Vous souhaitez savoir combien de panneaux solaires installer pour votre maison ?

Alors ce guide est fait pour vous !

Dedans nous allons voir :

  • Le nombre de panneaux solaires à installer selon votre projet ;
  • L’impact de la surface, de l’orientation et de l’inclinaison de votre toiture ;
  • L’influence du climat sur le dimensionnement de votre installation solaire ;
  • Le prix des panneaux solaires ;
  • Et bien plus.

C’est parti !

demande offre panneau solaire maison

Sommaire :

Cliquez sur un élément ci-dessous pour consulter directement ce qui vous intéresse :

CHAPITRE 1 :

Combien de panneaux solaires pour ma maison ?

Calculer le nombre idéal de panneaux solaires en autoconsommation


Vous souhaitez consommer l’électricité produite par vos panneaux solaires pour réduire le montant de vos factures, c’est-à-dire choisir l’autoconsommation ?

Dans ce cas, il faut dimensionner votre installation solaire en fonction de vos besoins en électricité, pour faire un maximum d’économies.

Voici des ordres de grandeur de puissance d’installation solaire adaptée selon votre consommation électrique annuelle.

Vous pouvez également voir combien de panneaux photovoltaïques cela représente :

Votre consommation en kWhVotre consommation en eurosPuissance recommandéeNombre de panneauxSurface de toiture utilisée
Moins de 11 000 kWhMoins de 1 600 €3 kWc816 m²
Entre 11 000 et 17 000 kWhEntre 1 600 et 2 400 €6 kWc1734 m²
Plus de 17 000 kWhPlus de 2 400 €9 kWc2550 m²

Bien évidemment, il s’agit d’ordres de grandeur pour vous donner une idée du nombre de panneaux solaires à installer.

Il est néanmoins nécessaire de réaliser une étude approfondie de votre consommation électrique pour dimensionner correctement votre installation solaire.

Nous allons maintenant voir quelques exemples pour vous aider à définir le nombre de panneaux solaires que vous devriez installer.

Maison 100m2 avec électroménager de base


Votre facture d’électricité annuelle tourne autour de 1 000 – 1 200 € ?

Vous souhaitez mieux consommer pour limiter votre impact environnemental mais aussi pour vous prémunir contre la hausse continue des prix de l’électricité ?

Dans ce cas, une installation photovoltaïque de 3 kWc répondra parfaitement à vos besoins.

L’ensemble de votre électroménager sera alimenté en journée par l’électricité verte produite par vos panneaux solaires.

Et le soir, le réseau électrique prendra le relais pour répondre à vos besoins.

Si vous souhaitez aller encore plus loin dans l’autonomie énergétique, vous pourrez ajouter une batterie de stockage dans un second temps.

Leur prix, encore élevé aujourd’hui, baisse régulièrement ce qui vous permettra dans quelques années de vous équiper d’une batterie à moindre coût.

Maison équipée en électroménager et d’un ballon d’eau chaude ou de radiateurs électriques


Second scénario possible : vous habitez une maison de 100 m2, équipée de tous les appareils électriques courants ainsi que d’un ballon d’eau chaude et de radiateurs électriques.

Maison 100m²

Votre consommation électrique tourne ainsi autour de 9 000 kWh, soit une facture annuelle d’environ 1 500 €.

A priori, une installation photovoltaïque de 3 kWc pourrait parfaitement répondre à vos besoins.

Grâce à vos panneaux solaires, vous pourrez réduire de moitié votre facture d’électricité, en consommant votre électricité photovoltaïque.

La vente de votre surplus vous permettra de profiter d’un revenu annuel supplémentaire.

Bref, que du positif !

Maison avec climatisation ou piscine


En plus de tous les appareils électriques courants, vous possédez au choix :

  • Une climatisation ;
  • Une pompe pour votre piscine ;
  • Des appareils de bricolage ;
  • Ou des aquariums ?

Il est alors possible que votre facture électrique soit d’environ 2 000 € par an.

Dans ce cas, une installation de 6 kWc serait plus adaptée.

Pendant la journée, vos panneaux solaires alimenteront votre climatisation ou votre pompe pour votre piscine ainsi que vos appareils électriques.

Vous pourrez ainsi réduire votre facture jusqu’à 50 %.

Et le soir, le réseau électrique prendra le relais.

Maison avec dépenses en chauffage électrique importantes ou famille nombreuse


Votre facture électrique annuelle est supérieure à 2 400 € ?

Votre maison est mal isolée et vos dépenses en chauffage électrique sont salées

Ou encore, vous avez une famille nombreuse ? 

Dans ce cas, une installation de 9 kWc sera parfaitement adaptée à votre consommation électrique.

Vos panneaux solaires vous permettront de vous chauffer à moindre coût.

Autrement dit, fini les factures d’électricité salées.

CHAPITRE 2 :

 Impact du type de projet sur le nombre de panneaux solaires


Pour connaître le nombre de panneaux solaires dont vous avez besoin, il est nécessaire de décider ce que vous souhaitez faire de l’électricité produite par vos futurs panneaux.

Car plusieurs choix s’offrent à vous : 

  • Consommer l’électricité produite par vos panneaux solaires et vendre le surplus. C’est ce qu’on appelle l’autoconsommation partielle avec vente de surplus ;
  • Consommer l’électricité produite par vos panneaux solaires et injecter gratuitement le surplus d’électricité sur le réseau. Dans ce cas, on parle d’autoconsommation totale ;
  • Ou vendre la totalité de l’électricité produite par vos panneaux. Ici, on parle de vente totale.

L’autoconsommation avec vente du surplus


Le fonctionnement de panneaux solaires en autoconsommation est très simple. 

Vos panneaux photovoltaïques captent la lumière du soleil puis la transforment en électricité, sous forme de courant continu.

Telle quelle, cette électricité ne peut pas être utilisée par votre maison. 

Elle doit d’abord passer par l’onduleur, qui transforme le courant continu en courant alternatif.

Vous pouvez ensuite l’utiliser pour répondre à vos besoins en électricité.

Dans ce premier cas de figure, le dimensionnement de votre installation solaire doit être calculé d’après votre consommation électrique.

Bien dimensionnée, votre installation solaire vous permet de réaliser jusqu’à 50 % d’économies sur votre facture d’électricité, le tout sans batterie de stockage.

Dimensionnement installation solaire

En plus de ces économies, l’autoconsommation avec vente de surplus vous permet de bénéficier d’un revenu annuel supplémentaire jusqu’à plusieurs centaines d’euros.

Comment ?

En vendant l’électricité produite par vos panneaux solaires, mais que vous ne consommez pas : c’est ce qu’on appelle le surplus.

L’autoconsommation totale


L’autoconsommation totale fonctionne comme l’autoconsommation avec vente de surplus, à une différence près : vous injectez gratuitement votre surplus sur le réseau, au lieu de le vendre.

C’est tout simplement la seule option possible si vous installez vous-même un kit photovoltaïque ou si vous faites installer vos panneaux solaires au sol.

Pour déterminer le nombre de panneaux à installer, vous devez là aussi prendre en compte votre consommation électrique.

Mais ce n’est pas tout.

En autoconsommation totale, la puissance de votre installation ne doit pas dépasser 3 kWc, pour limiter la quantité d’électricité que vous injectez sur le réseau, comme stipulé dans la Convention d’Auto Consommation d’Enedis.

“Alors ce n’est pas possible d’avoir une installation photovoltaïque en autoconsommation totale d’une puissance supérieure à 3 kWc ?”

Si, mais vous devrez limiter la quantité d’électricité que vous injectez :

  • Soit en investissant dans un onduleur spécial qui bride la puissance produite par vos panneaux solaires ;
  • Soit en investissant dans un onduleur spécial et une batterie.

L’option historique : la Vente Totale


La vente totale consiste à vendre l’intégralité de l’électricité produite par vos panneaux solaires.

Ainsi, une fois transformée par votre onduleur, l’électricité produite par vos panneaux solaires est directement injectée sur le réseau.

Dans ce cas de figure, pas besoin de prendre en compte votre consommation électrique.

En vente totale, le but est tout simplement d’installer un maximum de panneaux solaires, de façon à obtenir la production photovoltaïque la plus importante.

Et ainsi d’obtenir le revenu le plus élevé possible !

Un pas vers la Maison Autonome


Vivre en totale autonomie fait rêver beaucoup de monde, moi y compris.

Pourtant, vivre dans une maison autonome n’est pas un projet facilement réalisable.

En effet, cela implique quelques inconvénients, auxquels on ne pense pas toujours…

Maison autonome panneau solaire photovoltaique et thermique

Limiter et adapter votre consommation électrique


En autonomie, votre maison n’est alimentée en électricité que par vos panneaux solaires.

Vous devez donc limiter et adapter votre consommation électrique.

Il faudra ainsi peut-être se passer des appareils les plus énergivores ou du moins bien choisir le moment de la journée pendant lequel vous les utiliser.

Investir dans des batteries de stockage


Second point important : pour pouvoir utiliser de l’électricité la nuit, vous devrez investir dans une ou plusieurs batteries de stockage.

Batterie lithium panneau solaire photovoltaique

Problème : leur coût est particulièrement élevé (comptez environ 3 000 € pour une batterie lithium de 3 kWh, pouvant faire fonctionner un frigo, une box internet et quelques ampoules pendant une nuit et une matinée).

De plus, leur durée de vie est assez limitée (entre 7 et 10 ans) et leur recyclage encore mal maîtrisé (le quota de recyclage d’une batterie est de 70 % “seulement”).

CHAPITRE 3 : 

Orientation, Inclinaison et Ensoleillement du toit de votre maison


Nous venons de le voir, le nombre de panneaux solaires que vous devriez installer dépend de l’utilisation que vous souhaitez faire de votre électricité photovoltaïque.

Mais ce n’est pas tout !

Plusieurs éléments concernant votre maison et votre toiture peuvent impacter le nombre de panneaux solaires dont vous avez besoin.

Ensoleillement selon votre géolocalisation


Le premier élément pouvant impacter le nombre de panneaux solaires que vous devriez installer est votre position géographique.

Pour être tout à fait précise, trois facteurs climatiques peuvent influencer votre production photovoltaïque : 

  • L’ensoleillement ;
  • La température moyenne ;
  • Et la clarté du ciel.

Pour résumer, plus l’ensoleillement est important, plus votre production photovoltaïque est grande.

A l’inverse, une température moyenne trop élevée peut diminuer votre production.

Bref, le climat et donc votre situation géographique impactent votre future production photovoltaïque.

Ils doivent être pris en compte pour calculer le nombre de panneaux solaires que vous devez installer.

Pour vous donner une ordre d’idée, cette carte vous indique la production photovoltaïque par kWc de panneaux installés selon la région où vous habitez :

carte france rendement panneau photovoltaique

Ainsi, une installation solaire de 3 kWc en Saône-et-Loire produira jusqu’à 3 000 kWh par an. 

La même installation en Gironde pourra produire jusqu’à 3 600 kWh.

Orientation et inclinaison de votre toiture


Autres éléments à prendre en compte : l’orientation et l’inclinaison de votre toiture.

Pourquoi ?

À cause de la course du Soleil, qui varie en fonction des saisons et des heures de la journée.

Sous nos latitudes, le Soleil se lève à l’Est et se couche à l’Ouest.

De ce fait, vos panneaux solaires capteront le maximum de rayonnement solaire en étant orientés plein Sud.

Il s’agit là de l’orientation optimale, c’est-à-dire celle qui permet de produire le plus d’électricité, mais toutes les orientations sont possibles.

toiture multi pans panneaux solaires plusieurs orientations

De plus, l’inclinaison de votre toiture influe également sur le rendement de vos panneaux solaires.

En France, l’inclinaison à privilégier est de 30°.

Elle permet de capter le maximum de rayonnement solaire tout au long de l’année.

panneaux solaires avec plusieurs inclinaisons

Ici aussi, il s’agit de l’inclinaison optimale mais pas d’une condition obligatoire.

Autrement dit, poser des panneaux solaires sur un pan de toiture incliné à 60° par exemple est tout à fait possible.

Les rendements des panneaux seront simplement légèrement inférieurs.

La surface disponible sur votre toiture


Troisième élément pouvant impacter le nombre de panneaux solaires à installer sur votre toiture : la surface disponible.

Certains éléments peuvent en effet diminuer la surface exploitable de votre toiture : velux, cheminées, chiens-assis, sorties de VMC…

Ces obstacles réduisent la surface exploitable de votre toiture mais n’empêchent pas la réalisation de votre projet d’installation solaire.

La présence d’ombrages


Enfin, dernier élément à prendre en compte : la présence d’ombrages.

Car les panneaux solaires fonctionnent grâce au Soleil.

Et forcément, si un panneau est ombragé une partie de la journée, c’est un peu embêtant.

panneau solaire sur une toiture avec une cheminée

Il faut donc prendre en compte les arbres alentours ou tout autre élément pouvant provoquer une ombre sur votre toiture, ce qui peut diminuer la surface de toiture pouvant accueillir des panneaux solaires.

Conclusion


Alors, que faut-il en conclure ?

Tout simplement que votre situation géographique ainsi que les caractéristiques de votre toiture peuvent influer sur le nombre de panneaux solaires à installer.

Reprenons un exemple.

Vous habitez une maison de 100m2 équipée de tous les appareils électriques courants, ainsi que d’un ballon d’eau chaude et de radiateurs électriques.

Votre facture d’électricité annuelle est d’environ 1 500 €.

A priori, la puissance adaptée de votre installation photovoltaïque en autoconsommation est donc de 3 kWc, soit 8 panneaux solaires de 350 Wc.

Mais attention : avec cette puissance, vous pourrez produire près de 3 300 kWh par an si vous habitez en Bretagne, et près de 4 200 kWh si vous habitez près de Marseille.

Si vous souhaitez produire près de 4 000 kWh par an en Bretagne, vous devrez investir dans quelques panneaux solaires supplémentaires, si la surface disponible de votre toiture le permet.

Chapitre 4 : 

Combien coûte la pose de panneaux solaires sur une maison ?


Bien, maintenant que vous savez combien de panneaux solaires vous devez installer, passons à la partie que vous attendez tous !

Combien coûte une installation solaire ?

Voici les prix moyens que nous proposons pour une installation solaire sur une maison de plain-pied avec une couverture en tuiles :

Puissance de l’installationPrix TTC
3 kWcDe 6 200 à 8 750 €
6 kWcDe 11 500 à 14 500 €
9 kWcDe 15 500 à 19 000 €

Quelle que soit la puissance de l’installation solaire que vous choisissez, ce prix inclut

  • L’ensemble du matériel ;
  • La main d’oeuvre ;
  • Les démarches administratives ;
  • Le raccordement ;
  • Et la mise en service.

Chapitre 5 : 

L’État Encourage le Solaire Résidentiel sur Toiture


Bonne nouvelle !

Depuis plusieurs années, l’Etat français verse des aides financières aux particuliers qui souhaitent investir dans des installations solaires en autoconsommation.

Prime à l’autoconsommation


Depuis le 10 mai 2017, l’Etat verse une prime aux Français qui souhaitent autoconsommer leur électricité photovoltaïque.

Le montant de cette aide dépend de la puissance de votre installation solaire.

Voici les montants actuels :

Puissance de l’installation photovoltaïqueMontant d’aide versé pour chaque kWc installé
⩽ 3 kWc380 €
⩽ 9 kWc280 €
⩽ 36 kWc160 €
⩽ 100 kWc80 €

Une autre chose à savoir sur cette aide financière, c’est qu’elle est versée sous forme d’annuités, pendant 5 ans.

Par exemple, si vous investissez dans une installation solaire d’une puissance de 3 kWc, vous bénéficiez d’une prime de 3 x 380 = 1 140 €. 

Soit 228 € versés chaque année, pendant 5 ans.

Un tarif d’achat subventionné par l’Etat


Nous l’avons vu un peu plus tôt dans ce guide : à certains moments de la journée, vous produisez du surplus

Vous pouvez alors le vendre. Et cela offre de nombreux avantages.

Pour commencer vous signez un contrat avec EDF Obligation d’Achat (abrégé EDF OA), le service mandaté par l’Etat pour acheter l’électricité aux producteurs particuliers et professionnels depuis la loi du 10 Février 2000.

EDF OA s’engage ainsi à acheter la totalité de votre surplus pendant 20 ans, à un tarif subventionné par l’Etat !

Ce tarif est de 0,10 € par kWh pour les installations solaires d’une puissance inférieure ou égale à 9 kWc.

Dit comme ça, ça vous semble peu ?

En réalité, avec votre installation de 3 kWc, cela équivaut à 100 € par an.

Sur 20 ans, cela représente la coquette somme de 2 000 € !

TVA à 10 %


Votre installation solaire est d’une puissance inférieure ou égale à 3 kWc et votre maison a plus de 2 ans ?

Dans ce cas là, vous bénéficiez de la TVA à 10 % !

Sinon, la TVA sera de 20 % sur l’ensemble du projet.

demande offre panneau solaire maison

Conclusion


Voilà, vous savez maintenant combien de panneaux solaires vous devez installer sur votre toiture.

J’espère que ce guide vous aura permis d’y voir plus clair sur le sujet.

Maintenant j’aimerais vous laisser la parole.

Quelle utilisation de l’électricité photovoltaïque vous séduit le plus ?

Pensez-vous investir dans des panneaux solaires ?

Dites-moi cela dans la section des commentaires ci-dessous 🙂 

FAQ

🏠 Combien de panneaux solaires pour une maison de 100 m2 ?


En autoconsommation, le nombre de panneaux dépend avant tout de votre consommation électrique. 

En moyenne, la consommation d’une maison de 100 m2 avec chauffage et ballon d’eau chaude électriques est de 9 000 kWh. 

La puissance d’installation solaire adaptée est de 3 kWc, soit 8 panneaux de 350 Wc chacun.

En vente totale, vous pouvez installer autant de panneaux solaires que votre toiture le permet.

💸 Combien coûtent des panneaux solaires ?


Nous proposons l’installation de 3 kWc entre 6 200 et 8 750 €, l’installation de 6 kWc entre 11 500 et 14 500 € et l’installation de 9 kWc entre 15 500 et 19 000 € (prime non déduite).  

☀️ Est-ce possible d’être autonome avec des panneaux solaires ?


L’autonomie totale est aujourd’hui encore un projet compliqué : vous devez surveiller constamment votre production et votre consommation d’électricité et éviter d’utiliser certains appareils le soir ou la nuit.

C’est aussi un projet onéreux, dû au prix élevé des batteries.

💰 Est-ce rentable d’installer des panneaux photovoltaïques ?


Oui : généralement une installation photovoltaïque est rentable en une douzaine d’années.