Dans ce nouveau guide, je vous montre comment simuler la rentabilité d’une installation solaire.

Donc si vous voulez savoir :

Alors vous allez adorer ce guide.

Sommaire :

Cliquez sur un élément ci-dessous pour consulter directement ce qui vous intéresse.

  1. A quoi sert un simulateur solaire ?
  2. Comment trouver un simulateur solaire fiable
  3. Simulation du rendement de vos panneaux solaires
  4. Calcul de la surface disponible sur votre toit
  5. Calcul de vos économies en autoconsommation
  6. Simulation des aides de l’État
  7. Simulation de la rentabilité de votre projet solaire
  8. FAQ

CHAPITRE 1 :

A Quoi Sert un Simulateur Solaire ?


Vous en êtes au début de votre projet solaire ? 

Alors vous vous demandez sûrement :

 “Est-ce rentable d’installer une installation photovoltaïque sur ma toiture ?

Pour le savoir, vous avez deux possibilités :

Calculer à la Main la Production


Pour cela, vous devez prendre en compte : 

  • Les caractéristiques de votre toiture ;
  • Le microclimat du lieu où vous habitez ;
  • La baisse de production de vos panneaux solaires ;
  • Et beaucoup d’autres critères.

Ensuite, il vous faut calculer vos économies en prenant en compte votre taux d’autoconsommation, l’augmentation du prix de l’électricité… 

Bref, un vrai casse-tête

Utiliser un Simulateur de Panneaux Solaires


Cette fois, il vous suffit d’utiliser un simulateur solaire qui se charge de tout calculer à votre place en un clin d’œil.

Hé oui, une fois votre adresse renseignée, un simulateur vous indique :

  • Votre future production photovoltaïque ;
  • Les économies que vous allez réaliser ;
  • Et la rentabilité de votre projet solaire.
cadastre solaire simulation économies panneaux solaires

Vous savez ainsi en quelques minutes si investir dans des panneaux solaires est intéressant pour vous.

Mais comment fonctionnent les simulateurs de panneaux solaires ?

Et ces outils fournissent-ils des simulations fiables ?

CHAPITRE 2 :

Comment Trouver un Simulateur Solaire Fiable


Il existe des dizaines simulateurs solaires sur Internet.

Et bien souvent, les résultats de vos simulations diffèrent d’un site à un autre.

Alors comment savoir si un simulateur est fiable ?

La meilleure solution consiste à vérifier l’exactitude des données en faisant appel à des personnes ayant réellement une installation solaire.

Vous pouvez ainsi comparer les résultats annoncés par le simulateur et la production réelle.

Mais tout le monde n’a pas, parmi ses proches, une connaissance équipée d’une installation solaire…

C’est pourquoi nos fondateurs Nicolas et David ont décidé de développer un simulateur solaire en 2014 en s’entourant des meilleurs :

  • La NASA et l’IGN (l’Institut national de l’information géographique et forestière) nous fournissent les données nécessaires concernant votre toiture (j’y reviens en détail dans quelques instants) ;
  • Météo France nous fournit les données pyranométriques qui nous permettent de calculer précisément l’ensoleillement de votre toiture ;
  • Nous utilisons ensuite un algorithme créé par le centre O.I.E. des Mines ParisTech, HelioClim-3, qui combine ces différentes données.

Concrètement, en utilisant notre simulateur, vous obtenez une simulation à la précision inégalée, avec une marge d’erreur quasi-nulle.

D’ailleurs, plus de 80 collectivités territoriales ont choisi notre technologie pour proposer un simulateur sur-mesure à leurs administrés.

Et les personnes que nous accompagnons dans leur projet solaire témoignent régulièrement de l’exactitude de nos simulations :

“[L’expert solaire] m’a fait un dossier très complet, avec la rentabilité (au bout de combien de temps on amortissait notre mise de départ). Les calculs réalisés par Quentin correspondent tout à fait à la réalité. […] L’étude et la projection sont très précis et très réalistes.” 

M. Schoeb

Découvrez le témoignage complet de M. Schoeb

“Très satisfait de l’accompagnement d’In Sun We Trust !

Que ce soit lors de l’étude de mes possibilités d’installations, du choix du matériel et de l’entreprise, du suivi des travaux, ou du montage du dossier administratif, les équipes d’ISWT ont su répondre à mes questions, avec réactivité et précision !

Je les ai contactés en février, mes panneaux ont été posés en septembre (un mois de report dû au COVID), et les démarches ENEDIS + EDF-OA ont abouti fin janvier.

Mes panneaux produisent en autoconso depuis 5 mois, et les premiers résultats confirment les estimations (puissance produite et économies réalisées) !

Bref, un dossier bien mené, et une installation qui tient ses promesses : merci In Sun We Trust !!”

M. Muls

Maintenant que vous savez sur quelles données s’appuie notre simulateur, nous allons voir étape par étape comment nous calculons la rentabilité de votre projet solaire.

CHAPITRE 3 : 

Simulation du Rendement de vos Panneaux Solaires

Impact du Climat 


Les simulateurs solaires vous demandent toujours de renseigner votre adresse postale.

Il y a plusieurs raisons à cela.

Pour commencer, cette information permet de prendre en compte l’impact du climat local sur le rendement de vos panneaux solaires selon :

  • L’ensoleillement ;
  • Et la température moyenne.

Pour résumer, plus l’ensoleillement est important, plus la production l’est aussi. 

En revanche, une température moyenne très élevée impacte à la baisse la production.

On estime qu’au-dessus de 25°, un panneau solaire peut voir son rendement baisser de 0,5% par degré supplémentaire.

Pas d’inquiétude : en France, les températures restent tempérées.

Autrement dit, comme vous pouvez le voir sur la carte qui suit, la différence de température entre le Nord du pays et le Sud est compensée par l’ensoleillement.

Cette carte indique la production potentielle annuelle moyenne en kWh, par kWc de panneaux photovoltaïques dans les conditions optimales (j’y reviens juste après).

Ainsi, une installation de 3 kWc orientée plein Sud sur une toiture inclinée à 30° produira entre 2 400 et 3 000 kWh par an à Lille, contre 3 600 et 4 200 kWh à Marseille.

Bref, les températures élevées du Sud de la France impactent peu le rendement d’une installation solaire.

Cette carte est intéressante car elle vous permet d’avoir un premier aperçu de la production potentielle de panneaux solaires sur votre toit.

Mais si vous souhaitez obtenir des données plus précises, notre simulateur solaire permet d’aller bien plus loin dans le calcul de votre production.

Hé oui : grâce aux données de Météo France, notre simulateur prend en compte l’ensoleillement, la température moyenne et la clarté du ciel à l’échelle de votre toiture.

Et ce n’est pas tout puisqu’il simule également les effets de microclimats, c’est-à-dire les conditions météorologiques propres à une zone géographique restreinte, ce que notre carte ne mentionne pas. 

Bassin Archachon ensoleillement micro climat rendement panneau solaire

C’est le cas par exemple du bassin d’Arcachon qui bénéficie de conditions météorologiques très favorables à une installation solaire. 

Notre simulateur prend donc ces conditions particulières en compte afin de vous fournir la simulation la plus réaliste possible.

Impact de l’Orientation de votre Toiture


Vous suivez toujours ? Bien. 

Alors une petite question : savez-vous quelle orientation est à privilégier pour vos panneaux solaires ?

Eh oui : le Sud !

Mais la bonne nouvelle, c’est que même si cette orientation est optimale, elle n’est pas obligatoire.

Votre toiture est orientée Est ou Ouest ? 

Alors vous pouvez tout à fait installer des panneaux solaires dessus et obtenir une excellente production.

Pour s’en assurer, prenons un exemple.

Vous habitez la région de Bordeaux.

Vous envisagez d’installer des panneaux solaires pour une puissance totale de 3 kWc, sur votre toiture inclinée à 30°.

Orientée plein Sud, votre installation solaire produira environ 3 900 kWh la première année.

Orientée plein Ouest, cette même installation produira 3 000 kWh.

Impact de l’Inclinaison de votre Toiture


L’inclinaison de votre toiture impacte également votre production photovoltaïque.

L’inclinaison optimale pour capter au mieux le rayonnement solaire tout au long de l’année est comprise entre 30 et 35°.

De ce fait, vous captez le maximum des rayons du Soleil, aussi bien en hiver, quand le Soleil est bas dans le ciel, qu’en été, lorsqu’il est plus haut.

Mais là encore, il s’agit seulement des conditions optimums et non d’un prérequis !

panneaux solaires avec plusieurs inclinaisons

Autrement dit, si votre toiture est inclinée à 60° comme c’est le cas par exemple en Alsace, vous pouvez tout à fait poser des panneaux solaires sur votre toiture.

Voici le coefficient de correction à appliquer selon l’orientation et l’inclinaison de votre toiture par rapport à la valeur optimale (orientation Sud et inclinaison à 30°) :

 30°60°
Est0.930.900.78
Sud-Est0.960.88
Sud1.000.91
Sud-Ouest0.960.88
Ouest0.90.78

Ce tableau est très simple à comprendre.

Reprenons notre exemple précédent à Bordeaux.

Vous souhaitez installer des panneaux solaires pour une puissance totale de 3 kWc.

Sur une toiture orientée plein Sud et inclinée à 30°, votre installation produira 3 900 kWh en une année.

Sur une toiture orientée Sud-Est et inclinée à 60°, cette même installation produira (3 900 x 0,88) = 3 432 kWh.

Autrement dit, même si l’orientation et l’inclinaison de votre toiture impactent la production de votre installation solaire, vous produisez tout de même une quantité d’électricité suffisante pour faire des économies sur votre facture d’électricité.

 Impact de l’Ombrage et de l’Environnement Direct


Votre toiture est ombragée par un arbre, un bâtiment proche ou encore par une colline avoisinante ?

Cela peut impacter votre production.

Si l’ombrage est temporaire et ne dure que quelques heures dans la journée, des micro-onduleurs permettront de gérer les ombrages partiels.

Autrement dit, votre installation solaire continue de produire.

En revanche, si l’ombrage est permanent, cela peut remettre en cause la faisabilité de votre projet.

C’est pourquoi, nous prenons également cette information en compte, grâce aux données fournies par la NASA et l’IGN.

L’algorithme du simulateur étudie ainsi les masques d’ombrage lointains et proches de votre toiture, c’est-à-dire qu’il vérifie l’impact des ombres sur la production de vos panneaux solaires.

CHAPITRE 4 :

Calcul de la Surface Disponible sur votre Toit


Dernière étape essentielle pour estimer votre future production : calculer la surface disponible sur votre toit.

Et c’est (encore) grâce aux données de l’IGN que nous déterminons cette information.

Nous pouvons ainsi calculer la taille de votre toiture et prendre en compte tous les éléments pouvant réduire sa surface exploitable :

  • Ombrage permanent, dû à une cheminée par exemple ;
  • Vélux, extracteur de chaudière, chien assis…

Nous déterminons ainsi le nombre de panneaux solaires que votre toiture peut accueillir :

schéma surface disponible sur la toiture

Et voilà ! A cette étape, nous connaissons :

  • Votre future production par kWc de panneaux solaires installés sur votre toiture ;
  • Et le nombre de panneaux solaires qu’elle peut accueillir.

Voyons maintenant comment déterminer le nombre de panneaux solaires dont vous avez besoin, les économies que vous allez réaliser et la rentabilité de votre projet.

CHAPITRE 5 :

Calcul de vos Économies en Autoconsommation

Étude de votre Profil de Consommation


Nous ne consommons pas tou(te)s l’électricité de la même manière.

Un couple de retraités aura une consommation d’électricité bien différente de celle d’une famille travaillant 5 jours par semaine.

C’est pourquoi il est important de déterminer votre profil de consommation.

C’est-à-dire la quantité d’électricité que vous consommez, mais aussi et surtout la façon dont vous la consommez.

Par exemple : est-ce que vous utilisez votre lave-linge la semaine ou le week-end ? En journée ou en soirée ? 

Ces informations sont cruciales pour comprendre comment se répartit votre consommation d’électricité heure par heure, tous les jours de l’année.

Voici par exemple les courbes de consommation de deux différentes personnes que nous avons accompagnées dans leur projet solaire :

exemple de courbes de consommation électrique

Pour définir votre profil de consommation, plusieurs solutions sont possibles.

Vous pouvez :

  • Calculer à la main la consommation annuelle de chacun de vos appareils électriques, sans oublier vos ampoules ainsi que votre chauffe-eau électrique. Bref, cette méthode nécessite une bonne dose de patience et beaucoup de rigueur pour obtenir un résultat proche de la réalité ;
  • Utiliser vos données de consommation enregistrées par votre compteur intelligent Linky, en vous connectant sur votre compte client Enedis ;
  • Ou tout simplement utiliser notre simulateur solaire. Il utilise des profils types, basés sur l’étude de la consommation moyenne de nos 2 000 000 d’utilisateurs, au cours de la journée et de l’année.

Calcul de vos Taux d’Autoconsommation et d’Autoproduction


Maintenant que nous avons déterminé votre profil de consommation, nous pouvons calculer le montant de vos économies.

Pour cela, nous calculons vos taux d’autoconsommation et d’autoproduction.

Commençons par votre taux d’autoconsommation

Il désigne la part de votre production photovoltaïque que vous consommez :

Taux d’autoconsommation = (Production photovoltaïque consommée / Production photovoltaïque totale) x 100

“Si je comprends bien, je ne vais pas consommer toute l’électricité produite par mes panneaux solaires ?”

Tout à fait : il arrive qu’à certains moments, vos panneaux solaires produisent plus d’électricité que ce dont vous avez besoin.

Mais cette électricité produite “en plus” n’est pas perdue ! 

Ce surplus est même valorisé puisqu’il est automatiquement vendu à EDF Obligation d’Achat à 0,10 € par kWh (j’y reviens dans le chapitre 6).

Par exemple :

Votre installation photovoltaïque produit 3 600 kWh par an. Sur ces 3 600 kWh, vous n’en consommez que 3 000 kWh.

Votre taux d’autoconsommation sera donc de (3 000/ 3 600) x 100 = 83 %.

Ce taux permet de voir si vous consommez bien l’électricité produite par vos panneaux solaires.

Plus il est élevé, mieux c’est car cela signifie que vous consommez au maximum votre électricité photovoltaïque et limitez votre surplus (qui représente dans ce cas de 17 % de votre production).

Hé oui : même si la vente de votre surplus représente un complément de revenu intéressant, il est plus rentable d’économiser 0,1582 € par kWh (tarif moyen auquel vous achetez le kWh d’électricité à votre fournisseur d’électricité) en le consommant, plutôt qu’en le vendant à 0,10€. 

Passons maintenant au taux d’autoproduction

Il s’agit de la part d’électricité produite par vos panneaux solaires et consommez par rapport à la quantité totale d’électricité que vous consommez :

Taux d’autoproduction = (Production photovoltaïque consommée / Consommation totale) x 100

Le taux d’autoproduction représente donc le pourcentage de réduction de vos factures d’électricité.

Par exemple : sur les 3 600 kWh produits par votre installation solaire, vous en consommez 3 000 kWh. 

Votre consommation électrique totale est de 7 000 kWh.

Votre taux d’autoproduction est donc de (3 000 / 7 000) x 100 = 43%.

Pour l’obtenir, nous modélisons votre courbe de consommation heure par heure que nous avons obtenue grâce à votre profil de consommation à l’étape précédente (en bleu), ainsi que votre courbe de production que nous avons calculée grâce aux premières étapes (en rouge).

Modélisation de vos courbes de consommation et de production

En les croisant, nous pouvons déterminer quelle part d’électricité produite par vos panneaux va alimenter votre maison.

Plus ces deux courbes se confondent, plus votre taux d’autoproduction augmente.

Autrement dit, plus vous alignez votre consommation d’électricité sur les heures où vos panneaux solaires produisent, moins vous consommez d’électricité du réseau.

En autoconsommation, le taux d’autoproduction peut ainsi atteindre 50 %.

Vous pouvez donc réaliser jusqu’à 50 % d’économies sur votre facture d’électricité.

Calcul de la Puissance Adaptée


Maintenant que nous connaissons la surface de toiture disponible ainsi que votre profil de consommation, nous pouvons déterminer la puissance d’installation adaptée.

Voici le nombre de panneaux solaires généralement conseillé, selon votre consommation électrique : 

Votre consommation en kWhVotre consommation en eurosPuissance recommandéeNombre de panneauxSurface de toiture utilisée
Moins de 11 000 kWhMoins de 1 600 €3 kWc816 m²
Entre 11 000 et 17 000 kWhEntre 1 600 et 2 400 €6 kWc1632 m²
Plus de 17 000 kWhPlus de 2 400 €9 kWc2448 m²

Bien sûr, il ne s’agit que d’une estimation.

Pour déterminer avec précision le nombre de panneaux solaires le plus adapté à votre projet solaire, l’étude de votre toiture et de votre consommation électrique est nécessaire.

Hé oui : si votre consommation s’élève à 17 000 kWh dont 15 000 kWh sont consommés la nuit, une installation de 6 kWc, qui produit de l’électricité en journée, ne sera pas adaptée.

De la même façon, si vous souhaitez vous équiper d’une batterie de stockage, il est souvent plus intéressant de surdimensionner votre installation solaire.

CHAPITRE 6 :

Simulation des Aides de l’État


Vous souhaitez savoir à quelles aides vous avez droit en investissant dans une installation photovoltaïque ?

Ça tombe bien, notre simulateur prend également cette donnée en compte.

Hé oui, vous ne le saviez peut-être pas mais le Gouvernement a mis en place des aides pour encourager les Français à installer des panneaux solaires sur leurs toitures.

Voyons cela plus en détail.

La prime à l’Autoconsommation


Cette aide est versée à tous les particuliers qui souhaitent poser des panneaux photovoltaïques en autoconsommation sur leur toiture.

Son montant est calculé en fonction de la puissance installée et est versé les 5 premières années après la mise en service de votre installation solaire.

Voici un tableau récapitulatif du montant actuel de la prime à l’autoconsommation : 

Puissance de l’installation photovoltaïqueMontant d’aide versé pour chaque kWc installéMontant total de l’aideMontant annuel versé les 5 premières années
3 kWc380 €1 140 €228 €
6 kWc280 €1 680 €336 €
9 kWc280 €2 520 €504 €

Le Tarif d’Achat Subventionné


Comme nous l’avons vu rapidement dans le chapitre précédent, lorsque vos panneaux solaires produisent plus que ce que votre maison ne consomme, il y alors création d’un surplus.

Et ce surplus est très intéressant puisqu’il est vendu à EDF Obligation d’Achat à un tarif subventionné.

Ce tarif est également fixe pendant 20 ans.

Actuellement, il est de 0,10 € par kWh pour les installations d’une puissance inférieure à 9 kWc.

Sur 20 ans, cela représente généralement un revenu supplémentaire de 2 000 €.

CHAPITRE 7 : 

Simulation de la Rentabilité de votre Projet Solaire


On récapitule !

A ce stade, nous connaissons :

  • Le nombre de panneaux solaires dont vous avez besoin ;
  • Votre future production ;
  • Vos taux d’autoconsommation et d’autoproduction ;
  • Et les aides dont vous pouvez bénéficier.

On peut donc calculer la rentabilité de votre projet.

Mais attention ! Il ne suffit pas de diviser le prix de l’installation solaire par le montant des économies réalisées la première année.

Hé non : bien d’autres éléments sont également à prendre en compte.

Voyons de quoi il s’agit.

Prix de votre Installation Solaire


Premier élément à prendre en compte : le prix de votre installation solaire.

Combien coûtent des panneaux solaires en 2021 ?

Voici les prix que nous proposons actuellement :

Puissance de l’installationPrix TTC
3 kWcDe 6 200 à 8 750 €
6 kWcDe 11 500 à 14 500 €
9 kWcDe 15 500 à 19 000 €

Ce prix comprend : 

  • Les panneaux solaires de marques premium (Sunpower, Longi, Qcells, TrinaSolar ou FuturaSun,) ;
  • Les micro-onduleurs Enphase ou SolarEdge ;
  • Une application de monitoring pour suivre en temps réel votre production ;
  • La pose en surimposition réalisée par notre installateur RGE ;
  • La prise en charge des démarches administratives ;
  • Le suivi de votre projet et le SAV ;
  • Et la garantie pièces et main d’œuvre In Sun We Trust de 10 ans.

Le Tarif d’Utilisation des Réseaux Publics d’Électricité


Pour pouvoir injecter votre surplus d’électricité sur le réseau, vous devez vous acquitter du Tarif d’Utilisation des Réseaux Publics d’Électricité, abrégé TURPE.

Son montant est actuellement de 10,512 € par an

Autant dire qu’il est très vite rentabilisé puisque comme nous l’avons vu, la vente de votre surplus vous rapporte en moyenne 200 € par an.

Durée de Vie et Entretien du Matériel


Second élément important : la durée de vie et l’entretien du matériel.

De ce côté là, c’est simple :

  • Les panneaux solaires sont garantis de 20 à 25 ans selon les fabricants et ont une durée de vie moyenne de 40 ans ;
  • Les micro-onduleurs sont garantis 20 ans et ont une durée de vie pouvant aller jusqu’à 50 ans !

Entre-temps, aucune visite de contrôle n’est nécessaire.

Un simple coup de chiffon ou d’éponge douce avec un peu d’eau tiède suffit.

Ce nettoyage, que vous pouvez facilement faire vous-même à l’aide d’un balai brosse, est à réaliser une fois par an seulement.

Impact de la Baisse de Rendement des Panneaux Solaires


Comme tout objet, les panneaux solaires s’usent au fur et à mesure de leur utilisation.

Ainsi, on remarque une baisse naturelle de leur rendement au cours des années, dûe à leur exposition au Soleil.

Mais cette baisse est très limitée :

  • Plusieurs études ont montré que la baisse de rendement des cellules était de 0,5% par an ;
  • Et les fabricants garantissent que leurs panneaux solaires auront toujours au moins 80 % de leur puissance initiale après 25 ans d’utilisation. Par exemple, les panneaux solaires Sunpower bénéficient d’une garantie linéaire de production de 92% à 25 ans.

Bref, la baisse de rendement des panneaux solaires est réelle mais très limitée.

Nous la prenons tout de même en compte dans nos calculs pour vous procurer la simulation la plus précise possible.

Hausse du Prix de l’Électricité


Le prix de l’électricité augmente tous les ans, c’est un fait :

  • +7,9% en 2019
  • +4% en 2020
  • Et déjà +1,6% en 2021.

Il a ainsi augmenté de 50% en seulement 10 ans !

Heureusement, en investissant dans une installation solaire, vous vous protégez contre les futures augmentations.

Acheminement électricité par ligne haute tension réseau électrique EDF

Prenons un exemple.

En 2020, votre facture d’électricité s’élevait à 1 500 €.

La même année, vous avez installé des panneaux solaires qui vous permettent de réaliser 50% d’économies sur votre facture.

Que se passe-t-il si le prix de l’électricité augmente à nouveau de 8 % en 2021 ?

Cas 1 : Augmentation de 8% du prix de l’électricitéCas 2 : Pas d’augmentation
Facture en décembre 20201 500 €1 500 €
Facture en décembre 20211 620 €1 500 €
Économies réalisées en 2021810 €750 €

Comme vous pouvez le constater, lorsque le prix de l’électricité augmente, le montant des économies que vous réalisez augmente lui aussi.

Bref, il est donc nécessaire de prendre en compte les fluctuations du prix de l’électricité pour calculer précisément vos futures économies ainsi que la rentabilité de votre installation solaire.

Sauf que, au risque de vous décevoir, nous n’avons pas de devin dans notre équipe, capable de prédire les futures augmentations.

Alors, comment les prendre en compte dans nos calculs ?

Nous utilisons tout simplement une étude réalisée par l’Agence de la transition écologique, plus connue sous le nom d’ADEME

Celle-ci prévoit une augmentation des prix de l’électricité de 3 % par an.

Et aux vues des précédentes augmentations, ce scénario est plutôt optimiste.

Nous préférons toutefois nous baser sur cette prévision assez conservatrice pour ne pas vous annoncer un montant d’économie difficilement atteignable.

(Cela dit en passant, certains installateurs ou entreprises peu scrupuleux n’hésitent pas à prendre en compte une augmentation du prix de l’électricité bien plus importante pour affirmer des économies bien plus élevées. Je ferme la parenthèse.)

Simulation du Coût du Crédit et Tableau d’Amortissement


Dernier élément à prendre en compte : le financement de votre projet solaire.

Avez-vous mis de l’argent de côté pour financer votre installation solaire ? 

Ou allez-vous emprunter à votre banque ?

Si vous contractez un crédit, vous voulez probablement connaître votre échéancier (et vous avez bien raison).

C’est pourquoi notre étude de rentabilité intègre le coût de votre crédit.

Conclusion


Voilà. Nous avons vu tous les éléments que nous prenons en compte pour vous fournir l’étude détaillée la plus complète.

Une fois tous les calculs réalisés, vous connaissez : 

  • La puissance d’installation solaire adaptée à vos besoins ;
  • Le prix de votre installation ;
  • Les aides dont vous pouvez bénéficier ;
  • Les économies que vous allez réaliser année par année, sur 30 ans ;
  • Le temps de retour sur investissement de votre projet ;
  • Et le total de vos bénéfices.

Vous souhaitez avoir un aperçu de ce que cela peut donner ?

Voici un exemple d’étude détaillée.

Maintenant j’aimerais vous laisser la parole.

Avez-vous déjà utilisé un simulateur solaire ?

Saviez-vous qu’il y avait autant de données à prendre en compte pour calculer la rentabilité de votre projet solaire ?

Dites-moi cela dans la section des commentaires ci-dessous 🙂

FAQ

☀️ Comment calculer mon besoin en panneau solaire ?


Un simulateur solaire croise des milliers de données (l’ensoleillement de votre toiture, son inclinaison et son orientation, le climat de votre ville, etc.) grâce à un algorithme complexe.

Il prend également en compte votre consommation électrique et votre taux d’autoproduction afin de déterminer avec précision le nombre de panneaux solaires dont vous avez besoin.

🔎 Qu’est-ce qu’un simulateur solaire ?


C’est un outil en ligne et gratuit qui vous permet de calculer en quelques clics toutes les données de votre projet solaire : le rendement de votre future installation, les économies que vous allez réaliser, les aides auxquelles vous avez le droit, ou encore la rentabilité de votre projet.

💶 Comment simuler mes économies en autoconsommation ?


Pour simuler vos économies en autoconsommation, le simulateur doit prendre en compte votre profil de consommation

Il s’agit de savoir non seulement quelle est la quantité d’électricité que vous consommez, mais aussi comme se répartie votre consommation, heure par heure, tout au long de l’année. 

Vous obtenez alors votre courbe de consommation

Croisée avec la courbe de production, elle permet de connaître avec précision le montant des économies sur votre facture d’électricité.

💰 Quel est le prix d’une installation solaire ?


Chez In Sun We Trust, nous proposons les prix suivants pour une installation solaire sur une maison de plain-pied avec une couverture en tuile :

  • Entre 6200 et 8750 € pour une installation de 3 kWc ;
  • Entre 11500 et 14500 € pour une installation de 6 kWc ;
  • Et entre 15500 et 19000 € pour une installation de 9 kWc.