Grâce à ce guide, vous allez tout savoir sur l’autoconsommation solaire :

  • Comment ça fonctionne ;
  • Les différents types d’autoconsommation ;
  • Les aides de l’Etat dont vous pouvez bénéficier ;
  • L’intérêt, ou non, d’ajouter une batterie ;
  • Les avantages et inconvénients d’un kit solaire ;
  • Et bien plus !

Sommaire :

Cliquez sur un élément ci-dessous pour consulter directement ce qui vous intéresse :

  1. Autoconsommation Solaire : Définition et Fonctionnement
  2. Les Différents Types d’Autoconsommation : Que Choisir ?
  3. Comment Faire jusqu’à 50% d’Économies grâce à l’Autoconsommation ?
  4. Autoconsommation : Vous Avez Droit à des Aides de l’État
  5. Faut-il Acheter une Batterie de Stockage ?
  6. Combien Coûte une Installation Solaire en Autoconsommation ?
  7. Combien de Panneaux Solaires Devez-vous Installer ?
  8. Kit Panneau Solaire en Autoconsommation : Bonne ou Mauvaise Idée ?
  9. L’Autoconsommation Solaire : Avis et Témoignage
  10. FAQ

Chapitre 1 : 

Autoconsommation Solaire : Définition et Fonctionnement


Dans ce premier chapitre, nous allons commencer par les bases :

  • Qu’est-ce que l’autoconsommation solaire ?
  • Comment ça fonctionne ?

Qu’est-ce que l’Autoconsommation Électrique ?


De manière générale, l’autoconsommation consiste à produire votre propre énergie pour la consommer.

La plupart du temps, on parle d’autoconsommation électrique, rendue possible grâce à l’installation de panneaux photovoltaïques.

Et les avantages sont nombreux :

Comment Fonctionne l’Autoconsommation Solaire ?


Vous allez voir, c’est très simple.

Pour autoconsommer votre électricité, vous n’avez besoin que de deux éléments : un ou plusieurs panneaux solaires et un onduleur.

Vos panneaux photovoltaïques produisent un courant continu

Les panneaux photovoltaïques transforment l’énergie du Soleil en électricité, grâce aux cellules de silicium qui les composent. 

Hé oui : au contact du Soleil, ces cellules sont stimulées et créent un courant électrique continu.

Votre onduleur transforme le courant continu en courant alternatif

Onduleur Fronius Primo

Grâce à vos panneaux solaires, vous avez du courant continu.

Or, votre maison et vos appareils électriques fonctionnent grâce au courant alternatif.

C’est là que l’onduleur intervient : il transforme le courant continu en courant alternatif. 

Vous autoconsommez votre électricité

En utilisant l’électricité produite par vos panneaux solaires, vous consommez moins d’électricité du réseau.

En clair : vous réduisez considérablement votre facture d’électricité.

Hé oui : l’autoconsommation solaire vous permet de faire jusqu’à 50% d’économies !

Le réseau complète vos besoins en électricité

Il arrive que vos panneaux solaires ne produisent pas assez pour couvrir vos besoins en électricité.

C’est le cas par exemple la nuit ou par mauvais temps.

Mais rassurez-vous, vous ne vous retrouvez pas dans le noir pour autant.

Car en cas de besoin, le réseau d’électricité complète automatiquement votre installation solaire.

Par exemple, vous consommez 2 kWh d’électricité et votre installation n’en produit que 1,5.

Le réseau vous fournit automatiquement les 0,5 kWh manquants.

Vous injectez votre surplus sur le réseau électrique

A l’inverse, il se peut qu’en été vous produisiez plus d’électricité que nécessaire. 

Cette électricité non-utilisée, appelée surplus, est alors envoyée sur le réseau électrique (j’y reviens plus en détails dans le chapitre suivant).

Voici un schéma récapitulatif pour faire le point sur ce que nous venons de voir : 

schéma fonctionnement d'une installation solaire en autoconsommation

Chapitre 2 :

Les Différents Types d’Autoconsommation : Que Choisir ?


Vous savez maintenant comment fonctionne l’autoconsommation solaire.

Mais pour être tout à fait exacte, il existe deux types d’autoconsommation :

  • L’autoconsommation avec vente de surplus ;
  • Et l’autoconsommation totale.

Alors, laquelle devez-vous choisir ? C’est ce que nous allons voir dans ce chapitre.

L’autoconsommation avec vente de surplus


Comme nous l’avons vu précédemment, il se peut que les jours très ensoleillés, vous produisez plus d’électricité que nécessaire.

Votre surplus d’électricité est alors injecté sur le réseau électrique.

La bonne nouvelle, c’est que vous vendez automatiquement votre surplus à EDF Obligation d’Achat au tarif de 0,10 € par kWh.

En résumé, en optant pour l’autoconsommation avec vente de surplus, vous :

  • Faites des économies en autoconsommant votre électricité ;
  • Bénéficiez d’un revenu supplémentaire en vendant votre surplus.

L’autoconsommation totale


Dans les grandes lignes, l’autoconsommation totale fonctionne comme l’autoconsommation avec vente de surplus :

  • Vous produisez de l’électricité grâce à vos panneaux solaires et votre onduleur ;
  • Vous consommez l’électricité dont vous avez besoin ;
  • Et le réseau est là si vous avez besoin de plus d’électricité.

Mais en autoconsommation totale :

  • Vous injectez GRATUITEMENT votre surplus sur le réseau. Autrement dit, vous offrez votre excédent d’électricité à EDF ;
  • Et vous vous engagez à limiter la quantité d’électricité que vous injectez sur le réseau, comme indiqué dans la Convention d’Autoconsommation Sans Injection.

En effet, comme le précise l’article D315-10 du code de l’Énergie “[…] une installation de production d’électricité, dont la puissance installée maximale est fixée par décret, et qui excèdent la consommation associée à cette opération d’autoconsommation sont, à défaut d’être vendues à un tiers, cédées à titre gratuit au gestionnaire du réseau public de distribution d’électricité auquel cette installation de production est raccordée et rattachées au périmètre d’équilibre de ce dernier […] ) est fixée à 3 kilowatts.”

Alors, comment faire pour limiter la quantité d’électricité que vous injectez sur le réseau ?

Vous avez trois possibilités :

  • Limiter la puissance de votre installation à 3 kWc ;
  • Ou équiper votre installation d’un onduleur spécial qui bride la puissance délivrée par vos panneaux solaires ;
  • Ou vous équiper d’un onduleur spécial et d’une batterie.

Si vous optez pour l’autoconsommation totale, je vous conseille de limiter la puissance de votre installation. 

Les deux autres solutions sont en effet très coûteuses, du fait du prix particulièrement élevé des onduleurs spéciaux et des batteries.

Conclusion : Autoconsommation avec Vente de Surplus ou Autoconsommation Totale ?


En résumé, voici les avantages et inconvénients de ces deux types d’autoconsommation :

Autoconsommation avec vente de surplusAutoconsommation totale
AvantagesRéduction de vos factures d’électricitéVente de votre surplus à EDF OAAides de l’EtatRéduction de vos factures d’électricité
InconvénientsLes démarches pour contractualiser avec EDF OA peuvent être longues et fastidieuses si vous les réalisez vous-mêmesLimitation de la puissance de votre installationAucune aide de l’EtatSurplus offert à EDF OA

Chapitre 3 :

Comment Faire Jusqu’à 50 % d’Économies ?

Faire des Économies Grâce à l’Autoconsommation


Un panneau photovoltaïque produit de l’énergie du lever au coucher du Soleil.

En été, il commence à générer de l’électricité dès 6h du matin, puis sa production atteint son pic à midi pour ensuite décroître lentement jusqu’à devenir nulle la nuit (courbe rouge).

Or, en journée vous êtes peut-être au travail, en promenade, en train de flâner dans les magasins… Bref, vous êtes potentiellement absent(e).

Votre courbe de consommation est donc importante le matin, lorsque vous êtes encore chez vous, le midi lorsque vous rentrez déjeuner et le soir, lorsque vous cuisinez et regardez la télévision :

Modélisation de vos courbes de consommation et de production

Alors comment consommer l’électricité produite par vos panneaux photovoltaïques lorsque vous n’êtes pas chez vous ?

En fait, il suffit de décaler votre consommation nocturne pendant la journée, lorsque vos panneaux solaires produisent de l’électricité.

Comment ?

  • En programmant votre chauffe-eau pour qu’il se déclenche vers 11h (et non entre 3 et 5h du matin);
  • En lançant votre lave-linge à 14h (et non en rentrant du travail);
  • Ou en faisant tourner votre lave-vaisselle directement après votre repas à midi.

Grâce à ces ajustements, vous consommez facilement l’électricité au moment où elle est produite par vos panneaux solaires.

L’autoconsommation permet ainsi de réaliser jusqu’à 50 % d’économies sur ses factures.

Pour être tout à fait précise, on dit que vous atteignez un taux d’autoproduction de 50 %.

Voyons en détails ce que ça veut dire.

Taux d’Autoconsommation et Taux d’Autoproduction

① Le Taux d’Autoconsommation

L’autoconsommation désigne la quantité d’électricité que vous produisez et consommez sur la quantité d’électricité totale produite par votre installation photovoltaïque.

Par exemple :

Si vous produisez 3600 kWh, et que vous en consommez effectivement 3000, alors votre taux d’autoconsommation sera de : 3000 kWh (quantité d’électricité que vous produisez et consommez) divisés par 3600 (la quantité d’électricité totale produite par votre installation), le tout multiplié par 100.

Autrement dit, (3000 / 3600) x 100 = 83 % de taux d’autoconsommation.

Les 600 kWh restant correspondent à votre surplus, vendu à EDF OA.

En résumé, le taux d’autoconsommation exprime simplement l’efficacité avec laquelle vous utilisez l’électricité produite par vos panneaux solaires.

Maintenant que c’est plus clair, attaquons-nous au taux d’autoproduction.

Le taux d’Autoproduction

Il désigne le pourcentage d’électricité que vous produisez et consommez par rapport à la quantité totale d’électricité que vous consommez. 

Il correspond donc au pourcentage d’économies que vous réalisez sur votre facture d’électricité.

Reprenons et complétons notre exemple précédent :

Vous produisez et consommez toujours 3000 kWh d’électricité solaire. Votre consommation totale d’électricité s’élève à 8000 kWh.

Dans ce cas, votre taux d’autoproduction est de (3000 / 8000) x 100 = 37,5 %.

Vous réduisez votre consommation de 37,5 %.

Sachant qu’une consommation de 8000 kWh représente généralement une facture de 1400 €, une économie de 37,5 % équivaut à une économie d’environ 525 €.

Chapitre 4 :

Autoconsommation : Vous Avez Droit à des Aides de l’Etat

La Prime à l’Autoconsommaton Photovoltaïque


Depuis le 10 mai 2017, l’État offre une aide financière aux Français(es) qui souhaitent passer à l’autoconsommation avec vente du surplus.

Le montant de cette prime varie selon la puissance de votre installation solaire (exprimée en kilowatt-crête ou kWc) :

Puissance de l’installation photovoltaïqueMontant de l’aide versée pour chaque kWc installé
⩽ 3 kWc380 €
⩽ 9 kWc280 €

Prenons un exemple.

Vous souhaitez installer une installation solaire d’une puissance totale de 2,8 kWc.

Vous bénéficiez donc d’une prime à l’autoconsommation de 2,8*380 = 1064 €.

Cela étant dit, cette prime possède une spécificité : elle est versée sur 5 ans.

Autrement dit, si nous reprenons notre exemple, vous toucherez (1064/5) = 212,8 € chaque année, durant les 5 premières années de fonctionnement de votre installation solaire.

Tarif d’achat de votre surplus d’électricité


Nous l’avons vu plus tôt dans ce guide : si vous produisez plus d’électricité que vous n’en consommez, vous pouvez vendre votre surplus à EDF Obligation d’Achat (abrégé EDF OA).

Il s’agit du service mandaté par l’État pour acheter votre électricité photovoltaïque, à un tarif réglementé et subventionné par l’Etat.

Actuellement, le tarif d’achat du surplus est de 0,10 € par kWh pour les installations d’une puissance inférieure ou égale à 9 kWc.

Les personnes que nous accompagnons dans leur projet solaire bénéficient ainsi d’un revenu supplémentaire d’en moyenne 100 €par an.

Sur toute la durée du contrat avec EDF OA (20 ans), cela représente près de 2000 € de bénéfices supplémentaires !

Comment bénéficier de la prime à l’autoconsommation et du tarif de rachat ?


Pour bénéficier de ces aides en 2021, vous devez respecter 3 critères :

① Ne pas installer les panneaux solaires au sol ;

② Vendre votre surplus de production sur le réseau ;

③ Faire réaliser l’installation par une entreprise certifiée RGE (Quali’PV module Elec, QualiBat 5911 ou Qualifélec SP1 et SP2).

Si vous remplissez ces conditions, vous commencez à recevoir la prime une fois la demande de raccordement au réseau ENEDIS effectuée.

Profitez d’une TVA à Taux Réduit


Quelle est la TVA applicable à l’Autoconsommation Solaire ?

Il existe deux cas de figure :

① La TVA à 10 %

Vous bénéficiez de cette TVA à taux intermédiaire si la puissance de votre installation est inférieure ou égale à 3 kWc, et que le bâtiment sur lequel sont installés les panneaux a plus de 2 ans.

② La TVA classique à 20 %

Si votre installation à une puissance supérieure à 3 kWc ou que le bâtiment a moins de 2 ans, la TVA est alors de 20 %.

Aides Locales pour l’Autoconsommation

Certaines villes, régions ou départements offrent des aides ou subventions locales pour l’installation de panneaux photovoltaïques en autoconsommation.

Nous avons répertorié toutes les aides locales actuellement en vigueur dans notre guide dédié aux aides pour le solaire.

Le crédit d’impôt pour le photovoltaïque n’est plus

Il n’est plus possible de bénéficier du CITE pour l’installation de panneaux solaires en autoconsommation.

La loi de finances a en effet supprimé l’éligibilité des équipements photovoltaïques au crédit d’impôt pour les dépenses payées à compter du 1er janvier 2014. 

Précisons enfin que le photovoltaïque n’est pas éligible à la nouvelle aide MaPrimeRénov’ (qui remplace le Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique).

Chapitre 5 :

Faut-il Acheter une Batterie de Stockage ?


Nous avons vu qu’en investissant dans une installation solaire en autoconsommation, vous :

  • Réduisez votre facture d’électricité jusqu’à 50 % ;
  • Produisez du surplus, que vous vendez à EDF OA.

Alors vous pouvez vous demander :

“Pourquoi ne pas ajouter une batterie de stockage à mon installation solaire ? Comme ça, mon surplus sera stocké sur ma batterie, et je pourrais faire plus d’économies !”

Malheureusement, ce n’est pas aussi simple.

Car pour l’heure, les batteries présentent de nombreux inconvénients :

① Un prix prohibitif

Batterie lithium panneau solaire autoconsommation

Les batteries pour panneaux solaires sont encore très chères. 

Comptez 3 000 € pour une batterie lithium de 3 kWh vous permettant de tenir environ une nuit et une matinée avec une consommation “classique” (frigo, box Internet, lumière, etc).

② Une durée de vie limitée

Une batterie photovoltaïque a une longévité comprise entre 7 et 10 ans. 

Cela signifie que, sur la durée de vie de vos panneaux solaires, il vous faudra changer de batterie entre 3 et 4 fois. 

Soit un budget total avoisinant les 10 000 €, uniquement pour une batterie de 3 kWh.

③ Un recyclage non optimal

Enfin, leur recyclage n’est pas maîtrisé à 100 %.

En effet, une batterie recyclée peut être valorisée à “seulement” 70 %. Les 30 % restants sont donc tout simplement “jetés à la poubelle”.

En résumé, mieux vaut attendre que le prix des batteries baisse et que leur recyclage soit mieux maîtrisé avant d’investir dans ce type de matériel.

Chapitre 6 :

Combien Coûte l’Installation de Panneaux Solaires en Autoconsommation


Le prix moyen des panneaux solaires en autoconsommation est compris entre 1 755 et 2 517 € TTC par kilowatt-crête.

En tout cas, c’est le niveau de prix que nous pratiquons chez In Sun We Trust.

Le prix annoncé ci-dessus comprend tous les frais suivants :

En bref, tout est compris.

Voici un tableau récapitulatif du prix de nos installations photovoltaïques :

Puissance de l’installationPrix TTC
3 kWcEntre 5 600 et 7 550 €
6 kWcEntre 10 800 et 13 250 €
9 kWcEntre 15 800 et 18 000 €

Mais au fait, de quelle puissance d’installation avez-vous besoin ? 

C’est ce que nous allons voir tout de suite.

Chapitre 7 :

Combien de Panneaux Solaires Devez-Vous Installer ? 


Pour déterminer le nombre de panneaux photovoltaïques à installer, il est nécessaire d’étudier :

  • Votre consommation ;
  • Et votre future production.

Cela dit, si vous souhaitez avoir une première idée du nombre de panneaux à installer sur votre maison, vous pouvez utiliser le tableau ci-dessous :

Consommation (en kWh)Consommation (en euros)Puissance optimaleNombre de panneauxSurface utilisée
Moins de 11 000Moins de 1 600 €3 kWc816 m²
Entre 11 000 et 17 000Entre 1 600 et 2400 €6 kWc1632 m²
Plus de 17 000Plus de 2 400 €9 kWc2448 m²

Chapitre 8 :

Kit Panneau Solaire en Autoconsommation : Bonne ou Mauvaise Idée ? 


Les kits de panneaux solaires à installer soi-même sont de plus en plus nombreux.

Et c’est compréhensible car ils sont moins chers qu’une installation réalisée par un artisan qualifié.

Enfin… est-ce vraiment le cas ?

Et est-ce si facile que ça de les installer ?

Voyons ça de suite !

kit panneau solaire autoconsommation

Les Kits Solaires d’Autoconsommation Sont-ils si Avantageux ?


Pour répondre à cette question, nous allons comparer les prix à matériel et prestation équivalente.

Nous étudierons le prix TTC d’une installation de 3 kWc complète :

  • Panneaux solaires premium (Longi, Sunpower ou équivalent…) ;
  • Onduleur et optimiseurs ou micro-onduleurs premium ;
  • Kit de fixation sur toiture inclinée ;
  • Démarches administratives (demande mairie, déclaration ENEDIS…).
MyshopsolarMonkitsolaireIn Sun We Trust
– Panneau solaire LG– Micro-onduleur Enphase IQ7+– Câble Q monophasé– Embout de terminaison Q– Enphase Energy– Coffret de protection– Fixation toiture– Démarches Administratives– Livraison– Panneaux solaires Sunpower– micro-onduleurs APS– coffret de protection AC haut de gamme– Fixation toiture– Démarches Administratives– Livraison– Panneaux Solaires Qcells– Micro-onduleur Enphase– Envoy S-Metered– Installation par un artisan RGE Local– Démarches Administratives– Garantie biennale ;– Garantie décennale ;– SAV complet et réactif
5 475 € TTC5 147 € TTC3 860 € TTCDétail : 7 000 € TTC (prix moyen) – 1 140 € de prime (sur 5 ans) – 2000 € de surplus (sur 20 ans) = 3 860 € TTC

Précisons ici que nous avons utilisé le prix maximum de nos installations de 3 kWc.

En effet, dans certaines régions sur lesquelles nous avons réussi à négocier des prix particulièrement intéressants, le coût peut descendre à 5 000 € TTC (prime non déduite).

De plus, vous bénéficiez d’un accompagnement complet par une équipe dédiée disponible par email et téléphone 5 jours sur 7.

En cas de problème, vous n’aurez donc pas à écrire des lettres recommandées, à échanger avec un centre d’appel à l’autre bout du monde, et à être baladé(e) de service en service.

Infiltrations, incendies, chutes…


Deuxième chose à prendre en compte : installer des panneaux solaires en autoconsommation reste réservé à des bricoleurs/euses relativement expérimenté(e)s.

C’est un chantier dangereux puisque vous êtes en hauteur et manipulez un système qui produit de l’électricité. 

Branchements électriques kit panneau solaire

Et différentes études mettent en garde contre les sinistres causés par les installations photovoltaïques mal posées (départ de feu, risque d’infiltration, électrocution, etc). Parmi elles, une étude menée par HESPUL pointe par exemple du doigt que « les départs de feu (sont) généralement créés au niveau de connexions mal réalisées ».

Mais nous pouvons également citer une seconde étude menée par l’Agence qualité construction (AQC) sur plus de 4 000 installations posées sur des bâtiments d’habitation, et qui ne fait que corroborer la première…

La qualité du chantier est donc un critère primordial pour le bon fonctionnement de vos panneaux solaires, et surtout pour votre propre sécurité.

Cela dit, si vous avez de bonnes connaissances en électricité, et en couverture, vous pouvez librement tenter l’aventure.

Chapitre 9 :

Autoconsommation Solaire : Avis et Témoignage


Bien, vous connaissez maintenant toutes les informations essentielles pour vous lancer dans votre projet solaire.

Et je me dis qu’avoir l’avis d’une personnage qui est elle-même passer à l’autoconsommation solaire pourrait vous intéresser.

Voici donc le témoignage de M. Schoeb, que nous avons accompagné dans son projet solaire.

M. Schoeb autoconsomme son électricité depuis juillet 2018.

Pour répondre au mieux à sa consommation électrique, nous lui avons conseillé une installation solaire de 4,2 kWc.

Et le résultat correspond parfaitement aux attentes de M. Schoeb :

“75% du temps, j’ai l’eau chaude gratuite grâce aux panneaux solaires. J’ai déjà réduit ma facture annuelle de près de 500 €.

En un an, j’ai aussi vendu environ 1 000 kWh de surplus, ce qui fait un gain supplémentaire de 100€.

J’ai la sensation d’être indépendant et de faire un geste pour la planète. Enfin, mon mode de consommation a changé, je vis au rythme de la production de mes panneaux solaires et j’aime ça !”

Conclusion


Voilà, ce guide touche à sa fin. J’espère que vous y avez trouvé toutes les informations dont vous aviez besoin sur les panneaux photovoltaïques en autoconsommation.

Maintenant, j’aimerais vous laisser la parole.

Vous sentez-vous prêt(e) à sauter le pas et à passer à l’autoconsommation solaire ?

Y a-t-il un point que je n’ai pas abordé dans ce guide et sur lequel vous aimeriez avoir plus d’informations ?

Je vous laisse me répondre dans la section des commentaires ci-dessous 🙂 

FAQ

🔍 Quelle puissance d’installation photovoltaïque choisir en autoconsommation solaire ?


Pour déterminer le nombre de panneaux photovoltaïques à installer, il est nécessaire d’étudier à la fois votre consommation électrique et votre production future.

En général, pour une consommation électrique annuelle inférieure à 11 000 kWh, on conseille une installation d’une puissance de 3 kWc. Pour une consommation électrique entre 11 000 et 17 000 kWh, une puissance de 6 kWc est généralement plus adaptée.

💶 Est-ce rentable d’installer des panneaux solaires ?


Oui ! En France, les panneaux photovoltaïques sont rentables en 9 à 12 ans.

Et avec un taux de rentabilité pouvant atteindre 20 %, le solaire est le placement le plus intéressant et le plus sûr que vous puissiez faire.

⚡️ Faut-il installer une batterie en autoconsommation solaire ?


Pour l’instant, nous ne vous recommandons pas d’ajouter une batterie à votre installation solaire. Bien qu’en baisse, le prix des batteries reste élevé et leur recyclage est encore mal maîtrisé.

🏠 Quelles sont les aides de l’Etat pour l’autoconsommation photovoltaïque ?


En optant pour l’autoconsommation solaire, vous pouvez bénéficier :

  • De la prime à l’autoconsommation (entre entre 280 € et 380 € par kWc installé) ;
  • De la vente de votre production à EDF O.A ;
  • D’une TVA réduite ;
  • Et de rares aides locales.