Maîtrisez facilement tout ce qu’il faut savoir sur les panneaux solaires en 2017

Nous sommes tous d’accord sur le fait que le photovoltaïque peut sembler très compliqué. Entre la législation changeante, l’offre parfois incompréhensible et les arnaques, passer à l’énergie solaire semble être un véritable parcours du combattant.

Sauf que selon nous, le solaire photovoltaïque peut être très simple. Nous avons donc décidé de rassembler sur une seule page toutes les questions que vous pourriez vous poser sur les panneaux photovoltaïques et nous allons y répondre le plus clairement possible.

Comment fonctionnent les panneaux photovoltaïques ?

Les panneaux photovoltaïques sont des modules composés de cellules capables de produire de l’électricité à partir de l’énergie solaire et de l’effet photovoltaïque.

Cet effet a été découvert en 1839 par le physicien francais Edmond Becquerel. Il est basé sur le résultat de l’interaction entre le rayonnement solaire et certains matériaux semi-conducteurs.

En effet, lorsque les photons sont absorbés par ces semi-conducteurs, le plus courant étant le silicium, ils transmettent leurs électrons qui vont générer une tension électrique continue.

Attention : une erreur fréquente consiste à attribuer la création d’électricité à la chaleur du soleil plutôt qu’à son rayonnement. Cette différence fondamentale à un avantage particulier : il permet de produire de l’électricité tout au long de l’année même en cas de temps froid et couvert.

Notons que plusieurs types de panneaux solaires utilisent cet effet. Il y a bien entendu les panneaux photovoltaïques qui produisent exclusivement de l’électricité mais il y a aussi les panneaux solaires aérovoltaïques, aussi nommés hybrides, qui utilisent à la fois la technologie photovoltaïque et thermique.

Les panneaux solaires photovoltaïques sont généralement installés sur la toiture de la maison, du côté le mieux ensoleillé.

► Continuez vers la page fonctionnement

 

Pourquoi installer des panneaux solaires photovoltaïques ?

Le premier avantage évident est le fait qu’installer des panneaux photovoltaïques sur votre toiture est un geste fort pour la transition énergétique. Mais ce n’est pas tout.

Les panneaux solaires génèrent avant tout de l’énergie pour votre maison et des revenus pour votre porte-monnaie. Vous avez, en effet, la possibilité de consommer directement votre production ou bien de la vendre à EDF à un prix fixe et connu à l’avance pendant 20 ans.

Enfin, pour vous encourager à investir dans l’énergie solaire, l’État a mis en place différentes aides financières particulièrement avantageuses.

 

installer maison panneaux photovoltaïques installation solaire

 

Qu’est-ce que l’autoconsommation photovoltaïque ?

L’autoconsommation est une pratique qui, assez intuitivement, vous permet de consommer l’électricité que vous produisez. Cette énergie peut ensuite alimenter votre habitation ou être stockée dans une batterie pour une utilisation ultérieure.

Une étude menée en 2017 pour Nantes Métropole souligne le fait qu’une installation photovoltaïque d’une douzaine de panneaux produit en un an pour un foyer, l’équivalent de la consommation électrique liée à l’éclairage, l’électroménager, la télévision et la box internet. Cela représente une économie pouvant atteindre jusqu’à 446€ chaque année.

Un français sur deux se dit prêt à investir dans le solaire photovoltaïque en autoconsommation, afin de reprendre le contrôle sur ses dépenses énergétiques mais aussi pour accélérer la transition énergétique. Sources : Sondage de mai 2016 commandé par le syndicat Enerplan.

Début 2017, l’État a marqué sa volonté d’accélérer l’adoption de cette pratique publiant un nouvel arrêté tarifaire et en introduisant une prime de 400€ par kilowatt installée pour les installations d’une puissance inférieur à 3kWc.

► Continuez vers la page autoconsommation

 

Qu’est-ce que la vente d’électricité photovoltaïque ?

C’est l’option historique du photovoltaïque. Lorsque vous optez pour cette solution, vous signez un contrat avec EDF et lui vendez la totalité de votre production à un prix fixe durant 20 ans.

Malgré la nouvelle réglementation, la vente d’électricité est encore aujourd’hui un des investissements les plus sûrs et les plus profitables avec des taux de rentabilité pouvant atteindre 10%. De quoi mettre au placard les assurances vie et autre livret A.

Vous vendez aujourd’hui votre kilowatt-crêt à 0.23200€. Pour une installation de 3 kWc, vous pouvez donc obtenir 870€ de revenu par an et rentabiliser votre installation en 12 ans.

► Continuez vers la page vente d’électricité

 

Comment calculer votre production d’électricité ?

Nous citons des chiffres depuis le début de cet article et il est légitime que vous vous demandiez l’origine de ces résultats.

Pour vous aider à passer au solaire le plus facilement possible, nous avons mis au point une technologie de pointe basée sur des données et des algorithmes qui font référence dans les secteurs de l’énergie solaire et de l’information géographique. A savoir : les Mines ParisTech, Météo France et l’IGN.

Grâce à ces données d’une précision remarquable, vous bénéficiez d’une estimation ultra-réaliste de la rentabilité de votre projet d’énergie solaire.

Cela dit, vous pouvez également essayer de calculer la production de vos potentiels panneaux photovoltaïques par vous-même. Voici les différents facteurs que vous devez prendre en compte pour procéder :

  1. Le type de silicium composant les panneaux solaires (amorphe, monocristallin, polycristallin) ;
  2. La puissance de votre installation photovoltaïque en kilowatt-crête (kWc).
  3. L’inclinaison et l’orientation de vos panneaux solaires
  4. La situation géographique et la latitude de votre habitation.
  5. Les ombrages projetés par les arbres, immeubles et les potentielles chaînes de montagnes environnantes.

► Continuez vers l’article production, rendement et rentabilité 

 

Mon toit est-il adapté aux panneaux solaires photovoltaïques ?

Si vous souhaitez tirer le meilleur de votre installation photovoltaïque, il est conseillé que votre panneaux soient orientés vers le Sud et inclinés de 30 à 35° par rapport à l’horizon. Il ne s’agit en aucun cas de prérequis mais de conditions permettant d’optimiser vos rendements.

Il est par contre absolument nécessaire que votre toiture soit parfaitement dégagée. Votre toit ne doit pas être ombragé par des obstacles proches ou lointains.

Notons qu’il existe quelques contre-indications à l’installation de panneaux photovoltaïques.

Les matériaux suivants sont incompatibles avec la pose de panneaux :

  • Le zinc ;
  • Le shingle ;
  • Les tuiles en goudron ;
  • Et les toits en chaume.

Il en est de même si vos combles sont isolés par revêtement multicouches ! En effet, la pose de panneaux solaires risquerait d’engendrer des problèmes d’isolation !

►Continuez vers l’article dédié

 

Prix installation solaire panneaux photovoltaïques

Quel prix pour une installation photovoltaïque ?

Le prix d’une installation photovoltaïque varie en fonction de plusieurs facteurs :

  • La nature de votre projet (autoconsommation ou vente) ;
  • Le matériel utilisé ;
  • Et la surface disponible sur votre toit.

En moyenne, vous devez compter 9 000 € pour une installation de 3kWc, 16 000 € pour 6 kWc et 22 000 € pour 9 kWc en vente.

Si vous penchez plutôt pour l’autoconsommation, une installation de 1.5 kWc vous coûtera environ 3 900€ (prime à l’investissement déduite) et une installation de 2.5 kWc environ 5 500€ (prime déduite).

Pour obtenir une estimation plus fine de votre projet solaire, faites une simulation en quelques clics.

 

Quelle prime et crédit d’impôt pour le photovoltaïque en 2017 ?

Le crédit d’impôt pour l’installation de panneaux photovoltaïques n’est plus en vigueur depuis 2014. Il est dorénavant réservé aux installations aérovoltaïques et thermiques.

Pour tout à fait clair, le tarif auquel l’électricité photovoltaïque vous est achetée par EDF est financé par l’argent public. L’Etat a simplement supprimé les incitations supplémentaires.

Comme nous l’avons précisé plus tôt, la nouvelle réglementation sur le photovoltaïque est très favorable à l’autoconsommation et a introduit une prime à l’investissement.

Vous souhaitez savoir le montant exact de la prime et comment y prétendre ? Nous vous invitons à lire notre article consacré à la fiscalité du solaire en 2017.

 

Comment entretenir vos panneaux photovoltaïques ?

Une installation solaire photovoltaïque réalisée par un professionnel ne nécessite que de peu d’entretien. Nous vous conseillons d’effectuer vous-même un lavage à l’eau une fois par an, ou une fois tous les trois ans a minima.

Les installations photovoltaïques en zone agricole sont cela dit susceptibles de se salir plus rapidement du fait des particules provenant des multiples labourages, moissons ou épandages.

►Découvrez comment entretenir facilement vos panneaux solaires

Les panneaux solaires sont-ils recyclables ?

Vous avez pu lire sur internet que les panneaux solaires n’étaient que très peu écologiques car leur recyclage était très coûteux et mal maîtrisé. Propagée par les partisans du statu quo énergétique (lobby nucléaire et des énergies fossiles…), cette fausse rumeur est tenace.

Le fait est que la filière du recyclage des panneaux solaires est d’ores et déjà parfaitement organisée aussi bien techniquement que légalement. Le recyclage est d’ailleurs prévu par la directive 2002/96/CE relative aux déchets d’équipement électriques et électroniques.

En France, c’est l’association PV Cycle, un éco-organisme à but non qui est chargé de la collecte et du recyclage des panneaux solaires photovoltaïques. Cette association met à disposition de tous les acteurs des points de collecte gratuits afin de transporter les déchets vers des usines spécialisées de recyclage.

Vous pouvez trouver très facilement le point de collecte le plus proche de chez vous grâce à leur site internet

►Continuez vers l’article

 

Vous en savez maintenant beaucoup plus sur le fonctionnement, l’offre, la législation, les primes et le crédit d’impôt, l’entretien et le recyclage des panneaux solaires photovoltaïques. Il est temps de passer à l’action.

Première étape ?

Laissez un commentaire et dites-nous si vous pensez que nous avons oublié quelque chose.

Deuxième étape ?

Faites une simulation pour découvrir votre potentiel solaire.