Le prix de l’électricité et les tarifs EDF augmentent chaque année (et même parfois plusieurs fois en un an).

Alors si vous souhaitez découvrir :

  • Les hausses prévues pour 2022-2023 ;
  • L’évolution du prix du kWh ces 10 dernières années ;
  • Les raisons pour lesquelles le prix de l’électricité augmente ;
  • Ou encore s’il est possible de se protéger de ces hausses…


Vous êtes au bon endroit.

bouton article hausse tarif edf

Sommaire :

Cliquez sur un élément ci-dessous pour consulter directement ce qui vous intéresse.

CHAPITRE 1 :

Hausse du Tarif EDF en 2022


Tarif EDF en février 2022 : +4%, +12%, ou plus 35% ?


Vous avez forcément entendu la mauvaise nouvelle : le prix de l’électricité a encore augmenté.

Vous vous demandez sans doute : “Mais de combien exactement ?

Et je vous comprends, vu la cacophonie qui a accompagné cette nouvelle hausse.

Alors reprenons dans l’ordre les annonces du gouvernement :

① Septembre 2021 : le prix augmentera de +12,6% 

Le 30 septembre 2021, Barbara Pompili (ministre de la transition écologique) annonçait une hausse du prix de l’électricité de 12,6% pour le 1er février 2022.

Concrètement, cela représente une hausse d’environ +200 €/an pour un foyer se chauffant à l’électricité !

Devant le tollé provoqué par cette annonce, le gouvernement a dû agir… et limiter la flambée du prix de l’électricité qui intervient déjà dans un contexte de dérapage du prix du gaz.

② Décembre 2021 : finalement, la hausse pourrait atteindre +35 %

Fin décembre, coup de tonnerre.

Le ministre des finances annonce que si rien n’est fait, la hausse du prix de l’électricité va atteindre 35%, et non 12,6 % !

Concrètement, cela représente une hausse de 697 € à l’année pour une famille se chauffant à l’électricité (consommation de 14000 kWh).

Du jamais vu.

③ Janvier 2022 : la hausse définitive sera de +4%

Face à cette situation inédite, le gouvernement a décidé de mettre en place un “bouclier tarifaire” (je vous en parle un peu plus loin).

Concrètement, la hausse du prix de l’électricité est limitée à +4 %.

Ce qui représente une hausse annuelle d’environ 90 € (toujours pour une famille se chauffant à l’électricité).

Malheureusement, ce n’est pas une aussi bonne nouvelle que ça en a l’air…

Le Prix de l’Électricité Va-t-il Encore Augmenter en 2022 ?


Le bouclier tarifaire est possible grâce à deux mécanismes :

  • L’État a fait baisser la fiscalité sur le prix de l’électricité ;
  • Et a forcé EDF à vendre aux fournisseurs alternatifs de l’électricité nucléaire à un prix compétitif.

Mais ces actions ne sont pas sans conséquence pour le consommateur.

Car dès 2023, il est prévu que les hausses du TRV (tarif de vente réglementé) intègrent un mécanisme de rattrapage, comme le précise l’article 181 de la loi de finances pour 2022 :

“A compter de leur première évolution de l’année 2023, les tarifs réglementés de vente d’électricité dits « bleus » applicables aux consommateurs résidentiels définis à l’article R. 337-18 du code de l’énergie intègrent une composante de rattrapage, sur douze mois, permettant de couvrir les pertes de recettes supportées par l’entreprise « Électricité de France »”

LOI n° 2021-1900 du 30 décembre 2021 de finances pour 2022 (1)

Comprenez : la hausse de 35% est simplement reportée dans le temps.

Elle sera lissée sur 12 mois en 2023, et s’ajoutera à la hausse “normale” de l’année prochaine.

Tarif EDF Au 1er Février 2022


En attendant le rattrapage, voici les montants du tarif de vente réglementé d’EDF selon l’option que vous avez choisie.

Tarif bleu EDF option Base :

Puissance souscrite (kVA)Abonnement annuel TTCPrix du kWh TTC
3103.44 €0.1740 €
6136.08 €0.1740 €
9169.92 €0.1740 €
12204 €0.1740 €
15236.28 €0.1740 €
18269.64 €0.1740 €
24339.36 €0.1740 €
30407.04 €0.1740 €
36476.28 €0.1740 €

Tarif bleu EDF option Heures Pleines – Heures Creuses :

Puissance souscrite (kVA)Abonnement annuel TTCPrix du kWh Heures Pleines TTCPrix du kWh Heures Creuses TTC 
6144.36 €0.1841 €0.1470 €
9183.6 €0.1841 €0.1470 €
12221.76 €0.1841 €0.1470 €
15258.96 €0.1841 €0.1470 €
18294.24 €0.1841 €0.1470 €
24370.56 €0.1841 €0.1470 €
30440.76 €0.1841 €0.1470 €
36494.88 €0.1841 €0.1470 €

CHAPITRE 2 :

Augmentation des Tarifs EDF en 2021


En France, le prix de l’électricité désigne en fait le Tarif réglementé de vente (ou TRV) : c’est le fameux tarif bleu proposé par EDF et les entreprises locales de distribution.

Une écrasante majorité des Français (23 millions de foyers, soit 80% des abonnés en France) ont souscrit à cette offre.

Vous avez souscrit une offre chez un fournisseur alternatif ? Sachez que le prix du kWh est indexé sur le TRV.

C’est pourquoi le TRV est la référence lorsque l’on calcule l’évolution du prix de l’électricité en France.

Voyons justement comment il a varié cette année.

Tarif EDF : +0,48% en août 2021


C’est la dernière hausse en date, et la deuxième depuis le début de l’année.

Effective depuis le 1er Août dernier, elle représente en moyenne un surcoût de +4€ sur votre facture annuelle d’électricité.

La principale cause de cette nouvelle augmentation ?

La répercussion sur le prix du kWh de l’entrée en vigueur du nouveau Tarif d’utilisation des réseaux publics d’électricité : TURPE 6.

Retenez qu’il s’agit du coût qui vous est facturé par ENEDIS pour entretenir le réseau.

Technicien ENEDIS entretient le réseau électrique

Voici le prix de l’électricité selon l’offre que vous avez choisi :

Tarif EDF : +1,6% en février 2021


Eh oui, votre facture d’électricité avait déjà augmenté en 2021.

Le 1er février, le prix TTC du kilowatt-heure (kWh) avait été réévalué de +1,6%.

Cela représente en moyenne +16 € sur la facture annuelle d’électricité.

Cette fois, c’est la crise sanitaire liée au Covid-19 qui est la cause principale.

En effet, le télétravail a fait grimper la consommation des français(e)s

un bureau de télétravail

Mais les centrales nucléaires n’ont pas été en mesure de répondre à cette demande croissante, car elles faisaient l’objet d’un vaste plan d’entretien.

Alors pour fournir tous les Français en électricité, la France a dû s’approvisionner en partie sur le marché de gros européen (je reviens sur ce sujet dans la suite de l’article) à un prix plus élevé que si elle produisait elle-même son électricité.

Résultat : ce surcoût s’est directement répercuté sur la facture des Français(es).

CHAPITRE 3 :

Augmentation du Prix de l’Électricité en 2019-2020


Le prix du kWh n’a fait qu’augmenter en 2021.

Mais est-ce réellement nouveau ? 

Nous allons voir que ces deux dernières années ont été particulièrement noires pour la facture énergétique des Français(es).

Tarif EDF : +1,54% en août 2020


Au milieu des vacances de beaucoup de Français(es), une nouvelle hausse du prix de l’électricité était effective.

Cette fois, le TRV a été réévalué de +1,54%.

C’est la deuxième hausse en 2020.

Elle est principalement dûe à l’augmentation du fameux TURPE que nous avons déjà vu dans le chapitre précédent, et qui pénalise le prix de l’électricité facturé aux Français(es).

Même si elle paraît modérée, cette nouvelle hausse représente jusqu’à 60 € supplémentaires sur votre facture si vous vous chauffez à l’électricité !

radiateur électrique

Tarif EDF : +2,4% en février 2020


La première hausse de l’année 2020, effective dès le 1er février, a représenté en moyenne un surcoût de +21€ sur la facture annuelle des particuliers.

En fait, cette hausse est dûe à deux facteurs :

  1. Le rattrapage du gel des tarifs :

En pleine crise des gilets jaunes, le gouvernement avait gelé le prix de l’électricité. La hausse n’a en fait été que reportée, et étalée entre août 2019 et février 2020 ;

  1. La hausse des coûts d’approvisionnement sur le marché de gros.

Tarif EDF : +1,23% en août 2019


Effective au 1er août 2019, cette nouvelle hausse est dûe à la réévaluation du TURPE qui doit permettre de rembourser les travaux de modernisation du réseau électrique français (et notamment le déploiement des compteurs Linky).

En cumulé, l’année 2019 aura donc été une année record !

Eh oui, c’est tout simplement la pire année pour votre facture d’électricité, qui a augmenté en moyenne de plus de 7% !

En euros, cela se traduit par une augmentation de près de 100 € pour un ménage se chauffant à l’électricité !

Tarif EDF : +5,9% en juin 2019

C’est la plus forte hausse depuis 2007, puisqu’elle se chiffre à +5,9%.

Cette fois, c’est la flambée du prix de l’électricité sur le marché de gros qui est à l’origine de cette nouvelle augmentation.

Or ce prix influence à la hausse et de manière indirecte le TRV en France (je reviens sur ce point dans le chapitre 5).

De plus, cette augmentation aurait dû être effective dès le 1er mars 2019. Mais suite au mouvement des gilets jaunes, le gouvernement a demandé à ce qu’elle soit décalée au 1er Juin. 

C’est en partie cet effet de rattrapage qui explique pourquoi elle est aussi forte et brutale.

Car d’un seul coup, la facture d’électricité des ménages se chauffant à l’électricité a augmenté de… +85 € !

CHAPITRE 4 :

Une Augmentation des Tarifs EDF de +50% en 10 ans


Depuis 10 ans, et à raison de 2 hausses par an en moyenne, le prix de l’électricité a augmenté de 50% en moyenne.

En fait c’est simple : sur 16 modifications du TRV, il y a eu 14 hausses, et seulement 2 baisses.

Mais ce n’est pas tout : non seulement le prix de l’électricité augmente, mais la hausse s’accélère !

Rien qu’entre 2019 et 2021, le TRV a augmenté en moyenne de 15% !

D’ailleurs, cette tendance est bien plus parlante lorsque l’on regarde ce graphique détaillant la hausse du prix de l’électricité depuis 2006 :

Mais au-delà de tous ces chiffres, il n’est pas toujours simple de comprendre l’impact concret de toutes ces hausses sur votre facture d’électricité.

Alors prenons un exemple, celui de Monsieur Mirabeau.

Voici les données le concernant :

Consommation annuelle 6 967 kWh
Puissance du compteur9 kVA
TarificationHeures pleines (HP)- heures creuses (HC)

Et voici comment sa facture d’électricité a évolué entre 2011 et 2021 :

Au 1er janvier 2011Au 31 août 2021Evolution
Montant de la facture TTC879 €1 316 €+482 € (+37%)
Coût de l’abonnement110,74 €171,30 €+62,55 €(+70%)
Prix TTC du kWhHP : 0,12750 €HC : 0,0864 €HP : 0,18530 €HC : 0,13530 €+0,0578 € (+45%)+0,0489 € (+57%) 

Source : Médiateur National de l’Energie.

Autrement dit, à consommation égale, la facture de M. Mirabeau coûte 437 € plus cher en 2021 qu’en 2011. Soit une augmentation de 49,8 % !

CHAPITRE 5 :

Pourquoi le Prix de l’Électricité Augmente ?


C’est un fait : les prix de l’électricité n’ont presque fait qu’augmenter depuis maintenant plus de 10 ans.

Concrètement, quelles sont les grandes causes structurelles qui ont fait exploser votre facture d’électricité ces dernières années ?

C’est ce que nous allons voir.

La hausse des taxes et contributions


C’est le premier facteur qui explique comment les prix ont pu augmenter de 50% en seulement 10 ans.

Il faut savoir que les taxes et contributions représentent à elles seules environ un tiers du prix final de l’électricité que nous payons.

Il en existe 4 : 

  • La Contribution au service public de l’électricité (CSPE) ;
  • La Taxe sur la consommation finale d’électricité (TCFE) ;
  • La Contribution tarifaire d’acheminement (CTA) ;
  • Et enfin la Taxe sur la valeur ajoutée (TVA).

Et parmi ces 4 taxes, une en particulier a joué un rôle important dans l’augmentation du prix de l’électricité : la CSPE.

Cette taxe existe depuis 2004 et a pour objectif de contribuer à financer les charges de service public comme le soutien aux énergies renouvelables, les dispositifs en faveur des ménages précaires, etc.

Son montant est passé de 3€/MWh en 2004 à 22,50€/MWh. 

Soit une augmentation de… +650% !

En fait, la CSPE a été l’un des moteurs de l’augmentation du prix de l’électricité, même si ce n’est plus vrai aujourd’hui : son montant est stable depuis maintenant 4 ans.

La hausse du prix de l’électricité sur le marché de gros

Le marché de gros, c’est le marché européen sur lequel s’achète et se vend l’électricité produite partout en Europe.

Le prix y est fixé par l’offre et la demande d’électricité de tous les pays européens.

prix électricité marché de gros kwh

Pour comprendre son utilité, il faut rappeler que EDF produit presque l’intégralité de l’électricité que nous consommons en France.

Or les fournisseurs alternatifs (c’est-à-dire les fournisseurs autres que EDF) ne produisent que très peu de l’électricité qu’ils vendent à leurs clients.

Pour schématiser, ils ont le choix entre :

  • Acheter leur électricité à EDF ;
  • Ou sur le marché de gros.

Pour choisir, ils vont regarder le prix facturé par EDF, et le prix sur le marché de gros.

Jusque là, c’est logique !

Le problème, c’est que la loi NOME oblige EDF à vendre près du quart de sa production aux fournisseurs alternatifs au tarif très avantageux de 42€/MWh, et ce jusqu’en 2025.

Or aujourd’hui, le prix de l’électricité sur le marché de gros dépasse 110 €/MWh.

Donc tous les fournisseurs alternatifs se ruent auprès d’EDF pour acheter leur électricité bon marché.

Conclusion : EDF doit vendre près du quart de sa production à un prix couvrant à peine le coût de production. Cela aggrave sa dette, et doit donc être répercuté sur le prix du tarif bleu !

La dégradation de la dette d’EDF


C’est le dernier facteur expliquant la hausse du prix de l’électricité.

Et il risque de jouer un rôle de plus en plus important.

Depuis plusieurs années, la dette d’EDF explose.

En cause ? 

Le “grand carénage”, et le dérapage budgétaire des grands chantiers emblématiques d’EDF (EPR et site d’enfouissement Cigéo).

① Le grand carénage : 100 milliards d’euros

Il s’agit du plan échafaudé par EDF pour :

  • Allonger la durée de vie des réacteurs nucléaires arrivant en fin de vie ;
  • Et renforcer les normes de sécurité des réacteurs suite à l’accident de Fukushima.

Selon EDF, le grand carénage va coûter 45 milliards d’euros.

Pour la Cour des Comptes, il avoisinera plutôt les 100 milliards d’euros sur 20 ans.

Quant à l’association Greenpeace, elle avance le montant titanesque de 224 milliards.

Pollution des centrales nucléaires

② L’EPR de Flamanville et Cigéo : +24,5 milliards

En ce qui concerne les chantiers de l’EPR et du site d’enfouissement des déchets Cigéo, le dérapage budgétaire se chiffre déjà à 24.5 milliards d’euros, dont une majorité est supportée par EDF.

Au-delà d’une simple bataille de chiffres, le constat est sans appel :

Déjà lourdement impacté par des dettes qui ne cessent de s’aggraver, EDF va devoir financer des chantiers titanesques, dont les coûts ne cessent d’être réévalués..

C’est donc le consommateur qui paiera le gros de la facture !

CHAPITRE 6 :

Augmentation Prix de l’Électricité : le Pire est à Venir ?


Nous avons vu comment et pourquoi les tarifs EDF augmentent.

Alors vous vous posez très certainement la question suivante :

Ma facture d’électricité va-t-elle continuer à grimper ?”.

Malheureusement, oui.

Et ce dès 2022.

En effet, les spécialistes estiment que la hausse des prix sur le marché de gros va influencer directement la facture des Français(es).

Résultat : le prix du kWh pourrait grimper de 5 à 6% dès février 2022.

Et ensuite ? 

La Commission d’enquête du Sénat sur le coût réel de l’électricité annonçait en 2012 que le prix de l’électricité allait grimper pour s’aligner sur le prix pratiqué par les autres pays européens.

Soit une hausse de +100% entre 2012 et 2023.

Sinon, voici représentés de manière claire les différents scénarii d’augmentation du prix de l’électricité d’ici 2030 :

bouton article hausse tarif edf

CHAPITRE 7 :

Conclusion

Le prix de l’électricité a véritablement explosé depuis maintenant plus de 10 ans.

Les raisons sont multiples : financement du mix énergétique, augmentation des taxes et contributions, contribution au financement de la dette d’EDF…


Et malheureusement, cette tendance n’est pas près de s’arrêter.

La bonne nouvelle, c’est qu’il existe un moyen de se protéger contre la hausse du prix de l’électricité : produire et consommer sa propre électricité.

Aujourd’hui, la solution la plus rentable et la plus simple à mettre en place, c’est l’installation de panneaux solaires photovoltaïques en autoconsommation.

panneau solaire norvège

Maintenant, c’est à vous

Vous aussi le montant de votre facture d’électricité a explosé ces dernières années ? 

Avez-vous déjà fait le calcul pour savoir de combien exactement ?

Avez-vous trouvé des moyens pour vous protéger contre ces hausses à répétition ? 

Dites-le nous en commentant cet article !

FAQ

Quelle est la hausse du tarif EDF en 2022 ?


En 2022, le prix TTC du kWh a augmenté de +4 % le 1er février. Concrètement, cela veut dire que votre facture d’électricité annuelle augmente de 90 € par rapport à Janvier 2022, pour la même consommation.

Pourquoi le prix de l’électricité augmente ?


Jusqu’en 2017, la principale raison qui expliquait la hausse du prix de l’électricité était l’augmentation des taxes et contributions. Depuis, c’est la hausse du prix de l’électricité sur le marché de gros, ainsi que la répercussion de la dette d’EDF sur le TRV qui expliquent son augmentation exponentielle.

Faut-il s’attendre à de nouvelles hausses du tarif EDF en 2022 ?


Non. Grâce au bouclier tarifaire mis en place par l’Etat, le prix de l’électricité est gelé jusqu’à 2023. Mais dès l’année prochaine, la loi prévoit un rattrapage du prix de l’électricité, lissé sur 12 mois. Bref, la facture d’électricité va bel et bien augmenter de 35 %…

Comment se protéger contre la hausse du tarif EDF ?


En 2022, la meilleure manière pour cesser de subir la hausse des prix de l’électricité, c’est de produire et autoconsommer sa propre énergie. Avec des panneaux solaires photovoltaïques, vous pouvez économiser jusqu’à 50% sur votre facture annuelle. En plus, vous pouvez vendre le surplus non consommé à EDF !