Vous êtes très nombreux.ses à nous poser des questions sur le stockage virtuel de l’électricité photovoltaïque.

Alors, la batterie virtuelle est-elle vraiment intéressante ? 

C’est ce que vous allez découvrir dans ce guide, et bien plus :

  • Fonctionnement du stockage virtuel ;
  • Avantages et inconvénients ;
  • Cas concret ;
  • Comparatif des offres ;
  • Notre avis ;
  • Et plus encore.

C’est parti !

bouton ebook photovoltaïque

Sommaire :

Cliquez sur un élément ci-dessous pour consulter directement ce qui vous intéresse.

CHAPITRE 1 :

Comment Fonctionne le Stockage Virtuel de l’Électricité ?


Autoconsommation Solaire : Que Faire de Votre Surplus ?


Lorsque vous installez des panneaux photovoltaïques pour réaliser des économies sur votre facture d’électricité, on parle d’autoconsommation.

Concrètement, comment ça marche ? 

Vos panneaux solaires produisent de l’électricité grâce aux rayons du Soleil.

Cette électricité alimente ensuite votre habitation.

Prix panneau solaire surimposition

En clair : vous consommez directement l’électricité que vous produisez.

Que se passe-t-il si votre consommation est supérieure à la production de vos panneaux solaires ? 

Le réseau prend le relai : vous n’êtes pas privé(e) d’électricité.

Et si votre production d’électricité est supérieure à votre consommation ? 

Vous produisez ce que l’on appelle un “surplus”.

La bonne nouvelle, c’est que ce surplus n’est pas perdu, vous pouvez :

  • Le vendre à EDF Obligation d’Achat (l’organisme chargé par l’Etat d’acheter l’électricité verte des Français) ;
  • Ou le stocker pour le consommer plus tard, et ainsi gagner en autonomie énergétique.

C’est ce que nous allons voir.

Batterie Virtuelle ou Physique : Quelle Différence ?


Lorsque vous choisissez de stocker votre surplus, vous avez deux possibilités :

  • Investir dans une batterie physique ;
  • Ou opter pour le stockage virtuel.

Dans le cas d’une batterie physique, l’électricité est stockée dans votre solution de stockage.

Lorsque la production de vos panneaux solaires n’est pas suffisante pour couvrir vos besoins (la nuit par exemple), alors vous consommez l’électricité stockée dans la batterie.

Une fois la batterie déchargée, vous consommez l’électricité issue de réseau.

Et avec une batterie virtuelle

Le principe est très similaire :

Fonctionnement du stockage virtuel de l’électricité

Lorsque vos panneaux solaires produisent plus d’électricité que votre consommation, le surplus est comptabilisé dans le stockage virtuel

Vous chargez donc votre batterie virtuelle.

La nuit ou en cas de mauvais temps, vous utilisez l’électricité que vous avez ainsi “stockée”.

Il n’y a pas de limite dans le temps : vous pouvez utiliser l’électricité stockée même si elle a été produite il y a plusieurs jours, semaines, ou mois.

Si votre stock d’électricité est épuisé, vous consommez de l’électricité du réseau, comme pour une habitation classique.

 « Mais du coup, je dois sans arrêt vérifier quand ma batterie est chargée ou déchargée ? Et vérifier les quantités d’électricité stockée ? »

Pas du tout. Le compte de stockage virtuel est géré par le distributeur d’électricité.

Vous n’avez rien à calculer, rien à changer.

Peut-On Vraiment Parler de “Batterie Virtuelle” ?


Eh bien non !

Car en réalité, la batterie virtuelle telle que présentée par les différentes entreprises de stockage virtuel n’existe pas.

Si vous souscrivez une offre de stockage virtuel de l’électricité :

– Votre surplus est directement comptabilisé puis injecté, ou “stocké”, sur le réseau ;

– Et quand vous en avez besoin, vous consommez de l’électricité du réseau mais à moindre frais.

En clair, si vous avez “stocké” 50 kWh (donc injecté 50 kWh sur le réseau) vous aurez le droit d’utiliser 50 kWh du réseau.

Mais attention, cette électricité n’est pas gratuite pour autant.

Vous paierez tout de même les taxes et frais d’acheminement sur cette électricité.

En d’autres termes, le stockage virtuel de l’électricité est une simple valorisation de l’électricité que vous injectez sur le réseau.

CHAPITRE 2 :

Les Avantages du Stockage Virtuel de l’Électricité

Vous Bénéficiez d’une Capacité de Stockage (Presque) “Infinie”


Le problème des batteries physiques, c’est qu’elles ont une capacité de stockage limitée.

Autrement dit, si votre surplus est plus important que la capacité de votre batterie physique, alors il est automatiquement injecté sur le réseau.

Dans le cas d’une batterie virtuelle, il n’y a aucune limite de stockage.

Vous pouvez donc stocker l’intégralité du surplus d’électricité produite par vos panneaux solaires.

Enfin presque.

Car certains fournisseurs de batterie virtuelle prévoient une limite de stockage.

Dans ce cas, si vous atteignez la limite de la capacité de stockage et que vous continuez à produire de l’électricité, le surplus est injecté gratuitement sur le réseau (alors qu’il est revendu sur le réseau à 0,10€ par kWh dans le cas d’une batterie physique classique).

Vous Consommez 100% de Votre Électricité Photovoltaïque


Reprenons ce que nous avons vu jusque là.

Vous avez installé des panneaux solaires en autoconsommation avec une solution de batterie virtuelle.

Que devient l’électricité que vous produisez ? 

  • Soit vous la consommez immédiatement pour alimenter votre maison ;
  • Soit vous la “stockez” dans votre batterie virtuelle pour la consommer plus tard.

En fait, vous consommez désormais 100 % de l’électricité que vous produisez grâce à vos panneaux photovoltaïques.

On dit aussi que votre taux d’autoconsommation atteint 100 %.

Attention : cela ne veut pas dire que votre facture d’électricité disparaît totalement, comme nous allons le voir dans le prochain chapitre.

Pas de Contrainte Technique


Contrairement à une batterie physique, la batterie virtuelle ne nécessite aucun travaux.

Elle ne prend pas de place chez vous, et ne requiert aucun entretien de votre part.

Bref, c’est simple et rapide à mettre en place.

CHAPITRE 3 :

Les Inconvénients de la Batterie Virtuelle

Vous ne Recevez Aucune Aide de l’État


Depuis Mai 2017, l’État verse une aide financière aux particuliers qui produisent et consomment leur propre électricité.

En fait, vous avez le droit à deux types d’aides :

  • Une prime à l’autoconsommation ;
  • Et un tarif subventionné de vente de votre surplus.

La prime à l’autoconsommation est très intéressante, car elle vous aide à rentabiliser votre installation photovoltaïque encore plus rapidement.

Payée en 5 versements, elle peut représenter jusqu’à 2 520 € net d’impôts !

Mais pour bénéficier de cette prime à l’autoconsommation, vous devez souscrire au rachat de votre surplus auprès d’un des nombreux organismes agréés par l’État.

Or, en choisissant de “stocker” votre surplus dans une batterie virtuelle, vous ne respectez pas ce critère. 

Vous vous privez donc de la prime à l’autoconsommation, dont le montant dépend de la puissance de votre installation

Puissance de l’installation photovoltaïqueMontant total de l’aideMontant annuel versé les 5 premières années
3 kWc1 170 €234 €
6 kWc1 740 €348 €
9 kWc2 610 €522 €

Vous Payez des Taxes sur l’Électricité que Vous “Stockez”


Souvenez-vous : lorsque votre surplus est injecté sur votre batterie virtuelle, il est en fait envoyé sur le réseau.

Quand votre consommation est supérieure à la production des panneaux solaires, vous consommez alors en priorité l’électricité ainsi injectée (ou “stockée”) sur le réseau.

Comme elle a transité par le réseau, elle est assujettie aux taxes et coûts liés à l’acheminement.

En tout, cela représente un coût d’environ 0,0997* €/kWh.

Concrètement, si vous stockez 10 000 kWh sur votre batterie virtuelle, vous devrez payer 324 € de taxes pour les consommer.

En plus des taxes, vous devez vous acquitter du prix de l’abonnement auprès du fournisseur de votre batterie virtuelle.

*Comprend la CSPE à hauteur de 0,0225 €/kWh, et la TCFE à hauteur de 0,0099 €/kWh, le montant plafonné fixé par les pouvoirs publics.

Vous n’êtes Pas à l’Abri des Coupures de Courant


Vous vous dites peut-être :

Puisque j’ai stocké de l’électricité, je peux compter sur ma batterie virtuelle en cas de coupure du courant. Je suis donc protégé(e) !

Eh bien malheureusement, ce n’est pas le cas.

Comment est-ce possible ? 

Votre installation photovoltaïque comprend un appareil indispensable : l’onduleur.

Celui-ci convertit le courant continu produit par vos panneaux en courant alternatif (pour que vous puissiez ensuite l’utiliser dans votre maison).

Or pour fonctionner, l’onduleur a besoin d’électricité

En cas de coupure, il s’arrête immédiatement, et entraîne la mise hors tension de toute votre installation.

Il existe certains onduleurs capables de continuer à fonctionner malgré une coupure de courant, mais ils sont très chers !

Tout comme une habitation “normale”, en cas de coupure de courant vous vous retrouverez donc sans électricité.

« Du coup, toutes mes données d’électricité produite et stockée sont perdues ? » 

Heureusement non ! La sauvegarde des données de production et de surplus est sécurisée.

Vous Devez Changer de Fournisseur d’Électricité


Pour souscrire à un système de stockage virtuel, vous allez très certainement devoir changer de fournisseur d’électricité.

Pourquoi ?

Comme nous allons le voir plus tard, il y a encore très peu d’acteurs en France sur le marché de la batterie virtuelle.

Les entreprises françaises qui proposent des systèmes de stockage virtuels travaillent avec leur fournisseur d’électricité partenaire.

Ce sont de “petits” fournisseurs d’électricité indépendants, pratiquant leur propre tarification du kWh.

Il faudra donc prévoir les démarches pour mettre fin au contrat avec votre fournisseur actuel, et souscrire à une nouvelle offre.

CHAPITRE 4 :

Batterie Virtuelle : Cas Concret


Pour comprendre exactement comment fonctionne le stockage virtuel de l’électricité, prenons un exemple.

Monsieur François et Monsieur Jacquet souhaitent tous deux réaliser le maximum d’économies sur leur facture d’électricité.

Ils sont équipés de panneaux solaires photovoltaïques en autoconsommation, pour une puissance totale de 9 kWc. 

deux installations de panneaux solaires photovoltaïques en surimposition

Enfin, ils ont tous les deux opté pour le tarif bleu d’EDF avec un compteur d’une puissance de 6 kVA (puissance la plus répandue en France). 

Ils paient donc 0,1558 € par kWh consommé. Le coût annuel de leur abonnement est de 137,64 €.

D’un côté, Monsieur François vend son surplus à EDF OA, pour 0.10 € par kWh.

De l’autre, Monsieur Jacquet a préféré souscrire à une offre de stockage virtuel de son surplus d’électricité qui lui coûte 10 € par mois, soit 120 € en 2022.

Imaginons qu’en 2022, Monsieur François et Monsieur Jacquet :

  • Consomment tous deux 6 000 kWh produits par leur installation photovoltaïque ;
  • Produisent un surplus de 2 000 kWh ;
  • Et consomment en appoint 5 000 kWh issus du réseau.
Monsieur François (vente du surplus)Monsieur Jacquet (batterie virtuelle)
Economies sur la facture935 € (6000×0,1558) 935 € (6000×0,1558) 
Prime à l’autoconsommation234 € (1 170/5)0 €
Vente du surplus200 € (2000×0,10)0 €
Coût de la batterie virtuelle0 €-120 €
Consommation du surplus sur la batterie virtuelle0 €-199 € (0,0997×2000)
Consommation de l’appoint-779 € (-5000×0,1558)-467 € ([5000-2000]x0,1558)
Gain net la première année578 €149 €

Que faut-il en conclure ?

Économiquement parlant, le stockage virtuel de l’électricité est moins intéressant que la vente du surplus à EDF OA.

Mais avec la hausse du prix de l’électricité, la tendance pourrait s’inverser.

A surveiller de près donc.

CHAPITRE 5 :

Comparatif des Batteries virtuelles


Actuellement, le nombre d’entreprises proposant le stockage virtuel de l’électricité est relativement réduit.

Voici un comparatif des 3 entreprises les mieux implantées sur le marché.

Batterie virtuelle Urban Solar Energy 


Urban Solar Energy propose une batterie virtuelle nommée “UsE”.

Elle présente deux avantages principaux :

  • Il n’y a pas de limite de stockage ;
  • L’offre est sans engagement : vous pouvez stopper votre contrat de stockage virtuel du jour au lendemain.

Concrètement, combien ça coûte* ? 

Coût TTCOption de baseOption heures pleines/heures creuses (HP/HC)
Batterie virtuelle9 € HT / mois
Abonnement fournisseur d’électricité11,88 € TTC /mois12,54 € TTC /mois
KWh0,1558 € TTC /kWhHP : 0,1821 € TTC /kWhHC : 0,1360 € TTC /kWh

*Maison avec un compteur d’une puissance 6 kVA, et une installation photovoltaïque de 9 kWc.

Batterie virtuelle MyLight Systems 


MyLight Systems propose depuis l’été 2019 un système de stockage virtuel d’électricité baptisé “My Smart Battery”.

La principale différence entre “My Smart Battery” et “UsE” réside dans sa capacité.

En effet, “My Smart Battery” possède une capacité de stockage limitée

Lorsque vous souscrivez à l’offre de MyLight Systems, vous devez choisir une limite de capacité de stockage, par paliers de 100 kWh.

Lorsque vous atteignez la limite de stockage prévue dans votre contrat, alors vous injectez gratuitement votre surplus sur le réseau.

Autre spécificité : vous ne payez pas de taxes sur les kWh stockés dans la batterie virtuelle puis consommés.

En fait, c’est MyLight qui paie les taxes sur l’acheminement de l’électricité stockée.

En retour, elle répercute un montant fixe dans les frais mensuels que vous payez.

Enfin, notez que pour utiliser la smart battery, vous devez également être équipé(e) en complément d’un compteur intelligent smart meter G3.

Niveau prix ? Voici le tarif affiché par MyLight Systems pour un compteur de 6 kVA, selon la limite de stockage que vous choisissez :

Coût TTCOption heures pleines/heures creuses (HP/HC)
Batterie virtuelle100 kWh300 kWh600 kWh900 kWh1 200 kWh1 800 kWh
180 € /an288 €/an360 €/an420 €/an480 €/an600 €/an
Abonnement fournisseur d’électricité145,8 € /an
KWhHP : 0,1821 € /kWhHC : 0,1360 € /kWh

Batterie Virtuelle JPME


La société Je Produis Mon Electricité (abrégé JPME) propose une offre de stockage virtuel, la “E-batterie”.

Sa spécificité ? Son coût.

En effet, vous payez un prix fixe en une seule fois. Pas de frais mensuel comme pour les autres offres de batteries virtuelles.

Concrètement, voici le coût d’une batterie virtuelle JPME :

Coût TTCOption de baseOption heures pleines/heures creuses (HP/HC)
Batterie virtuelle699 €
Abonnement fournisseur d’électricité137 € /an145 € /an
KWh0,1480 € /kWhHP : 0,1730 € /kWhHC : 0,1292 € /kWh

CHAPITRE 6 :

Stockage Virtuel de l’Electricité : Notre Avis


Batterie virtuelle Urban Solar Energy : Notre Avis


Urban Solar Energy est probablement l’un des premiers acteurs en France à avoir proposé une batterie virtuelle.

Le gros point fort de la batterie “UsE” par rapport aux autres batteries virtuelles, c’est qu’il n’y a aucune limite de capacité de stockage.

Vous pouvez injecter dans votre batterie puis consommer 100, 1 000 ou 10 000 kWh sans aucun problème.

Bref, toute l’électricité que vous produisez et “stockez” dans votre batterie vous rapporte de l’argent.

Batterie virtuelle MyLight Systems : Notre Avis


Vous connaissiez peut-être déjà MyLight Systems avant de lire cet article.

Et pour cause : depuis 2014, MyLight est devenu un acteur incontournable pour les solutions de domotique appliquées aux panneaux solaires.

L’entreprise bénéficie donc d’une solide expérience, et jouit d’une bonne réputation.

Cela dit, l’offre de stockage virtuel “MySmartBattery” présente deux inconvénients majeurs :

  1. La capacité de stockage est limitée :

Vous devez choisir lors de la souscription de votre contrat la capacité maximale de votre batterie virtuelle. 

Donc si vous choisissez l’offre 600 kWh, alors que vous produisez un surplus de 900 kWh, alors la différence (300 kWh) sera “perdue” car injectée gratuitement sur le réseau.

A l’inverse, si vous produisez un surplus très inférieur à votre limite de stockage, alors vous payez une offre trop chère, pas adaptée à vos besoins.

Il faudra donc calculer et anticiper avec précision la quantité de surplus que vous allez produire, afin de bien dimensionner votre batterie virtuelle et faire un maximum d’économies !

  1. Le prix est élevé :

Actuellement, il s’agit de l’offre la plus onéreuse en France. 

C’est donc un point à prendre en compte avant de faire votre choix !

Batterie virtuelle JPME : Notre Avis


JPME, c’est l’entreprise qui monte.

Nous recevons beaucoup de questions à propos de sa E-batterie.

D’ailleurs, en début d’année, Oscaro Power a choisi JPME pour son offre de batterie virtuelle !

Notez cependant que le ticket d’entrée reste très élevé (699 € pour l’offre basique,  999 € avec l’option de réalisation des démarches administratives pour le raccordement de votre installation photovoltaïque).

bouton ebook photovoltaïque

 CHAPITRE 7 :

Conclusion : Stockage Virtuel ou Vente du Surplus ?


Récapitulons ce que nous avons vu :

  • La batterie virtuelle permet d’injecter votre surplus photovoltaïque sur le réseau ;
  • Et de le consommer dès que la production de vos panneaux ne suffit pas à couvrir vos besoins en électricité, tout en payant les taxes liées à l’acheminement ;
  • Dès que votre batterie virtuelle est vide, vous consommez l’électricité du réseau au prix figurant sur le contrat de votre fournisseur.

Il ne s’agit pas de stockage à proprement parler, mais plutôt d’une forme d’avoirs : vous avez le droit de soutirer du réseau à un prix réduit l’équivalent du surplus produit.

Sur le papier, la batterie virtuelle présente de nombreux avantages.

Mais pour l’heure, il est plus intéressant de vendre votre surplus, car vous réalisez plus d’économies.

Cela dit, la situation pourrait s’inverser si :

  • Le montant du tarif de rachat du surplus venait à baisser ;
  • Et/ou si le montant des taxes à payer sur l’électricité de la batterie virtuelle diminuait lui aussi.

 CHAPITRE 8 :

FAQ


Qu’est-ce que le stockage virtuel ?


Il s’agit d’une batterie virtuelle dont le but est de “stocker” le surplus d’électricité produit par vos panneaux solaires.

Quels sont les avantages du stockage virtuel ?


Les avantages sont les suivants : plus grande autonomie, réduction de vos factures d’électricité, pas de limite de temps pour consommer votre surplus et aucune contrainte technique.

Quels sont les inconvénients du stockage virtuel ?


Économiquement parlant, le stockage virtuel est moins intéressant que la vente de votre surplus à EDF O.A. et ne permet pas de bénéficier de la prime à l’autoconsommation.