Tout savoir sur les panneaux solaires chinois

Le Guide Complet 2019

Laura In Sun We Trust
par Laura.
Mis à Jour le 02/07/2019
durée : 5 mins

Ce guide contient tout ce que vous devez savoir sur les panneaux solaires chinois :

Quelle qualité espérer ?

Leur fabrication est-elle plus polluante que celle des panneaux solaires européens ?

Et leur transport ?

Bref, ce guide va vous permettre de démêler le vrai du faux.

En bonus, je vous propose une présentation des différents fabricants asiatiques à connaître avant de se décider.

C’est parti !

CONTENU DU GUIDE

Cliquez sur un élément ci-dessous pour consulter directement ce qui vous intéresse.

CHAPITRE 1 :

« Les panneaux solaires chinois sont de mauvaise qualité »


Contrairement à ce que l’on peut penser, les panneaux solaires chinois sont de qualité égale au reste du marché.

Pour preuve : en 2019, 9 des 15 meilleures marques de panneaux solaires (en termes de qualité) sont chinoises.

classement 2019 des meilleurs panneaux solaires en terme de qualité

Source tableau : Pvel.com

Les pays asiatiques sont bien plus en avance dans les recherches et le développement du secteur photovoltaïque, ce qui explique leur domination.

La Chine, notamment, a été l’un des rares pays à faire le pari du photovoltaïque, il y a déjà 20 ans.

Elle a ainsi investi massivement dans ce secteur pour plusieurs raisons :

  • Limiter sa pollution, en accord avec la COP 23;
  • Créer des emplois d’avenir, avec l’objectif de 13 millions d’emplois d’ici 2020 ;
  • Devenir plus indépendante en matière d’énergie, et ainsi revoir à la baisse ses importations d’énergie en provenance d’Afrique et du Moyen Orient.

Le gouvernement chinois a largement soutenu la filière photovoltaïque.

Notamment en proposant des solutions de financement avantageuses aux fabricants chinois.

Bref, la qualité des panneaux solaires chinois n’est plus à prouver.

De plus, la plupart des panneaux solaires européens sont fabriqués à partir de cellules photovoltaïques chinoises.

Leur qualité est donc relativement similaire.

CHAPITRE 2 :

« La fabrication et l’importation de panneaux solaires chinois sont très polluantes »


Le silicium (la matière première d’un panneau solaire) se trouve principalement en Chine.

La plupart des panneaux solaires fabriqués en Europe utilisent donc du silicium ou des cellules photovoltaïques importés de Chine.

Au final, l’impact environnemental concernant le transport est donc similaire entre panneaux solaires européens, américains et chinois.

Concernant leur fabrication, c’est un peu différent.

pose de panneaux solaires en chine

Crédits photo :  The Climate Group

La plus grande part de l’énergie utilisée pour produire des panneaux solaires en Chine provient des énergies fossiles, principalement du charbon.

L’empreinte carbone d’un panneau solaire chinois est ainsi 2 fois supérieure à celle d’un panneau solaire européen ou américain.

Au final, il faudra seulement 6 mois de plus à un panneau solaire chinois pour annuler son empreinte carbone, par rapport à un panneau solaire européen ou américain.

A l’échelle de la durée de vie d’un panneau solaire, les temps d’annulation de l’empreinte carbone d’un panneau solaire chinois et d’un européen sont donc relativement similaires.

Annuler son empreinte carbone ? Oui : au cours de sa vie, un panneau solaire produit bien plus d’énergie à celle qui a été nécessaire à sa fabrication.

« Du coup, le photovoltaïque a un bilan carbone meilleur que le nucléaire ? »

Oui, et de loin.

électricité nucléaire pollution

Certes, une centrale nucléaire émet peu de CO2 pour produire de l’électricité.

Mais si l’on prend en compte sa construction, son démantèlement et la gestion de ses déchets radioactifs sur une période de 100 ans, le bilan carbone d’une centrale nucléaire est bien moins bon.

Au final, comptez 66 grammes de C02 par kWh produit pour le nucléaire, contre 14 grammes pour le photovoltaïque.

Bref, quelle que soit sa provenance, votre panneau solaire aura, au cours de sa vie, un bilan écologique très faible et meilleur que le nucléaire.

CHAPITRE 3 :

« En cas de problème, le fabricant étant en Asie je ne pourrai jamais me faire rembourser. »


Sans surprise, c’est faux.

Que vos panneaux solaires soient européens ou chinois, il faut distinguer deux cas de figure :

  • Le problème intervient durant les deux premières années qui suivent la mise en service de l’installation. Dans ce cas, vous devez contacter votre installateur. Il se chargera de remplacer votre panneau solaire défectueux gratuitement. Vous n’avez aucun frais à avancer : c’est la garantie biennale qui entre en jeu.

S’il ne s’agit pas d’un défaut de fabrication, l’ensemble des frais de remplacement seront à votre charge.

  • Le problème intervient plus de deux ans après la mise en service. Là encore, vous devez contacter votre installateur. Si le panneau solaire a un défaut de fabrication, votre installateur le remplace gratuitement et les frais de déplacement peuvent être pris en charge par le fabricant.

S’il ne s’agit pas d’un défaut de fabrication, l’ensemble des frais de remplacement seront, là encore, à votre charge.

Dans tous les cas, vous devez toujours commencer par contacter votre installateur. C’est lui qui joue le rôle d’intermédiaire entre vous et le fabricant.


CHAPITRE 4 :

« Les Chinois dominent le marché photovoltaïque »


C’est vrai, et à deux niveaux.

En termes de production de panneaux solaires d’abord.

En 2015, la Chine fournit 70 % de la production mondiale de panneaux solaires, faisant d’elle le plus important producteur de cellules photovoltaïques.

En 2018, 7 des 11 entreprises du top des fabricants de modules photovoltaïques (en termes de volumes de panneaux solaires fabriqués) sont chinoises :

classement des meilleurs fabricants de panneaux solaires en 2018

La Chine domine également la production d’électricité photovoltaïque.

En 2016, elle a produit 75 256 GWh d’électricité photovoltaïque, contre seulement 8 160 GWh pour la France.

La Chine possède en effet le parc photovoltaïque le plus important au monde, avec une puissance installée totale de 176,1 GWc en 2018, soit 35 % du total mondial.

La France quant à elle, est très en retard dans la production d’énergie photovoltaïque.

Les raisons ?

Les grands groupes français ont longtemps dénigré le photovoltaïque.

Jusqu’à très récemment, le gouvernement français n’a pas franchement participé au bon développement de la filière photovoltaïque, préférant tout miser sur l’énergie nucléaire pendant de nombreuses années.

Résultat :  Nous avons accumulé un retard important, aussi bien dans la production de panneaux solaires que dans la production d’énergie photovoltaïque. Retard qui sera très dur à rattraper, à moins d’investir massivement dans ce secteur.

CHAPITRE 5 :

Quels panneaux solaires asiatiques choisir pour mon installation photovoltaïque ?

AU Optronics


AU Optronics, anciennement BenQ Solar, est une valeur sûre des panneaux solaires.

Preuve en est, l’entreprise Taiwanaise a obtenu à plusieurs reprise la classification Top Brand, attribuée par le cabinet allemand EuPD Research.

C’est également le premier fabricant de panneaux solaires à être entré à la bourse de New York.

Ses panneaux solaires sont fabriqués à Taïwan et en République Tchèque.

Ses panneaux offrent un excellent rapport qualité prix et sont d’une grande robustesse.

JA Solar


JA Solar est le 2e fabricant solaire mondial en 2018.

L’entreprise a été créée en 2005 à Shangaï et a déjà livré 8,8 GW sur le marché.

Ses panneaux solaires offrent l’un des meilleurs rendements du marché.

Autre point positif si vous êtes sensible à la question de l’environnement : l’entreprise possède la certification ISO 14001.

Cette certification juge les entreprises sur leur engagement environnemental. Elle regarde entre autres leurs consommations et la gestion de leurs impacts, notamment celle de leurs déchets.

LG


Vous connaissez probablement LG pour ses appareils électroménagers.

L’entreprise sud-coréenne produit également des panneaux photovoltaïques depuis 1985.

Les panneaux solaires LG sont des produits fiables et durables.

LG possède un important pôle de R&D : 25 % des effectifs de LG Solar (la filiale de LG consacrée uniquement au photovoltaïque) travaillent dans la recherche et le développement.

Hanwha QCells


L’entreprise de panneaux photovoltaïques Q Cells, 6e fabricant mondial en 2019, a été fondée en 1999 en Allemagne.

Elle a été rachetée en 2012 par le sud-coréen Hanwha, donnant ainsi naissance à Hanwha QCells.

Les panneaux solaires Hanwha QCells ont une garantie produit moins longue que ses concurrents.

Ils offrent cependant un très bon rapport qualité / prix / fiabilité, grâce à un excellent centre de Recherche & Développement situé en Allemagne.

Trina Solar


Trina Solar est un fabricant de panneaux solaires chinois depuis 1997.

L’entreprise offre le meilleur rapport qualité prix du marché.

Ces panneaux solaires sont notamment utilisés dans les grandes fermes photovoltaïques.

L’entreprise est elle aussi certifiée ISO 14001, depuis 2008.

Suntech Power


L’entreprise Suntech Power a vu le jour en 2001 en Chine.

Depuis 2005, elle est cotée à la bourse de New York.

Suntech Power a été pendant de nombreuses années le premier fabricant mondial de modules solaires.

En Juin 2019, l’entreprise a reçu le certificat d’honneur « Top Brand » en Europe, attribuée par EuPD Research.

Maintenant c’est à vous


J’espère que ce nouveau guide vous a permis de vous faire un avis plus objectif sur les panneaux solaires chinois.

Maintenant, c’est à vous de vous exprimer !

Aviez-vous d’autres idées reçues ou clichés sur les panneaux solaires chinois ?

Pensez-vous investir dans des panneaux solaires chinois, européens ou américains ?

Faites-le moi savoir en laissant un commentaire ci-dessous 😊