Kit Panneau Solaire - Le Guide de Référence (2019)

Kit Panneau Solaire :
Le Guide de Référence (2019)

Laura In Sun We Trust
par Laura.
Mis à Jour le 02/09/2019
durée : 5 mins

Comment choisir votre kit de panneaux solaires ?

De quelle puissance avez-vous besoin ?

Pouvez-vous être autonome avec un kit solaire d’autoconsommation ?

Je vous explique TOUT dans ce guide.

C’est parti !

découvrez le prix d'une installation solaire

Sommaire :

CHAPITRE 1 :

Comment fonctionne un kit solaire


L’objectif d’un kit photovoltaïque est de produire de l’électricité à partir des rayons du soleil.

Pour ce faire, un kit photovoltaïque est composé :

  • D’un panneau solaire qui capte la lumière du soleil et la « transforme » en courant continu ;
  • D’un onduleur qui convertit le courant continu en courant alternatif qui alimente ensuite votre maison ;
  • D’une structure de montage qui vous permet de poser votre kit au solaire ou sur votre toiture.

Résultat ? Vous faites de l’autoconsommation.

Vous utilisez donc moins d’énergie issue du réseau et devenez ainsi plus autonome.

Un kit de panneaux solaires parait donc être une solution intéressante pour faire du bien à votre porte-monnaie et à la planète.

Et ça, vous l’avez bien compris comme plus de 14 000 foyers français qui consomment déjà leur propre électricité (auxquels s’ajoutent 350 000 producteurs qui revendent l’intégralité de leur électricité à EDF Obligation d’Achat).

Source : Extraits du discours de Nicolas HULOT lors du Lancement du Plan Climat 2017

CHAPITRE 2 :

Kit Solaire Autonome :  Est-ce réaliste ? 


Vous souhaitez installer un kit solaire pour être totalement autonome en électricité ?

Désolée de vous décevoir, mais aujourd’hui ce n’est pas possible.

Et ce, pour plusieurs raisons.

Une puissance limitée


Qu’il s’agisse d’une installation photovoltaïque classique ou d’un kit solaire, vous devez injecter votre surplus d’électricité sur le réseau.

Dans le cas d’un kit solaire que vous installez vous-même, vous pouvez injecter votre surplus sur le réseau seulement si votre kit a une puissance inférieure ou égale à 3 kWc.

Cette règlementation est officialisée dans la Convention d’Auto Consommation que vous devez signer avec Enedis.

Malgré cette contrainte, est-ce possible de posséder un kit solaire d’une puissance supérieure à 3 kWc ?

Panneau solaire photovoltaïque

Oui.

A une condition !

Vous devez brider la production d’électricité pour que celle-ci soit inférieure ou égale à 3 kWc.

Cela inclut donc de nombreuses contraintes :

techniques : vous devez vérifier régulièrement la production d’électricité de votre kit solaire ;

économiques : pour brider l’injection des panneaux solaires, vous devez investir dans du matériel supplémentaire. Cela ajoute donc des frais supplémentaires, souvent élevés.

Cas concret : un kit solaire est-il rentable ?


Votre famille (2 adultes + 2 enfants) habite une maison d’environ 100 m², dotée :

  • D’un ballon d’eau chaude ;
  • D’un chauffage électrique ;
  • D’un four et de plaques de cuisson ;
  • D’un électroménager standard (lave-linge, lave-vaisselle, TV, etc.).

Vous consommez ainsi en moyenne 12 000 kWh par an, soit une facture annuelle d’environ 1 860 €.

Installation photovoltaïque classique de 6 kWc


A priori, pour une consommation de cet ordre de grandeur, nous recommanderions une installation de 6 kWc.

Cela vous permettrait de réaliser 25 à 45 % d’économies, pour un investissement de départ d’environ 14 000 € chez les installateurs de notre réseau (sans déduire les différentes aides auxquelles vous avez le droit).

Kit solaire de 6 kWc bridé


Pour un kit solaire de 6 kWc à installer vous-même, comptez dans les 10 000 € environ.

Rajoutez à cela le prix d’une batterie ou d’un onduleur spécial, pour brider la puissance de votre kit.

Au final, l’investissement pour un kit solaire de 6 kWc est très proche du prix d’une installation classique de 6 kWc, réalisée par un installateur.

Kit solaire de 3 kWc


Vous préférez investir dans un kit solaire de 3 kWc pour ne pas avoir à brider l’injection ?

Avec une consommation annuelle de 12 000 kWh, les économies réalisées grâce un kit solaire de 3 kWc seront limitées : vous ne pouvez produire qu’environ 3 300 kWh par an.

C’est bien loin des 12 000 kWh que vous consommez.

Vos factures électriques seront sans doute réduites de 10 à 20 % seulement.

Ajouter une batterie pour devenir autonome ?


Batterie lithium panneau solaire autoconsommation

Il se peut qu’à certains moments de la journée, vous produisiez plus d’électricité que vous n’en consommiez.

On appelle la quantité d’électricité produite en plus « le surplus ».

« Pourquoi ne pas investir dans une batterie pour stocker le surplus d’électricité et ainsi augmenter mon autonomie ? »

Voyons ensemble si cela peut être intéressant.

D’un point de vue technique

Avec une puissance inférieure ou égale à 3 kWc, il est peu probable que vous produisiez suffisamment pour alimenter votre habitation en électricité tout en générant un excédent d’électricité susceptible de remplir votre batterie.

La batterie ne vous permettrait d’augmenter qu’à la marge votre autonomie électrique.

D’un point de vue économique

Bien qu’il diminue d’année en année, le prix des batteries pour des panneaux photovoltaïques reste aujourd’hui encore, très élevé.

Le prix d’une batterie dépend de sa capacité de stockage.

Comptez entre 800 et 1 000 € par kWh de capacité de stockage.

installation kit solaire par professionnel RGE sur toiture maison

En conclusion

Si, étant équipé d’un kit solaire, vous investissez dans une batterie :

  • Vous risquez de faire une utilisation sous-optimale de votre batterie ;
  • Vous retardez votre retour sur investissement ou pire, vous n’êtes pas rentable du tout.

Pour nous en assurer, nous avons pris contact avec une entreprise qui commercialise des kits solaires.

A la question des batteries pour kits solaires, l’entreprise nous explique :

« Nous n’en proposons pas pour le moment, car économiquement parlant, elles ne sont pas encore assez rentables ».

Bref, l’autonomie totale ne sera pas possible avec un kit solaire.

Raccordement au réseau obligatoire


Que vous possédiez une installation photovoltaïque ou un kit solaire, vous devez procéder au raccordement de vos panneaux solaires sur le réseau.

Cela vous permet d’injecter votre surplus sur le réseau (nous verrons dans la partie suivante de quoi il s’agit).

Dans le cas d’une installation photovoltaïque réalisée par un installateur RGE, EDF O.A. achète votre surplus 10 centimes d’€ par kWh.

Dans le cas d’un kit solaire que vous posez vous-même, vous ne pouvez pas vendre ce surplus. Vous l’injectez donc gratuitement sur le réseau.

Enfin, comme pour une installation photovoltaïque classique, le compteur intelligent Linky est obligatoire : son installation est gratuite.

Si vous possédez un compteur à affichage numérique, le compteur Linky n’est pas nécessaire, comme indiqué dans la Convention d’Auto Consommation Enedis :

CHAPITRE 3 :

Quel prix ?

Combien coûte un kit solaire à l’achat ?


Sur internet, on trouve des kits solaires à tous les prix.

Le prix moyen d’un kit complet de 10 panneaux, soit 3 kWc, semble être aux alentours de 4 000 € en moyenne.

Sont inclus dans ce prix :

  • Les panneaux solaires ;
  • Les micro-onduleurs ;
  • Le support pour poser votre kit sur votre toiture ;
  • La connectique et les câbles nécessaires ;
  • Et la livraison.

Combien coûte une installation photovoltaïque classique ?


Voici les prix que nous proposons en 2019 :

Puissance de l’installation Prix estimatif en € TTC
3 kWc 8 500 €
6 kWc 14 000 €
9 kWc 18 000 €

Oui, un kit solaire est bien moins onéreux qu’une installation réalisée par un professionnel.

Mais cette différence de prix n’est pas sans raison.

Et les causes de cette différence pourraient largement vous faire reconsidérer les économies initiales.

Pourquoi une telle différence ?

Aucune aide de l’Etat


Depuis 2017, l’Etat verse une aide financière aux particuliers qui souhaitent consommer leur propre électricité.

Malheureusement, si vous installez vous-même votre kit solaire, vous n’aurez pas le droit à cette prime à l’autoconsommation.

Car pour bénéficier de cette prime, votre installation photovoltaïque doit respecter certaines conditions :

– être installée de manière parallèle à votre toiture

OU

– être installé sur une toiture plate

OU

– remplir une fonction d’allège, de bardage, de brise-soleil, de garde-corps, d’ombrière, de pergolas ou de mur-rideau

– être en autoconsommation avec vente du surplus

– ET SURTOUT, être posée par un installateur certifié RGE.

Si votre installation solaire respecte ces conditions, vous avez le droit à la prime à l’autoconsommation.

Son montant dépend de la puissance de votre installation photovoltaïque :

Puissance de l’installation Prix estimatif en € TTC
3 kWc 8 500 €
6 kWc 14 000 €
9 kWc 18 000 €

Cette aide permet de rentabiliser votre installation solaire encore plus vite.

Pas de vente du surplus


Poser vous-même votre kit solaire vous prive également de la vente de votre surplus à EDF O.A., au prix de 10 centimes d’€ par kWh.

Aucune assurance en cas de problème

En faisant installer vos panneaux solaires par un installateur RGE, vous bénéficiez de ses différentes assurances et garanties :

  • Garantie « parfait achèvement », en cas de problème dans les 12 mois après l’installation ;
  • Garantie « biennale », si le problème intervient dans les 24 mois après l’installation ;
  • Assurance responsabilité civile décennale, si le problème intervient dans les 10 ans après l’installation.

Quelle qualité de travaux ?


Qu’il s’agisse d’un kit solaire ou d’une installation photovoltaïque classique, les panneaux solaires nécessitent des branchements électriques complexes.

Une étude réalisée par l’HEPSUL pointe du doigt un « nombre important de sinistres concernant des systèmes photovoltaïques intégrés en toiture, liés aux procédés ou à leur mise en œuvre ».

L’étude explique également que « les départs de feu sont généralement créés au niveau de connexions mal réalisées ».

La qualité du chantier est donc un critère primordial pour le bon fonctionnement de vos panneaux solaires et surtout pour votre propre sécurité.

De plus, ce type de travaux n’est physiquement pas à la portée de tout le monde.

Il faut en effet porter sur sa toiture, à plusieurs mètres de hauteur, un ou plusieurs panneaux solaires de 1m60 sur 1m et pesant chacun environ 20 kilos.

Prudence donc.

CHAPITRE 4 :

Quelles démarches administratives ?

Kit solaire et démarches administratives


Pour un kit solaire, comme pour une installation photovoltaïque classique, vous devez respecter quelques règles.

Commencez par faire une déclaration préalable auprès de votre Mairie.

Votre habitation est située à proximité d’un bâtiment protégé ?

Les Architectes des Bâtiments de France peuvent vous refuser l’installation de votre kit solaire s’il « porte atteinte au monument historique protégé, à l’intérêt patrimonial de la ZPPAUP ou au secteur sauvegardé ».

Kit solaire : quel contrat de raccordement ?


Vous avez procédé à l’installation de votre kit solaire vous-même ?

Vous faites donc de l’autoconsommation totale.

Dans ce cas, vous devez simplement remplir une convention d’autoconsommation (CAC) dont nous avons parlé dans le chapitre 2 de ce guide, disponible sur la plateforme en ligne ENEDIS.

CHAPITRE 5 :

Kit solaire / Installation solaire « classique » : Que préférer ?

Avantages des kits photovoltaïques


Si vous souhaitez installer vous-même votre kit solaire, vous devrez obligatoirement opter pour ce que l’on appelle l’autoconsommation totale.

Les avantages de cette solution :

Vous installez vous-même votre kit solaire : vous ne payez donc aucun frais de pose ;

Vous ne payez pas le TURPE (Tarif d’Utilisation des Réseaux Publics d’Électricité) car votre surplus est injecté gratuitement sur le réseau ;

③ Les kits solaires sont évolutifs : vous pouvez augmenter la puissance de votre installation photovoltaïque en rajoutant un ou plusieurs kits solaires (tout en tenant compte de la limitation de puissance évoquée plus haut).

Inconvénients des kits solaires d’autoconsommation


Les inconvénients sont malheureusement plus nombreux :

① Si vous procédez vous-même à la pose de votre kit solaire, vous ne pouvez pas bénéficier des aides de l’État.

Or la prime à l’autoconsommation accélère encore davantage l’amortissement de votre installation.

Par exemple, pour une installation photovoltaïque « classique » de 3 kWc, vous obtenez une aide de 1 170 € ;

② Votre surplus de production est envoyé gratuitement sur le réseau car contrairement à une installation classique réalisée par un professionnel, vous ne pouvez pas le vendre à EDF OA ;

La puissance de votre installation photovoltaïque est limitée à 3 kWc.

Or si vous avez une consommation électrique supérieure à 9 000 kWh par an, un kit solaire d’une puissance de 3 kWc ne vous permet pas de réaliser de grosses économies d’électricité ;

④ Si vous souhaitez investir dans un kit solaire supérieur à 3 kWc, vous devez brider votre installation ;

⑤ Vous devez effectuer seul(e) l’installation de votre kit solaire : attention, de solides connaissances en électricité sont nécessaires, les risques d’électrocution ou de blessure (travaux en hauteur sur une toiture) étant importants.

L’installation doit également être parfaitement réalisée afin d’écarter tout risque de dysfonctionnement ou d’incendie ;

⑥ Vous devez également effectuer seul(e) les démarches administratives.

FAQ 

Puis-je faire de la vente totale avec mon kit solaire ?


Si votre kit solaire n’est pas installé par un professionnel RGE Quali’PV et sur votre toiture, vous ne pouvez pas prétendre à la vente totale de votre production d’électricité.

Puis-je installer mon kit solaire ailleurs que sur mon toit ?


Tout comme pour une installation photovoltaïque classique, vous pouvez installer votre kit solaire :

  • Sur votre toiture ;
  • Sur votre façade, en tant que brise-soleil ;
  • Sur un toit terrasse ;
  • Dans votre jardin ;
  • Sur votre bateau ou votre camping-car pour certains kits.
découvrez le prix d'une installation solaire

Maintenant c’est à vous

J’espère que ce guide vous a permis de bien comprendre ce qu’était un kit solaire et surtout de prendre conscience des nombreux critères à prendre en compte avant de se décider.

Vous avez une question ?

Dites-moi tout ça dans la section des commentaires ci-dessous 😊