PRIX DE L’ÉLECTRICITÉ

Le Guide définitif (2018)

Prix kWh électricité et évolution du prix de l’électricité en France


Par Alexis. Publié le 22/06/2018

Temps de lecture : 15 min.

 

L’électricité est l’énergie la plus consommée par les ménages français.

Et ce n’est un secret pour personne, l’électricité coûte cher.

En fait, c’est même le 6ème poste de dépense le plus important des français (étude de l’INSEE), avec une moyenne de 929€ par ménage (Enquêtes Phébus, 2013).

Pourquoi l’électricité coûte de plus en plus cher ? Comment réduire durablement sa facture d’électricité ?

Dans ce guide, on analyse absolument tout :

  • De quoi est composé le prix de l’électricité ?
  • Quel est le prix du kWh d’électricité en France en 2018 ?
  • Hausse des prix de l’électricité : quel sera le montant de votre facture dans 10 ans ?
  • Produire sa propre électricité avec des panneaux solaires pour faire des économies, est-ce vraiment intéressant ?
  • Autres solutions pour payer un kWh d’électricité moins cher.

C’est parti !

 

CONTENU DU GUIDE :

 

 


CHAPITRE 1 :

Prix de l’électricité 2018


Dans ce chapitre, je vous parle du prix de l’électricité en France en 2018 :

  • De quoi est-il composé ?
  • Qu’est-ce qui fait varier le prix du kWh ?
  • Quels sont les prix de l’électricité en 2018 pour des compteurs de 3kVA, 6kVA ou 9kVA ?

Puis, je vous emmène en Europe pour observer comment ça se passe chez nos chers voisins.

 

Prix du kWh d’électricité


Le prix de l’électricité s’exprime en fonction de la quantité d’énergie : le KWh.

En 2017, le prix moyen de l’électricité au kWh était de 0,1685 € pour les particuliers (prix TTC).

Soit de 16,85 centimes d’Euro pour 1 kWh.

 

Le kilowatt heure correspond à la quantité d’électricité consommée par un appareil en une heure.

Rappel : qu’est-ce qu’un KiloWatt Heure ?

Par exemple, 1,2 kWh veut dire que votre chauffe-eau consomme 1,2 kilowatt en une heure.Le kilowatt heure correspond à la quantité d’électricité consommée par un appareil en une heure.

 

En prenant l’exemple de votre chauffe-eau, cela veut dire qu’à chaque fois qu’il produit de l’eau chaude pendant 1 heure, vous payez 20,28 centimes d’euro en moyenne (soit 16,85 c d’€ x 1,2 kWh).

 

Composition du prix de l’électricité et répartition des coûts pour un kWh


Décomposons le prix d’1 kWh pour vous aider à mieux comprendre votre facture d’électricité.

Le prix de l’électricité est composé de 3 parties sensiblement identiques :

  • Environ 1/3 pour le Réseau & la Distribution
  • Environ 1/3 pour les fournisseurs
  • Environ 1/3 pour les taxes

 

Gestion de réseaux et distribution d’électricité : Le TURPE

Le TURPE : Tarif d’Utilisation des Réseaux Publics d’Électricité, est un tarif fixé par la Commission de régulation de l’énergie, abrégée CRE.

Le CRE est l’autorité administrative indépendante chargée de veiller au bon fonctionnement des marchés de l’électricité et du gaz en France.

Elle préconise un montant à fixer pour ce tarif environ tous les 4 ans (comme la coupe du monde !)

 

A quoi sert le TURPE ?

Le TURPE rémunère les gestionnaires de réseaux et distributeurs d’électricités (comme RTE ou ENEDIS) pour qu’ils entretiennent les réseaux électriques, les développent dans certaines zones isolées ou mal desservies, et s’assurent de leur compatibilité avec les nouveaux usages (Linky, voiture électrique, etc).

 

Pourquoi sommes-nous impactés ?

Le TURPE est facturé par les gestionnaires de réseaux et distributeurs d’électricité (Enedis, RTE…) aux fournisseurs (EDF, Direct Energie, Ekwateur…).

Les fournisseurs d’électricité répercutent ce coût sur la facture du consommateur final : notre facture !

 

Quel est le montant du TURPE ?

Le TURPE 5 a été fixé le 1er août 2017.

Son montant varie en fonction de la puissance de votre compteur électrique (de 3 à 36 kVA) et de votre utilisation du réseau.

Pour en savoir, consultez cette brochure ENEDIS !

 

Ce qu’il faut retenir

Le TURPE compte en moyenne pour 1/3 (28% en 2016 d’après le ministère de la transition écologique et solidaire) de votre facture d’électricité.

 

Fournisseurs d’électricité

Les prix de votre abonnement et du kWh varient en fonction :

  • Du fournisseur et du forfait
  • De la puissance de votre installation
  • De votre forfait

 

Fournisseurs et abonnements d’électricité

Le fournisseur d’électricité vous vend de l’électricité.

Certains produisent leur électricité, tandis que d’autres l’achètent sur le marché de l’électricité et vous la revendent.

En souscrivant chez un fournisseur d’électricité, vous payez :

  • Le prix de votre abonnement (prix fixe, propre à chaque fournisseur).
  • Le prix de votre consommation d’électricité (prix variables en fonction de votre forfait et de votre consommation).

Pour la plupart des fournisseurs d’électricité, il existe 3 tarifs d’électricités majeurs.

 

Tarif bleu

C’est le tarif réglementé d’EDF le plus répandu en France, avec 27 millions d’abonnés. Ce n’est pas pour autant le plus avantageux.

En effet, le tarif bleu dépend des régulations et des taxes de l’Etat, comme le TURPE ainsi que la TVA.

Par conséquent, si les taxes augmentent, le tarif bleu en sera fortement impacté.

Nous le verrons plus bas au cours de cet article, il existe d’autres solutions d’énergie plus avantageuses, comme le photovoltaïque.

Quoiqu’il en soit, le tarif bleu se décline en deux tarifs : le tarif de base et le tarif heures pleines / heures creuses.

 

  • Tarif de base

Avec un tarif de base, le kWh électrique a un prix fixe. Cela veut dire que quelque ce soit l’heure où vous consommez de l’électricité, le coût pour 1 kWh est le même.

 

  • Tarif heures pleines & heures creuses

Dans ce cas-là, le prix pour 1 kWh d’électricité varie en fonction de l’heure à laquelle vous utilisez l’électricité.

A moins que vous ayez une consommation beaucoup plus importante la nuit que le jour (lumière, lave-vaisselle, lave-linge, ballon d’eau chaude) …

Méfiez-vous : on paye souvent plus cher sa facture d’électricité avec un forfait HP / HC si on n’organise pas efficacement sa consommation d’électricité !

 

Puissance de l’installation

Lorsque vous souscrivez chez un fournisseur d’électricité, vous choisissez une puissance adaptée à votre consommation. On parle également de la puissance du compteur électrique.

Cette puissance s’exprime en kVA (kilovoltampère).

Voici une petit vidéo explicative réalisée par le ministère de la transition écologique et solidaire :

 

Ce qu’il faut retenir

Ces différents montants représentent un peu plus de 1/3 de votre facture d’électricité (37%).

Si vous souhaitez comparer les différents fournisseurs d’électricité, on vous recommande de passer par le comparateur d’UFC que choisir, qui est objectif et indépendant !

Toutefois, ne vous en tenez pas uniquement aux prix : s’engager auprès d’un fournisseur nous confère une certaine responsabilité. En s’engageant auprès de fournisseurs d’électricité dont les sources d’énergies sont renouvelables et responsables (comme Ekwateur), cela ne finance pas le nucléaire et les autres énergies polluantes !

Et si vous voulez réellement faire des économies sur votre facture, on explique un peu plus bas pourquoi produire votre propre électricité grâce à des panneaux solaires est particulièrement avantageux.

 

Taxes

TVA

La taxe sur la valeur ajoutée pour votre abonnement est de 5,5%.

Pour votre consommation d’électricité, la TVA est de 20%.

 

CSPE

La CSPE, ou Contribution au service public de l’électricité, contribue aux charges de service public de l’énergie.

Elle est de 22.5 € / MWh en 2017.

Soit 2,25 centimes d’€ par kWh.

Bien que réformée par l’Etat en 2015 pour tenter de freiner sa hausse, la CSPE a augmenté de 400% sur les 10 dernières années selon un rapport de la CRE, impactant fortement les tarifs bleu d’électricité.

 

TCCFE & TDCFE :  taxes communales & départementales

Les TCCFE : taxes communales sur la consommation finales d’électricité, sont fixées localement par les collectivités de communes.

Les TCDFE : taxes départementales sur la consommation finales d’électricité, quant à elles, sont fixées localement par les… départements (si, si, on vous jure !).

Leurs montants sont compris entre 0,5 et 9,6 €/MWh.

Soit 0,05 c d’€ / kWh à 0,96 c d’€ /kWh (décembre 2016 ; structure du prix de l’électricité, Ministère de la transition écologique et solidaire)

Pour en savoir plus, consultez la page dédiée à ces taxes sur le site www.impots.gouv.

 

CTA

La Contribution Tarifaire d’Acheminement (CTA) finance une partie des retraites des agents de l’industrie de l’électricité et du gaz.

Pour un particulier, elle représente environ 2% de la facture totale (TTC) d’électricité.

 

Prix de l’électricité en 2018


Petit aparté : la plupart des prix indiqués sur les autres sites internet sont des prix HT. N’oubliez pas que l’ensemble des taxes représentent près de 1/3 du prix de la facture d’électricité.

Ici, je vous donne des prix TTC : pas de mal entendu !

 

Prix du kWh pour une installation électrique d’une puissance de 6kVA

Pour une facture de 1125€,

on obtient un prix de l’électricité à 0,14670 € / kWh (TTC)

 

Les conditions de l’exemple :

  • Prix de l’électricité TTC (inclue les taxes CTA, CSPE, TCFE et TVA)
  • Abonnement annuel de 107,08€ TTC.
  • Puissance de 6kVA
  • Consommation annuelle de 6940 kWh (Consommation d’électricité moyenne en France en 2014 selon la banque mondiale)
  • Prix au 20 juin 2018
  • Option tarifaire de base (pas de forfait heure-creuse / heure pleine ici)
  • Source : simulateur du médiateur national de l’énergie.

 

Pour une puissance électrique de 9kVA

Pour une facture de 1682€,

on obtient un prix de l’électricité à 0,14830 € / kWh (TTC).

 

Les conditions de l’exemple :

  • Prix de l’électricité TTC (inclue les taxes CTA, CSPE, TCFE et TVA)
  • Abonnement annuel à 125,08€ TTC
  • Puissance de 9kVA
  • Consommation annuelle de 10500 kWh
  • Prix au 20 juin 2018
  • Option tarifaire de base (pas de forfait heure-creuse / heure pleine ici)
  • Simulateur du médiateur national de l’énergie.

 

Et avec une installation de panneaux solaires photovoltaïques ?

 

J’ai eu l’occasion d’en parler brièvement tout à l’heure, l’installation de panneaux solaires photovoltaïques est une solution avantageuse pour payer moins cher sa facture d’électricité.

Voyons deux cas ensemble.

 

Panneau solaire dans le Sud-Ouest de la France

Comment calculer le prix du kWh avec des panneaux solaires ?

En 20 ans, une installation d’une puissance de 6kWc (en surimposition) à Hourtin produira 147 130kWh. Pour une installation clé en main à 14 500€ TTC, on obtient : 14 500 / 147 130 = 0,0985 € / kWh

En réalité, le prix du kWh serait même moins cher avec les aides de l’Etat !

 

Le prix du kWh serait de 9,85 centimes d’€ / kWh

Contre 14,67 centimes / kWh chez un fournisseur classique.

 

A chaque kWh consommé, vous économisez 5 centimes !

Pour une consommation de plusieurs milliers de kWh, cela permet de faire de très importantes économies sur ses factures.

Exemple pour une installation de panneaux solaires :

 

  • À Hourtin, en Gironde.
  • D’une puissance de 6kWc en surimposition
  • Toiture exposée au Sud-Ouest
  • Toiture inclinée à 30°
  • Simulation pour 2018 (amortissement sur 20 ans), réalisée avec notre simulateur

 

En passant au solaire, vous paierez votre facture 1,5 fois moins cher qu’en restant chez un fournisseur classique.

 

Prix du kWh avec des panneaux solaires dans la Drôme

En 20 ans, une installation d’une puissance de 9kWc (en surimposition) à Romans-sur-Isère produira 232 353kWh. Pour une installation clé en main à 16 500€ TTC, on obtient : 16 500 / 232 353 = 0,0710€ / kWh

Le prix du kWh serait même moins cher grâce aux aides de l’Etat !

 

Le prix du kWh serait de 7,1 centimes d’€ / kWh

Contre 14,830 centimes / kWh chez un fournisseur classique.

 

Cela représente une économie de près de 8 centimes par kWh.

Exemple pour une installation de panneaux solaires :

  • À Romans-sur-Isère, dans la Drôme.
  • D’une puissance de 9kWc en surimposition
  • Toiture exposée au Sud
  • Toiture inclinée à 30°
  • Simulation pour l’année 2018 (amortissement sur 20 ans), réalisé avec notre technologie interne

 

Si vous ne passez pas au solaire, vous payez votre kWh d’électricité plus de 2 fois plus cher qu’avec des panneaux photovoltaïques.

Les prix indiqués ici sont des exemples et varient en fonction des installateurs.

Essayez-notre simulateur pour voir combien le solaire vous rapporte !

 

Comparatif du prix de l’électricité en France et en Europe


Eurostat – Prix de l’électricité (en € par kWh) pour un ménage de taille moyenne en Europe, 2017

 

Les prix affichés ici sont des prix TTC.

Malgré une forte hausse des prix de l’électricité, la France offre une électricité relativement peu chère comparée à certains de ses voisins.

Le tarif d’électricité moyen en Europe est 0,2041 € par kWh en 2017 (étude Eurostat, 2017).

C’est 1,2 fois plus cher qu’en France !     

Bon, on le sait, en France on aime se comparer à l’Espagne, l’Italie, la Grande Bretagne ou encore l’Allemagne.

 

Observons le prix de l’électricité dans ces pays :

  • En 2017, le prix du kWh d’électricité en Allemagne est de 0,3048€, soit 1,8 fois plus que le prix du kWh en France !
  • Vient ensuite l’Italie, qui affiche selon une étude d’Eurostat un prix à 0,2413 € / kWh.
  • L’Espagne, quant à elle, a subi une hausse très importante du prix de son kWh d’électricité. En 2006, le kWh était à 0,1147€. Il culmine aujourd’hui à 0,2296 € / kWh. Soit 2 fois plus qu’en Espagne en 2006 !
  • Enfin, le coût de l’électricité en Angleterre est légèrement plus fort qu’en France : 0, 1951 € / kWh.

 

Il faut cependant garder à l’esprit qu’il s’agit ici du prix du kWh en valeur absolu.

Ne vous laissez pas manipuler par les chiffres !

Il s’agit de comparer cette même carte avec une autre, sous l’angle du pouvoir d’achat (Euronews, 2017).

En prenant en compte cette unité (SPA ou standard de pouvoir d’achat), on note une légère diminution du coût « ressenti » par la France, les allemands et nos amis britanniques, tandis que l’Espagne et l’Italie paye un prix plus élevé par rapport à leur revenu moyen.

Certes, le prix de l’électricité en France peut sembler attractif.

« De quoi se plaint-on finalement ? ».

Tout d’abord, on se plaint parce que c’est un sport national en France, et qu’on se complait dans cette discipline 😉

Plus sérieusement, ce dont on se plaint, c’est la hausse des prix à laquelle on fait face, et qui n’est pas prête de s’arrêter !

Chapitre 2 :

Hausse du prix de l’électricité


Vous l’avez peut-être déjà remarqué, vos factures d’électricité ne cessent d’augmenter !

En fait, entre 2006 et 2017, le prix de l’électricité a augmenté de 41% (Capital.fr).

 

Hausse de prix de l’électricité en 2018


La Commission de Régulation de l’Energie (CRE) a annoncé le 11 janvier 2018 la hausse des prix du kWh.

Le prix du kWh augmente de + 0,7% HT en 2018 pour les particuliers.

Cette augmentation du prix de l’électricité en 2018 concerne le tarif bleu.

 

Augmentation du prix de l’électricité :  10 dernières années


En 2008, le prix de l’électricité au kWh était de 12,13 c d’€ TTC.

En 2017, il est de 16,85 c d’€.

Les prix ont donc bondi en 10 ans, avec une hausse de près de 42% !

Vous vous en rendrez surement plus compte en regardant le graphique ci-dessous.

Concrètement, comment cela s’est-il ressenti sur votre facture d’électricité ?

Observons la hausse du tarif d’électricité à l’aide de 3 cas.

 

Augmentation d’une facture d’électricité en 10 ans pour une puissance de 6kVA

 

Les conditions de l’exemple :

  • Prix de l’électricité au kWh en TTC
  • Consommation annuelle de 6940 kWh (Consommation d’électricité moyenne en France en 2014 selon la banque mondiale)
  • Evolution d’une facture d’électricité moyenne de 2008 à 2018
  • Puissance de l’installation de 6 kVA
  • Option tarifaire de base (pas de forfait heure-creuse / heure pleine ici)
  • Nous avons pris en compte compte la hausse prix de l’abonnement moyen (62,99 è 107,08 €)

 

Augmentation d’une facture d’électricité en 10 ans pour une puissance de 9kVA

Les conditions de l’exemple :

  • Prix de l’électricité au kWh en TTC
  • Consommation d’électricité annuelle de 10500 kWh
  • Hausse du prix d’électricité entre 2008 et 2018
  • Puissance de l’installation électrique de 9 kVA
  • Option tarifaire de base (pas de forfait heure-creuse / heure pleine ici)
  • Nous avons pris en compte compte la hausse prix de l’abonnement moyen (124,18 è 125,08 €)

 

Pourquoi le prix de l’électricité augmente-t-il ?


Il est donc clair que le coût de l’électricité a augmenté et va augmenter.

La question est :

Pourquoi le prix de l’électricité augmente-t-il ?

Tout d’abord parce que l’électricité en France dépend encore énormément du nucléaire.

  • Nucléaire : 74,7% (banque mondiale et eurostat, 2015)
  • Hydraulique : 11,9
  • Eolien : 9,7
  • Solaire : 3,5
  • Autres : 0,2

Et malheureusement, le nucléaire coûte cher.

En 2011, par exemple, un programme de maintenance sur le parc nucléaire est lancé, pour un coût estimé à 50 milliards d’euros.

Je vais l’écrire avec des zéros pour réaliser moi-même.

50 000 000 000 €.

Ah oui quand même.

(Vous voulez voir tout ce qu’on peut acheter avec 50 milliards d’euros ? Regardez dans cet article et multipliez tout par 50. Indice : ça en fait des yacht et des îles désertes !)

 

 

 

 

Et des investissements comme celui-ci, il y en a eu plusieurs.

A la suite de l’événement néfaste de Fukushima, 5 milliards d’euros ont été réinjectés par exemple.

En fait, près de 73 milliards d’euros ont été investis dans le nucléaire historique pour sa maintenance.  C’est ¾ du prix initial du parc nucléaire historique.

Ces coûts se répercutent notamment sur votre facture d’électricité.

 

Evolution du prix de l’électricité sur 10 ans (depuis 2018)


D’accord, les prix ont augmenté. Et ensuite ?

En se basant sur deux études extrêmement sérieuses (et pas forcément très drôle à lire…), je peux vous dire que ce n’est pas près de s’arrêter !

Si je devais résumer chacun de ces scénarios en quelques lignes, voici ce que je dirais.

 

Scénario conservateur de l’ADEME

L’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie, ou ADEME pour les intimes, prévoit une augmentation du prix de l’électricité de 3% par an.

Ce pourcentage se base sur l’étude prospective « Compétitivité et emploi filière solaire en France : état des lieux et prospective 2023 » initiée en 2016.

 

Scénario pessimiste

Cela dit, selon la Commission Enquête du Sénat sur le Coût Réel de l’Électricité, votre facture pourrait augmenter de 50 % d’ici à 2023.

Chapitre 3 :

Produire une électricité moins chère


Maintenant que vous savez tout sur le prix de l’électricité, je ne vais pas vous laisser là.

Du moins, pas sans vous donner de solution pour faire face aux augmentations des prix à venir !

Dans ce chapitre, je vous explique comment produire une électricité moins chère.

 

Photovoltaïque et prix électricité moins cher


Faire des économies sur sa facture d’électricité

Vous doutez ?

Les panneaux solaires photovoltaïques permettent de produire une électricité verte à un prix très intéressant.

Il existe deux solutions :

L’autoconsommation et la vente totale.

Autoconsommation panneau solaire

L’autoconsommation permet de faire des économies et de maîtriser sa facture d’électricité, tout en faisant un geste pour la planète.

Comment ?

En installant des panneaux solaires sur votre toit. Ces panneaux vont produire de l’électricité.

Vous pourrez alimenter directement votre habitation grâce à votre propre électricité (ballon d’eau chaude, appareils électroménagers, ordinateurs, télévision…).

En autoconsommant votre électricité, vous réduisez votre facture d’électricité de 20 à 45%.

L’énergie que vous produisez est incroyablement moins chère que celle que vous achetez chez un fournisseur d’électricité « classique » comme EDF.

On a écrit un superbe guide qui indique très simplement les étapes à suivre pour installer des panneaux solaires. Si le cœur vous en dit, consultez-le !

 

Réduire ses factures d’électricité grâce au solaire : exemple du ballon d’eau chaude

Reprenons l’exemple de notre chauffe-eau, que nous avons vu plus haut, dans le chapitre 1, sur le Prix du kWh.

Si votre chauffe eau a une consommation d’1,2 kWh, vous payez en moyenne 20,28 centimes en moyenne.

En réalité, vous payez moins si votre chauffe-eau produit de l’eau chaude pendant les heures creuses (la nuit).

Lorsque vous installez des panneaux solaires, la logique n’est plus la même.

En effet, les panneaux photovoltaïques produisent de l’électricité la journée, lorsqu’ils captent la lumière du soleil.

Si votre chauffe-eau est actif pendant la journée, il consomme l’électricité produite par vos panneaux solaires. Le prix du kWh d’électricité est alors égal à 0€.

 

En effet, le soleil envoie une énergie gratuite et illimitée.

Vous faites ainsi des économies sur votre facture d’électricité.

Et lorsque la lumière du soleil n’est pas suffisante pour alimenter totalement votre ballon d’eau chaude ?

L’électricité provient à la fois des panneaux solaires et de votre fournisseur d’électricité.

Et lorsque vos panneaux produisent de l’électricité et que vous ne la consommez pas (si vous êtes en vacances par exemple) ?

Pas de problème : l’énergie produite par vos panneaux solaires et réinjectée sur le réseau et revendue à EDF à un prix fixe pendant 20 ans !

 

C’est ce qu’on appelle l’autoconsommation avec vente du surplus.

 

Pour connaître le tarif de rachat du surplus par EDF en 2018, consultez notre superbe guide sur les prix, les aides et les subventions !

Vous pouvez également stocker cette énergie sur une batterie pour l’utiliser plus tard.

 

La deuxième option est la vente totale.

Dans ce cas, vous revendez la totalité de votre production d’électricité.

Cette solution est généralement plus intéressante lorsque vous disposez d’une grande surface de panneaux solaires installés.

La vente totale vous intéresse ? Renseignez-vous en consultant le chapitre sur la vente totale de la production dans le guide ultime du panneau photovoltaïque.

 

2 exemples du coût de l’électricité sur 10 ans avec et sans panneaux


AUXERRE : comment faire des économies ?

Evolution du montant d'une facture d'électricité à Auxerre entre 2018 et 2028

Evolution du prix de la facture d’électricité de 2018 à 2028, pour :

  • Une maison à Auxerre, dans l’Yonne,
  • Une facture d’électricité annuelle de 1200 € en 2018
  • Un chauffage électrique
  • Une toiture classique (inclinée à 30°), exposée au Sud-Ouest
  • Une hausse du prix de l’électricité de 3%, comme prévu par l’ADEME

Selon l’enquête menée par le Sénat, cette facture s’élèverait à 1800€ en 2023, contre 1391€ selon l’ADEME.

 

Et avec des panneaux solaires ?

La facture annuelle d’électricité en 2023 serait de…

CARCASSONNE, quelle sera le montant de ma facture dans 10 ans ?

Evolution du prix d'une facture d'électricité à Carcassonne entre 2018 et 2028

Evolution du montant de la facture d’électricité annuelle de 2018 à 2028, pour :

  • Une maison à Carcassonne, dans l’Aude
  • Une facture d’électricité annuelle de 1900 € en 2018
  • Une piscine
  • Une toiture méditerranéenne (inclinée à 10°), exposée plein Sud
  • Une hausse du prix de l’électricité de 3%, comme prévu par l’ADEME

En se basant sur le scénario de la Commission d’Enquête du Sénat, la facture en 2023 serait de 2850€ contre 2202 selon l’ADEME.

 

Et avec des panneaux photovoltaïques ?

C’est bien simple, la réduction du montant de votre facture d’électricité est imbattable. La preuve irréfutable ?

de dépenses d’électricité en 2023.

CTA « Et chez vous ? Faites une estimation gratuite de l’évolution de votre facture pour les 20 prochaines années, avec et sans solaire. »

 

Chapitre 4 :

Produire une électricité verte


Graphique production de Watt des énergies renouvelables en France, en Allemagne et au Royaume-Uni (banque mondiale, 2015)

 

Il existe des graphiques peu clairs. A la lecture de celui-ci, cela me paraît évident : la France est en retard en matière de transition énergétique.

Et pourtant, produire une électricité verte présente de nombreux avantages inexorables.

 

Voici 10 avantages (parmi tant d’autres) :

  1. L’électricité provenant de l’énergie solaire est moins chère que le prix de l’électricité des fournisseurs comme EDF ou Total Spring
  2. L’énergie solaire est gratuite et inépuisable, et le soleil ne prend jamais de vacances
  3. L’énergie solaire est non polluante : elle ne dégage pas de gaz à effet de serre, ni de déchets toxiques, contrairement au nucléaire.
  4. L’énergie solaire ne dépend pas des lobbys de grands groupes.
  5. Le solaire est la source d’énergie qui connaît la plus forte croissance actuelle, selon l’Agence Internationale de l’Energie!
  6. En optant pour une installation de panneaux solaires, vous produisez votre électricité verte. Vous gagnez en indépendance et en autonomie face aux grands fournisseurs d’électricité.
  7. Le panneau solaire vous permet de lutter efficacement contre la hausse des prix du kWh d’électricité.
  8. Grâce au photovoltaïque, vous ne perdez plus de temps sur un comparateur de fournisseurs d’électricité, en vous demandant quel fournisseur d’électricité choisir.
  9. Un panneau solaire ne demande que très peu d’entretien (vraiment, un rinçage à l’eau clair tous les 1 à 3 ans ou presque…
  10. L’énergie solaire est une solution aux problèmes de coupures de courants régulières et intempestives. En stockant l’énergie dans une batterie, vous n’aurez plus de pannes.

 

Chapitre 5 :

Liste avancée des astuces pour une électricité moins chère


Le photovoltaïque est ma solution préférée pour réaliser des économies.

Cela dit, il en existe d’autres.

Le meilleur avec ce guide, c’est que je vous donne en exclusivité les meilleures solutions.

Juste là.

 

Panneau solaire photovoltaïque


Nous en avons parlé plus haut, le photovoltaïque permet de convertir l’énergie du soleil en une électricité propre et pas chère du

tout.

C’est un investissement rentable dans 90% des cas.

Pour savoir si le photovoltaïque est fait pour vous, faites une estimation gratuite et instantanée grâce à notre technologie de pointe.

 

En quelques clics, vous obtiendrez une estimation des économies que vous pourrez faire jusqu’en 2040 !

Voir si le solaire est fait pour moi.

 

Kit Solaire Plug & Play


Le kit solaire, c’est une solution très intéressante pour faire des économies.

Qu’est-ce que c’est ?

Un kit solaire Plug & Play, c’est un panneau solaire, prêt à l’emploi.

On le commande, on le monte facilement soi-même, on le branche, et ça y est !

Dès lors qu’il est branché, le kit solaire commence à produire de l’électricité pour vous.

 

C’est intéressant pour vous si :

  • Vous avez vraiment envie de passer au solaire, mais n’êtes pas encore sûr. Vous souhaitez essayer un panneau avant d’investir.
  • Vous avez une petite consommation d’électricité mais souhaitez faire un geste pour la planète.
  • Vous avez un espace restreint.
  • Vous ne souhaitez pas faire de travaux sur votre toiture : un kit solaire s’installe presque partout, et facilement.
  • Vous avez un petit budget.

 

Panneau Solaire thermique


Le thermique permet quant à lui de produire de la chaleur grâce à l’énergie solaire. Il vous permettra de chauffer l’eau de votre habitation comme les radiateurs ou votre plancher chauffant.

Ou encore, de produire une eau-chaude sanitaire, en remplissant votre ballon d’eau chaude.

Le panneau solaire thermique permet donc de gagner de l’argent en limitant l’achat d’électricité à des fournisseurs extérieurs.

Pour connaître le prix d’un kit de panneaux thermiques, et le principe de fonctionnement, c’est à cette adresse-ci !

 

Chauffe-eau thermodynamique


Un chauffe-eau thermodynamique est un système innovant permettant de produire de l’eau chaude sanitaire.

Le système comprend une pompe à chaleur (PAC) et un ballon.

La pompe à chaleur récupère les calories présentes dans l’air, et les convertit en chaleur.

Cette chaleur va chauffer l’eau de votre ballon. Tout simplement.

Pour comprendre comment ça marche et tout savoir sur le chauffe-eau thermodynamique, lisez notre guide complet en 2018 : fonctionnement, aides et installation d’un chauffe-eau thermodynamique.

 

Ce que vous devez retenir, c’est que :

 

  • Un chauffe-eau thermodynamique permet de réaliser jusqu’à 70% d’économie par rapport à un ballon électrique classique.
  • Un chauffe-eau électrique consomme énormément d’électricité
  • Comptez 3000 € pour le prix d’un chauffe-eau thermodynamique (comprenant une pompe à chaleur, un ballon, et la main d’œuvre).
  • Il existe des aides de l’Etat, comme le CITE, la TVA réduite à 5,5% ou encore l’éco-prêt à taux zéro.

Chapitre 6 :

En résumé :


Les prix de l’électricité ont augmenté de 42 % en France sur les 10 dernières années.

 

Cette augmentation n’est pas prête de s’arrêter.

 

L’ADEME prévoit une augmentation de 3% par an pour les années à venir, tandis que la Commission d’Enquête du Sénat parle d’une augmentation du prix du kWh d’électricité de 50 % d’ici à 2023.

 

La hausse des prix s’explique notamment par les coûts importants demandés par le nucléaire, et répercutés sur vos factures d’électricité.

 

Le photovoltaïque permet de produire sa propre électricité verte, et de faire de très importantes économies sur sa facture d’électricité (de 20 à 45%).

 

Il existe d’autres solutions efficaces pour faire des économies sur sa facture, comme les kits solaires, les panneaux thermiques ou encore les chauffe-eaux thermodynamiques.

 


A votre tour !

Ça y est, c’est la fin de mon guide sur le prix de l’électricité.

J’espère que vous l’avez apprécié.

Et que vous avez trouvé les infos qu’il vous fallait.

J’aimerai bien vous entendre, pour m’améliorer et répondre au mieux à vos questions.

Vous avez des questions auxquelles je n’ai pas répondu ? Vous souhaitez me soumettre des idées ?

Avec plaisir (je ne suis pas susceptible).

Laissez-moi un petit commentaire plus bas !


Voici d’autres articles pouvant vous intéresser :

 

Guide aides subventions crédits impôt panneaux solaires 2018Prix et rentabilité des panneaux solaires en 2018

Prix du kWh d’électricité en France en 2018 – Le Guide Définitif
5 (100%) 1 vote