Chauffe-Eau Thermodynamique – Guide Complet 2018 : Fonctionnement, Aides, Installation

 

par Florian. Dernière mise à jour le 27/04/2018

 

 

Le chauffe-eau thermodynamique est un moyen simple de :

  • Faire des économies sur vos factures d’électricité ;
  • Gagner en confort ;
  • Et de faire un geste pour l’environnement.

Oui, tout cela simultanément.

Aujourd’hui, on fait le point :

Comment fonctionne un ballon thermodynamique ?

Quel est le prix d’un chauffe-eau thermodynamique en 2018 ?

Quelles sont les aides à l’installation (Crédits d’impôt, prime énergie, TVA réduite…) ?

Quel ballon thermodynamique choisir ?

On répond à toutes vos questions dans ce nouveau guide !

 

Sommaire :

 

CHAPITRE 1

Fonctionnement

CHAPITRE 2

Installation

CHAPITRE 3

Rendements

 

Comment fonctionne un chauffe-eau thermodynamique ?


Un chauffe-eau thermodynamique est système innovant permettant de produire de l’eau chaude sanitaire.

Il est composé de deux éléments : une pompe à chaleur et un ballon.

La pompe à chaleur récupère les calories naturellement présentes dans l’air puis les utilise pour faire grimper la température de l’eau stockée dans le ballon.

Concrètement, comment ça marche ?

Au contact de l’air, le fluide frigorigène contenu dans votre ballon se réchauffe et se transforme en gaz.

Il va alors être compressé et sa température va ainsi atteindre 90° degrés. Ce gaz va alors réchauffer l’eau sanitaire à l’intérieur de la cuve à une température pouvant atteindre 60°C.

Comme le fluide se refroidit, il redevient liquide et est ainsi prêt à recommencer un cycle.

Notez toutefois que si l’air ambiant est trop froid, ou si vos besoins en eau chaude sanitaire est plus important, le ballon thermodynamique est équipé d’un appoint électrique lui permettant de continuer à fonctionner.

Ainsi, vous êtes sûr(e) de ne jamais être pris(e) au dépourvu.

Ce système chauffe un ballon de 250 litres d’eau rapidement (en 8 heures environ) tout en vous permettant de faire jusqu’à 70% d’économies par rapport à un ballon électrique classique.

Quand on sait que l’eau chaude sanitaire peut représenter jusqu’à 40% des besoins énergétiques d’une maison neuve (RT 2012), investir dans un ballon thermodynamique devient rapidement un moyen simple de faire du bien à son portefeuille et à la planète.

 

Pendant qu’on y est, savez-vous ce qu’est une calorie ?

La calorie est une unité de mesure de quantité de chaleur venant du latin « calor » (chaleur).

Elle représente la quantité de chaleur nécessaire pour augmenter de 1°C la température de 1 gramme d’eau de 14,5 à 15,5°C à pression atmosphérique normale.

Petite info en plus pour frimer en soirée : la valeur d’une calorie est de 4.185 joules.

 


 

Installation d’un cumulus thermodynamique

Afin de définir le type de ballon thermodynamique adapté à vos besoins, il convient de considérer en premier lieu l’endroit où vous souhaitez l’installer.

 

Installation du ballon thermodynamique dans une pièce isolée mais non chauffée :


Vous souhaitez installer votre ballon thermodynamique dans une pièce isolée mais non chauffée comme votre garage, votre buanderie, votre débarrât ou même vos combles ?

Nous vous conseillons alors d’opter pour un chauffe-eau thermodynamique monobloc sur air ambiant.

Pourquoi monobloc ?

Tout simplement car la pompe à chaleur va directement être intégrée au ballon.

Oui, cette dernière fera du bruit mais dans un garage ou dans vos combles, cela ne gênera personne.

Ce type d’installation a toutefois un inconvénient : il rejette l’air « refroidi » à l’intérieur de votre logement.

Dernière précision, le chauffe-eau thermodynamique a besoin d’une surface au sol d’au moins 10m² pour fonctionner de manière optimale. Cela représente un volume d’air à brasser d’environ 20 m3.

Compte tenu de cela, il convient donc de choisir intelligemment le lieu où sera installé le ballon thermodynamique.

 

 

Installation du ballon thermodynamique dans une pièce de vie :


Dans ce cas, nous vous conseillons d’opter pour un ballon thermodynamique split, aussi appelé chauffe-eau thermodynamique bi-bloc.

Dans ce cas, la pompe à chaleur ne fait tout simplement pas partie du ballon. Elle peut alors être placée dehors réduisant ainsi les nuisances sonores.

 

Le chauffe-eau thermodynamique sur air extérieur :

Il s’agit du modèle de cumulus thermodynamique le plus courant dans les constructions neuves.

Il faut alors percer deux trous dans le mur du local afin de faire passer une gaine d’entrée d’air et une pour rejeter l’air froid à l’extérieur.

Rien de particulier à son sujet car, vous l’aurez compris. Cela dit, il faut faire particulièrement attention à ne pas dégrader l’isolation des murs lors des travaux.

Le chauffe-eau thermodynamique sur air extrait :

Dans ce cas, le ballon thermodynamique a une double fonction :

  • La ventilation de votre logement ;
  • La production d’eau chaude.

Le chauffe-eau thermodynamique est installé dans une pièce habitable et est raccordé au système de ventilation de la maison. Ce type de recyclage est très intéressant car l’air de votre logement a en moyenne une température 19°C.
Il récupère la chaleur présente dans l’air vicié évacué par les bouche d’extraction présentes généralement dans votre cuisine ou votre salle de bain.

 

 

Calculer les rendements d’un chauffe-eau thermodynamique ?

Afin de mesurer la performance d’un CET, il est nécessaire de prendre en compte sont Coefficient de Performance (abrégé COP).

On fait le point en 3 questions :

 

Qu’est-ce que le Coefficient de Performance ?


Il s’agit d’un rapport indiquant la quantité d’électricité consommée, généralement 1 kW, pour produire une quantité de chaleur donnée.

 

Que signifie COP 3 ?


Cela signifie simplement que l’installation permet de produire 3 kW d’énergie thermique avec 1 kW d’électricité.

Assez logiquement, COP 5 signifie que pour 1 kW d’électricité consommée, votre chauffe-eau thermodynamique restitue 5 kW de chauffage.

Et ainsi de de suite.

 

Comment sont définis les COP ?


Les tests déterminant le Coefficient de Performance sont réalisés en laboratoire.

Les résultats sont donc à prendre avec précaution dans la mesure où les conditions d’utilisation réelles ne sont jamais parfaitement similaires aux conditions de laboratoire.

Or, les rendements de votre cumulus thermodynamique dépendent grandement de la température de l’air environnant.

Plus l’écart entre la température de l’air prélevé et celui de l’eau est faible, plus le ballon thermodynamique est performant.

Il est donc particulièrement efficace dans le Sud-Ouest ou le Grand Ouest. Il sera peu recommandé dans une région particulièrement froide.

 

 

Comment optimiser les rendements votre chauffe-eau thermodynamique ?


Voici nos cinq conseils pour maximiser la rentabilité de votre installation :

  • Optez pour un équipement conforme aux différentes normes en vigueur : françaises, européennes, internationales ainsi que celles relatives aux performances minimales.
    Nos installateurs travaillent avec les meilleurs produits actuellement sur le marché : Alliantz, Thermor, Auer, Airwell, Airlis et Atlantic.
  • Si vous optez pour un ballon thermodynamique SPLIT, Installez la pompe à chaleur à proximité du ballon afin de minimiser les déperditions d’énergie.
  • Choisissez un professionnel RGE. Notez que vous ne pourrez pas bénéficier des différentes aides si vous ne passez pas par un installateur labellisé.
  • Acquérir une installation d’une seule et même marque (capteur, circulateur, régulateur, ballon de stockage…)
  • Identifiez vos besoins en eau chaude afin de dimensionner le ballon en conséquence.

 

 

Quelles aides pour les chauffe-eaux thermodynamiques ?

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique 2018 :


Le CITE permet de déduire de votre impôt sur le revenu 30 % des dépenses réalisées pour améliorer les performances énergétiques de votre résidence principale.

Pour bénéficier de cette aide, il vous suffit d’être résident et contribuable français, et que le logement faisant l’objet des travaux soit votre résidence principale et construite depuis plus de deux ans.

 

L’éco-prêt à taux zéro :


Vous donne le droit d’obtenir un prêt pour financer vos travaux de rénovation dans la limite de 30 000€.

Le chauffe-eau thermodynamique répond en effet à deux critères d’accessibilités : « installation ou remplacement d’un chauffage ou d’une production d’eau chaude sanitaire » et « installation d’une production d’eau chaude sanitaire utilisant les énergies renouvelables ».

 

La TVA à 5,5%


C’est une véritable pluie d’aides pour le thermodynamique (vous l’avez ? Pluie, ballon thermodynamique, eau chaude ? Bref).

Vous pouvez en effet bénéficier d’une TVA de 5.5% au lieu des 20% initiaux.

Cette TVA réduite vous sera accordée sous deux conditions :

  • Le logement, qu’il soit votre résidence principale ou secondaire, doit être achevé depuis plus de deux ans;
  • L’installation du ballon thermodynamique doit être faite par un professionnel RGE.

 

 

La Prime Énergie


Nouveauté de l’année 2018, la prime énergie pour la pose d’un ballon thermodynamique.

J’imagine que vous avez déjà moult questions en tête :

  • Quel est le montant de la prime ?
  • Comment obtenir la prime énergie verte ?
  • Qui verse la prime et comment ?

Je suis à chaque fois frappé par leur pertinence.

Répondons alors sans plus attendre.

 

Le montant de la prime énergie dépend de plusieurs critères :

  • De votre situation géographique,
  • Des caractéristiques de votre logement,
  • Et du type de travaux de rénovation que vous souhaitez engager.

 

Votre projet doit respecter 2 critères pour bénéficier de la prime énergie :

  • Les travaux doivent être réalisés par un professionnel RGE (Reconnu Garant de l’EnvironnementQualiPAC 2018 ;
  • Le coefficient de performance (COP pour ceux qui ont suivi), de votre chauffe-eau thermodynamique à accumulation doit être :
    • Supérieur à 2,5 pour une installation sur air extrait,
    • Supérieur à 2,4 pour les installations sur air ambiant ou extérieur.

 

Ce n’est pas encore fini, 3 mentions doivent obligatoirement figurer sur votre facture :

  • Le type de travaux réalisés. Ici, l’installation d’un ballon thermodynamique à accumulation ;
  • La marque et la référence du chauffe-eau thermodynamique ;
  • Et le coefficient de performance ainsi que la norme de mesure (EN 16147)

Notez enfin que vous devrez joindre à votre dossier de demande de prime la copie de la qualification RGE QualiPAC valide à la date d’engagement des travaux.

 

Prime Énergie Leclerc, EDF, Total, Carrefour… Tout le monde verse aujourd’hui une prime énergie.

La question est pourquoi ?

La réponse est en définitive bien simple : la prime énergie est principalement versée par les fournisseurs d’électricité, de gaz, de fioul et de carburant automobile.

Comment cela est-il possible ?

Tout simplement car l’État impose à tous les fournisseurs d’énergie de financer des travaux d’économies d’énergie. Ces derniers récupèrent en échange des Certificats d’Économies d’Énergie, qu’ils remettent ensuite à l’État.

Puis c’est un peu comme la vente de chocolat chez les scouts, si les fournisseurs d’énergie ne respectent pas leur quota : ils sont punis à travers des pénalités financières.

Enfin, cette prime vous sera remise sous forme de lettre chèque !

 

Prix chauffe-eau thermodynamique :


Voici un ordre de grandeur du prix de l’installation d’un chauffe-eau thermodynamique (matériel et pose par un installateur RGE Quali’PAC 2018) :

  • 3 000 € pour un chauffe-eau thermodynamique sur air ambiant ;
  • 3 000 € pour un chauffe-eau thermodynamique sur air extérieur ;
  • Et entre 3000 et 4000 € pour un ballon thermodynamique sur air vicié.

Attention : les différentes aides n’ont pas été prises compte dans le prix ci-dessus (CITE 30%, Prime Éco-énergie…)

 

Entretien ballon thermodynamique :


La maintenance d’un ballon thermodynamique est relativement simple et vous permet d’en optimiser les rendements et la durée de vie.

Nous vous recommandons donc de :

  • Vérifier que le ventilateur de la pompe à chaleur n’est pas obstrué ou autre ;
  • Veiller à ce que la poussière ne s’accumule pas ;
  • Contrôler la résistance du chauffe-eau ;
  • Faire un détartrage du cumulus thermodynamique tous les deux ans ;
  • Et de vidanger si la température risque de descendre en dessous de zéro et que vous n’allez pas vous servir de votre ballon pendant quelques temps. Pour réaliser facilement la vidange de votre appareil thermodynamique, retirez les différentes vis afin d’accéder à l’évaporateur. Saisissez ensuite une brosse de nettoyage munie d’un manche flexible et voilà : la vidange est réalisée !
    Si vous n’avez pas le temps de faire cela, vous pouvez également faire appel à un professionnel.

 

 Avantages des chauffe-eaux thermodynamiques :


  • C’est une solution de production d’eau chaude sanitaire utilisant les énergies renouvelables et réduisant de ce fait votre impact sur l’environnement.
  • Le CET est éligible à de nombreuses aides gouvernementales boostant encore sa rentabilité
  • Il consomme jusqu’à 2 fois moins d’énergie qu’un chauffe-eau électrique classique.
  • Il répond à la RT 2012 et 2020 pour les logements neufs

 

 Inconvénients des chauffe-eaux thermodynamiques :


  • Le chauffe-eau thermodynamique ne peut fonctionner à 100% en énergie renouvelable. Il consommera également un peu d’électricité issue du réseau.
  • En fonction du modèle, le ventilateur présent dans le chauffe-eau peut être bruyant.
    Il convient donc de l’installer dans un endroit où il ne dérangera personne.

 

 

En Bref

Le chauffe-eau thermodynamique, aussi appelé cumulus thermodynamique, capte l’énergie gratuite présente dans l’air.

Il permet de réduire ses factures d’eau chaude jusqu’à 75%.

En fonction du type de système choisi le prix du chauffe-eau thermodynamique est compris entre 2.000 € et 4.000 € pour un ballon de 300L.

Le chauffe-eau thermodynamique (CET) permet de bénéficier de diverses aides telles que le crédit d’impôt pour la transition énergétique, la prime éco-énergie, la TVA réduire ou encore le prêt à taux zéro.

Les économies d’énergie réalisées permettent de rentabiliser rapidement l’investissement d’un chauffe-eau thermodynamique.

 


Voici d’autres articles pouvant vous intéresser :

 

Chauffe-Eau Thermodynamique – Guide Complet 2018 : Fonctionnement, Aides, Installation
5 (100%) 5 votes