Pergola Solaire | Le Guide Pour Bien Investir (2019)

Laura In Sun We Trust
par Laura.
Mis à Jour le 06/11/2019
durée : 10 mins

Vous voulez passer au photovoltaïque, sans toucher à votre toiture ? La pergola solaire est la meilleure alternative.

Cela dit, comme pour le photovoltaïque, il faut savoir un certain nombre de choses avant de se lancer. Avec ce guide, tout va être plus clair !

Aujourd’hui, je vous explique tout ce que vous devez savoir afin de faire le meilleur achat :

– Le fonctionnement d’une pergola solaire ;

– Les différents types de pergola ;

– Leur prix ;

– Les aides de l’État.

C’est parti !

Testez notre simulateur pour panneaus solaires

Dans ce nouveau guide, nous allons voir :

Chapitre 1 :

Les avantages d’une pergola solaire

Comment fonctionne une pergola solaire ?


Comme son nom l’indique, une pergola vous permet de bénéficier d’un espace de vie supplémentaire ou d’un espace de stockage. Par exemple, pour votre véhicule ou votre matériel de jardin.

Mais ce n’est pas tout !

Elle vous protège de la chaleur et des intempéries mais surtout, la pergola solaire produit de l’électricité grâce aux panneaux solaires photovoltaïques dont elle est équipée. 

Comment ça fonctionne au juste ?

Une pergola photovoltaïque est constituée de deux éléments essentiels.

① Les panneaux solaires

Ces derniers sont composés de cellules de silicium, qui captent la lumière du Soleil pour la transformer en électricité.

Cela dit, vous ne pouvez pas utiliser cette électricité de suite.

Pourquoi ?

Tout simplement car les panneaux photovoltaïques produisent du courant continu et non alternatif.

C’est là que l’onduleur photovoltaïque intervient.

② L’onduleur photovoltaïque

L’onduleur se présente sous la forme d’un boîtier, raccordé à vos panneaux solaires et à votre compteur électrique.

Son rôle ?

Transformer le courant continu produit par vos panneaux solaires en courant alternatif, utilisable par votre logement et par le réseau électrique.

Voilà, panneaux, onduleurs, et c’est tout !

Le fonctionnement d’une pergola solaire n’est pas bien compliqué.

Maintenant que c’est plus clair, voyons ensemble les bénéfices que vous pouvez en tirer.

L’autoconsommation : jusqu’à 45 % d’économies sur votre facture


Vous souhaitez réduire votre facture d’électricité ?

Bonne nouvelle !

Vous pouvez autoconsommer l’électricité produite par votre pergola photovoltaïque.

Du coup, vous achetez moins d’électricité à votre fournisseur (EDF, ekWateur ou autre Direct Energie…).

En consommant votre propre énergie, vous réduisez vos factures jusqu’à 45 % !

Mais concrètement, comment pouvez-vous consommer votre électricité photovoltaïque en journée et faire des économies ?

C’est très simple.

Il vous suffit de modifier un peu vos habitudes.

Vous allez devoir consommer le plus d’électricité en journée (lorsque vos panneaux solaires produisent).

« Si je suis absent(e) en journée, comment puis-je faire ? »

Ne vous inquiétez pas, c’est simple !

Il vous suffit de programmer votre ballon d’eau chaude et tous vos appareils, ou d’utiliser des prises intelligentes pour qu’ils se déclenchent automatiquement en journée.

autoconsommer son électricité

En (auto)consommant ainsi, vous réalisez jusqu’à 45 % d’économies sur votre facture d’électricité.

Voici pour le premier avantage de l’autoconsommation.

Mais ce n’est pas le seul.

Vous pouvez également recevoir un revenu complémentaire.

Il se peut qu’à certains moments de la journée, lorsque le soleil brille au plus fort, vous produisiez plus d’électricité que vous n’en consommez.

On appelle « surplus » cette électricité produite en plus et non utilisée.

Or, vous pouvez revendre ce surplus à EDF Obligation d’Achat, abrégé EDF O.A.

Il s’agit de l’entité d’EDF mandatée par l’Etat pour acheter l’électricité aux producteurs, qu’ils soient particuliers ou professionnels, suite à la loi du 10 Février 2000.

Le tarif d’achat du surplus photovoltaïque est de 0,10 € par kWh.

Bref, en optant pour l’autoconsommation avec vente du surplus, vous faites des économies sur votre facture d’électricité et bénéficiez d’un revenu complémentaire.

Chapitre 2 :

Bien choisir sa pergola solaire


Il existe plusieurs types de pergolas solaires, selon l’usage que vous souhaitez en faire :

Les pergolas solaires « classiques »

Une pergola solaire « classique » est, comme on vient de le voir, une pergola sur laquelle sont installés des panneaux solaires.

Vous obtenez ainsi un nouvel espace de vie, d’une superficie généralement comprise entre 8 et 24 m².

pergola photovoltaïque panneauw solaires

La structure des pergolas solaires est le plus souvent en aluminium ou en bois, à définir selon vos goûts.

Pour son emplacement, c’est également vous qui décidez : votre pergola solaire peut être adossée à votre logement, ou au contraire être installée au milieu de votre jardin, ou de votre cour.

Vous pouvez ainsi profiter de votre extérieur une plus grande partie de l’année pour y manger par exemple, votre pergola solaire vous protégeant des rayons du soleil.

Les carports photovoltaïques

Vous souhaitez protéger votre voiture des intempéries sans devoir construire un garage ?

Le carport photovoltaïque est la solution.

Il protège votre voiture, tout en produisant de l’électricité grâce aux panneaux solaires sur son toit.

Comme la pergola solaire, le carport solaire est généralement en aluminium ou en bois.

Par contre, il peut être fermé sur une, deux ou trois de ses faces, grâce à un bardage.

Les carports photovoltaïques sont d’une superficie comprise entre 20 m² (pour abriter un véhicule) et 40 m² (pour en abriter trois).

Les abris solaires

Un abri solaire vous permet de stocker votre matériel de jardin, tout en produisant de l’électricité photovoltaïque grâce aux panneaux solaires fixés sur son toit.

Photo credit: Dave Dugdale on Visual hunt / CC BY-SA

Il peut également servir de local technique, pour votre piscine par exemple.

Comme pour le carport, les faces de votre abri solaire peuvent être fermées si vous le souhaitez.

Vous avez choisi la pergola solaire la plus adaptée à votre projet ?

Bien. Il faut maintenant définir sa taille.

Chapitre 3 :

Aides de l’État pour l’installation de Pergola Solaire

La prime à l’autoconsommation


Depuis 2017, l’Etat encourage les Français à autoconsommer leur électricité en leur accordant une nouvelle aide financière.

Il s’agit de la prime à l’autoconsommation, qui présente deux particularités :

  • Elle est versée sur 5 ans ;
  • Son montant dépend de la puissance totale de votre installation photovoltaïque :
Puissance de l’installation photovoltaïque Montant d’aide versé pour chaque kWc installé
⩽ 3 kWc 390 €
⩽ 9 kWc 290 €
⩽ 36 kWc 180 €

Pour bénéficier de cette prime, votre installation photovoltaïque doit respecter quelques critères :

① Remplir une fonction de pergola ou carport ou abri solaire ;

② Être en autoconsommation avec vente du surplus ;

③ Être posée par un installateur certifié RGE.

Par exemple, pour une pergola solaire de 2,7 kWc, vous recevez 2,7 * 390 = 1 053 €.

Pendant 5 ans, vous recevrez donc 1 053 / 5 = 210 € par an.

La vente du surplus


Seconde prime pour des panneaux solaires en autoconsommation : la vente de votre surplus à EDF O.A.

Cette prime est versée tous les ans pendant 20 ans, à la date anniversaire de la mise en service de votre installation photovoltaïque.      

Pour mieux comprendre, prenons un exemple.

Votre pergola solaire de 2,7 kWc produit chaque année environ 3 500 kWh.

Vous autoconsommez 80 % de votre production d’électricité (2800 kWh).

Vous revendez donc les 20 % restants.

Cela représente 700 kWh par an revendus au tarif de 0,10 € par kWh.

Vous recevez chaque année 70 €.

En 20 ans, cela représente une subvention supplémentaire de 1 400 €.

Et comme vous avez signé un contrat avec EDF OA qui court sur 20 ans, vous êtes sûr(e) de toucher cette somme.

Conclusion ?

Au total, vous recevez près de 2 450 € d’aides !

 Cela augmente considérablement la rentabilité de votre installation solaire.

Chapitre 4 :

Quel prix pour une pergola solaire ?

Prix d’une pergola solaire en 2019


Il est difficile de donner un prix « générique » pour une pergola solaire.

De nombreux éléments influent sur le montant du devis : le matériau utilisé, le nombre de faces fermées par un bardage, etc.

D’autant plus que la plupart des pergolas que nous installons sont réalisées sur mesure.

Abri solaire

Cela dit, pour vous donner un ordre d’idée, nous proposons une pergola solaire d’une puissance de 2,7 kWc à 12 550 € en moyenne.

Mais grâce aux différentes aides auxquelles vous avez le droit, l’investissement de départ est encore plus vite rentabilisé.

Reprenons notre exemple d’une pergola solaire de 2,7 kWc en autoconsommation avec vente du surplus.

Grâce aux 2 450 € d’aides auxquelles vous avez droit, votre pergola solaire vous revient à 10 100 €.

De ce fait, une pergola solaire est en moyenne rentable au bout de 15 à 20 ans.

Bien dimensionner sa pergola


La taille de votre pergola solaire n’est pas à définir à la va-vite : la quantité d’électricité qu’elle produit dépend directement de sa taille.

Hé oui : le toit de votre pergola solaire est entièrement recouvert de panneaux photovoltaïques.

Or, plus il y a de panneaux, plus la puissance de votre installation est importante.

Pour définir la taille de votre pergola, vous devez donc prendre en compte :

La superficie que vous souhaitez obtenir, selon l’usage que vous souhaitez en faire (espace pour manger ou pour stocker un véhicule par exemple) ;

– Et la puissance dont vous avez besoin. Celle-ci est à définir selon votre consommation électrique.

Chapitre 5 :

Lutter efficacement contre les augmentations du prix de l’électricité


Contrairement à une pergola classique, une pergola solaire vous permet de reprendre le contrôle de votre facture d’électricité.

En effet, en autoconsommant votre électricité, vous ne subissez plus de plein fouet les augmentations incessantes du prix de l’électricité.

Rien qu’en 2019, le prix de l’électricité a augmenté à deux reprises :

+ 5,9 % en Juin ;

+ 1,23 % en Août.

Et ce n’est pas près de s’arrêter.

Car, vous l’avez sûrement entendu dans les médias : EDF doit faire face à de très nombreux problèmes sur le chantier de l’EPR de Flamanville.

Résultat ? A la place des 3,3 milliards d’euros prévus, le chantier coûtera plus de 12 milliards à EDF.

EDF a également un autre chantier sur les bras : Cigéo. Il s’agit d’un site d’enfouissement des déchets nucléaires les plus dangereux.

projet Cigeo : site d'enfouissement de déchets nucléaires
Crédit photo : EDF

L’ANDRA (l’Agence Nationale du traitement des Déchets Radioactifs) chiffre le coût de Cigéo à 34 milliards d’euros minimum.

Sans oublier le « Grand Carénage », qui coûtera entre 55 et 100 milliards d’euros, selon les sources.

Et bien sûr, l’opération de démantèlement des réacteurs : coût estimé par EDF à 75 milliards d’euros, montant largement sous-estimé selon les parlementaires.

Bref, au total EDF devra débourser dans les prochaines années près de… 150 milliards d’euros !

L’entreprise croulant déjà sous les dettes, elle va avoir du mal à payer l’addition sans mettre les consommateurs à contribution.

De nouvelles augmentations du prix de l’électricité sont donc à redouter.

Les scénarii les plus optimistes prévoient une augmentation de 3 % par an.

Bref, contrairement à une pergola classique, votre pergola solaire vous permettra de vous protéger face à cette hausse inéluctable des prix de l’électricité.

Chapitre 5 :

Quelle autre solution pour produire de l’électricité photovoltaïque ?


Si la création d’un nouvel espace dans votre jardin n’est pas votre priorité et que votre toiture est exploitable, vous pouvez installer vos panneaux directement sur votre maison.

Conditions de la toiture


Une installation photovoltaïque sur toiture est une solution intéressante, si votre toiture le permet.

Quelles conditions doit remplir une toiture pour être adaptée à une installation photovoltaïque ?

Orientation plein Sud : pas obligatoire !

Pour vos panneaux solaires, l’orientation Sud est toujours à privilégier.

Hé oui : si vous vous situez dans l’hémisphère Nord, c’est en étant exposé(e) Sud que vos panneaux solaires capteront le maximum de rayonnement solaire.

Heureusement, cette configuration est idéale mais pas obligatoire.

Orientation sud optimale panneaux solaires

Vous pouvez tout à fait installer des panneaux solaires avec une orientation Est, Sud-Est, Sud-Ouest ou Ouest.

Votre production sera simplement légèrement plus faible.

La meilleure inclinaison : 30 °

Vos panneaux solaires doivent recevoir les rayons du Soleil de manière perpendiculaire pour produite le maximum d’électricité photovoltaïque.

Or, selon la période de l’année, la course du Soleil n’est pas la même.

En hiver dans l’hémisphère nord, le soleil est bas par rapport à l’horizon.

Pour que ses rayons frappent vos panneaux solaires perpendiculairement, vos panneaux solaires devraient être inclinés à 60 °.

A l’inverse, en été l’inclinaison de vos panneaux solaires devrait être de 20 °.

Comment faire alors ?

En France, pour produire un maximum d’électricité photovoltaïque, vos panneaux solaires doivent idéalement être inclinés de 30 à 35 ° par rapport à l’horizontal.

Ici aussi, il s’agit d’une condition idéale mais pas obligatoire.

Attention aux ombrages

Pour produire un maximum d’électricité, vos panneaux solaires doivent capter un maximum des rayons du soleil.

La présence d’ombres peut donc diminuer leur rendement.

Les ombres peuvent par exemple être provoquées par une cheminée sur votre toiture, un bâtiment voisin, une chaîne de montagnes au loin, etc.

Or, les panneaux solaires sont généralement montés « en série ».

Cela veut dire que si un panneau est ombragé, il ne fonctionne plus et arrête également le fonctionnement de tous les panneaux solaires qui lui sont reliés.

Toute votre installation photovoltaïque peut ainsi cesser de produire de l’électricité !

Panneaux solaires ombres cheminée

« Ma cheminée fait beaucoup d’ombre sur ma toiture. Du coup je ne peux pas installer des panneaux solaires ? »

Rassurez-vous, il existe des solutions adaptées.

La plus courante ?

Préférer des micro-onduleurs à un onduleur central.

Grâce à cela, en cas d’ombrage sur l’un de vos panneaux, le reste de votre installation photovoltaïque continue à produire de l’électricité normalement.

 Les couvertures à éviter pour des panneaux solaires

Certains types de couverture de toiture rendent compliquée l’installation de panneaux solaires, dans le cas d’une intégration au bâti.

Les types de couvertures concernées sont le zinc, le shingle, les tuiles en goudron et la chaume.

Une installation en surimposition sur ces types de toiture est tout à fait possible, mais provoquera sans doute un surcoût.

La question du poids des panneaux sur votre toiture

Un panneau solaire pèse entre 16 et 22 kg.

Pour une installation photovoltaïque de 3 kWc, le poids total des panneaux est proche des 200 kilos !

Il est donc nécessaire de vérifier que votre toiture est suffisamment en bon état pour supporter ce poids supplémentaire, surtout lorsqu’il s’agit d’une maison relativement ancienne.

De plus, si votre maison est régulièrement exposée à des vents plus ou moins violents, il est recommandé de déterminer les coefficients de forces et de pression.

Un bon installateur peut facilement vous faire ce type de diagnostic.

Bonne nouvelle : dans 90 % des cas, une installation photovoltaïque est techniquement réalisable.

Quelle surface de toiture minimum ?

Dernier critère à prendre en compte pour savoir si votre toiture est compatible avec une installation photovoltaïque : sa superficie.

Pour vous donner un ordre d’idée :

  • Une installation photovoltaïque d’une puissance de 3 kWc occupe environ 20 m² de votre toiture ;
  • Une installation de 6 kWc occupe 40 m² ;
  • Une installation de 9 kWc occupe 60 m².

Combien coûte une installation photovoltaïque sur toiture ?


Dans le cas d’une installation photovoltaïque en surimposition, vos panneaux solaires sont simplement fixés sur votre toiture.

Les prix sont ainsi plus intéressants que pour une pergola solaire.

En 2019, voici les prix moyens que nous proposons :

Puissance de l’installation photovoltaïque Prix estimatif en € TTC
3 kWc 8 500 €
6 kWc 14 000 €
9 kWc 18 000 €

Bien sûr, comme pour une pergola solaire, une installation photovoltaïque sur toiture vous donne le droit à plusieurs aides :

  • La prime à l’autoconsommation ;
  • La prime de vente du surplus.

Le principal avantage d’une installation photovoltaïque en surimposition sur votre toiture ? Sa rentabilité, plus intéressante que pour une pergola solaire.

Comptez 10 à 12 ans pour rembourser votre investissement de départ et un taux de rentabilité pouvant atteindre 10 %.

Testez notre simulateur pour panneaus solaires

Conclusion

Pergola solaire : que faut-il retenir ?


Que vous investissiez dans une pergola, un carport ou un abri de jardin solaire, vous bénéficiez de nombreux avantages :

  • Vous produisez votre électricité et l’autoconsommez ;
  • Vous bénéficiez des différentes aides de l’Etat (prime à l’autoconsommation et tarif subventionné du kWh) ;
  • Vous profitez d’une véritable surface supplémentaire, que ce soit pour y manger l’été, y abriter votre voiture ou encore pour stocker votre matériel de jardin.

Si vous souhaitez un retour sur investissement plus rapide, choisissez une installation photovoltaïque sur toiture, à la rentabilité plus intéressante.

A vous de voir donc ce qui correspond le mieux à votre projet.

Vous avez des questions ? Posez-les moi en commentaire !