Vous souhaitez connaître la surface de panneaux solaires à installer sur le toit de votre maison ? 

Alors vous êtes au bon endroit :

Calculer la surface exploitable de votre toiture.

Définir la puissance (kWc) la plus adaptée à vos besoins.

Trouver le matériel le plus adapté à votre installation.

Ou le prix pour les différentes surfaces de panneaux solaires.

Vous saurez tout grâce à ce guide complet.

Vous êtes prêt(e)s ?

Alors c’est parti

Bouton étude calcul nombre panneaux adapté autoconsommation

Sommaire :

Cliquez sur un élément ci-dessous pour consulter directement ce qui vous intéresse.

CHAPITRE 1 :

Calcul Pour Déterminer la Puissance à Installer


Lorsque vous installez des panneaux solaires photovoltaïques, deux possibilités s’offrent à vous :

  1. L’autoconsommation avec vente du surplus ;
  2. La vente totale.

Or selon l’option que vous choisissez, la quantité d’électricité à produire, et donc la puissance de votre centrale solaire ne seront pas les mêmes.

Comment calculer la puissance optimale ? 

Combien faut-il installer de panneaux solaires pour des installations de puissance de 3, 6 et 9 kWc.

Voyons tout cela.

Combien de panneaux solaires pour votre maison ?


Pour une maison de 100m2 au tout électrique (chauffage et eau chaude), une installation de 3 kW est parfaitement adaptée. Cela représente 8 panneaux, pour une surface de 16 m². Si l’on ajoute une climatisation et / ou une piscine, une installation de 6 kW voire 9 kW sera plus adaptée. Cela représente respectivement 16 ou 24 panneaux solaires, et couvrira une surface de 32 ou 48 m².

Voici le nombre de panneaux de 375 Wc posés par In Sun We Trust selon la puissance d’installation souhaitée :

PuissanceNombre de panneaux
3 kWc8
6 kWc16
9 kWc24

Vous connaissez maintenant le nombre de panneaux solaires à installer selon la puissance dont vous avez besoin. 

Mais au fait, comment déterminer la puissance adaptée à votre projet ?

Quelle Puissance Installer en Autoconsommation


Le but de l’autoconsommation photovoltaïque est de réduire votre facture d’électricité. 

Comment ?

En produisant et en consommant votre propre électricité.

Vous réalisez alors jusqu’à 50 % d’économies sur votre facture d’électricité !

Prix panneau solaire surimposition

Mais pour atteindre ce résultat, il faut définir le nombre optimal de panneaux solaires à installer pour couvrir votre consommation d’électricité.

J’ai donc créé un tableau pour vous donner un premier ordre de grandeur.

Il indique la puissance la plus adaptée en fonction de votre consommation annuelle d’électricité, et vous donne la taille d’une installation correspondante :

Votre consommation en kWhVotre consommation en eurosPuissance adaptée
Moins de 11 000 kWhMoins de 1 600 €3 kWc
Entre 11 000 et 17 000 kWhEntre 1 600 et 2 400 €6 kWc
Plus de 17 000 kWhPlus de 2 400 €9 kWc

Pour aller plus loin : 

Le tableau ci-dessous ne vous donne qu’un ordre de grandeur.

Chaque installation est unique car elle répond à vos besoins.

Pour déterminer le dimensionnement optimal de votre centrale solaire, il faudra faire une étude détaillée.

Le but ? Passer au peigne fin votre consommation d’électricité tout au long de la journée, puis tout au long de l’année.

Ensuite, il faudra comparer cela à la quantité d’électricité que vous produirez grâce à votre installation photovoltaïque.

L’objectif final est simple : synchroniser autant que possible votre consommation avec la production d’énergie.

Finalement, vous obtiendrez le dimensionnement qui répond à vos besoins.

Quelle puissance en vente totale ?


Le fonctionnement de la vente totale est très simple : au lieu de consommer l’électricité produite par vos panneaux solaires, vous vendez l’intégralité de votre production à EDF Obligation d’Achat.

Conséquence ?

Le dimensionnement d’une installation en vente totale est plus simple qu’en autoconsommation.

Plus vous installez de panneaux solaires, plus vous produisez d’électricité.

Et plus vos revenus augmentent !

D’autant que plus la puissance de votre installation augmente, plus vous réalisez des économies d’échelle.

Ainsi, le prix de revient du kWc pour une installation de 3 kWc varie entre 2 315 et  3 170 €.

Pour une installation de 9 kWc, il varie de 1 800 € et 2 195 €.

Bref, pour bien dimensionner, il « suffira » donc de prendre en compte la taille du pan de votre toiture le mieux exposé (je reviens sur ce point dans le prochain chapitre). 

Voici la taille d’une centrale solaire et les revenus annuels moyens en fonction de la puissance installée :

PuissanceRevenus annuels moyens*
3 kWc587.07 €
6 kWc997,92 €
9 kWc1 496,88 €

* Revenus calculés sur la base d’une production moyenne de 1  100 kWh par kWc

Vous pouvez installer plus de 48 m² de panneaux solaires ?

Alors attention, car cela ne vaut pas forcément le coup.

En effet, le prix auquel vous vendez votre production sur le réseau dépend de la puissance de l’installation.

Au-delà de 9 kWc, le prix auquel EDF O.A vous rachète votre production chute significativement.

Pour compenser cette baisse, il faut que vous vendiez beaucoup plus d’électricité, et donc que vous installiez bien plus de panneaux.

Cela implique que vous ayez une surface de toiture assez grande (au moins 200 m²) pour installer autant de panneaux solaires.

Dimension des panneaux solaires

La surface de toiture dont vous aurez besoin pour installer des panneaux solaires dépend de deux données :

  • La taille des modules ;
  • La zone de sécurité autour de l’installation.

Concernant les modules, on estime aujourd’hui qu’un panneau solaire standard (monocristallin, 60 cellules) mesure environ 1,8 m².

Vous êtes tentés de vous dire :

Si je veux installer 8 panneaux, alors j’ai besoin de (8×1,8 =)14.4 m²

En fait, il faut ajouter à cela un périmètre de sécurité (variable selon l’installateur) de 20 cm tout autour de l’installation.

Ce périmètre doit être laissé libre, et permet d’éviter que les panneaux présentent une trop grande prise au vent !

Finalement, vous aurez besoin de 17,6 m² de surface exploitable sur votre toiture pour une installation de 3 kWc.

Cela représente donc un peu plus de 2 m² de surface totale occupée par panneau.

CHAPITRE 2 :

Pouvez-Vous Poser des Panneaux Solaires Sur Votre Toit ?


Vous connaissez à présent la puissance de l’installation solaire qui correspond à vos besoins.

Pour autant, il est possible que l’intégralité de votre toiture ne soit pas exploitable pour installer des panneaux solaires.

Je vous explique pourquoi.

Les toitures inexploitables


Il existe certains types de toiture qui rendent impossible la pose de panneaux solaires.

➀ Toitures amiantées

Depuis 1997, l’amiante est interdite en France.

Or jusqu’à cette date, de nombreuses toitures contenant de l’amiante ont été réalisées.

C’est le cas notamment des toitures en fibrociment.

Toiture amiantée en fibrociment

Malheureusement, poser des panneaux solaires sur de telles couvertures est impossible, compte-tenu des risques pour votre santé et pour celle de l’installateur.

Cela ne veut pas dire que votre projet tombe à l’eau.

Vous pouvez toujours désamianter votre toiture !

Cela doit être réalisé par une entreprise certifiée. 

Le prix d’un désamiantage peut varier selon la surface de la toiture et le poids des déchets amiantés à traiter. 

Comptez entre 40 et 80 € du m².

Ensuite, vous devrez refaire votre toiture.

C’est seulement à ce moment que vous pourrez poser des panneaux solaires en toute sécurité !

➁ Toiture en chaume, tuiles goudron, shingle ou zinc

Les toitures en chaume, tuiles en goudron, shingle ou encore en zinc ne vous permettent malheureusement pas de réaliser une intégration au bâti (les panneaux solaires se substituent à la toiture), ni même de surimposition (les panneaux solaires sont installés au-dessus de la toiture).

Vous pouvez donc considérer la toiture comme inexploitable.

couvertures non exploitables pour la pose de panneaux solaires

③ Conséquence :

Si votre toiture n’est pas exploitable, plusieurs solutions s’offrent à vous.

Vous pouvez opter pour :

  • Une pergola photovoltaïque :
  • Un abri ou un carport solaire ;
  • Une installation au sol.
pergola solaire photovoltaïque

Le niveau d’ensoleillement


Votre élément de toiture est compatible avec la pose de panneaux solaires ?

Ouf !

Voyons maintenant les données à prendre en compte pour déterminer votre surface de toit exploitable.

Commençons par balayer une idée reçue largement répandue : “Mis à part dans le Sud, il n’est pas rentable d’installer des panneaux solaires en France car leur production d’électricité y serait très faible”.

C’est faux !

Pour s’en convaincre, regardons ce qui se passe chez nos voisins plus au Nord.

LAllemagne dispose de la 4ème plus grande capacité solaire au monde

Près de 45,4 GWc installés produisent chaque année assez d’électricité pour satisfaire l’équivalent de la consommation de 3,2 millions de personnes !

Donc peu importe votre région de résidence, les panneaux solaires sont rentables partout en France, au Nord comme au Sud.

Seulement dans le Sud, ils seront encore plus vite rentables que dans le Nord.

Par exemple :

  • Dans le Var : une installation de 3 kWc orientée Sud produira annuellement 4 877 kWh ;
  • Dans le Pas-de-Calais : une installation de 3 kWc orientée Sud produira annuellement 3 152 kWh.

Voici une carte de France montrant les fourchettes moyennes de production par kilowatt-crête (kWc) installé :

carte france rendement panneau photovoltaique

Orientation et inclinaison


Bon, maintenant vous savez qu’installer des panneaux solaires à Roubaix ou à Draguignan est rentable.

Mais encore faut-il que votre toiture dispose d’une orientation et d’une inclinaison optimales.

Pourquoi ?

Car une mauvaise orientation ou une inclinaison sous-optimale impacteront directement la surface de votre toit dont vous aurez besoin pour la pose de panneaux photovoltaïques !

toiture multi pans panneaux solaires plusieurs orientations

Or on entend tout et n’importe quoi à ce sujet.

Je vais donc être le plus clair possible : toutes les orientations sont rentables, sauf les orientations Nord (Nord-Ouest, Nord et Nord-Est).

Bien évidemment, une installation solaire réalisée sur le pan Sud affichera les meilleures performances.

Mais orientée plein Est ou plein Ouest, elle produira également d’excellents résultats.

Par ailleurs, l’inclinaison aura aussi un impact significatif sur la production de vos panneaux solaires.

Sous nos latitudes, une inclinaison de 30° est optimale.

Pourquoi ?

C’est l’inclinaison moyenne qui permet de capter la plus grande quantité de rayonnement solaire tout au long de l’année.

panneaux solaires en surimposition avec plusieurs inclinaisons

Une fois de plus, cela ne veut pas dire que toute autre inclinaison rend impossible une installation sur votre toit.

Voici un tableau qui récapitule le coefficient de correction à appliquer en fonction de l’orientation et de l’inclinaison de votre toiture.

 30°60°
Est0.930.900.78
Sud-Est0.930.960.88
Sud0.931.000.91
Sud-Ouest0.930.960.88
Ouest0.930.90.78

Comment lire ces résultats ?

Mettons que dans les conditions optimales (toiture orientée plein sud, inclinée à 30°), une installation est censée produire 3 800 kWh sur une année.

Que se passe-t-il si votre toiture est plate (0°) et orientée plein Est ?

Vous pouvez quand même faire installer des panneaux solaires !

Vous serez en mesure de produire (0,93 x 3 800=) 3 534 kWh. Soit un différentiel annuel d’à peine 300 kWh.

Comme vous pouvez le constater, la différence est vraiment minime.

Toiture dégagée


Pour être bien exploitable, il est nécessaire que votre toiture soit dégagée de tous les éléments :

  1. Qui gênent la pose des panneaux solaires ;
  2. Qui projettent une ombre.

➀ Toiture non encombrée :

Il existe un certain nombre d’éléments qui peuvent diminuer la surface de toiture exploitable.

C’est le cas :

  • Des vélux ;
  • Des extracteurs de chaudières ;
  • Des cheminées ;
  • Des chiens-assis ;
  • Des sorties de VMC…
panneaux solaires polycristallin surimposition

Tous ces éléments peuvent gêner la pose des panneaux solaires.

Ils diminuent donc la surface exploitable de votre toiture.

Mais ce n’est pas tout…

Ils peuvent également projeter une ombre en fonction de leur position par rapport au soleil et au toit.

Heureusement, il existe des solutions.

➁ Toiture sans ombre portée :

L’ombre, c’est le pire ennemi du panneau solaire.

Il est donc important de vérifier que votre toiture n’est affectée par aucun ombrage.

panneau solaire sur une toiture avec une cheminée

Mais si c’est le cas, alors il existe alors deux possibilités :

① L’ombrage est temporaire :

Si l’ombrage affecte votre toiture pendant seulement quelques minutes/heures pendant la journée, ce n’est pas grave.

En effet, il suffit de vous équiper de micro-onduleurs photovoltaïques.

Comme tout onduleur, un micro-onduleur permet de transformer le courant continu produit par les panneaux en courant alternatif.

C’est une condition sine qua non pour autoconsommer ou vendre votre électricité solaire.

Mais à l’inverse d’un onduleur de chaîne classique, le micro-onduleur gère la conversion uniquement pour le panneau auquel il est attaché.

Cela permet à l’ensemble de la ligne de panneaux de beaucoup mieux gérer les ombrages.

Résultat : votre installation continue à produire de l’électricité, même si un ou plusieurs panneaux sont impactés par un ombrage temporaire.

② L’ombrage est permanent :

Dans ce cas, même les micro-onduleurs n’y pourront rien.

Et malheureusement, vous la surface affectée par un ombrage permanent sera impropre à la pose de panneaux solaires.

MAIS, cela ne veut pas dire que vous devez abandonner votre projet pour autant.

Vous pouvez par exemple installer des panneaux solaires sur un abri de jardin, une pergola, un carport ou encore au sol !

CHAPITRE 3 :

Calculer la Surface de Toit Exploitable avec un Simulateur


Maintenant que vous savez quelle partie de votre toiture est utilisable, il vous faut calculer sa surface.

Pour être honnête, ce n’est pas évident, surtout si vous ne pouvez pas monter sur votre toit.

Pour peu que vous ayez une toiture multi-pans, alors là ça devient vraiment un casse-tête.

Voici donc quelle est la manière la plus simple pour vous y prendre : recourir à un simulateur en ligne.

Seulement voilà, il en existe plusieurs.

Petit tour d’horizon.

Pvgis


C’est un simulateur développé par le centre de recherche de la Commission Européenne depuis 2001.

Il utilise des données ultra-fiables, et est donc un outil très intéressant.

Ce qu’il permet de faire : 

Il sert uniquement à calculer la production des panneaux solaires.

Ce qu’il ne permet pas de faire : 

Impossible en revanche de calculer le montant de vos économies, de la vente de votre surplus, ou de vos aides.

CalSol


Autre outil intéressant, CalSol est a été développé par l’INES (Institut National de l’Energie Solaire).

Son design est un peu rudimentaire, mais il a le mérite de là aussi reposer sur des données plutôt fiables.

Ce qu’il permet de faire : 

Donner une idée des économies, du temps de retour sur investissement, et du taux de rentabilité de votre projet.

Ce qu’il ne permet pas de faire : 

Il n’est pas très précis. Il ne permet pas de faire de simulation sur votre toiture, mais simplement au niveau de votre ville.

AutoCalSol


Grand frère du simulateur CalSol, il a lui aussi été développé par l’INES.

Son design et son ergonomie sont beaucoup plus agréables.

Ce qu’il permet de faire : 

Faire une simulation relativement précise de votre projet.

Ce qu’il ne permet pas de faire : 

Ne permet pas de prendre en compte vos habitudes de consommation.

Le Simulateur In Sun We Trust 


Notre simulateur est d’une précision inégalée. Il vous permet de bénéficier d’une simulation avec une marge d’erreur quasi-nulle.

D’ailleurs, c’est pourquoi plus de 80 collectivités en France utilisent notre simulateur pour accompagner leurs administrés dans leur projet solaire.

En quelques clics, vous obtenez :

  • La quantité d’électricité que vous produisez ;
  • Le montant de vos factures avec et sans panneau solaire ;
  • Les aides auxquelles vous êtes éligible ;
  • La puissance conseillée de votre installation.

Il repose sur l’algorithme le plus avancé du marché, HelioClim-3, développé par le centre O.I.E des Mines ParisTech.

Reconnu dans le monde entier pour son expertise, le centre OIE publie ses recherches dans les plus grandes revues scientifiques.

De plus, pour calculer l’ensoleillement, nous utilisons les données pyranométriques fournies par Météo France.

Nous combinons également des données de la NASA et de l’Institut National de l’Information Géographique et forestière (IGN) pour connaître :

– L’estimation de la surface exploitable en m² de votre toiture ;

– Son orientation ;

– Son degré d’inclinaison ;

– Et les masques d’ombrages lointains et proches.

Le simulateur In Sun We Trust vous permet d’avoir une première image précise de l’installation optimale sur votre toit.

Vous souhaitez aller encore plus loin ?

Nos courtiers solaires peuvent calculer avec vous la surface de toiture optimale pour :

  • Atteindre vos objectifs de rentabilité ;
  • Répondre à vos besoins en électricité.

CHAPITRE 4 :

Calculer Soi-même la Surface de Toit Exploitable


On ne va pas se mentir, c’est la solution la plus compliquée et la plus longue.

Mais si vous êtes plutôt du genre matheux.se, alors ce qui suit va vous plaire.

Pour calculer vous-même la surface de votre toiture, vous pouvez :

  • Utiliser les plans de votre maison si vous les avez ;
  • Mesurer la longueur des murs depuis l’extérieur grâce à un mètre ruban.

Dans le premier cas, vous pouvez directement passer à l’étape 2.

Sinon, procédez comme suit :

① Déterminez la longueur de la pente du toit

calculer la pente du toit

Pour ce faire, vous allez devoir utiliser le théorème de Pythagore afin de calculer la longueur AC sur le schéma.

Comment ? Vous ne vous souvenez plus du théorème de Pythagore ?

Allez, je vous aide :

AC=⎷(AB²+BC²)

② Calculez la surface du pan de toiture :

Vous connaissez la longueur de la pente de votre toiture.

Maintenant, il ne vous reste plus qu’à déterminer la surface de votre toiture.

calculer la surface du pan de toiture

Appliquez simplement la formule de l’aire d’un rectangle :

ADEC=ACxAD

Notez que si vous avez une toiture plate, alors vous obtenez directement la surface disponible en utilisant cette formule.

Vous avez une toiture multi-pans ?

Cette fois, c’est plus compliqué.

Consultez ce guide pour calculer la surface de votre toiture multi-pans.

③ Conclusion

Calculer soi-même la surface de sa toiture peut s’avérer compliqué.

Surtout que ce n’est pas fini…

Il est probable que votre toiture comporte des vélux, ou qu’une cheminée projette une ombre sur la surface disponible.

Cela implique donc davantage de calculs pour prendre en compte ces divers éléments !

Bref, cela vous prendra beaucoup plus de temps qu’en utilisant un simulateur en ligne, et augmentera le risque de faire une erreur.

Dimension des Panneaux Solaires : Comment Choisir ?


Il existe des panneaux solaires de toutes les tailles, du petit au très grand. 

Alors comment faire le bon choix ?

En fait, le but va être de trouver un compromis entre taille et puissance.

Car pour schématiser, plus un panneau solaire est puissant, plus il est grand.

Et depuis quelques années, c’est un peu la course à qui fabriquera le panneau le plus puissant… et le plus grand !

Aujourd’hui, les modules les plus puissants peuvent délivrer jusqu’à 600 Wc, alors qu’il y a à peine 2 ans, cette puissance dépassait difficilement les 400 Wc !

Or les panneaux solaires trop grands sont compliqués à manipuler et à poser, et ne sont pas bien adaptés aux toitures résidentielles.

Aujourd’hui, les panneaux solaires idéaux pour les particuliers mesurent environ 1,8 m² pour une puissance de 375 Wc.

Pourquoi est-ce idéal ? 

Car les panneaux solaires ne sont pas trop grands, et sont ainsi parfaitement adaptés à la taille des toitures résidentielles.

En plus, cette puissance permet d’atteindre exactement les seuils des aides de l’Etat, et ainsi obtenir une meilleure rentabilité pour votre projet !

Je vous en dis plus dans le chapitre qui suit.

En attendant, voici à titre indicatif un tableau précisant la taille de certains modèles de panneaux, selon la puissance :

FabricantModèlePuissanceTailleSurface
SunPowerMaxeon 3375 Wc169 x 105 x 4 cm1,77 m²
QCellsML-G9375 Wc184 x 103 x 3,2 cm1,89 m²
TrinaTSM 375375 Wc176 x 104 x 3,5 cm1,83 m²
SunPowerMaxeon 5 AC415 Wc183 x 102 x 4 cm1,87 m²
Jinko SolarTiger 78TR480 Wc218×103×3,5 cm2,2 m²

CHAPITRE 5 :

Aides de l’Etat : Impact sur la Surface de Panneaux Solaires


Afin de vous aider dans votre transition énergétique, l’Etat a mis en place un grand nombre d’aides pour le photovoltaïque.

Mais attention ! 

Le montant des aides auxquelles vous êtes éligibles dépend de la puissance, et donc de la surface de panneaux solaires que vous installez.

Je vous explique tout.

Les aides en autoconsommation


Vous bénéficiez tout d’abord d’une prime à l’investissement, versée les 5 premières années de fonctionnement de votre installation solaire.

Vous avez également le droit à un tarif d’achat subventionné de votre surplus solaire.

Ce tarif est fixe pendant 20 ans à compter de la date de signature du contrat.

La prime et le tarif d’achat sont tous deux calculés en fonction du nombre de kWc installés.

Voici leurs montants actuellement en vigueur, définis par la Commission de régulation de l’énergie (CRE) :

Puissance de l’installation photovoltaïqueMontant de la prime versé pour chaque kWc installéMontant du tarif d’achat subventionné 
⩽ 3 kWc380 €0.10 € / kWh
⩽ 9 kWc280 €0.10 € / kWh
⩽ 36 kWc160 €0.06 € / kWh
⩽ 100 kWc80 €0.06 € / kWh

Par exemple, si vous installez une centrale solaire de 6 KWc, le montant de votre prime s’élève à 1 680 €, versé en 5 annuités de 336 €.

Le tarif d’achat du surplus est de 0,10 € par kWh vendu.

Les aides en vente totale


Une fois de plus, pour la vente totale c’est plus simple : vous bénéficiez là encore d’un tarif de vente de votre électricité qui est subventionné par l’État.

Dans le cas de la vente totale, ce tarif est encore plus intéressant que pour la vente de surplus.

Voici les montants du tarif de rachat actuels, définis par la CRE :

Puissance de l’installation photovoltaïqueTarif de rachat du kWh
⩽ 3 kWc0,1789 €
⩽ 9 kWc0,1521 €
⩽ 36 kWc0,1089 €
⩽ 100 kWc0,0947 €

La TVA réduite


Que vous optiez pour l’autoconsommation ou la vente totale, il existe une troisième aide importante : la TVA réduite.

En effet, pour toutes les installations solaires d’une puissance inférieure ou égale à 3 kWc, vous bénéficiez d’un taux de TVA à 10 %.

Au-delà de 3 kWc, le taux appliqué est le taux normal de 20 %.

Déterminer la surface optimale en fonction des aides


Vous l’aurez donc compris, plus la puissance (et donc la surface) de votre installation solaire augmente, plus les aides auxquelles vous avez le droit diminuent.

Il est donc important de bien prendre en compte les effets de pallier lorsque vous déterminez la surface de panneaux solaires à poser.

Prenons un exemple.

Mettons que vous souhaitez installer des panneaux solaires en autoconsommation avec vente du surplus dans la région de Dijon.

Paul Barker Hemings from seregno, 85, CC BY-SA 2.0 https://creativecommons.org/licenses/by-sa/2.0, via Wikimedia Commons

Vous hésitez entre poser 8 panneaux de 375 Wc ou 8 panneaux de 420 Wc.

Attention !

Dans la première situation, la puissance de votre installation atteint 3 kWc : vous bénéficiez d’une prime de 380 € par kWc installé et d’une TVA réduite à 10 %.

Dans la deuxième situation, votre installation atteint 3,4 kWc : vous ne bénéficiez plus que de 280 € par kWc installé, et la TVA repasse au taux normal de 20 %.

Résultats : 

 Situation 1Situation 2
Nombre de panneaux8 panneaux de 375 Wc8 panneaux de 420 Wc
Puissance totale installée3 kWc3,4 kWc
Montant de la prime1 140 €952 €
Montant de la TVA10 %20 %
Prix moyen de l’installation TTC6 400 €8 500 €
Prix TTC aides déduites5 260 €7 548 €
Coût TTC du kWc (aides déduites)1 753 €2 220 €

Avec des fabricants proposant des cellules toujours plus puissantes, il faut donc faire attention au nombre et à la puissance des panneaux photovoltaïques que vous installez sur votre toit.

Notre conseil ? 

Afin de bénéficier des économies d’échelle, il faut toujours s’approcher au maximum du palier de puissance le plus proche.

Dans notre exemple, il est donc optimal de se limiter à 3 kWc plutôt que 3,4.

CHAPITRE 6 :

Le Prix des Panneaux Solaires Photovoltaïques


Et oui !

Nous n’avons pas encore parlé budget.

Pourtant il va évidemment jouer sur le nombre de panneaux photovoltaïques que vous allez installer.

Alors, combien ça coûte ?

Voici un récapitulatif des prix que nous négocions dans notre réseau d’installateurs :

Puissance de l’installationPrix TTC
3 kWcDe 6 200 à 8 750 €
6 kWcDe 11 500 à 14 500 €
9 kWcDe 15 500 à 19 000 €

Ces prix comprennent absolument tout :

  • Le matériel (panneaux photovoltaïques de marques premium, micro-onduleurs et application de suivi de production) ;
  • La main d’œuvre ;
  • La garantie pièces et main d’oeuvre de 10 ans ;
  • Les démarches administratives ;
  • Le raccordement ;
  • Et la mise en service.

CHAPITRE 7 :

Conclusion

Vous l’avez constaté, calculer la surface de panneaux solaires à installer sur sa toiture n’est pas simple.

Il faut :

  1. Avant toute chose, définir vos besoins en électricité si vous choisissez l’autoconsommation. Ce sont eux qui déterminent la surface à poser.
  2. Ensuite, calculer la surface disponible sur votre toit.
  3. Puis, selon son orientation, son inclinaison, ou sa couverture, calculer la surface exploitable de votre toiture.
  4. Choisir le matériel qui sera pertinent pour votre installation solaire.
  5. Vérifier que la surface installée vous permet de profiter au maximum des aides de l’Etat.
  6. Et enfin, choisir le type de pose selon votre budget.

Heureusement, il existe des simulateurs en ligne qui calculent tout pour vous !

Vous n’avez rien à faire, si ce n’est renseigner votre adresse.

Bouton étude calcul nombre panneaux adapté autoconsommation

FAQ

Toutes les toitures sont-elles adaptées aux panneaux solaires ?


Non. Certaines couvertures de toiture rendent impossible la pose de panneaux solaires. C’est le cas des toitures en chaume, tuiles goudron, shingle, zinc, ou encore les toitures amiantées.

Quelle taille fait un panneau solaire ?


Un panneau solaire de 60 cellules mesure environ 1,8 mètres sur 1 mètre. Un panneau de 72 cellules mesure lui plutôt 2,1 mètres sur 1 mètre.

Faut-il toujours maximiser le nombre de panneaux solaires à poser ?


Non. Il est optimal de poser autant de panneaux photovoltaïques que nécessaire pour couvrir votre consommation d’électricité. Poser trop de panneaux solaires par rapport à vos besoins risque d’allonger le temps de retour sur investissement !

La production des panneaux solaires est-elle la même partout en France ?


Non. Par exemple, une installation de 3 kWc orientée Sud pourra produire 3 152 kWh dans le Pas-de-Calais, alors que la même installation produira 4 877 kWh dans le Var.

Maintenant, c’est à vous !

Voilà, vous savez à présent tout ce qu’il faut savoir sur le dimensionnement d’une installation solaire.

J’aimerais à présent vous laisser la parole :

Aviez-vous déjà essayé de calculer vous-même la surface exploitable de votre toit ?

Étiez-vous au courant des alternatives intéressantes à l’intégration de panneaux solaires sur toiture ?

Faites-le moi savoir en réagissant juste en-dessous !