Le tarif de rachat de l’électricité photovoltaïque est réévalué tous les trimestres.

Alors si vous souhaitez connaitre facilement le tarif d’achat actuel, vous êtes au bon endroit ! 

Dans ce guide, nous allons voir :

  • Le montant des tarifs d’achat (vente totale et surplus) ;
  • Pourquoi ces tarifs ont été mis en place et comment ils évoluent ;
  • Comment vendre votre électricité à EDF O.A. ;

Et bien plus encore. C’est parti !

Faites vite votre installation solaire avant que le tarif et la prime ne baissent

Contenu du guide :

Cliquez sur un élément ci-dessous pour consulter directement ce qui vous intéresse.

Chapitre 1 :

Quel tarif d’achat pour mon électricité photovoltaïque ?


Pour connaître le montant auquel vous allez vendre votre électricité photovoltaïque, deux éléments sont à prendre en compte :

  • Allez-vous autoconsommer et vendre votre surplus ou vendre l’intégralité de votre production ;
  • Et la puissance de votre installation.

Commençons par voir les différents types d’installation existants.

Autoconsommation avec vente du surplus


L’autoconsommation solaire permet de produire et de consommer sa propre électricité photovoltaïque.

Vous pouvez ainsi faire jusqu’à 45 % d’économies sur vos factures.

Comment ça fonctionne ?

panneau solaire Norvège autoconsommation ou vente totale

Les panneaux solaires installés sur votre toiture (ou sur votre pergola par exemple) produisent de l’électricité que vous utilisez directement pour alimenter vos appareils électriques (lumière, box internet, téléphone, chauffage, ballon d’eau chaude, frigo…)

Et si vous produisez plus que vous ne consommez, vous vendez automatiquement ce « surplus » à EDF O.A..

Tarif de vente du surplus d’électricité photovoltaïque du 1 octobre au 31 décembre 2019 (4e trimestre 2019) :

Puissance de votre installation solaire Tarif du surplus (€/kWh) du 01/10 au 31/12
⩽ 3 kWc 0,10 €
⩽ 9 kWc 0,10 €
⩽ 36 kWc 0,6 €
⩽ 100 kWc 0,6 €

Tarif de rachat photovoltaïque


En résumé :

Au 4e trimestre 2019, le tarif d’achat photovoltaïque du surplus d’électricité est de 0,10 € par kWh pour une installation solaire d’une puissance totale inférieure ou égale à 9 kWc. Il est de 0,6 € par kWh injecté pour une installation d’une puissance comprise entre 9,1 kWc et 100 kWc.

Combien rapporte la vente du surplus à EDF O.A ?


Je vous l’accorde, le prix au kWh de la vente du surplus peut sembler relativement faible.

En réalité, c’est très proche du prix de l’électricité que vous achetez en heures creuses ! Et sur la durée, cela représente une belle somme.

Sur 20 ans, la vente de votre surplus peut représenter jusqu’à 8 000 euros d’aides supplémentaires. Une aide plus qu’intéressante donc.

Prenons un exemple :

Vous habitez dans la région lyonnaise et payez une facture d’électricité annuelle de 1 200 €.

Vous décidez donc d’investir dans une installation solaire de 6 kWc, qui produit chaque année 7 200 kWh.

panneaux solaires norvège autoconsommation ou vente totale surimposition

Vous consommez 65 % de votre production d’électricité, soit 4 600 kWh.

Vous vendez donc les 35 % restants.

Cela représente 2 500 kWh par an, que vous vendez à 0,10 € par kWh.

Chaque année, vous recevez ainsi 250 €.

Sur 20 ans, cela représente un revenu supplémentaire de près de 5 000 € !

Cela améliore donc encore nettement la rentabilité de votre installation solaire.

Et après 20 ans ?


Au bout de 20 ans, votre contrat avec EDF O.A. prend fin.

Vous pouvez alors, au choix :

Batterie lithium panneau solaire autoconsommation
  • Investir dans une batterie pour stocker votre surplus ;
  • Injecter gratuitement votre surplus sur le réseau ;
  • Ou signer un nouveau contrat d’achat avec un acteur intéressé – par exemple, avec un fournisseur d’électricité.

Ça tombe bien : les fournisseurs sont de plus en plus nombreux à acheter de l’électricité photovoltaïque aux particuliers.

Il faut dire que c’est dans leur intérêt : l’électricité nucléaire qu’ils achètent auprès d’EDF, avant de vous la revendre, leur coûte aussi de plus en plus cher !

Et ça ne va pas aller en s’arrangeant.

Grâce à son prix plus abordable, il y a fort à parier que le processus d’achat de l’électricité photovoltaïque va se développer dans les années à venir.

Vous pourrez ainsi vendre votre électricité non pas pendant 20 ans seulement, mais bien pendant toute la durée de vie de votre installation solaire.

Vente totale de votre production


Même si l’autoconsommation est aujourd’hui l’option privilégiée par la majorité des Français, il est toujours possible de vendre l’intégralité de votre production sans la consommer.

Dans ce cas, l’électricité produite est directement envoyée sur le réseau.

On appelle cela la vente totale.

Tarifs de vente de l’électricité photovoltaïque en vente totale du 1 octobre au 31 décembre 2019 (4e trimestre 2019) :

Puissance de votre installation solaire Tarif en vente totale (€/kWh) du 01/10 au 31/12
⩽ 3 kWc 0,1857 €
⩽ 9 kWc 0,1579 €
⩽ 36 kWc 0,1207 €
⩽ 100 kWc 0,1076 €

Les tarifs seront mis à jour pour le premier trimestre 2020 dès leur publication par la CRE.

Chapitre 2 :

Tarif d’achat et type d’installation photovoltaïque


Nous avons vu dans la partie précédente que le tarif de rachat de l’électricité variait en fonction du type d’installation et de la puissance de cette dernière.

Mais il y a encore peu de temps, un troisième critère entrait en jeu : le type d’intégration de vos panneaux solaires.

En effet, en France vos panneaux solaires peuvent être :

  • Posés au-dessus de votre toiture. On appelle cela communément la surimposition ;
  • Ou intégrés à votre toiture. On parle alors d’intégration au bâti (IAB).
panneaux solaires IAB intégration au bâti

Heureusement, dans un souci de simplification, le type de pose des panneaux photovoltaïques n’est plus pris en compte.

De ce fait, que votre installation solaire soit en intégration au bâti ou en surimposition, le tarif d’achat est le même.

La prime IAB a disparu depuis le 30 Septembre 2018.

Vous pouvez donc choisir le type de pose de votre installation solaire sans vous préoccuper du montant du tarif d’achat.

Cas particulier : les installations au sol


Nous venons de le voir : le tarif d’achat est le même pour les installations solaires en IAB ou en surimposition.

Ce n’est pas le cas des installations photovoltaïques au sol.

En fait, il existe deux dispositions aux soutiens des énergies renouvelables : le guichet ouvert et la procédure de mise en concurrence (j’y reviens dans le chapitre suivant).

Les installations en toiture bénéficient généralement de la première option.

A l’inverse, les installations au sol bénéficient exclusivement de la procédure de mise en concurrence.

L’électricité produite par les panneaux solaires installés au sol ne peut donc être vendue à EDF que par le biais d’un appel d’offres.

Or, ces derniers sont souvent réservés aux professionnels du solaire.

Pourquoi ?

panneaux solaires au sol autoconsommation totale

Simplement car vous n’aurez pas la possibilité de remporter un appel d’offres si votre installation a une puissance inférieure à 1 MWc.

Une telle puissance représente une installation d’une superficie de près de 2 hectares (soit 3 terrains de football).

Sans oublier que la participation à un appel d’offres nécessite un réel savoir-faire logistique et administratif, qui n’est pas à la portée de tous.

Et pour les professionnels ?


Vous êtes un professionnel et souhaitez installer des panneaux photovoltaïques sur la toiture de votre entreprise ou sur un hangar ?

Bonne nouvelle : tout comme un particulier, vous bénéficiez du tarif d’achat photovoltaïque en guichet ouvert.

Vous profitez donc d’un tarif d’achat fixe basé sur la puissance de votre installation et ce, que votre bâtiment soit dédié :

  • Au stockage de matériel agricole ;
  • Au stockage de céréales ou de grains ;
  • A l’élevage ;
  • A la viniculture ;
  • Au stockage et/ou au conditionnement de fruits et légumes ;
  • Ou que vous possédiez un magasin.

Ce tarif vous permet d’évaluer facilement la rentabilité d’une installation.

Le toit de votre local professionnel peut facilement être équipé de panneaux solaires photovoltaïques et produire ainsi une grande quantité d’électricité !

hangar agricole photovoltaïque

Pour les professionnels, nous pensons que la vente totale présente de nombreux avantages :

Sécuriser votre investissement

Grâce à notre estimation de production, vous savez à l’avance combien va vous rapporter chaque année la vente totale de votre électricité photovoltaïque. L’autoconsommation est moins prévisible, car les profils de consommation professionnels peuvent beaucoup évoluer sur 20 ans.  

Ne pas rajouter de frais supplémentaires

Si vous vous préférez opter pour l’autoconsommation, vous devez faire appel à un bureau d’études spécialisé pour tenter de connaître la rentabilité de votre installation solaire avec précision. Cela ajoute donc des frais supplémentaires à votre investissement de départ, et pour ces résultats incertains.

Un tarif d’achat vraiment avantageux

Contrairement aux particuliers, les professionnels ne paient pas de TVA sur leur électricité. L’écart entre les tarifs d’achat subventionnés, et le prix auquel les professionnels achètent leur électricité, est donc très significatif. Choisir la vente totale est donc bien souvent une excellente décision financière !

Nos conseillers solaires peuvent mener gratuitement une simulation de production approfondie et vous fournir une estimation de vos gains dans le cas d’une installation solaire en vente totale.

Chapitre 3 :

A quoi sert le tarif d’achat photovoltaïque ?


Pourquoi existe-t-il un tarif d’achat pour l’électricité photovoltaïque ?

La part des énergies renouvelables dans la consommation d’énergie en France a atteint 22,7 % en 2018.

Cela représente une augmentation de près de 7 points de pourcentage sur les 10 dernières années.

Nous sommes pourtant encore loin d’atteindre les « objectifs ambitieux » que s’est fixés la France durant l’Accord de Paris fin 2015 et le Plan climat en juillet 2017.

En effet, la France souhaite atteindre un objectif de 23 % d’énergies renouvelables dans la consommation finale d’énergie à horizon 2020 et un objectif de 32 % à horizon 2030.

Mais comment atteindre ces objectifs ?

Panneaux solaires au sol et éoliennes

Le Gouvernement a mis en place des outils de soutien afin d’accélérer le déploiement des énergies renouvelables en supprimant certains verrous technologiques ou économiques.

Cela se traduit par un soutien de l’État soit durant la phase de recherche et développement, soit en phase d’industrialisation.

Le niveau de cette aide vise à permettre aux producteurs d’électricité verte de couvrir les coûts de leur installation en assurant une rentabilité normale de leur projet.

En effet, la rentabilité des installations est un élément indispensable au bon développement de la filière.

Les dispositifs de soutien aux énergies renouvelables électriques


Que cela soit en termes de montants ou de mécanismes purs, les soutiens aux énergies renouvelables électriques ont fortement évolué ces dernières années.

Aujourd’hui, il existe deux modes d’attribution des aides :

① Le « guichet ouvert »

Ce dispositif prévoit pour toutes les installations éligibles, le droit de bénéficier d’un soutien. La liste des installations éligibles à l’obligation d’achat en guichet ouvert est définie aux articles D. 314-15 et D. 314-16 du code de l’énergie.

Ces articles précisent que les installations solaires photovoltaïques implantées sur bâtiment et d’une puissance inférieure ou égale à 100 kilowatts sont toutes éligibles à ce dispositif.

Concrètement, dans le cadre de l’obligation d’achat, tous les kWh injectés sur le réseau Enedis sont obligatoirement achetés à un tarif d’achat fixé à l’avance et ce, pendant 20 ans.

 Les « procédures de mise en concurrence »

Ce second type de dispositif de soutien prend généralement la forme d’appels d’offre pour les installations solaires. Il est toutefois réservé aux installations d’une puissance supérieure à 100 kWc.

Chapitre 4 :

Evolution du tarif d’achat photovoltaïque


Le tarif d’achat photovoltaïque est révisé tous les trimestres par la Commission de Régulation de l’Energie (CRE).

Lors des dernières mises à jour, le tarif de rachat a été revu légèrement à la baisse :

Evolution du tarif d'achat

Pour réévaluer le tarif de rachat, la CRE se base sur divers critères tels que le nombre de projets en attente de raccordement ou encore l’évaluation des taux de rentabilité interne (TRI) induits par le niveau de rémunération proposé.

Or ces derniers temps, le nombre d’installations solaires en France a augmenté. Il faut dire que leur rentabilité est encore plus élevée qu’auparavant.

Deux raisons à cela :

① Le prix des installations solaires est en baisse

Entre le prix des panneaux solaires en baisse depuis plusieurs années et leurs rendements qui augmentent, une installation solaire produit aujourd’hui plus d’électricité pour un investissement moins important.

② Le prix de l’électricité augmente sans cesse

Je ne vous apprends rien, le prix de l’électricité ne cesse d’augmenter.

Rien qu’en 2019, il a bondi de +5,9 % en Juin puis de +1,23 % en Août. Soit au total, une augmentation d’environ 7,2 % en l’espace de 3 mois seulement.

Le kWh photovoltaïque est ainsi moins cher que le kWh acheté auprès de votre fournisseur, tout abonnement confondu.

En investissant dès maintenant dans une installation solaire en autoconsommation, vous vous protégez dès aujourd’hui des futures augmentations du prix de l’électricité.

En résumé, les Français sont de plus en plus nombreux à investir dans une installation photovoltaïque grâce aux avantages que cela offre.

C’est pourquoi la CRE revoit le montant des aides à la baisse.

panneaux solaires polycristallin surimposition

Si vous souhaitez investir dans des panneaux solaires, c’est donc le moment ou jamais de se lancer. Vous pourrez ainsi profiter des aides de l’Etat encore relativement élevées, tout en payant vos panneaux solaires à un prix abordable.

A noter : pendant les 20 ans que dure le contrat, le tarif d’achat est fixe. Son montant peut cependant être revu, pour suivre l’inflation.

Chapitre 5 :

Comment vendre votre électricité à EDF O.A. ?

Qu’est-ce que EDF O.A. ?


Depuis la loi du 10 février 2000EDF est mandaté par l’État pour acheter l’électricité photovoltaïque aux producteurs particuliers ou professionnels.

EDF Obligation d’Achat, ou EDF O.A., est le service qui gère les contrats d’achat d’énergie si votre installation est éligible au dispositif « guichet ouvert ».

EDF O.A. est ainsi « l’acheteur » de votre électricité photovoltaïque.

C’est donc auprès de ce service que vous pouvez obtenir un contrat vous permettant de bénéficier des tarifs d’achat fixés par la loi.

Et c’est à ce même service que vous adresserez vos factures pour recevoir le règlement de l’électricité que vous aurez vendue.

Facturer son électricité à EDF O.A.


Une fois la demande de raccordement faite et la mise en service de votre installation réalisée par Enedis, vous devez signer le contrat d’achat de l’électricité fourni par EDF O.A. et le leur renvoyer.

Sont renseignés dans le contrat :

le tarif auquel vous vendez votre électricité ;

la date à laquelle vous devez adresser votre facture chaque année ;

– le montant de la prime à l’autoconsommation auquel vous avez le droit (je reviens sur ce point dans le chapitre suivant).

EDF O.A. a mis en place un site internet dédié pour permettre aux particuliers qui vendent leur électricité de déclarer facilement leur quantité d’électricité vendue.

Rendez-vous simplement sur la page « Mon espace producteur » du site EDF O.A. et créez votre compte.

Vente surplus ou totalité électricité photovoltaïque à edf oa

A chaque fin de période de production, procédez au relevé de vos compteurs.

① Vous avez choisi la vente totale :

Vous disposez d’un compteur de production et éventuellement d’un compteur de consommation, si vous consommez également de l’électricité sur ce site.

Sur le compteur de production, relevez simplement l’index de production (intitulé « Index injection » sur le compteur) et l’index de non consommation.

② Vous avez choisi la vente de surplus :

Vous disposez d’un seul et unique compteur.

Relevez simplement l’index de production (intitulé « index injection » sur le compteur).

Vous avez procédé au relevé de votre/vos index ?

Bien. Maintenant, renseignez simplement vos données dans votre espace producteur.

EDF O.A. peut ainsi procéder au paiement par virement bancaire, dans un délai de 30 jours après réception de votre facture.

Chapitre 6 :

Montant de la prime à l’autoconsommation


Difficile de parler du tarif d’achat de l’électricité sans parler de la prime à l’autoconsommation.

Tout comme le tarif d’achat photovoltaïque, la prime à l’autoconsommation peut être révisée tous les trimestres.

Cette aide de l’État est uniquement indexée sur la puissance de l’installation.

Le montant de l’aide à l’autoconsommation au quatrième trimestre 2019 est de :

Puissance de votre installation solaire Montant de l’aide par kWc du 01/10 au 31/12
⩽ 3 kWc 390 €
⩽ 9 kWc 290 €
⩽ 36 kWc 180 €
⩽ 100 kWc 90 €

Pour bénéficier de cette prime à l’investissement, votre système photovoltaïque doit :

  • Être installé de manière parallèle à votre toiture

OU

  • Être installé sur une toiture plate ;

OU

  • Remplir une fonction d’allège, de bardage, de brise-soleil, de garde-corps, d’ombrière, de pergolas ou de mur-rideau.

ET

Doit être en autoconsommation avec vente du surplus ;

ET ENFIN

Être posé par un installateur certifié RGE.

Si vous souhaitez vous affranchir de ces conditions, vous ne bénéficierez ni de la prime ni du tarif d’achat subventionné pour la vente de votre surplus de production.

Faites vite votre installation solaire avant que le tarif et la prime ne baissent

Conclusion


Vous connaissez maintenant le montant du tarif d’achat photovoltaïque et en savez plus sur son évolution.

Maintenant je me tourne vers vous.

Saviez-vous que le tarif d’achat photovoltaïque pour la vente totale était maintenant identique pour les installations en surimposition et en intégration au bâti ?

Saviez-vous également que vous pouviez vendre votre électricité à d’autres fournisseurs que EDF Obligation d’Achat ?

Dans tous les cas, faites-le moi savoir en laissant un commentaire juste en-dessous !