Dans ce nouveau guide, je vais vous expliquer comment installer des panneaux solaires photovoltaïques.

Grâce à ce guide, vous allez découvrir :

  • Combien coûte une installation photovoltaïque ;
  • Les aides auxquelles vous avez le droit ;
  • Si le solaire est rentable en France ;
  • Si votre toiture est adaptée à une installation solaire ;
  • Combien de panneaux solaires vous devriez installer ;
  • Et bien plus…

C’est parti !

Simulation offre panneau solaire photovoltaïque avant installation

Sommaire :

Cliquez sur un élément ci-dessous pour consulter directement ce qui vous intéresse :

CHAPITRE 1 :

Combien coûte une installation photovoltaïque ?


Vous souhaitez investir dans des panneaux photovoltaïques ?

Dans ce cas, vous vous demandez sûrement combien coûte une installation solaire.

Voyons ça tout de suite.

Les prix que je vais vous indiquer comprennent :

  • Les panneaux solaires monocristallins premiums ;
  • Les micro-onduleurs ;
  • L’application de suivi de production ;
  • L’installation en surimposition, réalisée par un(e) professionnel(le) RGE ;
  • Les démarches administratives ;
  • Le raccordement ;
  • La mise en service ;
  • Et une garantie pièces et main d’œuvre de 10 ans (complémentaire aux garanties produits et de garantie linéaire de production).

Prix installation solaire réalisée par un artisan RGE


① Prix des panneaux solaires en autoconsommation

Entrons tout de suite dans le vif du sujet.

Voici les prix pour une installation de panneaux solaires en autoconsommation, c’est-à-dire que vous consommez l’électricité que vous produisez :

3 kWc6 kWc9 kWc
Prix TTCDe 6 200 à 8 750 €De 11 500 à 14 500 €De 15 500 à 19 000 €

Sans oublier qu’en optant pour l’autoconsommation, vous bénéficiez :

  • De la prime à l’autoconsommation ;
  • Et du tarif d’achat de votre surplus.

(J’y reviens en détail dans le chapitre 2).

Ce qui veut dire que le prix de revient de votre installation solaire est en réalité moins élevé que ce que je vous ai annoncé.

② Prix des panneaux solaires en vente totale

En vente totale, vous vendez l’intégralité de votre production photovoltaïque à EDF OA.

Le prix de base de l’installation solaire est le même qu’en autoconsommation.

En revanche, le coût de raccordement de l’installation au réseau est plus élevé, ce qui donne les prix finaux suivants :

3 kWc6 kWc9 kWc
Prix TTCDe 6 950 à 9 500 €De 11 500 à 14 500 €De 15 500 à 19 000 €

Et cette fois, vous ne touchez pas de prime. 

Le prix TTC est donc également le prix de revient.

③ Les surcoûts potentiels 

Selon les caractéristiques de votre maison et/ou le type de pose, certains surcoûts peuvent s’appliquer.

C’est le cas par exemple si :

  • Vous souhaitez poser des panneaux solaires sur plusieurs pans de toiture ;
  • Votre maison a plus d’un étage ;
  • Votre élément de couverture est en ardoise ou en bac acier…

Les équipements facultatifs


Nous avons vu le prix pour une installation photovoltaïque avec tous les éléments essentiels pour produire de l’électricité. 

D’autres équipements peuvent également vous intéresser.

① La batterie photovoltaïque

Batterie lithium panneau solaire photovoltaique

Elle vous permet de stocker le surplus produit par vos panneaux solaires.

Mais les batteries sont encore très chères : jusqu’à 1 000 € par kWh de stockage pour une batterie au lithium.

Le mieux est donc d’attendre quelques années que leur prix baisse.

Il devrait passer de $450 en moyenne à seulement une centaine de dollars en 2025, selon la dernière étude du Blackrock Investment Institute.

② Le kit domotique

Solution domotique panneau solaire autoconsommation

La domotique est l’ensemble des systèmes vous permettant de centraliser le contrôle des appareils électriques de votre maison.

Vous pouvez donc déclencher à distance la mise en route de vos consommateurs pendant que vos panneaux solaires produisent.

Et ainsi maximiser vos économies d’électricité.

Un kit domotique comprend en général un boîtier de contrôle, ainsi que des prises intelligentes.

Comptez pour cela environ 2 000 € TTC pour un pack complet.

Combien coûte un kit solaire ?


① Qu’est-ce qu’un kit solaire ?

Un kit solaire n’est pas très différent d’une installation solaire “normale”.

Il comprend :

  • Les panneaux solaires ;
  • L’onduleur de chaîne / les micro-onduleurs ;
  • Les câbles ;
  • Le coffret de protection ;
  • Et éventuellement la/les batteries.

La seule différence, c’est que vous posez vous-même (sur toiture ou au sol) votre installation solaire.

kit panneau solaire autoconsommation

Ensuite, vous avez le choix entre :

  • L’autoconsommation avec injection : vous consommez l’électricité produite par les panneaux solaires et injectez gratuitement le surplus sur le réseau.
  • L’autonomie : vous consommez l’électricité produite par les panneaux solaires, mais vous n’êtes pas relié(e) au réseau et vous devez stocker votre éventuel surplus sur une ou plusieurs batteries.

Ce qui veut dire que vous ne pouvez bénéficier d’aucune aide de l’Etat.

Adieu donc la prime à l’autoconsommation (1 140 € pour une installation de 3 kWc) et la vente de votre surplus !

② Prix d’un kit solaire

Pour un kit solaire d’une puissance de 3 kWc, comptez 4 500 € en moyenne.

Cela comprend le matériel (4 000 €), les systèmes de fixations (500 €) et la livraison (incluse).

Il faut également ajouter le “coût” des démarches administratives.

Dans ce cas, vous pouvez :

  • Payer pour qu’un professionnel les réalise à votre place. Le forfait est en général de 600 € (Prix constaté pour la réalisation des démarches administratives par Oscaro Power dans le cadre d’une installation de panneaux solaires en autoconsommation avec vente du surplus).
  • Faire toutes les démarches vous-même. Comptez alors un coût global à votre charge de 208 € (36 € pour les envois de recommandés avec accusé de réception, et 171.88 € pour le CONSUEL). Et prévoyez plusieurs jours de temps pour en venir à bout !

Autrement dit, le coût total d’un kit solaire posé par vos soins est de 5 100 € TTC lorsque vous faites réaliser les démarches administratives.

③ Avantages et inconvénients d’un kit solaire

Le principal avantage du kit solaire, c’est son prix.

Puisque vous ne faites pas appel à un professionnel, vous économisez le prix de la main d’œuvre.

Mais au final, en déduisant les aides auxquelles vous avez le droit avec une installation classique, la différence est-elle si grande ? 

Prenons l’exemple d’une installation de 3 kWc en autoconsommation posée par vos soins et d’une autre posée par un installateur certifié RGE :

Installation de 3 kWc posée par un installateur RGEInstallation d’un kit solaire de 3 kWc 
Prix moyen à l’achat7 500 €5 100 €
Prime à l’investissement1 140 €Aucune aide
Vente du surplus*2 000 €Aucune aide
Prix de revient4 360 €5 100 €

*Estimation sur 20 ans.

Comme vous pouvez le constater, la différence est plutôt en faveur d’une installation réalisée par un installateur RGE.

De plus, installer soi-même un kit solaire peut s’avérer complexe, voire dangereux (risque d’électrocution ou de court-circuit, difficultés pour monter des panneaux de 20 kg sur le toit, etc.).

En plus, la puissance de votre installation est limitée à seulement 3 kWc pour respecter la convention d’autoconsommation que vous signez avec Enedis.

Enfin, vous ne bénéficiez pas de toutes les assurances et garanties d’une installation posée par un professionnel RGE.

Alors, que devez-vous retenir ?

Tout simplement qu’un kit solaire est une solution adaptée si vous avez une toute petite consommation d’électricité (camping-car, van, bateau ou cabane).

En revanche pour une maison, une installation solaire “classique” est bien mieux adaptée.

CHAPITRE 2 :

Aides pour l’installation de panneaux solaires


Vous connaissez maintenant le prix d’une installation solaire répondant à vos besoins.

Mais un autre paramètre est essentiel : les aides de l’Etat.

Hé oui : elles peuvent représenter plusieurs milliers d’euros et allègent considérablement le montant final de votre investissement.

Alors, quelles sont les aides qui existent ? Et surtout, êtes-vous éligible ?

Prix panneau solaire surimposition

La prime à l’autoconsommation


① Prime à l’autoconsommation : c’est quoi ?

Mise en place en mai 2017, cette aide vise à encourager les particuliers et professionnels à passer au solaire et autoconsommer leur propre électricité.

Elle est versée sur 5 années par EDF Obligation d’achat (EDF OA).

Le montant de la prime dépend de la puissance de votre installation, exprimée en kilowatt-crête (abrégé kWc).

Voici le montant de la prime à l’autoconsommation décidé par la Commission de régulation de l’énergie (CRE) :

Puissance de l’installation photovoltaïqueMontant d’aide versé pour chaque kWc installé
⩽ 3 kWc380 €
⩽ 9 kWc280 €
⩽ 36 kWc160 €
⩽ 100 kWc80 €

Prenons un exemple : 

Si la puissance de votre installation de panneaux solaires est de 6 kWc, alors vous recevez une prime de (280×6=) 1 680 €.

Plus précisément, vous touchez (1680/5=) 336 € par an pendant 5 ans

② Êtes-vous éligible ?

Pour toucher la prime à l’autoconsommation, vous devez :

  • Choisir l’autoconsommation avec vente du surplus ; 
  • Faire appel à un installateur certifié RGE ;
  • Installer vos panneaux solaires sur toiture (ou une pergola).

Autrement dit, vous n’êtes pas éligible à la prime si :

  • Vous faites installer des panneaux solaires en autonomie ;
  • Vous installez des panneaux photovoltaïques en vente totale ;
  • Vous posez un kit solaire vous-même ;
  • Vous installez les panneaux solaires au sol.

Le tarif de rachat subventionné


Je vous disais précédemment que vous aviez le choix entre l’autoconsommation avec vente de surplus et la vente totale.

Dans le premier cas, vous consommez l’électricité produite par vos panneaux solaires et ne vendez que le surplus, c’est-à-dire l’électricité produite par vos panneaux en plus, à EDF OA.

Dans le second cas, vous vendez la totalité de votre production d’électricité à EDF OA.

Le tarif auquel cette dernière vous achète votre électricité est subventionné par l’Etat et fixe pendant 20 ans !

Il s’agit donc d’une nouvelle aide pour les particuliers qui choisissent de passer au Solaire.

① Les tarifs de rachat en autoconsommation

Voici les montants actuls des tarifs de rachat subventionnés décidés par la Commission de régulation de l’énergie (CRE) :

Puissance de l’installation photovoltaïqueTarif de rachat du kWh
⩽ 9 kWc0,10 €
⩽ 100 kWc0,06 €

En moyenne, la vente du surplus rapporte à nos clients 100 € par an, soit une aide équivalente à 2 000 € sur 20 ans.

② Les tarifs de rachat en vente totale

Cette-fois, les tarifs de rachat sont plus élevés qu’en autoconsommation.

Vous vendez votre électricité sur le réseau à un prix allant jusqu’à 0,1789 € par kWh.

A titre de comparaison, le tarif réglementé d’EDF (pour un compteur d’une puissance inférieure ou égale à 6 KVa) est de 0,1557 € par kWh.

Voici le montant actuel du tarif subventionné par l’Etat auquel vous revendez votre kWh selon la puissance de votre installation :

Puissance de l’installation photovoltaïqueTarif de rachat du kWh
⩽ 3 kWc0,1789 €
⩽ 9 kWc0,1521 €
⩽ 36 kWc0,1089 €
⩽ 100 kWc0,0947 €

Concrètement, une maison dans le Puy-de-Dôme peut ainsi générer plus de 1 500 € par an avec une installation de 9 kWc en vente totale !

CHAPITRE 3 :

Le Solaire est rentable partout en France


Comme un grand nombre de personnes, vous pensez peut-être qu’installer des panneaux solaires dans le Nord de la France n’est pas rentable.

Les panneaux solaires produisent de l’électricité grâce au Soleil, ça ne sert à rien d’en poser dans le Nord où le Soleil ne brille que quelques jours par an”.

Faux !

Le Solaire est bel et bien rentable partout en France.

D’ailleurs, les particuliers que nous accompagnons dans leurs projets atteignent généralement un taux de rentabilité annuel (ou TRI) de 8 à 12 %.

Bien sûr, si vous habitez dans une région très ensoleillée, vous produirez plus d’électricité !

Mais que vous habitiez à Quimper, à Tourcoing ou à Avignon, votre installation sera rentable.

Pour celles et ceux qui en doutent, il suffit de regarder ce qui se passe chez nos voisins européens (beaucoup) plus au Nord.

Par exemple, l’Allemagne est le premier marché du Solaire en Europe.

Plus au Nord encore, l’essor du Solaire dans les pays scandinaves est particulièrement important !

Vous n’êtes pas convaincu(e) ?

Alors voici l’exemple d’une installation de panneaux solaires chez l’un de nos clients dans le Morbihan (pas vraiment réputé pour son ensoleillement).

Surface habitable de la maison130 m²
Montant facture d’électricité811 € (soit environ 5 400 kWh)
EquipementsBallon électrique, frigidaire, congélateur, lave-linge, lave-vaisselle

Avec une installation de 3 kWc, notre client (appelons-le Monsieur Rostand) réalise 52 % d’économies sur sa facture d’électricité.

Prix de l’installation solaire : 7 500 €.

Monsieur Rostand bénéficie de la prime à l’autoconsommation, soit (3×280=) 1 140 € d’aides de l’Etat.

Vous vous dites probablement “Dans ce cas, le prix net de l’installation, c’est 7 500-1 140= 6 360 €.

Si Monsieur Rostand réalise 52 % d’économies, il gagne (0.52×811=) 421.7 € par an. 

Il amortit donc son installation en (6 330/421.7=) 15 ans”.

Et bien je suis au regret de vous dire que ce calcul est inexact

Hé oui, vous oubliez deux éléments importants.

D’abord, Monsieur Rostand vend son surplus d’électricité à EDF OA.

Il bénéficie ainsi de 1 760 € sur 20 ans.

Ensuite, le prix de l’électricité augmente sans cesse !

Or plus il augmente, plus vous faites d’économies sur votre facture.

Résultat ? 

En prenant en compte ces deux facteurs, monsieur Rostand amorti son investissement en 11 ans, et non pas 15 !

CHAPITRE 3 :

Quelle orientation et superficie pour votre installation solaire ?

Pour installer des panneaux solaires sur votre toit, il suffit de disposer d’un pan de toiture dégagé et bien orienté. 

Comment déterminer quel pan de toiture est le mieux adapté ? 

Qu’est-ce qu’une bonne orientation ?

Voyons cela.

Trouver la meilleure orientation et inclinaison


Nous avons vu que les panneaux solaires sont rentables partout en France.

Mais avant d’en installer chez vous, deux facteurs sont à prendre en compte.

① L’orientation des panneaux solaires

Pour être rentable, votre installation solaire ne doit pas être posée sur le pan Nord de votre toiture.

Pourquoi ? 

Car dans l’hémisphère Nord, dans lequel nous nous trouvons, le Soleil se lève à l’Est et se couche à l’Ouest.

C’est donc au Sud que vos panneaux solaires captent le maximum de rayonnement solaire, quelle que soit la saison.

Mais mon seul pan de toiture exploitable est orienté Ouest. Ça veut dire que je dois abandonner mon projet solaire ?

Heureusement pour vous, la réponse est non.

A part le pan orienté plein Nord, tous les autres pans sont possibles.

Retenez simplement que le pan Sud vous donnera les meilleurs résultats, mais ce n’est qu’une orientation optimale.

② L’inclinaison des panneaux solaires

Vous avez sans doute remarqué que les panneaux solaires ne sont quasiment jamais posés à plat.

En effet, pour capter un maximum de la lumière du Soleil pendant la journée, les panneaux solaires doivent être inclinés.

L’inclinaison optimale est située entre 30 et 35° par rapport à l’horizon.

Cela permet de maximiser le rayonnement solaire reçu à la surface des panneaux tout au long de l’année.

panneaux solaires avec plusieurs inclinaisons

Mais j’habite une maison typique alsacienne et ma toiture est inclinée à 45°. Ça veut dire que je dois abandonner mon projet solaire ?

Là encore, la réponse est non.

Une pente de 30 à 35° vous permet d’obtenir les meilleurs résultats, mais toutes les autres pentes sont également rentables.

③ Conclusion

Voici le coefficient de correction à apporter selon l’orientation et l’inclinaison de votre toit par rapport à la valeur optimale (orientation sud et pente à 30°).

 30°60°
Est0.930.900.78
Sud-Est0.960.88
Sud1.000.91
Sud-Ouest0.960.88
Ouest0.90.78

Qu’est-ce que ça veut dire ? 

Mettons qu’une installation de 3 kilowatt-crêtes (kWc) posée dans des conditions optimales (pan orienté plein Sud et incliné à 30°) produise à Annecy 3 800 kilowatt-heures (kWh) en une année.

Si vous habitez également à Annecy, mais que votre toiture est orientée plein Est avec une inclinaison à 30°, alors votre installation de 3 kWc produira (3 800 x 0.90=) 3 420 kWh.

Vous produisez donc une quantité d’électricité importante, même avec une orientation plein Est.

Surface optimale de panneaux solaires en autoconsommation


Pour réaliser jusqu’à 45 % d’économies sur votre facture d’électricité, il faut définir le nombre optimal de panneaux solaires à installer pour couvrir au maximum votre consommation d’électricité.

Le tableau suivant indique la puissance la plus adaptée en fonction de votre consommation annuelle d’électricité, et vous donne la taille d’une installation correspondante :

Votre consommation en kWhVotre consommation en eurosPuissance optimaleNombre de panneaux*Surface de toiture utilisée
Moins de 11 000 kWhMoins de 1 600 €3 kWc816 m²
Entre 11 000 et 17 000 kWhEntre 1 600 et 2 400 €6 kWc1632 m²
Plus de 17 000 kWhPlus de 2 400 €9 kWc2448 m²

* Basé sur la taille des panneaux QCells Q.Peak Duo G9+

Surface optimale de panneaux solaires en vente totale


En vente totale, c’est encore plus simple.

Plus vous installez de panneaux solaires, plus vous produisez d’électricité et augmentez vos revenus !

Pour choisir la taille de votre installation solaire, il suffit donc de prendre en compte la surface disponible sur le pan de votre toiture le mieux exposé.

Mais attention : installer plus de 48m² de panneaux solaires n’est pas toujours intéressant.

Hé oui : comme nous l’avons vu dans le chapitre 2, le tarif auquel vous vendez votre électricité photovoltaïque dépend de la puissance de votre installation.

Et au-delà de 9 kWc (ce qui correspond à environ 48m² de panneaux solaires sur votre toiture), ce tarif baisse drastiquement.

Pour compenser cette baisse, vous devez vendre beaucoup plus d’électricité et donc installer plus de panneaux (au moins 200m²).

CHAPITRE 4 :

Comment choisir le meilleur matériel ?

Choisir la marque des panneaux solaires


Vous l’avez sans doute remarqué, il existe des dizaines de marques de panneaux solaires sur le marché.

Mais toutes ne proposent pas la même qualité de produit ou les mêmes garanties.

Alors comment savoir si la marque qui vous est proposée est fiable ou non ?

Et d’ailleurs, qu’est-ce qu’une marque fiable ?

C’est une marque qui est reconnue par les particuliers et les professionnels comme proposant des produits d’excellente qualité.

Elle doit également être solide financièrement pour ne pas risquer de mettre la clé sous la porte du jour au lendemain.

Hé oui : si vous rencontrez un problème avec l’un de de vos panneaux, il sera difficile de faire jouer la garantie produit si le fabricant n’existe plus.

Pour distinguer les marques les plus fiables, vous pouvez vous fier aux certifications accordées par des organismes indépendants.

Comme par exemple Certisolis ou TÜV Rheinland.

Il existe aussi des prix décernés par des organismes reconnus comme EuPD Research.

Mais le Saint Graal, c’est de choisir un fabricant de panneaux solaires ayant obtenu une note de A à AAA dans le classement des fabricants de panneaux solaires par Bloomberg (géant de l’information financière).

C’est LA garantie de la qualité des produits mais aussi de la bonne santé financière du fabricant.

Maintenant que vous savez ce que c’est une marque fiable, passons aux choses sérieuses : la liste des meilleures marques de panneaux solaires.

Pour vous aider à choisir vos panneaux solaires, nous avons répertorié pour vous les meilleures marques actuellement sur le marché.

Lorsque vous aurez un devis pour des panneaux solaires en main, pensez à vérifier notre classement des meilleures marques !

Vous saurez ainsi en quelques minutes si la marque qui vous est proposée est fiable.

Bref, découvrez ici notre classement des meilleures marques de panneaux solaires en 2021.

Onduleur ou micro-onduleurs ?


L’onduleur est une pièce maîtresse de votre installation solaire.

Car sans lui, impossible de consommer l’électricité produite par votre installation photovoltaïque.

Hé oui : vos panneaux solaires produisent un courant continu.

Or votre maison utilise du courant alternatif.

Le rôle de l’onduleur est donc de convertir le courant continu produit par vos panneaux, en courant alternatif utilisable dans toute votre maison.

Actuellement, il existe deux type d’onduleurs sur le marché :

  • L’onduleur de chaîne ; 
  • Le micro-onduleur.

① Onduleur de chaîne :

Onduleur Fronius Primo

L’onduleur de chaîne gère la conversion de l’électricité pour l’ensemble de vos panneaux solaires.

Mais attention : ces derniers sont installés en série.

Ce qui veut dire que si l’un de vos panneaux solaires subit un ombrage, même temporaire, l’ensemble de vos panneaux s’arrête de produire.

Cela peut donc avoir un impact important sur votre production photovoltaïque.

Un point positif tout de même : l’onduleur de chaîne est installé dans un endroit frais à l’intérieur de votre maison, généralement votre garage ou votre cave.

Il est ainsi protégé des aléas climatiques, ce qui permet d’obtenir de légers gains de production d’électricité.

Récapitulons les avantages et les inconvénients d’un onduleur de chaîne :

AvantagesInconvénients
Votre onduleur de chaîne est à l’abri des aléas climatiques , ce qui améliore très légèrement votre production d’électricité. Son prix est moins élevé que celui des micro-onduleurs.L’ensemble des panneaux s’arrêtent de produire en cas d’ombrages. Sa durée de vie est limitée : entre 8 et 12 ans. Il faut donc prévoir un remplacement au cours de l’exploitation de votre centrale solaire

② Micro-onduleurs :

Micro onduleur Enphase IQ7

Vous l’avez peut-être déjà deviné grâce à son nom évocateur.

Un micro-onduleur est tout simplement un « mini » onduleur ou un onduleur miniaturisé.

Il est branché directement sur la face arrière d’un panneau solaire et gère la conversion uniquement pour ce panneau. 

Grâce à cette configuration, les micro-onduleurs gérent efficacement les ombrages.

Ce qui veut dire que si un panneau se retrouve à l’ombre à un moment de la journée, seul ce panneau arrêtera de produire : le reste de votre installation fonctionnera normalement.

En résumé :

AvantagesInconvénients
Les micro-onduleurs permettent à votre installation solaire de continuer de produire en cas d’ombrage. Sa durée de vie est très longue et pourrait atteindre 50 ansSon prix est plus élevé que celui de l’onduleur de chaîne

Voilà, maintenant vous pouvez définir :

  • Le pan de toiture sur lequel vous devez poser vos panneaux solaires ;
  • La taille de votre installation solaire ;
  • Et le matériel à choisir.

Si vous souhaitez être sûr(e) de faire le bon choix, passez au solaire avec In Sun We Trust.

Nos expert(e)s vous conseillent sur tous les points importants de votre projet solaire.

Vous êtes ainsi certain(e) de faire le bon choix.

CHAPITRE 5 :

Comment poser des panneaux solaires sur votre toiture ?

Étapes d’installation


L’installation en surimposition consiste à poser vos panneaux solaires par-dessus la couverture existante (tuiles ou ardoises par exemple).

Voyons comment sont fixés les panneaux solaires sur votre toiture :

① L’installateur définit l’emplacement des futurs panneaux solaires sur votre toiture.

② Il déplace ensuite quelques tuiles afin de fixer solidement des crochets sur les chevrons de la charpente.

③ Il fixe sur ces derniers des rails en aluminium qui serviront de support aux panneaux solaires.

④ Une fois que c’est fait, l’installateur fixe les panneaux photovoltaïques un à un sur ces rails.

⑤ Il ne lui reste plus qu’à raccorder votre installation solaire à votre tableau électrique.

Les démarches pour le raccordement


Lorsque vous installez vos panneaux solaires sur votre toiture et que vous les raccordez au réseau, il est nécessaire de réaliser quelques démarches administratives.

① Obtenir une autorisation d’urbanisme :

Il s’agit de la première étape, avant même de commencer les travaux.

Avant d’installer vos panneaux solaires, il est obligatoire de demander à votre mairie l’autorisation d’effectuer les travaux :

  • Si votre maison est déjà construite, vous faites une demande préalable (souvent abrégée “DP”) ;
  • Si votre maison n’est pas construite, vous intégrez les panneaux solaires à votre demande de permis de construire.

Une fois votre demande acceptée, vous recevez une autorisation d’urbanisme.

Autrement dit, tous les feux sont au vert pour effectuer les travaux !

② Faire une demande de raccordement :

Que vous choisissiez l’autoconsommation ou la vente totale, vous devez faire une demande de raccordement à votre gestionnaire de réseau électrique (dans 90% des cas Enedis):

  • En autoconsommation : dans la grande majorité des cas,  aucun travaux n’est à prévoir pour le raccordement. Votre demande est alors acceptée. Vous devrez simplement vous acquitter du montant de la mise en service (50,1 € TTC).
  • En vente totale : le gestionnaire de réseau vous envoie toujours un devis suite à votre demande de raccordement. Il correspond aux travaux nécessaires pour raccorder votre installation solaire au réseau. Il ne vous reste qu’à accepter le devis et payer un acompte.

Si vous avez installé un kit solaire en autonomie, votre installation n’est pas raccordée au réseau. Vous n’avez donc pas besoin de faire une demande de raccordement.

J'obtiens mon offre

Maintenant c’est à vous


Ce guide touche maintenant à sa fin !

J’espère sincèrement qu’il vous a aidé à mûrir votre projet, et qu’il a pu répondre à toutes les questions que vous vous posiez sur l’installation des panneaux solaires.

J’aimerais à présent vous laisser la parole.

Qu’avez-vous pensé de ce guide ?

Y a-t-il des points qui ne sont pas clairs ?

Ou des sujets que je n’ai pas abordés ?

Faites-le moi savoir en laissant un commentaire juste en-dessous.

FAQ


☀️ Le photovoltaïque est-il rentable en France ?

Absolument ! Et malgré les idées reçues, le solaire n’est pas réservé aux seuls habitants du Sud de la France. Le formidable essor du solaire photovoltaïque dans les pays scandinaves, et plus encore en Allemagne, en est la preuve.

💶 Quelles sont les aides pour le solaire ?

Si vous optez pour l’autoconsommation avec vente du surplus, vous bénéficiez de la prime à l’autoconsommation (entre 80 et 380 € par kWc) et du tarif d’achat pour la vente de votre surplus (0,10 € par kWh).

En vente totale, vous bénéficiez du tarif d’achat pour la vente de votre surplus, de 0,1521 € à  0,1789 € par kWh.

🔎 Combien coûte l’installation de panneaux solaires sur sa toiture ?

Chez In Sun We Trust, nous proposons les prix suivants :

  • De 6200 à 8750 € pour une installation de 3 kWc ;
  • De 11500 à 14500 € pour 6 kWc ;
  • De 15500 à 19000 € pour 9 kWc.

🏠Comment installer des panneaux solaires sur sa toiture ?

L’installateur définit l’emplacement des futurs panneaux solaires sur la toiture et déplace quelques tuiles afin de fixer solidement des crochets sur les chevrons de la charpente.

Il fixe sur ces derniers des rails en aluminium sur lesquels il pose les panneaux photovoltaïques un à un.

Il finit ensuite par raccorder votre installation solaire au tableau électrique.