Dans ce guide complet, je vais vous expliquer tout ce que vous devez savoir sur le prix des panneaux solaires en 2020.

panneau solaire photovoltaique monocristallin

(Pas à pas.)

Avec ce nouvel article, vous apprendrez tout :

  • Le prix d’une installation en autoconsommation et en vente totale ;
  • Les coûts à prévoir après la pose ;
  • Les aides de l’État ;
  • Les kits solaires ;
  • Et bien plus.

Si vous souhaitez acheter votre future installation photovoltaïque au meilleur prix, vous devriez apprécier ce contenu.

C’est parti !

Bouton Panneau Solaire photovoltaique aide 2020

Contenu du guide :

Cliquez sur un élément ci-dessous pour consulter directement ce qui vous intéresse.

CHAPITRE 1

Quel type d’installation et quelle puissance ?


Quel est le prix d’une installation photovoltaïque ?

Bien que cette question puisse paraître simple, y répondre directement est complexe.

Dans l’absolu, vous pouvez trouver des kits de 2,4 kWc à installer vous-même pour 4 500 €, et des installations de 9 kWc posées par un professionnel RGE à 18 000 €.

Alors pourquoi une telle différence ?

panneau solaire autoconsommation ou vente totale

Tout simplement car le prix d’une installation photovoltaïque est basé sur de multiples critères :

  • Type de projet ;
  • Puissance de l’installation ;
  • Type de matériel utilisé ;
  • Hauteur de votre bâtiment ;
  • Type de couverture ;
  • Distance entre votre toiture et votre compteur électrique ;
  • Etc.

En définitive, la question est donc plutôt : quel est le prix de l’installation la plus adaptée à vos besoins ?

Pour y répondre, nous allons tout d’abord définir ce que vous souhaitez faire de votre future production électrique.

Puis, nous verrons comment déterminer le nombre de panneaux solaires à installer.

C’est parti.

Panneau solaire en autoconsommation


Vous souhaitez réduire le montant de votre facture d’électricité ?

Vous voulez gagner en autonomie vis-à-vis du réseau ?

Alors l’autoconsommation est sûrement ce que vous recherchez.

Son fonctionnement est très simple.

Grâce aux rayons du Soleil, vos panneaux photovoltaïques produisent de l’électricité que vous utilisez pour alimenter votre maison.

Vous répondez donc à une partie de vos besoins en énergie, et réduisez la quantité d’électricité que vous achetez à votre fournisseur.

Résultat : vous économisez jusqu’à 50 % sur votre facture.

(Si vous en doutez, je vous encourage à lire les avis de nos client(e)s)

C’est bien ce que vous recherchez ?

Super ! 

Voyons maintenant combien de panneaux solaires vous devriez installer sur votre maison.

Panneau solaire photovoltaïque autoconsommation avec vente surplus maison avec étage

Pour ce faire, il faut étudier de manière approfondie votre consommation d’électricité.

Mais “pour l’instant”, vous pouvez simplement utiliser le tableau ci-dessous.

Il indique la puissance la plus adaptée en fonction de votre consommation d’électricité :

Montant de votre facture d’électricitéPuissance recommandéeNombre de panneauxPrix de l’installation
Moins de 1 600 €3 kWc108 000 €
Entre 1 600 et 2400 €6 kWc2014 000 €
Plus de 2 400 €9 kWc3018 000 €

Juste ci-dessus, je vous ai dit que le tableau indiquait la puissance “la plus adaptée”.

Mais concrètement, qu’est-ce que ça veut dire ?

Simplement que ces différents dimensionnements vous permettent de faire jusqu’à 50 % d’économies sur votre facture.

C’est une manière, parmi d’autres, de voir les choses.

En effet, le nombre de panneaux solaires à installer dépend avant tout de votre objectif.

panneau photovoltaique autoconsommation surimposé piscine

Recherchez-vous l’installation photovoltaïque :

  • La plus adaptée à votre consommation ?
  • La plus rapidement rentable ?
  • Ou qui vous permettra d’atteindre une grande autonomie énergétique ?

Car oui, votre objectif va drastiquement impacter la taille de votre installation.

Par exemple :

Prenons M. A et Mme. B qui habitent dans deux maison parfaitement identiques.

M. A souhaite exploiter la place disponible dans son jardin, et cherche l’installation la plus adaptée sa consommation. Dans ce cas-là, une installation de 3 kWc au sol sera parfaitement adaptée à son objectif.

Installation de panneaux solaires au sol

Mme. B quant à elle, souhaite l’installation la plus rapidement rentable. Une installation sur toiture de 6 kWc sera ici plus intéressante.

Pourquoi ?

Et bien, il n’est pas rare qu’une installation de 6 kWc soit rentable plus rapidement qu’une de 3 kWc grâce à l’économie d’échelle réalisée sur le matériel, et la vente du surplus.

Panneau solaire en vente totale


Vous avez une grande toiture que vous souhaitez exploiter ?

Vous souhaitez obtenir un revenu complémentaire, fixe et annuel ?

Alors la vente totale peut être plus adaptée.

Son fonctionnement est très simple : vos panneaux solaires produisent de l’électricité que vous (re)vendez directement sur le réseau sans la consommer.

Dans le cadre de la vente totale, le dimensionnement est beaucoup plus facile.

panneau solaire photovoltaïque polycristallin autoconsommation surplus ou vente totale

L’objectif est ici d’installer le plus possible de panneaux afin de maximiser votre production, et de ce fait, votre gain.

Il « suffira » donc de prendre en compte la taille du pan de votre toiture le mieux exposé :

SurfacePuissance recommandéeGains annuels moyens*Prix de l’installation
20 m²3 kWc611,49 €
8 750 €
40 m²6 kWc1039,5 €14 750 €
60 m²9 kWc1 559,25 €18  750 €

* gains calculés sur la base d’une production moyenne de 1 100 kWh/kWc

Vous pouvez installer plus de 60 m² de panneaux solaires ?

Alors attention, car cela ne vaut pas forcément le coup.

En effet, le prix auquel vous vendez votre production sur le réseau dépend de la puissance de installation.

Au-delà de 9 kWc, le tarif auquel EDF O.A vous rachète votre production chute significativement.

Pour compenser cette baisse, il faut donc que vous vendiez beaucoup plus d’électricité, et du coup que vous installiez bien plus de panneaux.

Récapitulatif


Vous connaissez maintenant : 

  • Le type d’installation le plus adapté à votre objectif ;
  • Le nombre de panneaux solaires à installer (a priori) ;
  • Et le prix d’une telle installation photovoltaïque.

Nous pouvons donc étudier ensemble les éventuels surcoûts auxquels vous pourriez faire face.

Mais avant ça, il nous faut clarifier une chose.

Que comprenaient les prix que je vous ai annoncés précédemment ?

En fait, c’est très simple.

Tous les éléments permettant le bon fonctionnement d’une installation solaire.

C’est-à-dire :

  • Les panneaux photovoltaïques ;
  • L’onduleur central ou les micro-onduleurs ;
  • Le support de fixation ;
  • Les « consommables » (câbles, etc) ;
  • L’installation par un(e) professionnel(le) RGE ;
  • Les démarches administratives ;
  • Le raccordement ;
  • Et la mise en sécurité puis en service.

(Je vous expliquerai d’ailleurs comment comparer ces différents éléments plus bas dans ce guide.)

Maintenant que tout est clair, voyons ensemble les surcoûts.

CHAPITRE 2 :

Les Surcoûts Éventuels lors de la pose


Vous connaissez maintenant le coût d’une installation photovoltaïque.

Cela dit, pour être tout à fait transparent avec vous, il faut que vous soyez conscient(e) qu’il peut y avoir des surcoûts.

(C’est pour cela que je ne vous donne pas le prix le plus bas possible de nos installations mais les prix réellement pratiqués.

Ainsi, je suis sûr que vous ne serez pas déçu(e) ou surpris(e) si jamais vous discutez avec nous.)

Alors voyons ensemble quelles peuvent-être les sources de surcoûts :

  • Installation sur plusieurs pans de toiture ;
  • Hauteur de votre bâtiment ;
  • Puissance de votre compteur électrique ;
  • Ou encore la nature de votre couverture (bois, chaume, lauze, tuile écaille, shingle, zinc, ardoise…)

Tous ces critères peuvent avoir un impact sur le prix final de votre installation photovoltaïque. 

Pourquoi ?

Panneaux solaires iab sur toiture et panneaux solaires en surimposition pare soleil

Car le chantier va être plus long à réaliser, ou bien parce qu’il faudra ajouter un élément supplémentaire afin de garantir la sécurité de l’installation…

Je ne parle pas de surcoûts prohibitifs.

Cela dit, leur montant peut aller de quelques dizaines à plusieurs centaines d’euros.

Bref.

Vous l’aurez compris, le mieux pour avoir une estimation précise reste encore de discuter avec un(e) expert(e).

CHAPITRE 3 :

Les coûts à prévoir après la pose des panneaux solaires

Paiement annuel du TURPE


Que vous soyez en autoconsommation avec vente du surplus ou en vente totale, vous devrez vous acquitter du TURPE (Tarif d’Utilisation des Réseaux publics d’Électricité).

Ce dernier correspond à la rémunération des gestionnaires de réseau de transport et de distribution d’électricité : RTE, ENEDIS et les régies locales.

Son objectif est de compenser les charges liées à l’exploitation, au développement et à l’entretien du réseau électrique.

Mais rassurez-vous, son coût est très faible :

Type d’installation photovoltaïque (puissance inférieure à 36 KWc)Montant du TURPE TTC
Autoconsommation avec vente du surplus10,512 €
Vente totale42,624 €

② Remplacement de votre onduleur central


Si votre installation est composée d’un onduleur central, il faut prévoir de le remplacer.

Onduleur Fronius Primo

En effet, la durée de vie de ce type d’onduleur est comprise entre 8 et 12 ans.

Nous conseillons donc de prendre une extension de garantie dont le prix varie de 200 à 1200 € en fonction de la marque, et de la puissance de votre onduleur.

Ce prix couvre le remplacement de votre onduleur : pièce et main d’œuvre.

Sinon, vous pouvez éviter cela en optant pour une installation avec micro-onduleurs, qui sont quant à eux garantis 20 ans.

Le coût d’entretien des panneaux solaires


Après leur installation, les panneaux solaires fonctionnent seuls, et leur maintenance se limite généralement à un nettoyage annuel après l’automne (si vous êtes près d’arbres perdant leurs feuilles).

Nettoyage que vous pouvez effectuer vous-même avec un simple balai télescopique (depuis la terre ferme) et de l’eau tiède.

nettoyage panneau solaire photovoltaique

En effet, le vent et la pluie permettent de maintenir naturellement votre installation propre.

« Oui, mais la neige ? »

Il est vrai qu’elle peut rester sur un panneau solaire mais uniquement à deux conditions :

  • si l’épaisseur du manteau neigeux est supérieure à 10-15 cm ;
  • Et que la pente de votre toit n’est pas assez raide pour qu’elle s’évacue naturellement.

Cela dit, ça reste relativement rare.

En effet, les zones qui bénéficient de ce type de climat ont généralement une architecture adaptée qui permet l’évacuation de la neige et des eaux.

④ Déclarer votre installation aux impôts 🧛 🧛 🧛


Si la puissance de votre installation est inférieure ou égale à 3 kWc, le montant de votre vente d’électricité photovoltaïque n’est pas imposé au titre de l’impôt sur le revenu.

Et ce, que vous soyez en autoconsommation avec vente du surplus ou en vente totale.

Cela dit, si votre installation photovoltaïque est de puissance supérieure à 3 kWc, le revenu issu de la vente est imposable.

Vous allez voir, ça reste « relativement simple ».

Tout d’abord, si votre chiffre d’affaires déclaré est inférieur à 305 €, vous devez déclarer vos revenus mais ne serez pas imposé(e) !

Et si votre chiffre d’affaires dépasse 305 €, alors un abattement forfaitaire de 71 % s’applique.

Résultat :

Seul 29 % de votre chiffre d’affaires est imposable au taux normal de votre tranche d’imposition figurant sur votre déclaration de revenu.

Enfin, un taux de prélèvements sociaux de 15,5 % s’applique au revenu imposable, si et seulement si, il est supérieur à 61 €.

Si ce n’est pas le cas, le recouvrement des prélèvements sociaux n’a pas lieu.

Vous avez d’autres questions sur la fiscalité du photovoltaïque ?

Ça tombe bien !

On a écrit un guide COMPLET expliquant comment déclarer votre installation aux impôts.

CHAPITRE 4

Aides de l’État pour l’installation de panneaux solaires

La prime à l’autoconsommation


Depuis le 10 mai 2017 , l’État offre une aide financière aux Français(es) qui souhaitent produire, et consommer leur propre électricité : la prime à l’autoconsommation.

Les conditions d’éligibilité sont très simples :

① Opter pour l’autoconsommation avec vente du surplus ;

② Faire réaliser l’installation par un installateur RGE (Quali’PV module Elec, QualiBat 5911 ou Qualifélec SP1 et SP2) ;

③ Enfin, votre centrale solaire doit être installée sur votre toiture (plate ou inclinée) ou remplir l’une des fonctions suivantes : allège, bardage, brise-soleil, garde-corps, ombrière, pergolas ou mur-rideau.

Si vous respectez ces 3 critères, vous bénéficiez de la prime.

panneau solaire photovoltaique maison auvergne rhone alpes

Il n’y a pas de condition de revenus ou autres.

Voici les montants au deuxième trimestre 2020 de la prime à l’autoconsommation, selon le nombre de kWc installés :

Puissance de l’installation photovoltaïqueMontant d’aide versé pour chaque kWc installé
⩽ 3 kWc390 €
⩽ 9 kWc290 €
⩽ 36 kWc180 €
⩽ 100 kWc90 €

Concrètement, cela revient à ça :

Puissance de l’installation photovoltaïqueMontant total de l’aide
3 kWc1 170 €
6 kWc1 740 €
9 kWc2610 €

Ah oui, dernière spécificité :

La prime est versée sur les 5 premières années de fonctionnement de votre installation photovoltaïque.

Donc si vous optez pour une installation de 3 kWc, vous touchez 234 € par an, pendant 5 ans.

Tarif d’achat subventionné


Quel que soit votre projet photovoltaïque, vous avez l’opportunité de vendre tout ou partie de votre production d’électricité.

En vente totale, c’est simple : vous vendez directement votre production.

Mais comment ça fonctionne en autoconsommation ?

Si vous produisez plus d’électricité que vous n’en consommez, vous vendez automatiquement cette énergie (que l’on nommera alors “surplus”).

Et vous vendez cette électricité à EDF O.A.

Maison panneau solaire photovoltaïque autoconsommation vente surplus intégration au bâti 6 kWc

Depuis la loi du 10 février 2000, EDF est mandaté par l’État pour acheter l’électricité photovoltaïque aux producteurs particuliers ou professionnels.

EDF Obligation d’Achat, ou EDF O.A., est le service qui gère les contrats d’achat d’énergie, et devient donc « l’acheteur » de votre électricité photovoltaïque.

Et ce, pendant 20 ans !

Ok mais à quel prix vous achète-t-on votre production ?

Voici les montants au deuxième trimestre 2020 du tarif d’achat de la production totale ou partie en fonction de la puissance de l’installation :

Puissance de votre installation solaireTarif en vente totale (€/kWh)Tarif en autoconsommation (€/kWh)
⩽ 3 kWc0,18530,10
⩽ 9 kWc0,15750,10
⩽ 36 kWc0,12070,06
⩽ 100 kWc0,10510,06

Et cette aide n’est pas à prendre à la légère, car elle peut constituer une source de revenus plutôt intéressante.

Voyez plutôt :

PuissanceSurplus annuelMontant de l’aide sur 1 anMontant de l’aide sur 20 ans
3 kWcEntre 600 kWh et 1 050 kWhEntre 60 et 105 €Entre 1 200 et 2 100 €
6 kWcEntre 1 200 kWh et 2 100 kWhEntre 120 et 210 €Entre 2 400 et 4 200 €
9 kWcEntre 1 800 kWh et 3 150 kWhEntre 180 et 315 €Entre 3 600 et 6 300 €

Oui, la vente du surplus représente sur 20 ans plusieurs milliers d’euros supplémentaires !

TVA réduite


Dernière aide, la Taxe sur la valeur ajoutée à taux réduit.

En effet, si la puissance de votre installation photovoltaïque ne dépasse pas 3 kWc, vous bénéficiez de la TVA à 10 %.

Au-delà de 3 kWc, la TVA (re)passe au taux normal de 20 %.

Récapitulatif : cumul des aides


Afin d’y voir plus clair, voici un récapitulatif des aides pour l’installation de panneaux photovoltaïque :

PuissanceAides à l’autoconsommationRevenu issu du surplusPrix de l’installation aides déduites
3 kWc117012005 630 €
6 kWc174024009860 €
9 kWc2610360011 790 €

CHAPITRE 5 :

Kit solaire autonome, une bonne affaire ?


Aujourd’hui, vous pouvez trouver sur internet des kits solaires de 2,4 kWc à installer vous-même pour 4 500 €.

Pour ce prix, vous obtenez :

  • Les panneaux solaires ;
  • Les micro-onduleurs (ou l’onduleur central) ;
  • Le support pour poser votre kit sur votre toiture ;
  • Et la connectique et les câbles nécessaires.

Si le prix est attractif, voici 3 choses à savoir sur les kits solaires avant de vous lancer.

Infiltrations, incendies, chutes…


La pose d’un kit photovoltaïque en autoconsommation nécessite (et c’est un doux euphémisme) « quelques compétences » tant en bricolage qu’en électricité.

Étude AQC dysfonctionnement électrique installation photovoltaique

En effet, plusieurs études mettent déjà en garde contre les sinistres causés par les installations photovoltaïques mal posées :

  • Départ de feu ;
  • Risque d’infiltration ;
  • Electrocution ;
  • Blessure ;
  • Chute ;
  • Etc.

Par exemple :

Une étude réalisée par HESPUL pointe du doigt un « nombre important de sinistres concernant des systèmes photovoltaïques intégrés en toiture, liés aux procédés ou à leur mise en œuvre ».

L’étude explique également que « les départs de feu sont généralement créés au niveau de connexions mal réalisées ».

La qualité du chantier est donc un critère primordial pour le bon fonctionnement de vos panneaux solaires et surtout pour votre propre sécurité.

Et l’étude menée par l’Agence qualité construction (AQC) ne fait que corroborer ces éléments.

Avant de vous lancer, assurez-vous de l’étendue, mais aussi des limites de vos compétences personnelles.

Absence de garanties


Deuxième chose à prendre en compte si vous comptez installer vous-même un kit de panneaux solaires.

Vous ne pourrez pas bénéficier des garanties de parfait achèvement, biennales et décennales qui vous protègent en cas de problème si vous avez fait appel à un artisan RGE.

kit panneau solaire autoconsommation

Or, elles peuvent s’avérer plus qu’utiles :

① La garantie « parfait achèvement » :

Elle impose à l’installateur de se déplacer et de réparer tout problème que rencontre l’installation : vice caché, défaut de conformité et ce, quelles que soient l’importance du dommage et sa nature.

② Garantie biennale :

Elle impose à l’installateur de réparer ou remplacer tout élément de votre installation photovoltaïque qui fait défaut durant les 24 premiers mois suivant l’installation.

③ Garantie décennale :

La garantie décennale est une responsabilité qui pèse sur les constructeurs à l’égard des maîtres d’ouvrage.

Elle vous couvre en cas de problème affectant la solidité de votre habitation ou la rendant inhabitable et ce, pendant une durée de 10 ans à compter de la réception des travaux.

Reprise de chantier


Il y a une dernière chose à prendre en compte si vous souhaitez installer un kit solaire.

Si vous avez un souci que vous ne pouvez pas résoudre par vous-même, il vous sera très compliqué de trouver un installateur pour intervenir.

Pourquoi ?

Installateur pose panneaux solaires

Simplement car si jamais il accepte de réparer votre installation, il mettra en jeu son assurance décennale.

Ainsi, si un nouveau dysfonctionnement survient par la suite (lié ou non au premier), il devra alors s’acquitter de sa franchise.

De ce fait, très peu d’installateurs (voire aucun) acceptent de prendre ce risque.

C’est pourquoi, nous ne pouvons qu’orienter les nombreuses personnes ayant un problème avec leur kit solaire vers des forums en espérant qu’elles trouveront réponse à leurs questions.

Conclusion


Vous l’aurez compris, les kits de panneaux solaires sont effectivement moins chers qu’une installation photovoltaïque posée par un professionnel.

Mais la différence est-elle si grande ?

Une fois les aides déduites au prix d’une installation réalisée par un artisan RGE, elle n’est plus significative quand on considère tous les avantages que représente l’appel à un(e) professionnel(le) RGE.

Voici un tableau comparatif pour une installation de 3 kWc :

Installation par un(e) pro’Kit à installer soi-même
> Assurance biennale
> Assurance décennale
> Assurance de parfait achèvement
> Aides à l’autoconsommation de 1170 €
> Revenu issu de la vente de surplus : 1200 €
 
5 630 €4 500 €

De plus, rappelez-vous qu’il ne suffit pas d’être bricoleurs/bricoleuses pour installer un kit solaire soi-même.

C’est un chantier dangereux.

Cela dit, si vous avez de bonnes connaissances en électricité, et en couverture, vous pouvez librement tenter l’aventure.

Gardez simplement en tête qu’en cas de souci, vous serez seul(e).

Bon.

Vous savez maintenant :

  • Le type d’installation que vous souhaitez ;
  • La puissance nécessaire ;
  • Les surcoûts éventuels ;
  • Les aides de l’État ;
  • Et si vous voulez réaliser votre installation vous-même ou faire appel à un(e) entreprise photovoltaïque.

Il ne vous reste plus qu’à comparer les devis.

Mais comment faire ?

C’est ce que nous allons voir de suite !

CHAPITRE 6 :

Comparer les prix des panneaux solaires

Comparer le Prix des panneaux solaires au m² ?


Vouloir comparer le prix des panneaux solaires au m² est un réflexe commun.

Pourtant, le m² n’est pas une unité de mesure adaptée aux projets photovoltaïques.

Je vous conseille plutôt de comparer la puissance de l’installation (en kWc) que sa surface (en mètres carrés).

panneaux solaires monocristallins en surimposition

Pourquoi ?

Simplement car selon le type de cellules photovoltaïques composant le panneau solaire, la quantité d’électricité produite par 1 m² peut drastiquement varier.

Pour s’en convaincre, on peut prendre l’exemple des panneaux solaires monocristallins et polycristallins.

D’un côté, les panneaux composés de cellules photovoltaïques en silicium polycristallin ont un rendement de 14 à 18 %, et une puissance comprise entre 250 et 275 Wc.

De l’autre, les modules en silicium monocristallin ont un rendement supérieur, généralement compris entre 16 et 24 %, et une puissance allant de 300 à 360 Wc.

Résultat ?

A puissance égale, la surface utilisée sera bien différente !

Prenons l’exemple d’une installation de 9 kWc :

  • Dans un cas, il vous faudra 25 panneaux monocristallins de 360 Wc pour atteindre cette puissance, ce qui représente une surface d’environ 42,5 m² (25 panneaux x 1,7m²) ;
  • Dans l’autres, il vous faudra 36 panneaux polycristallins de 250 Wc, soit une surface de 61,2 m² !

Alors que retenir ?

Si vous n’êtes pas particulièrement contraint(e) par la surface disponible (comme c’est le cas pour installations photovoltaïques sur camping-car ou bateau), comparez plutôt la puissance de l’installation plutôt que sa taille en mètres carrés.

Maintenant que c’est plus clair, intéressons-nous aux différents fabricants de panneaux solaires.

Quelle est la meilleure marque de panneaux solaires ?


Pour répondre à cette question, rien de mieux que des chiffres.

Voici un tableau vous présentant les parts de marché des 11 plus gros fabricants de panneaux solaires dans le monde.

meilleures marques fabricants panneaux solaires photovoltaïques

Vous l’aurez peut-être remarqué, les fabricants asiatiques sont sur-représentés dans ce classement.

Comment est-ce possible ? 

La Chine a acquis une telle avance sur le marché du photovoltaïque qu’elle peut aujourd’hui fournir toutes les qualités de panneaux imaginables : du bas comme du très haut de gamme.

(Tout comme il existe des marques européennes ou américaines produisant des panneaux bas de gamme ou d’excellence.)

Si vous souhaitez en savoir plus, consultez notre guide des 25 marques les plus vendues en France.

Les garanties des panneaux solaires


Autre critère important à prendre en compte lors de votre choix : les garanties offertes par les fabricants de panneaux photovoltaïques.

Il y en a deux types :

  1. La garantie matériel qui vous permet d’être remboursé(e) en cas de défaillance ;
  2. Et la garantie linéaire de production qui va assurer qu’au bout de 25 années, vos panneaux solaires ne produiront pas moins de x % (en général 85 %) de leur production initiale.

Pour vous faciliter la vie, voici un tableau récapitulatif :

 
 Garantie matériel(en années)Garantie linéaire de production(en années)
Sunpower2525
LG2525
QCells1225
JA Solar1225
Eurener2025
Axitec1525
Systovi2025

Bilan carbone des panneaux solaires


Vous êtes nombreux/ses à vouloir mieux consommer, et plus particulièrement suite aux événements récents.

Il est donc normal que vous vous souciiez du bilan carbone de vos panneaux solaires.

Après tout, si vous souhaitez réaliser une installation photovoltaïque, c’est aussi pour réduire votre impact sur l’environnement.

Alors quel est le bilan carbone des panneaux solaires ?

Devez-vous choisir des panneaux chinois, européens ou américains ?

aide locale installation panneau solaire village france

Première chose à clarifier, quelle que soit l’origine de vos panneaux photovoltaïques, il faut en moyenne entre 1 et 3 ans pour restituer l’énergie grise.

Et au cours de sa vie, un panneau restitue même (au moins) entre 8 et 10 fois l’énergie nécessaire à sa fabrication.

Bonne nouvelle donc !

Mais peut-on améliorer cela en achetant des panneaux solaires français ou européens ?

Intuitivement, ça semble en effet logique.

Un panneau solaire fabriqué puis importé depuis Shanghai pour être posé à Orléans nécessite plus de transport qu’un panneau solaire fabriqué à Munich.

Mais en réalité, leur bilan carbone est quasiment identique.

Pourquoi ?

Car la majorité des fabricants, qu’ils soient européens, asiatiques, ou américains, font produire leurs cellules photovoltaïques en Chine.

Résultat : le module solaire intégrera dans tous les cas des composants transportés depuis la Chine.

Leur bilan carbone sera donc très similaire.

CHAPITRE 7 :

Comparer les onduleurs : central avec optimiseurs ou micro-onduleurs


L’onduleur est la deuxième pièce maîtresse de votre centrale photovoltaïque.

Son rôle ?

Transformer le courant continu produit par vos panneaux solaires en courant alternatif que vous pourrez consommer et/ou revendre.

Son rôle est donc primordial.

Mais comment faire le bon choix ?

Voyons ça de suite !

Onduleur central avec optimiseurs :


Un onduleur central, aussi appelé “string”, est un boitier qui mesure environ 50 cm de longueur sur 50 cm de hauteur par 20 cm de profondeur.

Les principaux avantages de l’utilisation d’un onduleur unique sont :

  • Son coût relativement faible ;
  • Et les gains de production d’électricité qu’il permet grâce à son installation dans un endroit protégé des aléas climatiques (votre garage par exemple).

Toutefois, il souffre d’un inconvénient potentiellement majeur

Onduleur SMA Sunny Boy

Dans le cadre d’une telle installation, les panneaux sont connectés en série entre eux, puis à l’onduleur.

Concrètement, cela signifie que les modules solaires ne sont pas indépendants les uns des autres.

Et cela peut poser quelques problèmes.

En effet, si un seul de vos panneaux ne fonctionne plus, alors toute votre installation cessera de fonctionner.

Heureusement, il existe une solution.

Un onduleur central peut être complété par des optimiseurs qui rendent en quelque sorte chaque panneau indépendant.

Dernière chose à retenir, les onduleurs de chaîne ont une durée de vie comprise entre 8 et 12 ans. 

Il faudra donc prévoir de le remplacer, comme nous l’avons vu dans la partie relative aux “frais annexes de votre installation”.

Les micro-onduleurs


Micro onduleur Enphase IQ7

Les micro-onduleurs sont des onduleurs miniatures placés directement derrière chaque panneau.

Concrètement, ils jouent le rôle à la fois de l’onduleur et de l’optimiseur, rendant ainsi chaque panneau indépendant.

De plus, ce type d’onduleur permet de contrôler votre production d’électricité en temps réel.

Dernier avantage, ils sont garantis 20 à 25 ans !

CHAPITRE 8 :

Panneau Solaire pas cher


Depuis 2009, le prix du watt-crête photovoltaïque a diminué de 65 %.

Comment cela a-t-il été rendu possible ?

Il y deux raisons principales.

Premièrement, grâce à la Chine.

Pour répondre aux besoin de son gigantesque marché domestique, le pays a investi des milliards d’euros afin de développer à grande échelle ses capacités de production.

Résultat : en une dizaine d’années, elle a contribué à faire drastiquement baisser les coûts.

Logiquement, les concurrents européens ou américains ont également été contraints de s’aligner.

pose de panneaux solaires en chine

Deuxièmement, les installateurs ont amélioré en continu leurs techniques de pose.

Cela a permis de réduire le temps nécessaire à l’installation de panneaux solaires.

Et moins de temps sur un chantier, c’est des coûts réduits en main d’oeuvre.

Mais cela veut-il dire que les prix vont continuer de chuter ?

Non, car le prix à l’achat des panneaux solaires semble avoir atteint un niveau plancher.

En effet, l’appareil de production actuel ne permet pas de faire baisser les prix, tout en maintenant la qualité de panneaux solaires.

Autrement dit, il faudra attendre des dizaines années pour voir une éventuelle nouvelle baisse du prix des panneaux photovoltaïques.

Bouton Panneau Solaire photovoltaique aide 2020

Maintenant c’est à vous


question ou commentaire

Voilà.

Notre guide sur le prix des panneaux solaires photovoltaïques en 2020 est maintenant terminé.

J’aimerais vous laisser la parole :

Aviez-vous les bons prix en tête ?

Comptez-vous réaliser une installation vous-même ou faire appel à un professionnel ?

Faites-le moi savoir en laissant un commentaire juste en-dessous !

FAQ

💶 Quel est le prix d’une installation photovoltaïque ?


Tout va dépendre de ce que vous cherchez. Vous pouvez trouver des kits solaires de 2,4 kWc à installer vous-même pour 4500 €, et des installations de 9 kWc posées par un professionnel RGE à 18 000 €.

👷‍♂️ Puis-je bénéficier d’aides pour installer mes panneaux solaires ?


Si vous faites installer vos panneaux solaires par un professionnel, vous pouvez bénéficier d’une prime à l’autoconsommation dont le montant varie entre 390 € et 90 € par kWc, et de la vente de votre surplus à 0.10 € par kWh.

🤔 Faut-il comparer le prix des panneaux solaires en m² ?


Non, il est plutôt conseillé de comparer la puissance de l’installation (en kWc) que sa surface (en mètres carrés) car selon le type de cellules photovoltaïques composant le panneau solaire, la quantité d’électricité produite par 1 m² peut drastiquement varier.

📈 Les panneaux solaires sont-ils rentables en France ?


Absolument ! Et malgré les idées reçues, le solaire n’est pas réservé aux seul(e)s habitant(e)s du Sud de la France. Le formidable essor du solaire photovoltaïque dans les pays scandinaves, et plus encore en Allemagne, en est la preuve. Aujourd’hui, une installation photovoltaïque est généralement rentable en une dizaine d’années.