Vous souhaitez installer des panneaux solaires ? Alors la notion de puissance crête va vous être très utile.

Dans ce nouveau guide, vous allez apprendre :

  • Les définitions du Wc, kWc, kWh et kVA ;
  • Comment calculer le nombre de kWc pour sa maison ;
  • Quelle est la surface en m2 d’un kWc ;
  • Quelle est la production en kWh d’un kWc en France ;
  • Combien coûte un kWc en France ;
  • Ou encore comment convertir 1 kWc en kVA.

C’est parti !

bouton téléchargement guide du photovoltaïque pour les nuls

Sommaire :

Cliquez sur un élément ci-dessous pour consulter directement ce qui vous intéresse.

CHAPITRE 1 : 

Définitions Wc, kWc, kWh et kVA

Watt-crête et kWc : mesurer la puissance des panneaux solaires


Le watt-crête (Wc) est l’unité utilisée pour mesurer la puissance maximale, ou  “puissance crête”, délivrée par un panneau solaire photovoltaïque dans des conditions données d’ensoleillement, de température et de qualité de l’air (appelées conditions STC).

panneau solaire montagne soleil

Qu’est-ce que le kilowatt-crête (kWc) alors ?

Il s’agit tout simplement de 1 000 Wc.

A l’échelle d’une installation photovoltaïque, on préfèrera utiliser cette unité car elle permet de manipuler de plus petits nombres.

En effet, 10 000 Wc correspond simplement à 10 kWc.

Ainsi, sur un devis, vous verrez presque toujours la puissance de votre installation exprimée en kWc, beaucoup plus lisible et simple à employer.

Mais attention !

Le Wc ne permet en aucun cas de mesurer la production d’un panneau solaire !

Pour cela, il faut utiliser une autre unité : le kilowatt-heure.

Kilowatt-heure : mesurer la production des panneaux solaires


Le kilowatt-heure (kWh) est l’unité permettant de mesurer la quantité d’électricité produite (aussi appelée productible) par un panneau solaire.

Le kWh correspond au fonctionnement d’une puissance de 1 kW pendant 1 heure.

On confond souvent le kWh avec le kWc. Il faut dire que les deux écritures se ressemblent.

Pourtant, ces deux unités ne caractérisent pas la même chose !

Alors que le kWc mesure une puissance, le kWh mesure une quantité.

Ce serait un peu comme confondre les chevaux d’un moteur de voiture (qui mesurent la puissance du moteur), et les km/h qu’ils permettent d’atteindre (qui mesurent la vitesse).

Ainsi, on dira par exemple qu’une installation de panneaux solaires d’une puissance de 3 kWc produit 4 200 kWh à Nice.

panneaux solaires à nice

Le kilowatt-heure ne permet pas seulement de calculer la production de vos panneaux solaires.

En effet, vous avez sans doute remarqué sur votre facture d’électricité que le kWh mesure également votre consommation électrique.

Kilovoltampère : l’unité de puissance de votre compteur


Dernière unité que vous pourrez rencontrer dans votre projet solaire : le kilovoltampère, abrégé kVA.

Le kVA est l’unité de mesure de la puissance de votre compteur électrique.

puissance compteur électrique kva relevé enedis

La puissance de votre compteur est supérieure à la puissance cumulée de tous les appareils de votre maison, afin de pouvoir couvrir vos besoins si vous utilisez tous vos appareils électriques en même temps (ce qui n’arrive quasiment jamais).

Par exemple, si vous avez un compteur de 9 kVA, alors vous pourrez “demander” au réseau (c’est-à-dire consommer) au maximum 9 kiloWatts (il s’agit de la puissance cumulée de vos appareils électriques en fonctionnement).

Si la puissance de votre compteur a été mal définie, et que votre consommation dépasse 9 kW, alors il disjoncte !

Le kVA se révélera important dans la dernière phase de votre projet solaire, lors du déclenchement des démarches pour le raccordement. 

C’est pourquoi j’aborde ce point au chapitre 5.

Résumé


UnitéWc et kWckWhkVA
MesurePuissanceQuantitéPuissance
UtilitéMesurer la puissance d’un panneau ou d’une installation solaireMesurer la consommation ou la production d’électricitéMesurer la puissance d’un compteur électrique

CHAPITRE 2 : 

Calculer le nombre de kWc pour sa maison

Surface d’un kilowatt-crête (kWc) en mètres carrés (m²)


Quelle surface en m2 occupe 1 kWc de panneaux solaires ?

En fait, tout dépend de la puissance des panneaux solaires que vous installez.

En règle générale, un panneau solaire standard de 60 cellules mesure 1,7 m2.

Si vous choisissez des panneaux de 340 Wc (tel que le Q Cells G8+), alors il faut 3 panneaux pour atteindre 1 kWc.

Vous aurez donc besoin de 5 m2 de toiture disponible.

Voici un tableau récapitulant la surface occupée par des installations de 3, 6, et 9 kWc, avec des panneaux de 340 Wc :

Puissance de l’installation3 kWc6 kWc9 kWc
Puissance des panneaux340 Wc
Nombre de panneaux81726
Surface utilisée14 m²31 m²46 m²

Pour découvrir la puissance de panneaux solaires la plus adaptée à votre maison,  vous pouvez aussi faire une simulation sur notre site.

Production d’un kWc en France 


Maintenant que vous connaissez la place occupée par 1 kWc sur votre toit, voyons combien de kWh vous produisez avec ce même kWc.

Intuitivement, on pourrait croire que 1 kWc produit 1 kWh.

Cette équivalence parfaite serait très pratique.

Mais la réalité est toute autre.

En effet, selon que vous vous trouviez à Marseille ou à Sedan, 1 kWc ne produira pas la même quantité d’électricité.

Dans le sud de la France, l’ensoleillement est optimal et permet à des panneaux solaires de produire un maximum d’électricité.

Plus au nord, le temps n’est pas toujours aussi clément, et les panneaux solaires produisent un peu moins.

Pour y voir plus clair, voici une carte représentant le gisement solaire français, c’est-à-dire la production en kWh d’un kilowatt-crête :

carte france rendement panneau photovoltaique

Pour reprendre notre exemple, vous remarquez ainsi qu’un kilowatt-crête produit en moyenne entre 1 200 et 1 400 kWh à Marseille, et entre 800 et 1 000 kWh à Sedan.

Comment expliquer cette différence ?

Il existe de nombreux facteurs influençant la production des panneaux solaires comme :

  • L’orientation et l’inclinaison de votre toiture ;
  • L’ensoleillement de votre région ;
  • La température moyenne de votre région ;
  • Ou les ombrages.

CHAPITRE 3 : 

Choisir la puissance crête des panneaux solaires

Conditions STC : la norme pour comparer des panneaux 


Je vous disais plus haut que la puissance crête d’un panneau solaire est calculée dans des conditions bien précises, appelées STC (pour Standard Test Conditions).

Ces conditions ont été définies en laboratoire dans les années 70, et sont les suivantes :

  • Irradiation de 1000W/m2 ;
  • Température des cellules de 25° ;
  • Coefficient air/masse de 1,5.

Traduit dans un langage qui nous parle à tous, cela équivaut à un jour ensoleillé à New York, avec une température de 25° et un ciel peu concentré en particules.

Conditions STC panneaux solaires à New York

Si votre panneau solaire se trouve dans un environnement ne réunissant pas ces conditions, alors sa puissance nominale (ou puissance effective) pourra être différente de la puissance crête (supérieure ou inférieure, les deux cas de figure sont possibles).

Bon, vous êtes d’accord, les conditions STC ne sont pas forcément celles qui caractérisent toutes nos régions de France.

Mais alors pourquoi avoir défini de telles conditions ? 

Justement parce qu’il existe une multitude de climats, et qu’ils impactent la puissance effective d’un panneau solaire.

Il serait donc en théorie impossible de comparer des panneaux solaires à Rio de Janeiro ou à Brest, vu la différence de climat.

Or c’est là que ces conditions STC sont intéressantes : elles permettent de définir une norme acceptée par tous pour comparer la puissance des modules photovoltaïques, partout dans le monde.

Autre gros avantage : elles sont très faciles à reproduire en laboratoire.

Quels panneaux solaires faut-il choisir ? 


Vous l’aurez donc compris, l’intérêt du (k)Wc, c’est qu’il vous permet de comparer, et choisir les panneaux solaires adaptés à votre projet.

Car à surface égale, plus un panneau est puissant, plus il va produire de kWh sous un certain ensoleillement.

Et plus vous allez faire d’économies (en autoconsommation) ou accroître vos revenus (en vente totale).

Aujourd’hui il existe de tout sur le marché : du panneau solaire polycristallin de 280 Wc au panneau monocristallin de plus de 400 Wc !

Attention tout de même : les panneaux solaires les plus puissants (flirtant avec les 400 Wc) sont très souvent composés de plus de 60 cellules… Et sont donc plus grands.

Si vous disposez d’une petite toiture, c’est donc une donnée à prendre en compte.

panneaux solaires avec plusieurs inclinaisons

Bref, pour choisir la puissance en kWc de vos panneaux solaires, il faut tenir compte de deux choses :

  • La place disponible sur votre toiture ;
  • Et votre budget.

Si vous avez une petite toiture par exemple, vous voudrez tirer profit au maximum de chaque m2.

Vous installerez donc des panneaux solaires puissants.

Mais plus les panneaux sont puissants, plus ils sont chers !

C’est pourquoi nous allons à présent parler de budget.

CHAPITRE 4 : 

Prix du kWc en France en 2021


Concrètement, voici combien coûte une installation sur une maison de plain-pied avec couverture en tuiles dans notre réseau d’installateurs en 2021 : 

Puissance de l’installationPrix TTC
3 kWcDe 6 200 à 8 750 €
6 kWcDe 11 500 à 14 500 €
9 kWcDe 15 500 à 19 000 €

Si vous raisonnez en kWc, cela veut donc dire qu’un kWc installé par notre installateur coûte à partir de 1 722 € TTC installé.

Ce prix inclut :

  • Le matériel (panneaux solaires premium et micro-onduleurs) ;
  • La pose par notre installateur RGE local ;
  • Et la gestion des démarches administratives.

CHAPITRE 5 : 

Conversion des kWc en kVA 


Vous êtes nombreux(ses) à nous demander comment passer du kWc au kVA, et vice-versa.

Cela peut en effet vous être utile, une fois que vous avez accepté une offre et que les panneaux solaires sont posés sur votre toit.

Je vous explique tout.

Puissance d’une installation exprimée en kVA : pourquoi ?


Lorsque vous entamez les démarches administratives pour le raccordement (auprès d’ENEDIS) ou la facturation de votre surplus (auprès d’EDF OA), la puissance de votre installation photovoltaïque figurant sur les documents officiels est exprimée non pas en kWc, mais en kVA.

demande de raccordement puissance en kVA

Pourquoi ?

Souvenez-vous, je vous disais dans le chapitre 1 que le kilovoltampère mesure la puissance de votre compteur électrique, c’est-à-dire la puissance maximale que vous pouvez “demander” au réseau.

Et bien, c’est un peu le même principe pour les panneaux solaires.

ENEDIS ou EDF OA ont besoin de savoir quelle est la puissance maximale que vos panneaux peuvent injecter sur le réseau.

Or, pour cela, on regarde la puissance de sortie des onduleurs photovoltaïques.

Car ce sont les onduleurs qui convertissent le courant continu produit par vos panneaux, en courant alternatif utilisable dans votre maison et sur le réseau électrique.

C’est pourquoi sur tous les documents que vous échangez avec ENEDIS ou EDF OA, la puissance de votre installation est exprimée en kVA.

1 kVA = 1 kWc : vrai ou faux ?


Faux !

Vous imaginez bien que cela aurait été trop facile.

Je vous disais plus haut que sur votre devis par exemple, la puissance de votre installation solaire est exprimée en kWc.

Et que le kWc mesure la puissance d’une installation sous certaines conditions d’ensoleillement, de température, etc.

Dans les faits, la puissance en sortie de panneau est presque toujours inférieure à sa puissance crête.

Cela vient du fait qu’en produisant de l’électricité, le panneau chauffe, ce qui fait baisser sa tension, et finalement sa puissance.

La puissance en sortie d’onduleur (mesurée en kVA) est donc presque toujours légèrement inférieure à la puissance en sortie de panneau (mesurée en kWc).

Ainsi, pour une installation de 3 kWc, la puissance en sortie d’onduleur serait de 2,7 kVA par exemple.

Existe-t-il une règle universelle pour convertir 1 kWc de panneaux solaires en kVA ?

Non. En fait, c’est un calcul fait par votre installateur, et qui est propre à chaque installation.

Pour faire ce calcul, l’installateur se réfère aux recommandations des fabricants.

Ceux-ci font des études pour savoir quelle configuration optimise la production en fonction de la puissance installée.

Ainsi, vous ne courrez pas le risque d’avoir une installation photovoltaïque mal dimensionnée.

CHAPITRE 6 : 

Conclusion 


Tout au long de votre projet solaire, vous serez amené(e) à manipuler un grand nombre d’unités : Wc, kWc, kWh, kVA, kW, etc.

Il est important que vous compreniez ce qu’elles signifient, afin de partager un socle de connaissances commun avec votre installateur.

Grâce à ce guide, j’espère que vous êtes maintenant plus à l’aise avec les notions de kWc (ou puissance crête).

Maintenant j’aimerais vous laisser la parole.

Saviez-vous qu’un kWc ne produit pas exactement un kWh ?

Connaissiez-vous le kilovoltampère ?

Saviez-vous que la puissance crête d’une installation est souvent supérieure à la puissance en sortie d’onduleur ?

bouton téléchargement guide du photovoltaïque pour les nuls

FAQ

Qu’est-ce que la puissance crête (kWc) ?


Le watt-crête (Wc) est l’unité utilisée pour mesurer la puissance maximale, ou  “puissance crête”, délivrée par un panneau solaire photovoltaïque dans des conditions données d’ensoleillement, de température et de qualité de l’air (appelées conditions STC). Un kilowatt-crête (kWc) correspond à 1 000 Wc.

Qu’est-ce que le kWh ?


Le kilowatt-heure (kWh) est l’unité permettant de mesurer la quantité d’électricité produite (aussi appelée productible) par un panneau solaire. Il correspond au fonctionnement d’une puissance de 1 kW pendant 1 heure.

Qu’est-ce que le kVA ?


Le kilovoltampère, abrégé kVA, est l’unité de mesure de la puissance de votre compteur électrique. Il est également utilisé pour calculer la puissance maximale en sortie d’onduleur.

A quoi sert le (k)Wc ?

Le kWc et le Wc sont indispensables pour calculer la puissance que vous devez installer sur votre toiture. De plus, le Wc permet de comparer des panneaux solaires