Vous souhaitez tout savoir sur Canadian Solar, l’un des plus gros fabricants de panneaux solaires au monde ? Alors vous êtes au bon endroit.

Vous allez tout apprendre sur :

  • L’histoire de Canadian Solar ;
  • Les technologies demi-cellules ou bi-verre ;
  • Les garanties des panneaux Canadian Solar ;
  • Leur prix ;
  • Et bien plus encore.

C’est parti.

bouton demandez des devis solaires

Sommaire

CHAPITRE 1 : 

Une success story à l’Américaine

Une croissance ininterrompue depuis 2001


Comme son nom l’indique, Canadian Solar est née… au Canada.

L’entreprise est fondée par un certain Docteur Shawn Qu.

Titulaire d’un doctorat en science des matériaux, Dr. Qu devient chercheur chez Ontario Hydro (à l’époque, l’un des plus gros énergéticiens au monde), avant de rejoindre le fabricant français de modules solaires PhotoWatt.

Puis, Dr. Shawn Qu créé en 2001 Canadian Solar.

Au départ, Canadian Solar produit des chargeurs portables pour les batteries de voitures.

Le succès est très rapidement au rendez-vous, et la firme se positionne ensuite sur la fabrication de panneaux photovoltaïques.

En à peine 10 ans, Canadian Solar se hisse sur le podium des plus grands fabricants de panneaux solaires au monde.

Mais ce n’est pas fini.

Entre 2011 et 2015, la firme multiplie par près de 15 sa capacité de production, passant de 80 à 1 196 MW !

usine de fabrication de panneaux solaires

Puis en 2015, coup de tonnerre dans le milieu du photovoltaïque : Canadian Solar rachète Recurrent Energy, un poids lourd du développement de grands parcs solaires.

Avec ce rachat, Canadian Solar se dote d’un portefeuille de projets valorisé à plusieurs milliards de dollars.

De plus, le constructeur canadien ne se contente pas seulement de fabriquer des panneaux solaires.

Il fabrique également des lingots de silicium, des wafers (les feuilles dans lesquelles sont découpées les cellules photovoltaïques), mais aussi les cellules photovoltaïques elles-mêmes, et enfin des onduleurs.

C’est peu dire si Canadian Solar maîtrise toute la chaîne de production des panneaux solaires.

La star des grands projets photovoltaïques


Canadian Solar a développé une activité importante : le développement de ses propres grands projets solaires.

Comprenez : Canadian Solar développe des projets de grands parcs photovoltaïques partout dans le monde.

parc de panneaux solaires photovoltaïques

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que cette activité est une franche réussite !

Voici un petit florilège des plus beaux parcs photovoltaïques de Canadian Solar :

  • 258 MW installés à Fresno County, en Californie ;
  • 300 MW installés dans l’Ontario, au Canada ;
  • 268 MW installés à Dubaï, aux Emirats Arabes Unis.

Le portefeuille de projets est très diversifié et couvre des zones géographiques multiples.

Au 30 juin 2020, ce portefeuille représente 10.9 GW !

Et si je vous parle de ces grands projets, c’est que cela revêt une importance toute particulière pour vous.

Je vous en dis plus dans le chapitre 4.

Canadian Solar en chiffres


Pour être honnête, Canadian Solar n’est pas un fabricant très connu en France.

Pourtant, les chiffres ne mentent pas : c’est véritablement une référence de l’industrie mondiale du Solaire.

Jugez plutôt :

Date de création2001
Chiffre d’affaires$3.2 Milliards (2019)
Effectifs14 000
Présence160 pays
Capacité de production*14 GW (modules)
10 GW (cellules)
Puissance livrée46 GW**

*Autrement dit, Canadian Solar est en mesure de produire chaque année l’équivalent de 14 GW de panneaux solaires, et 10 GW de cellules photovoltaïques.

**46 GW permettent de répondre aux besoins annuels en énergie de 10 millions de foyers.

CHAPITRE 2 : 

Panneau Solaire Canadian Solar Dymond bi-verre


C’est l’un des best-sellers de Canadian Solar en France.

Je vous en dis plus.

Technologie Bi-verre


Le panneau Dymond de Canadian Solar est un panneau composé de 60 cellules monocristallines.

Jusque-là, rien de bien original.

Ce qui fait la spécificité de ce modèle, c’est sa technologie dite “bi-verre”.

Qu’est-ce qu’un panneau solaire bi-verre ?

C’est un module dont la face arrière n’est pas en polymère comme c’est le cas pour les panneaux classiques.

A la place, elle est constituée du même verre épais que la face avant. 

Autrement dit, les cellules photovoltaïques sont encapsulées entre deux couches de verre ultra-résistant au lieu d’une seule couche de verre et une autre de plastique.

Cette technologie confère une meilleure protection aux panneaux photovoltaïques contre : 

  • Les pressions (le poids de la neige par exemple) ;
  • Les dépressions (la force exercée par le vent notamment) ;
  • Les agressions chimiques (humidité, oxygène, variations de température) ;
  • Et les conditions météorologiques extrêmes (grêle, sable, sel).

Résultat ? 

Le panneau solaire bi-verre est :

  • Plus résistant ;
  • Et plus performant sur le long-terme.

Puissance et rendement


Les panneaux solaires DYMOND de Canadian Solar affichent des performances très correctes, avec une puissance et un rendement se situant plutôt dans la moyenne basse du marché.

C’est ce qui explique également qu’ils présentent un bon rapport qualité-prix, comme nous le verrons dans le chapitre 5.

Voici le détails de leurs performances :

GammeDYMOND CS6K-MS-FG
PuissanceDe 290 W à 305 W
RendementDe 17.7 % à 18.5 %
Dimensions99 x 166 cm
Nombre de cellules60 cellules
Fiche technique
Je télécharge

Garanties


Il existe deux types de garanties offertes par les constructeurs de panneaux solaires.

① La garantie produit :

Elle vous couvre en cas de dysfonctionnement du matériel ou de pose défectueuse. 

C’est exactement la même chose que la garantie de votre lave-linge, mais pour des panneaux solaires.

② La garantie linéaire de production :

C’est une garantie de rendement : elle vous assure que les panneaux solaires continueront à produire une certaine quantité d’électricité passé un certain nombre d’années.

Voyons donc les garanties proposées par Canadian Solar : 


DYMOND CS6K-MS-FG
Garantie produit10 ans
Garantie linéaire de production30 ans

Si la garantie produit est plutôt décevante (la majorité des concurrents de Canadian Solar proposent aujourd’hui des garanties entre 15 et 25 ans), la garantie linéaire de production est elle très intéressante.

En effet, elle court sur 30 années, là où les concurrents se limitent à 25 !

Et oui, je vous disais plus tôt que les panneaux bi-verre sont plus résistants sur le long-terme !

CHAPITRE 3 : 

Canadian Solar HiKu : les demi-cellules polycristallines

Technologie Canadian Solar HiKu


Le panneau solaire HiKu fait un peu figure d’ovni dans notre série de guides consacrée aux modules des grandes marques.

Pourquoi ? 

Car c’est le seul composé de demi-cellules polycristallines, et non monocristallines.

Voyons donc pourquoi Canadian utilise des cellules polycristallines, puis en quoi consiste la technologie de demi-cellules.

① Cellules polycristallines :

A l’heure où j’écris ces lignes, la majorité des grands fabricants de panneaux solaires proposent des panneaux solaires composés de cellules monocristallines.

Ce type de cellule est réputé plus performant : il convertit une plus grande partie du rayonnement solaire en électricité, en moyenne entre 18 et 24 %.

Les panneaux constitués de cellules polycristallines ont eux été progressivement abandonnés, car leur rendement ne dépassait guère 18 %.

C’est sans compter sur l’opiniâtreté de Canadian Solar, qui continue de développer des cellules polycristallines haute-performance, capables de rivaliser avec des cellules monocristallines.

Pourquoi s’acharner me direz-vous ? 

Car les cellules polycristallines, au moins jusqu’à récemment, étaient moins chères à fabriquer, et donc moins chères sur votre devis, comme vous pourrez le constater en chapitre 5.

② Demi-cellules :

Autre particularité de ce modèle : il est composé de demi-cellules, et non de cellules classiques.

On obtient deux demi-cellules en découpant au laser une cellule classique. 

Résultat ? Là où un panneau classique est composé de 60 cellules, un panneau de type HiKu est donc composé de… 120 demi-cellules.

Mais quels sont les avantages d’une telle technologie ?

> Conserver un rendement optimal en faisant baisser la température des panneaux

> Réduire de 50 % les pertes liées à la circulation du courant entre les cellules

> Garantir une plus grande longévité

> Optimiser la production d’électricité en cas d’ombrage

Retenez tout de même que ces arguments restent théoriques.

En effet, cette technologie est encore jeune, et nous avons trop peu de recul pour valider ces hypothèses formulées par les fabricants eux-mêmes.

Les années à venir seront décisives afin d’apprécier les performances réelles des demi-cellules photovoltaïques.

Puissance et rendement


Voici les performances des panneaux solaires de la gamme HiKu CS3L-P :

GammeHiKu CS3L-P
PuissanceDe 330 W à 345 W
RendementDe 17.8 % à 18.7 %
Dimensions105 x 176 cm
Nombre de cellules120 demi-cellules
Fiche technique
Je télécharge

Comme vous pouvez le constater, les panneaux de la gamme HiKu développent une puissance particulièrement intéressante pour des panneaux polycristallins.

Quant aux rendements, ils sont légèrement supérieurs aux panneaux monocristallins DYMOND que nous avons vu précédemment !

Garanties


Les garanties offertes par Canadian Solar sont en ligne avec celles du modèle DYMOND, à ceci près que la garantie linéaire de production est légèrement plus courte.


HiKu CS3L-P
Garantie produit10 ans
Garantie linéaire de production25 ans

CHAPITRE 4 : 

Canadian Solar Bifacial BiKu

Des panneaux inadaptés au résidentiel


Si vous avez épluché le catalogue produit de Canadian Solar, vous vous êtes sûrement dit “Mais pourquoi ils n’abordent pas les panneaux solaires bifaciaux BiKu ?”.

La réponse est simple : ils sont inadaptés au marché du résidentiel.

Je m’explique.

Un panneau solaire classique (dit “monoface”) est équipé de cellules uniquement sur la face avant, c’est-à-dire celle tournée vers le soleil.

De son côté, le panneau solaire bifacial est équipé de cellules photovoltaïques sur chacune de ses deux faces (avant et arrière).

Mais pourquoi installer des cellules photovoltaïques sur la face tournée vers le sol, alors que le rayonnement du Soleil frappe le panneau sur la face tournée vers le ciel ?

A cause de l’albédo : le rayonnement réfléchi sur les surface claires.

Le panneau bifacial est donc capable de capter le rayonnement direct venu du Soleil, ET le rayonnement indirect réfléchi par le sol sur la face arrière du panneau solaire.

Une telle technologie est en réalité efficace pour les grandes installations solaires au sol, dans des environnements où l’albédo est significatif.

C’est le cas dans les déserts par exemple.

Les toitures résidentielles ne présentent en revanche que très peu d’intérêt pour cette technologie car elles ont un albédo très faible.

CHAPITRE 5 : 

Canadian Solar : certifications et récompenses


Si vous avez lu les différents guides de notre série consacrée aux fabricants de panneaux solaires (SunPower, Q Cells, LG, SolarWatt, Trina Solar, JA Solar, Systovi, etc.) vous savez désormais que le Saint-Graal pour tout constructeur, c’est de faire partie du classement établi par Bloomberg.

Et ça tombe bien, c’est le cas de Canadian Solar !

Au premier trimestre 2020, Canadian Solar recevait ainsi la deuxième meilleure note : AA.

Cette note est basée sur l’audit approfondi que les banques mènent lorsqu’elles étudient le financement d’un grand projet de parc photovoltaïque.

Chaque projet de ce type nécessite des dizaines, voire des centaines de millions de dollars d’investissement.

C’est pourquoi les banques qui les financent passent au peigne fin chaque projet, et cela comprend un examen des marques installées (fiabilité, rendement, durée de vie, rentabilité financière, etc.).

Or souvenez-vous, je vous disais au début de ce guide que Canadian Solar développait de gigantesques parcs photovoltaïques.

C’est donc que ses panneaux ont été jugés “bancables” par les banques qui ont financé les projets.

Ceci explique en partie l’excellent score du fabricant canadien dans ce classement.

Bref, une telle note montre que les panneaux solaires Canadian Solar sont d’excellente facture et fiables.

CHAPITRE 5 : 

Prix Panneau Canadian Solar


Combien coûtent des panneaux solaires Canadian Solar ? 

Je vous disais plus haut que les panneaux Canadian Solar présentent un bon rapport qualité-prix.

Alors voyons cela tout de suite.

A titre d’exemple, nous avons récemment proposé à l’un de nos clients habitant Carcassonne une installation d’une puissance de 3 kWc à 7 600 € TTC.

Cela comprend :

CHAPITRE 6 : 

Avis Panneau Canadian Solar


Nicolas Bodereau est le co-fondateur d’In Sun We Trust.

Il évolue dans le domaine de l’énergie solaire depuis maintenant 15 ans, et a travaillé avec des acteurs prestigieux du domaine de l’énergie tels que le CNRS, le SER ou encore Enertrag.

Fort de son succès dans le développement de grandes centrales au sol, il souhaite désormais accélérer l’adoption de l’énergie solaire par les particuliers.

Il nous donne aujourd’hui son avis sur la marque JA Solar :

Canadian Solar est assurément une des rares entreprises capable de fournir une qualité incroyable et des volumes considérables en même temps. 

Ceci démontre une maîtrise remarquable. 

Autre point qui montre leur savoir faire en pointe : la production de cellules. 

Cette partie est de loin la plus compliquée à maîtriser mais cela semble une formalité pour Canadian.

Pour moi ce constat force le respect, et montre la pertinence de l’indicateur mis en place par Bloomberg.

Là où Canadian diffère des autres poids lourds du secteur est dans certains choix, notamment l’attachement au polycristallin. 

Cet attachement peut parfaitement se comprendre car cela permet de fournir un rapport qualité/prix imbattable pour les parcs photovoltaïques au sol. 

C’est aussi ce qui explique que le grand public ne connaît pas cette marque qui se consacre clairement à ce segment, encore plus que les autres avec ses investissements dans le développement de ces projets au sol.

En bref : une offre avec un prix attractif comme on peut en proposer dans notre réseau, et avec ce type de matériel, inutile de réfléchir bien longtemps selon moi 😉

CHAPITRE 7 : 

Conclusion


Canadian Solar n’est pas encore très connu en France, mais cela ne saurait tarder.

Car c’est aujourd’hui l’un des plus gros fabricants au monde, et l’un des rares constructeurs d’origine occidentale à faire concurrence aux mastodontes chinois comme Jinko, Trina ou JA Solar.

Le constructeur canadien maîtrise la chaîne de production de bout en bout, de la fabrication des lingots de silicium à l’assemblage des panneaux, et de la commercialisation de ses panneaux au développement de grands projets.

Aujourd’hui, les modules Canadian Solar offrent des performances intéressantes, mais surtout un coût à l’achat plus faible comparé à ses concurrents.

bouton demandez des devis solaires

FAQ

💰 Combien coûtent les panneaux Canadian Solar ?


Nous avons récemment proposé à un de nos clients habitant Carcassonne une installation de 3 kWc pour 7 600 € TTC.

Cela inclut 10 panneaux Canadian Solar de 300 watt-crêtes, 10 micro-onduleurs Enphase IQ7+, une passerelle de communication et l’app de suivi de production, la pose par un artisan RGE, et enfin la gestion des démarches administratives.

🤝 Les panneaux Canadian Solar sont-ils fiables ?


Oui. Canadian Solar fait partie des rares fabricants à avoir obtenu la note AA au classement bloomberg des marques de panneaux les plus “bancables”. C’est un gage de fiabilité, mais aussi de rentabilité financière pour les particuliers qui décideraient de s’équiper de panneaux Canadian Solar.

☂️ Quelles sont les garanties des panneaux Canadian Solar ?


Les panneaux Canadian Solar DYMOND ont une garantie produit de 10 ans et une garantie linéaire de production de 30 ans, ce qui est remarquable ! Les panneaux HiKu demi-cellules polycristallines ont eux aussi une garantie produit de 10 ans, mais leur garantie linéaire de production est de 25 ans.

Qu’est-ce que la technologie demi-cellule ?


Cette technologie, notamment utilisée pour les panneaux Canadian Solar BiKu, consiste à découper au laser une cellule photovoltaïque classique en deux demi-cellules.

L’architecture ainsi obtenue permet aux panneaux demi-cellules de conserver un rendement optimal en faisant baisser la température des panneaux, de réduire de 50 % les pertes liées à la circulation du courant entre les cellules, de garantir une plus grande longévité, et enfin d’optimiser la production d’électricité en cas d’ombrage.