Quel prix
pour des panneaux photovoltaïques en 2017 ?

 

 

Par Florian. Dernière mise à jour le 15/11/2017

 

 

Vouloir installer des panneaux solaires photovoltaïques, c’est bien.

Faire un geste pour l’environnement et payer le bon prix, c’est mieux.

Alors aujourd’hui, nous vous proposons de tout apprendre en 10 minutes sur le prix et la rentabilité des panneaux photovoltaïques en 2017 avec ce guide complet.

Lançons-nous sans plus attendre.

 

Sommaire :

 

Estimez gratuitement votre rentabilité

Pour vous aider à passer au solaire le plus facilement possible, nous avons mis au point une technologie de pointe basée sur des données et des algorithmes qui font référence dans les secteurs de l’énergie solaire et de l’information géographique.

A savoir : les Mines ParisTech, Météo France et l’IGN.

Estimation instantanée ⇩

 

Quel est le prix moyen de panneaux solaires photovoltaïques ?

 

Il est compliqué de donner un coût moyen pour une installation photovoltaïque.

En effet, chaque projet, chaque toit, chaque envie est différente.

C’est notre parti pris  : construire sur-mesure le projet qui vous correspond.

Beaucoup de paramètres pouvant varier, cela complexifie l’estimation du coût moyen d’une installation photovoltaïque.

Voici néanmoins quelques ordres de grandeur :

Vous pouvez compter en moyenne (prix TTC, raccordement inclus) :

  • 4 500€ pour une installation de 1.5 kWc en surimposé,
  • 8 000 € pour une installation de 3 kWc en intégration au bâti (IAB) ou surimposé,
  • 15 000 € pour une installation de 6 kWc en IAB,
  • 21 000 € pour une installation de 9 kWc en IAB.

 

Attention :

Ces tarifs sont basés sur les prix moyens constatés chez nos installateurs.

De ce fait, nous ne pouvons pas vous garantir ces tarifs si vous ne faites pas appel à nous.

 

 

Qu’est-ce qui est compris dans ces prix ?

 

C’est très simple :

  • le prix du matériel (panneaux solaires, onduleurs, régulateurs…) ;
  • le prix de l’installation par un professionnel certifié ;
  • le coût des démarches administratives ;
  • et les frais de raccordement au réseau, pour l’autoconsommation avec vente du surplus ou la vente de toute votre production à EDF ;

Notez que nous prenons également en compte le prix du changement de votre onduleur.

En effet, toutes les pièces d’une installation photovoltaïque n’ont pas la même durée de vie.

Les panneaux solaires ont une durée de vie d’environ 30 ans, tandis que celle de l’onduleur est comprise entre 8 et 12 ans.

Notre technologie de simulation vous permet d’avoir une vision claire des dépenses liées à votre installation.

Elle couvre 25 ans si vous optez pour l’autoconsommation, et 20 ans si vous choisissez de revendre toute votre production à EDF.

 

 

Comment comparer les prix des installations photovoltaïques ?

 

Comme nous l’avons précisé précédemment, le coût d’une installation photovoltaïque peut varier en fonction de divers critères. 

Tout d’abord votre objectif, ou la nature de votre projet : autoconsommation photovoltaïque ou revente de votre production.

Les installations destinées à produire de l’énergie qui sera consommée par l’utilisateur sont généralement de plus petite taille, puisque le but est d’optimiser le taux d’autoconsommation.

A l’opposé, les installations dont le but est de produire de l’électricité qui sera revendue à EDF sont de grande taille, car l’objectif est d’optimiser le potentiel de production du toit.

Ensuite, liée à ce premier point, la surface disponible sur le toit de votre habitation.

En effet, vous ne pourrez pas installer un système très puissant (9kWc) sur un toit dont la surface utilisable est inférieure à 60m².

Autre point, le matériel utilisé et les options choisies. Les batteries et les options telles que le monitoring peuvent influencer fortement le prix de votre installation photovoltaïque.

Enfin, le coût de la main d’œuvre.

Si vous souhaitez obtenir une estimation plus fine du prix d’une installation de panneaux photovoltaïques sur votre toiture, vous pouvez faire une simulation sur notre site.

 

 

Comparer le coût d’un panneau solaire photovoltaïque au m2 ?

 

Le m² n’est pas une bonne unité de mesure pour comparer des projets solaires.

En effet, selon la technologie utilisée, la quantité d’électricité produite par 1m² de panneaux solaires peut varier.

Des panneaux de même taille peuvent avoir une puissance différente.

Et inversement : plusieurs panneaux de puissance équivalente peuvent avoir des tailles en m2 différentes

Par exemple :

  • Les panneaux en silicium amorphe ont un rendement de 5 à 7%.
  • Les modules en  silicium monocristallin ont quant à eux un rendement de 16 à 24%.
  • Enfin, les panneaux en silicium polycristallin ont un rendement de 14 à 18%.

 

A titre indicatif, nous pouvons vous dire que le coût d’un m² de panneaux photovoltaïques polycristallin varie entre 350€ et 450€ en fonction de la taille totale de votre installation. En effet de manière assez logique, plus vous installez, moins le mètre carré sera cher.

Enfin, il vous faut prendre en compte le type d’intégration de votre installation.

Une installation en intégration au bâti (IAB), dans laquelle les panneaux se substituent à la toiture et assurent l’étanchéité, coûte généralement qu’une installation en surimposé. Pour cette dernière, les panneaux solaires sont simplement installés au-dessus de votre toiture.

 

Panneaux photovoltaïques : bientôt le discount ?

 

Le prix des panneaux photovoltaïques baisse de près de 12% par an depuis 40 ans.

Et il n’est pas prévu que cette baisse ralentisse dans les prochaines années.

Comment expliquer cette baisse de prix ?

Elle est principalement due à l’utilisation de nouveaux modes de production plus efficaces et bien moins coûteux.

Selon la «loi de Swanson», lorsque la production mondiale de photovoltaïque double, les coûts par unité baissent de près de 20%.

Cette dernière contribue largement à expliquer pourquoi le solaire est aujourd’hui de plus en plus compétitif.

 

 

Faut-il oser les panneaux solaires « pas cher » ?

 

Passer au solaire est séduisant.

C’est pour cela que près de 7 Français sur 10 déclarent vouloir équiper leur logement d’une installation solaire, avec pour objectif d’autoconsommer leur production (69%).

Ce nouveau marché en plein développement n’a malheureusement pas attiré que des professionnels honnêtes et scrupuleux…

En effet, plus de 4 500 foyers ont saisi UFC-Que Choisir pour obtenir de l’aide suite à des arnaques ou malfaçons. 

Un chiffre déjà impressionnant, auquel il faudrait ajouter les dossiers en cours dans d’autres structures, et les innombrables cas d’arnaques non-déclarés par les victimes.

Discours abusifs, faux bons de commande, incendies, dégâts des eaux : les arnaques et autres installations bâclées ternissent le marché et décrédibilisent le développement de l’énergie solaire.

Alors, comment être sûrs de payer le juste prix pour son installation ? Lorsqu’on compare les prix, nous avons tendance à nous concentrer sur celui des panneaux uniquement.

Mais une installation photovoltaïque est composée de multiples éléments.

Prenez le temps de vous assurer de :

  • la qualification de l’installateur ;
  • la garantie des panneaux solaires ;
  • la garantie de l’onduleur ;
  • ou encore de l’existence d’un SAV ;

 

 

Et les panneaux solaires gratuits ?

 

JAMAIS, VOUS M’ENTENDEZ ! JAMAIS !

On vous a démarché par téléphone ou en porte-à-porte en vous disant :

« Votre toiture a un potentiel solaire incroyable. Vous pourriez réduire vos factures d’électricité de 85% et gagner près de 3000€ par an en revendant votre électricité à EDF.

En plus, grâce aux crédits d’impôts, aux aides régionales et un emprunt, vos gains couvriront votre investissement et vous ne dépenserez rien !

Vos panneaux solaires sont autofinancés ! »

Ne réfléchissez pas un seul instant.

C’est une arnaque.

Tout d’abord, les bons installateurs sont trop occupés pour démarcher activement de nouveaux clients.

Ensuite, les devis de ce type ont généralement un prix exorbitant.

Par exemple, nous avons vu récemment un 3 kWc de photovoltaïque à plus de 25 000 euros.

Si le prix est largement supérieur à ceux présentés précédemment, fuyez.

Enfin, nous le répétons une bonne fois pour toutes : les panneaux solaires, qu’ils soient photovoltaïques, thermiques ou hybrides ne sont jamais gratuits.

 

 

Combien coûte l’entretien de vos panneaux solaires ?

 

Entretenir des panneaux photovoltaïques est simple.

Après leur installation, ils fonctionnent seuls et leur maintenance se limite généralement à un nettoyage tous les 3 ans.

Nettoyage que vous pouvez amplement effectuer vous-même.

Pourquoi ?

Car une installation réalisée par un bon professionnel n’a pas besoin d’un nettoyage fréquent, comme l’a montré une enquête réalisée par une association de promotion des énergies renouvelables auprès d’installateurs agréés.

En effet, le vent et la pluie permettent de maintenir naturellement votre installation propre.

Et non, ce n’est pas une légende.

Cela dit, il convient de ne pas faire l’impasse sur certaines dépenses obligatoires :

  • Si vous optez pour la revente de votre production, vous vous verrez également facturer environ 65€ TTC chaque année par le gestionnaire de réseau électrique (Enedis).
  • Si votre installation a une puissance supérieure à 3 kWc, vous devez déclarer les revenus issus de la revente d’électricité. Cela dit, vous pouvez bénéficier d’un abattement fiscal.

 

 

Quelles aides pour le photovoltaïque ?

 

Pour faire baisser le prix de vos panneaux photovoltaïques, vous ne pouvez plus compter sur le crédit d’impôt.

Ce dernier n’existe plus depuis 2014.

Mais vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt sur la domotique de votre installation photovoltaïque en autoconsommation, afin d’optimiser encore votre consommation d’énergie.

Les installations à la fois photovoltaïques et thermiques, appelées également hybrides, bénéficient quant à elles du Crédit Impôt pour la Transition Énergétique (CITE).

Le nouvel arrêté tarifaire de 2017 a aussi intégré une aide financière pour les particuliers qui souhaitent s’équiper en photovoltaïque afin de consommer leur propre électricité.

Cette prime est comprise entre 90 et 390€ par kilowatt-crête installé et est indexée sur la puissance totale de votre installation.

 

Pour obtenir cette prime d’investissement, votre installation doit remplir l’une des conditions suivantes :

  • Être installée de manière parallèle à votre toiture ;
  • Être installée sur une toiture plate ;
  • Ou remplir une fonction d’allège, de bardage, de brise-soleil, de garde-corps, d’ombrière, de pergolas ou de mur-rideau.

 

Enfin, il est nécessaire que vous choisissiez l’autoconsommation avec vente du surplus.

Vous restez donc connecté(e) au réseau électrique et vendez à EDF l’électricité que vous ne consommez pas à 0.10€ / kWh.

En effet, si vous souhaitez quitter le réseau de distribution d’électricité et autoconsommer totalement votre production, vous ne pourrez bénéficier de cette prime à l’investissement

 

 

 

Kit ou installation, comment choisir ?

 

On ne va pas vous le cacher.

Nous n’encourageons pas vraiment nos utilisateurs à investir dans des kits solaires d’autoconsommation.

 

Voici pourquoi :

  • Le « plug and play », c’est bien. Mais installer ses panneaux solaires où on veut et quand on veut c’est aussi la possibilité de les installer n’importe où, n’importe quand et de ne pas produire. Installer vos panneaux solaires au meilleur endroit vous permet de maximiser votre production et donc de réduire réellement vos factures d’électricité.

 

  • Si vous optez pour un kit d’autoconsommation, vous n’aurez pas la possibilité de vendre votre surplus de production à EDF. Pour ce faire, votre installation doit être faite en intégration au bâti (IAB) ou en surimposé. Cette vente de surplus apporte des revenus substantiels qui dopent votre retour sur investissement. En achetant un kit d’autoconsommation « pas cher », vous faites donc peut être une économie de court-terme, mais ce dernier ne sera pas nécessairement plus rentable à moyen ou long terme.

 

  • Vous ne bénéficierez pas non plus de la prime d’investissement par kWc installé, sauf si votre kit inclut un système d’intégration et que votre installation remplit une fonction de bardage, de brise-soleil, d’allège, de garde-corps, de pergolas, de mur-rideau ou d’ombrière.

 

  • Enfin, si vous décidez d’installer vous-même vos panneaux solaires, n’oubliez pas que vous remettez en cause l’intégrité de votre toit et risquez donc des problèmes d’isolation. Ne vous lancez pas si vous n’êtes pas un bricoleur ou une bricoleuse confirmé(e) !

 

 

Des panneaux photovoltaïques rentabilisés en quelques années

 

Vérifions ensemble la rentabilité d’une installation photovoltaïque avec l’exemple de Patrick.

Patrick habite à Montpellier dans une maison de 100 m² orientée plein Sud.

Il souhaite installer des panneaux photovoltaïques et vendre l’intégralité de sa production à EDF à un prix fixe durant 20 ans.

Après étude, il s’avère que 40 m² de sa toiture sont parfaits pour accueillir des panneaux solaires.

Il peut donc installer une puissance de 6 kWc.

Grâce à elle, il produit 187 000 kWh et génère ainsi 35 500€ de revenus sur 20 ans.

Le coût moyen d’une installation de ce type à Montpellier est d’environ 20 000€.

Patrick va donc obtenir 15 500€ de bénéfice net sur 20 ans.

Soit un retour sur investissement en à peine 11 ans.

 

La situation de Patrick n’est pas une exception :

  • Une installation similaire à Lyon serait rentabilisée en 12 ans ;
  • A Amiens en 14 ans ;
  • A Bordeaux en 13 années.

 

L’installation de panneaux photovoltaïques est donc rentable quel que soit votre lieu d’habitation.

Le rendement des panneaux permet d’obtenir des revenus pouvant atteindre jusqu’à 2 300€ par an.

De plus, vos panneaux photovoltaïques ont une durée de vie moyenne de 30 ans.

Vous avez donc la possibilité d’opter pour l’autoconsommation avec batterie une fois votre contrat avec EDF arrivé à échéance.

 

Estimez gratuitement votre rentabilité

Pour vous aider à passer au solaire le plus facilement possible, nous avons mis au point une technologie de pointe basée sur des données et des algorithmes qui font référence dans les secteurs de l’énergie solaire et de l’information géographique.

A savoir : les Mines ParisTech, Météo France et l’IGN.

Estimation instantanée ⇩

 

En résumé :

 

Le prix d’un panneau photovoltaïque dépend de multiples critères.

Le plus important restant ce que vous souhaitez faire de votre électricité.

Une installation de 3 kWc en autoconsommation coûte généralement moins de 9 00€, sans compter la prime d’investissement, tandis que les installations en vente ont un prix compris entre 9 000 et 20 000€.

 

 

Voici d’autres articles pouvant vous intéresser :

 

 

 

Facebook Comments