc.

L’avis de notre expert


Notre expert

Nicolas Bodereau évolue dans le solaire depuis 15 ans. Il a travaillé avec des acteurs prestigieux du domaine de l’énergie tels que le CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique), le SER (Syndicat des Energies Renouvelables) ou encore Enertrag (un groupe allemand spécialisé dans la production d’électricité).

En comparaison avec les autres types de panneaux solaires, une installation photovoltaïque demande un investissement relativement peu élevé.

Cela permet à ce type d’installation d’être rentable au bout de 10 à 14 ans d’utilisation.

Une fois votre mise de départ remboursée, vous continuez à produire de l’électricité à moindre coût et donc à gagner de l’argent pendant de nombreuses années : les panneaux solaires ont une durée de vie pouvant aller jusqu’à 40 ans, voire plus.

Votre taux de rendement peut atteindre les 9 %.

Si vous choisissez une installation photovoltaïque en autoconsommation, vous réalisez 25 à 45 % d’économies sur votre facture d’électricité.

Grâce aux différentes aides financières (prime à l’autoconsommation, tarif d’achat et dans certains cas à la TVA réduite à 10 %), vous accélérez encore la rentabilité de votre installation photovoltaïque.

Les panneaux photovoltaïques vous permettent de gagner en autonomie et de produire une électricité verte, sans danger pour la planète.

Enfin, vous pouvez choisir la solution la plus rentable pour vous : autoconsommation avec vente du surplus ou vente totale.

Les panneaux solaires photovoltaïques ne permettent pas aujourd’hui d’être 100 % autonome en électricité.

Vous pouvez consulter ici notre guide spécial sur les panneaux solaires photovoltaïques.

CHAPITRE 2 :

Les panneaux solaires thermiques

Produire son eau chaude sanitaire


panneau solaire thermique

Les panneaux solaires thermiques produisent de l’eau chaude sanitaire grâce à la chaleur du soleil. Ce système est également appelé chauffe-eau solaire.

Un système solaire thermique est composé de 2 éléments :

  • Généralement 2 à 3 panneaux solaires : un panneau standard fait une surface de 2,5 m² ;
  • Un cumulus d’eau chaude, d’une contenance généralement comprise entre 200 et 400 litres.

Les panneaux solaires thermiques installés sur votre toiture captent la chaleur issue du rayonnement solaire. Ils transmettent ensuite cette chaleur au fluide caloporteur (qui transporte la chaleur).

Une fois chaud, ce fluide caloporteur vient dans le cumulus pour chauffer l’eau froide qui s’y trouve.

Cela permet également de refroidir le fluide caloporteur, avant qu’il ne retourne dans les panneaux solaires.

En moyenne, un chauffe-eau solaire permet de réaliser 40 à 50 % d’économies sur la partie « eau chaude » de votre facture.

L’eau chaude représentant en moyenne 35 % de la facture d’électricité de nos clients, un chauffe-eau solaire permet de réaliser une réduction d’environ 15 % de vos dépenses électriques.

De plus, l’eau chaude est produite grâce à la chaleur du soleil.

Cela veut dire qu’en été, vos panneaux thermiques peuvent produire la totalité de votre eau chaude : vos dépenses en eau chaude sont donc proches de 0 €.

A l’inverse, si la température extérieure est inférieure à 0°C, vos panneaux solaires ne produisent pas d’eau chaude.

En hiver, c’est donc généralement la résistance électrique qui prend le relai : vous ne réalisez pas d’économie pendant cette période.

Combien coûte un chauffe-eau solaire ?


Le prix d’un chauffe-eau solaire varie en fonction de la technologie choisie et surtout en fonction de la taille du ballon.

Cette dernière, ainsi que la superficie du capteur solaire doivent être choisies en fonction de votre consommation d’eau quotidienne et du nombre de personnes habitant le foyer.

Cela dit, il est souvent difficile de dimensionner correctement un chauffe-eau solaire.

Comptez entre 3 800 et 5 500 € HT pour l’installation d’un chauffe-eau solaire, comprenant un ballon de 200 à 600 litres et 2 à 3 panneaux thermiques.

panneau solaire thermique

En moyenne, les économies réalisées grâce à un chauffe-eau solaire permettent de récupérer le surcoût à l’investissement (par rapport à un ballon électrique) en une douzaine d’années.

Un chauffe-eau solaire bien entretenu a une durée de vie supérieure à 20 ans.

A quelles aides donnent droit un chauffe-eau solaire ?


Vous souhaitez installer un chauffe-eau solaire ? Vous avez le droit aux aides suivantes :

Le CITE (Crédit d’Impôt Transition Energétique)

Les panneaux solaires thermiques bénéficient d’un crédit d’impôt jusqu’à 30 %, plafonné à 1 300 € TTC si vous avez des revenus modestes ou à 1 000 € dans les autres cas.

TVA à taux réduit

Les panneaux solaires thermiques bénéficient d’une TVA à taux réduit à 5,5 %, grâce à la loi sur la Transition Energétique.

Les conditions pour en profiter ?

Les travaux doivent porter sur un local à usage d’habitation de plus de 2 ans, et ne peuvent pas être un agrandissement.

Eco-prêt à taux zéro

L’éco-prêt à taux 0, ou éco-PTZ vous permet de financer vos travaux d’éco-rénovation dans la limite de 30 000 €.

Pour en bénéficier, les conditions à remplir sont les suivantes :

– vous devez faire installer des panneaux solaires thermiques ou aérovoltaïques (je vous présente ce type de panneaux dans le chapitre suivant) ;

– les travaux doivent être réalisés par un ou plusieurs installateurs qualifiés RGE « Reconnu Garant de l’Environnement » ;

– enfin, si vous habitez en métropole, l’installation doit-être réalisée sur votre résidence principale et celle-ci doit avoir été construite avant le 1er Janvier 1990.

Si vous habitez en Guadeloupe, en Martinique, en Guyane, à la Réunion ou à Mayotte, votre logement doit avoir fait l’objet d’un dépôt de permis de construire avant le 1er Mai 2010.

Le Programme « Habiter mieux » de l’ANAH

L’ANAH (l’Agence Nationale de l’Habitat) a mis en place depuis quelques années le programme « Habiter mieux ». Son but : permettre à tous de se chauffer convenablement en proposant un accompagnement et une aide financière pour réaliser des travaux pouvant apporter un gain énergétique d’au moins 25 %.

Seul un système combinant :

  • Production d’eau chaude sanitaire
  • Et production d’eau chaude, que ce soit pour des radiateurs à eau ou pour un parquet chauffant

pourra donc prétendre à cette aide.

Encore faut-il que ce système vous permette de réaliser un gain énergétique d’au moins 25 %.

De plus, seuls les foyers les plus modestes peuvent obtenir cette aide.

Bref, si vous réunissez toutes les conditions, selon vos ressources vous pourrez prétendre à une aide financière :

égale à 50 % du montant total des travaux HT, si vous vous situez dans la catégorie « ressources très modestes ». Cette aide est alors limitée à 10 000 €.

égale à 35 % du montant total des travaux HT si vous vous situez dans la catégorie « ressources modestes ». Cette aide est limitée à 7 000 €. 

L’avis de notre expert


Un chauffe-eau solaire assure une partie de vos besoins en eau chaude sanitaire et dans certains cas de votre chauffage : vous pouvez réduire votre facture énergétique totale jusqu’à 15 %.

De plus, il s’agit d’un chauffe-eau écologique : il permet d’éviter le rejet de 720 kg de CO2 par an.

Enfin, il vous permet de bénéficier de nombreuses aides financières.

Mais pour réaliser des économies importantes, le chauffe-eau solaire nécessite un entretien important et coûteux

A cause des nombreuses variations de température et donc à ses changements d’état, le fluide caloporteur diminue en quantité. Son état et sa qualité se détériorent également.

Si le fluide caloporteur n’est plus d’assez bonne qualité ou n’est plus présent en quantité suffisante, le bon fonctionnement du chauffe-eau solaire est altéré. Il faut donc faire intervenir un plombier, qui pourra alors :

  • Vidanger l’ensemble de l’installation ;
  • La remplir à nouveau de fluide caloporteur.

Compter entre 300 et 600 € TTC.

Plus les écarts de température sont importants, plus le fluide caloporteur doit être changé régulièrement. Pour faire des économies importantes, il faudra donc entretenir régulièrement son chauffe-eau solaire.

De plus en plus de plombiers sont d’ailleurs réticents à installer un chauffe-eau solaire, tant la maintenance est importante.

Au vu de l’investissement, un chauffe-eau solaire représente donc beaucoup de contraintes.

Autre point important, plus on souhaite produire de la chaleur pour combler sa consommation d’eau chaude, plus la superficie des panneaux solaires doit être importante. Or, cela risque de provoquer une surchauffe en été : le chauffe-eau solaire se met en panne s’il chauffe trop, pour éviter de s’endommager.

Enfin, à l’achat un chauffe-eau solaire est plus cher qu’un chauffe-eau classique.

Si vous souhaitez changer un ballon d’eau chaude encore en état de marche pour faire des économies sur votre facture, investir dans un ballon d’eau chaude n’est peut-être pas une bonne idée.

En revanche, si vous devez acheter un ballon d’eau chaude pour une maison neuve bien isolée ou que votre ballon d’eau chaude vient de rendre l’âme, un chauffe-eau solaire peut être intéressant.

Vous pouvez consulter ici notre guide spécial sur les panneaux solaires thermiques.

CHAPITRE 3 :

Les panneaux solaires aérovoltaïques

Produire de l’électricité et de la chaleur pour son chauffage


Les panneaux solaires aérovoltaïques combinent deux technologies :

  • La technologie photovoltaïque pour produire de l’électricité ;
  • La technologie thermique pour produire de la chaleur.

C’est également ce que l’on appelle des panneaux solaires hybrides PV/T à air.

revers de panneaux solaires aérovoltaïques
Des panneaux aérovoltaïques, vus du côté « pile »

Tout comme un panneau photovoltaïque, un panneau aérovoltaïque utilise les rayons du soleil pour produire de l’énergie.

Lorsqu’un panneau photovoltaïque est éclairé par le soleil, il chauffe. En moyenne, un panneau solaire produit 3 fois plus de chaleur au niveau de sa face arrière que d’électricité, et ce quelle que soit la saison.

L’avantage du panneau aérovoltaïque, c’est qu’il récupère cette chaleur. La création de chaleur est en plus amplifiée grâce à un sas placé sous les capteurs solaires.

L’air chaud est récupéré par un module de ventilation et est ensuite diffusé dans l’habitation grâce à un système de VMC.

De plus, grâce aux propriétés du silicium présent dans les cellules photovoltaïques, la température sous les panneaux solaire devient plus fraîche la nuit.

En effet, la silice est le principal composant du sable.

Vous l’avez peut-être remarqué sur la plage :

  • La journée au soleil le sable est très chaud ;
  • À l’inverse la nuit, le sable est très froid.

C’est grâce à cette propriété que les panneaux aérovoltaïques diffusent de l’air plus frais en été, de quoi rafraîchir de quelques degrés votre logement la nuit.

Leur durée de vie peut aller jusqu’à 40 ans.

Les panneaux aérovoltaïques permettent-ils de réaliser plus d’économies que les panneaux photovoltaïques ?


① Une augmentation de la production minime

Nous l’avons vu précédemment : si sa température de surface dépasse 25 degrés, une cellule photovoltaïque produit moins (-0,5 % par degré supplémentaire).

En plein été, il n’est pas rare qu’un panneau photovoltaïque atteigne une température de près de 70° !

Or, un panneau aérovoltaïque est un panneau solaire photovoltaïque dont la face arrière est ventilée, ce qui lui permet de diffuser de l’air chaud dans votre habitation.

Mais cette ventilation permet également de refroidir le système aérovoltaïque. Les performances seraient alors améliorées de 5 à 10 %.

Ces chiffres sont annoncés par les fabricants : à ce jour, aucun organisme indépendant n’a réalisé d’étude sur ce sujet.

Prenons un exemple concret.

Vous habitez une maison orientée plein sud à Clermont-Ferrand.

  Production la première année Gain pour la vente de toute la production (vente totale)
Photovoltaïque 3 830 kWh 714 €
Aérovoltaïque 4 115 kWh 767 €

Pour cet exemple :

– nous avons pris une puissance photovoltaïque de 3 kWc ;

– nous avons pris une amélioration de performance moyenne, soit de 7,5 %, pour l’aérovoltaïque.

Théoriquement, on obtient une différence de gains de (767 – 714 =) 53 € la première année.

Une différence minime pour un investissement de départ bien plus élevé qu’une installation photovoltaïque classique, comme nous le verrons par la suite.

② Des économies de chauffage modérées

La réduction de la consommation de chauffage grâce à l’aérovoltaïque est très variable.

Pour une maison des années 70-80 (Diagnostic de Performance Energétique D), les économies de chauffage réalisées sont de 3 à 10 %.

Soit, pour une consommation d’électricité pour le chauffage de 4 000 kWh par an, une économie de 60 €.

Pour une maison neuve (DPE A), les économies sont de 6 à 27 %.

Enfin, la réduction de facture de chauffage est plus importante en intersaison, c’est-à-dire quand les températures extérieures sont clémentes et que l’ensoleillement est fort, et non lorsque l’on en a le plus besoin, en hiver.

Quelles aides pour des panneaux aérovoltaïques ?

LE CITE

En investissant dans des panneaux solaires, vous pouvez bénéficier du Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique (CITE).

Le montant de ce crédit d’impôt va jusqu’à 30 % de la valeur du matériel et ne s’applique pas à la main d’œuvre.

Pour y avoir droit, il faut :

  • Être résident(e) et contribuable français ;
  • Que le logement concerné par les travaux soit votre résidence principale et que celui-ci soit construit depuis plus de deux ans.

Le montant maximal du CITE est de 1 200 €.

Tarif d’achat du kWh

Tout comme pour des panneaux photovoltaïques, vous pouvez vendre le surplus ou la totalité de l’électricité produite par vos panneaux aérovoltaïques (voir chapitre 1).

Prime à l’autoconsommation

Si vous installez des panneaux aérovoltaïques pour produire et consommer votre propre électricité (donc en autoconsommation avec vente du surplus), vous pouvez bénéficier de la prime à l’autoconsommation (voir chapitre 1).

Eco prêt à 0 %

Comme pour les panneaux solaires thermiques, vous pouvez bénéficier de l’éco-prêt à taux 0. Il vous permet de financer vos travaux d’éco-rénovation dans la limite de 30 000 €.

TVA réduite

Les panneaux solaires aérovoltaïques bénéficient d’une TVA à taux réduit à 5,5 %.

« Habiter mieux » par l’ANAH

L’installation de panneaux aérovoltaïques rentre dans le programme « Habiter Mieux – Agilité » et vous permet, selon vos ressources, de bénéficier d’une aide financière :

égale à 50 % du montant total des travaux HT, si vous vous situez dans la catégorie « ressources très modestes ». Cette aide est alors limitée à 10 000 €.

égale à 35 % du montant total des travaux HT si vous vous situez dans la catégorie « ressources modestes ». Cette aide est limitée à 7 000 €. 

Quel prix pour des panneaux solaires hybrides PV/T à air ?


Le solaire aérovoltaïque est une technologie récente : son prix reste, aujourd’hui encore, très élevé.

Pour une installation de 3 kWc, comptez entre 11 000 et 15 000 €.

Comptez alors une rentabilité au bout de 15 ans, contre 12 ans pour une installation photovoltaïque classique.

Pour une installation de 6 kWc, comptez entre 24 000 et 30 000 €.

L’avis de notre expert


Les panneaux aérovoltaïques ont l’avantage de réunir 4 fonctions dans un seul système : production d’électricité, production de chauffage, rafraichissement nocturne et ventilation.

De plus, grâce au refroidissement des panneaux solaires, vous bénéficiez de (faibles) gains de production d’électricité.

Enfin, vous pouvez bénéficier de nombreuses aides.

Mais malheureusement, les prix des panneaux aérovoltaïques sont très élevés, en comparaison avec les autres types de panneaux solaires. Le retour sur investissement sera donc long à obtenir.

De plus, certaines entreprises peu scrupuleuses gonflent leurs prix, sous prétexte des nombreuses aides financières auxquelles l’aérovoltaïque donne droit : attention aux nombreuses arnaques.

Il s’agit également d’une technologie relativement peu ancienne : on a donc peu de retour d’expérience.

Enfin, un système aérovoltaïque ne peut pas remplacer une VMC.

En conclusion, un système aérovoltaïque peut être intéressant pour une habitation avec une parfaite isolation : un système aérovoltaïque vous permet de réaliser 3 à 27 % d’économies de chauffage. Si votre logement est mal isolé, ces économies sont rapidement perdues.

Un système aérovoltaïque peut donc être envisagé pour une construction neuve seulement, les travaux de rénovation dans une maison ancienne étants trop importants et trop coûteux pour que cela soit intéressant.

Vous pouvez consulter ici notre guide spécial sur les panneaux solaires aérovoltaïques.

CHAPITRE 4 :

Les panneaux solaires hybrides

Produire de l’électricité et de l’eau chaude


Les panneaux solaires hybrides combinent panneaux solaires photovoltaïques et panneaux solaires thermiques. Ils permettent donc de produire de l’électricité et de l’eau chaude. Ils sont également appelés panneaux PV/T (pour photovoltaïque / thermique).

production d'eau chaude grâce aux panneaux solaires hybrides

Contrairement aux autres types de panneaux solaires que nous avons vu jusqu’à maintenant, les deux faces d’un panneau solaire hybride fonctionnent :

– Côté soleil, les cellules photovoltaïques produisent de l’électricité grâce aux rayons du soleil ;

– Côté toiture, un capteur solaire thermique capte la chaleur des rayons du soleil ainsi que la chaleur produite par les cellules photovoltaïques. Cette chaleur est ensuite utilisée pour produire de l’eau chaude sanitaire ou pour le chauffage, si votre foyer est équipé de radiateurs à eau ou d’un plancher chauffant.

La récupération de la chaleur derrière les panneaux solaires permet d’augmenter leur rendement d’environ 10 %.

Reprenons notre exemple du chapitre 3 : vous habitez une maison orientée plein sud à Clermont-Ferrand.

  Production la première année Gain pour la vente de toute la production (vente totale)
Photovoltaïque 3 830 kWh 714 €
Hybride 4 213 kWh 786 €

Pour cet exemple :

– nous avons pris une puissance photovoltaïque de 3 kWc ;

– nous avons pris une amélioration de performance de 10 %.

Soit un gain de seulement (786 – 714 =) 72 €, pour un investissement de départ bien plus important, comme nous allons le voir.

Les différents types de panneaux solaires hybrides

On distingue deux types de panneaux solaires hybrides :

– les panneaux solaires hybrides PV/T à air, qui récupèrent l’air chaud des panneaux solaires pour chauffer la maison : il s’agit des panneaux aérovoltaïques, que nous avons vus dans le chapitre 3 ;

– les panneaux solaires hybrides PV/T à eau, dont les capteurs solaires sont dotés d’un échangeur thermique à eau. L’eau chaude est alors utilisée pour l’eau chaude sanitaire.

Quelles aides pour des panneaux solaires hybrides ?


La prime à l’autoconsommation

Comme pour des panneaux photovoltaïques, si vous autoconsommez votre électricité, vous avez le droit à la prime à l’autoconsommation.

Son montant dépend de la puissance de votre installation photovoltaïque et est versé sur 5 ans (voir chapitre 1).

Tarif d’achat du kWh

Tout comme pour des panneaux photovoltaïques, vous pouvez vendre le surplus ou la totalité de l’électricité produite par vos panneaux aérovoltaïques (voir chapitre 1).

LE CITE

En investissant dans des panneaux solaires hybrides, vous pouvez bénéficier du Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique (CITE).

Le montant de ce crédit d’impôt est de 30 % de la valeur du matériel et ne s’applique pas à la main d’œuvre.

TVA réduite

Les panneaux solaires hybrides bénéficient d’une TVA à taux réduit à 5,5 %.

Eco prêt à 0 %

Ici aussi, vous pouvez bénéficier de l’éco-prêt à taux 0. Il vous permet de financer vos travaux d’éco-rénovation dans la limite de 30 000 €.

« Habiter mieux » par l’ANAH

L’installation de panneaux hybrides rentre dans le programme « Habiter Mieux – Agilité » et vous permet, selon vos ressources, de bénéficier d’une aide financière :

égale à 50 % du montant total des travaux HT, si vous vous situez dans la catégorie « ressources très modestes ». Cette aide est alors limitée à 10 000 €.

égale à 35 % du montant total des travaux HT si vous vous situez dans la catégorie « ressources modestes ». Cette aide est limitée à 7 000 €. 

Quel prix pour des panneaux solaires hybrides ?


Comptez entre 13 000 et 15 000 € pour une installation hybride d’une puissance de 3 kWc.

L’avis de notre expert

Les panneaux solaires hybrides permettent de produire de l’électricité et de la chaleur sur une même surface, pendant au moins 20 ans.

De plus, la montée en température des cellules photovoltaïques est limitée, ce qui permet de bénéficier d’un meilleur rendement à hauteur de 10 %.

Vous pouvez bénéficier de nombreuses aides.

Enfin, tout comme les panneaux solaires photovoltaïques, vous pouvez choisir entre autoconsommation et vente totale de votre électricité photovoltaïque.

Cependant, l’inconvénient principal de l’hybride est son prix très élevé.

Tableau récapitulatif


  Fonction Principal avantage Principal inconvénient Aides
Photovoltaïque Produire de l’électricité 25 à 45 % d’économies sur votre facture d’électricité ou revente totale pour obtenir un revenu supplémentaire Baisse de rendement au-dessus de 25° C – tarif d’achat du kWh (surplus ou vente totale)
– TVA réduite à 10 %
– prime à l’autoconsommation
Thermique Produire de l’eau chaude Réduction facture énergétique de 15 % Risque de surchauffe en été + besoin d’un autre système de chauffe-eau – CITE
– TVA réduite 5,5 %
– Eco-PTZ
– Habiter mieux ANAH
Aérovoltaïque Produire de l’air chaud et de l’électricité 4 fonctions réunies en 1 système Prix encore très élevés + entretien important et coûteux – tarif d’achat du kWh (surplus ou vente totale)
– prime autoconsommation
– CITE
– Eco-PTZ
– TVA réduite 5,5 %
– Habiter mieux ANAH
Hybride Produire de l’électricité et de l’eau chaude Production d’électricité et d’eau chaude sur une même surface Prix très élevés – tarif d’achat du kWh (surplus ou vente totale)
– prime autoconsommation
– CITE
– Eco-PTZ
– TVA réduite 5,5 %
– Habiter mieux ANAH
découvrez le prix d'une installation solaire

Conclusion


Vous connaissez maintenant les différents types de panneaux solaires, leurs points forts et leurs points faibles.

Vous hésitez encore ? Vous avez des questions ?

Posez-les-nous dans la section des commentaires ci-dessous 😊