La RT 2020 doit entrer en vigueur le 31 décembre 2021.

Aussi appelée RE 2020 pour “Réglementation Environnementale”, son objectif est simple : que toutes les nouvelles constructions produisent davantage d’énergie qu’elles n’en consomment.

Mais concrètement, qu’est-ce que ces normes vont changer pour vous ?

  • Date d’application ;
  • Normes à respecter ;
  • Différences entre RT 2012 et RT 2020 ;
  • Solutions pour produire votre énergie ;
  • Et bien plus.

J’ai regroupé toutes les informations que vous devez absolument connaître sur la RT 2020 dans ce nouveau guide.

C’est parti !

Sommaire :

Cliquez sur un élément ci-dessous pour consulter directement ce qui vous intéresse :

  1. Qu’est-ce qu’Une Réglementation Thermique ?
  2. Les Normes de la RT 2020
  3. Maison Passive
  4. Maison Positive
  5. Différences RT 2012 et RT 2020
  6. Date d’Application de la RT 2020
  7. Quelle Énergie Produire ?
  8. Panneaux Photovoltaïques et BEPOS
  9. Aides et Prix Panneaux Solaires
  10. Prix d’une Maison RT 2020
  11. Résumé : Ce qu’il Faut Retenir de la RT 2020
  12. FAQ

CHAPITRE 1 :

Qu’est-ce qu’Une Réglementation Thermique ?

Que signifie “RT” ?


Suite au premier choc pétrolier en 1973, la France a mis en place plusieurs réglementations thermiques (abrégées RT).

Il s’agit de normes de construction que doivent respecter tous les nouveaux bâtiments, qu’il s’agisse de bureaux, de bâtiments publics ou encore de logements privés.

Le but : réduire la consommation énergétique du secteur du Bâtiment.

Pourquoi a-t-on mis en place la RT 2020 ?


Avec 44 % de la consommation énergétique en France, le Bâtiment est encore aujourd’hui le secteur le plus énergivore, devant les Transports et l’Industrie. 

Il est également responsable de près de 25 % des émissions de CO2 nationales.

Et ce malgré la RT 2012, toujours en vigueur actuellement…

bâtiments réglementation énergétique 2020 (RE 2020)

Ce constat est d’autant plus alarmant que l’on est bien loin d’atteindre les chiffres fixés par le Grenelle de l’environnement de 2007.

L’objectif était clair : diviser par 4 les émissions de gaz à effet de serre en 2050 par rapport à 1990.

C’est ce qu’on appelle le “Facteur 4”, aujourd’hui inscrit dans la loi.

La RT 2020 devrait nous permettre de mettre un coup d’accélérateur et d’atteindre cet objectif ambitieux.

Voyons en quoi elle consiste.

CHAPITRE 2 :

Qu’est-Ce Que La Réglementation RT 2020 ?


La RT 2020 (ou RE 2020 pour “Réglementation Environnementale”) est la nouvelle Réglementation Thermique. Elle prend en compte l’empreinte environnementale globale des nouveaux bâtiments. Son principe tient en une ligne : toute nouvelle construction doit produire plus d’énergie qu’elle n’en consomme.

Pour cela, les nouvelles constructions doivent respecter 3 normes clés :

① Avoir une consommation de chauffage faible


Plus précisément, les nouvelles constructions doivent avoir une consommation de chauffage inférieure à 12 kWhep/m2/an (kilowatt-heure d’énergie primaire par m2 et par an).

Mais à quoi correspond un kWhep ?

Le kilowatt-heure d’énergie primaire est une unité de mesure tenant compte de l’énergie nécessaire à la production et au transport de l’électricité. En France, on considère par convention qu’il faut 2,58 kWhep pour 1 kWh facturé par votre fournisseur.

Concrètement, cela signifie que si vous optez pour un chauffage électrique, sa consommation annuelle par m2 doit être inférieure à (12/2,58=) 4, 65 kWh.

Actuellement, la consommation moyenne de chauffage des logements en France est de 110 kWh/m2/an. Le défi est donc immense !

Chauffage électrique et facture d'électricité

Alors, comment faire pour atteindre une si faible consommation de chauffage ?

Tout simplement, choisir une excellente isolation thermique, aussi bien au froid qu’à la chaleur.

Des matériaux comme le bois, la paille ou encore le verre cellulaire sont  particulièrement intéressants, grâce à leur faible conductivité thermique.

Ainsi, comme l’indique le Ministère de la Transition Écologique, la RE 2020 va “permettre aux occupants de vivre dans un lieu de vie et de travail adapté aux conditions climatiques futures en poursuivant l’objectif de confort en été”.

Adieu les 35° dans votre logement en plein été !

② Réduire sa consommation totale d’énergie


Les nouvelles constructions doivent également avoir une consommation totale d’énergie primaire (chauffage, eau chaude sanitaire, éclairage et appareils électriques) inférieure à 100 kWh/m2/an.

En 2018, la moyenne du parc immobilier français était de 210 kWhep/m2/an.

La RE 2020 exige donc de diviser par deux la consommation d’énergie primaire des nouveaux bâtiments.

Cela passe notamment par une meilleure isolation, comme nous venons de le voir, mais également par des appareils moins énergivores.

③ Produire une énergie renouvelable pour avoir un bilan énergétique passif ou positif


Pour cela, un ou plusieurs dispositifs de production d’énergie peuvent être intégrés au bâtiment, par exemple des panneaux solaires photovoltaïques.

La RT 2020 va donc permettre le développement de bâtiments plus respectueux de l’environnement.

Voyons ensemble leur fonctionnement et les avantages qu’ils présentent.

CHAPITRE 3 :

Les Maisons Passives ne respectent pas la RT 2020


Une maison passive est un bâtiment avec une consommation d’énergie très faible, voire nulle.

Un BEPAS (Bâtiment à Énergie Passive) a donc besoin d’une isolation très performante pour conserver au maximum la chaleur émise par ses occupants et ses appareils.

Pour autant, une maison passive ne respecte pas la RT 2020 (ou RE 2020), puisqu’elle ne produit pas d’énergie.

CHAPITRE 4 :

Les Maisons Positives respectent la RT 2020


Une maison positive (ou BEPOS, pour Bâtiment à Énergie Positive) est une maison passive qui produit de l’énergie.

Ce type de maison produit donc plus d’énergie qu’elle n’en consomme.

Autrement dit, toutes les nouvelles constructions respectant la RE 2020 seront des BEPOS.

CHAPITRE 5 : 

Quelles Différences entre RT 2012 et RE 2020 ?


La RE 2020 est en fait une RT 2012 plus poussée et plus exigeante.

La RT 2012 limite la dépense énergétique à 50 kWh/m2/an, contre 0 pour la RE 2020, qui impose aux nouvelles constructions de produire plus d’énergie qu’elles n’en consomment. On parle de Bâtiment Basse Consommation pour la RT 2012 et de Bâtiment à Énergie Positive pour la RT 2020.

Les principales différences entre la RT 2012 et la RE 2020 peuvent se résumer ainsi :

 RT 2012RE 2020
Classe énergétique bâtimentsBâtiments Basse Consommation (BBC)Bâtiment à Énergie Positive (BEPOS)
Objectif concernant la consommation énergétiqueDiminuer la consommation des équipementsSupprimer le gaspillage énergétique grâce à une gestion intelligente de la consommation
Les équipements de quels usages sont concernés ?– Refroidissement– Chauffage– Production d’eau chaude sanitaire– Eclairage– Auxiliaires– Refroidissement– Chauffage– Production d’eau chaude sanitaire– Eclairage– Auxiliaires– Appareils ménagers– Appareils électroménagers
Quelles normes ?– Isolation thermique des bâtiments– Isolation thermique des bâtiments– Production d’énergie– Empreinte environnementale faible

CHAPITRE 6 :

Date d’Application de la RT 2020


Comme son nom l’indique, la RE 2020 devait initialement entrer en vigueur en 2020.

Mais COVID oblige, son calendrier a été revu plusieurs fois.

Finalement, la RE 2020 devrait entrer en application à partir de 2022 pour les logements.

Si vous déposez votre permis de construire avant le 1er Janvier 2022, votre maison pourra se contenter de respecter la RT 2012.

Passée cette date, elle sera soumise à la RE 2020 (à moins qu’elle ne soit à nouveau repoussée d’ici là…).

La RE 2020 est dores et déjà obligatoire pour tous les bâtiments publics neufs depuis 2018.

CHAPITRE 7 :

Quelle énergie produire pour respecter la RT 2020 ?


La RT 2020 impose aux nouveaux bâtiments de produire de l’énergie.

Plusieurs solutions s’offrent à vous. Voyons ensemble comment faire le meilleur choix.

Première question à se poser : quelle énergie souhaitez-vous produire ? De l’eau chaude ? De l’air chaud pour chauffer votre logement ? De l’électricité ?

Produire de l’électricité offre plusieurs avantages :

  • Vous gagnez en indépendance vis-à-vis du réseau électrique. Vous pouvez ainsi alimenter en électricité n’importe quel bâtiment, même s’il est isolé ;
  • Vous faites un geste pour l’environnement en produisant une énergie verte ;
  • Vous vous protégez des augmentations du prix de l’électricité.

Deuxième question à se poser : comment produire votre électricité

Là aussi, plusieurs possibilités s’offrent à vous. Vous pouvez :

  • Installer une éolienne sur votre maison ou dans votre jardin. Mais cette solution est difficile à mettre en place, de part son prix élevé (jusqu’à 40 000 €). De plus, vous devez habiter dans une zone recevant suffisamment de vent ;
  • Investir dans une hydro-turbine. Les contraintes sont également nombreuses, puisque vous devez avoir à proximité de votre logement un cours d’eau dont le débit est suffisamment puissant pour faire tourner une turbine. Sans parler des démarches administratives, qui peuvent prendre jusqu’à 2 ans pour aboutir ;
  • Installer des panneaux photovoltaïques sur votre toiture. Et bonne nouvelle, cette solution cumule les avantages ! En plus d’être accessible financièrement (comptez entre 6 200 et 8 750 € pour une installation de 3 kWc, soit 8 panneaux solaires), en optant pour l’autoconsommation photovoltaïque vous pouvez bénéficier d’aides de l’Etat ! Et contrairement à ce que l’on pourrait penser, cette solution est viable aussi bien dans le Nord que dans le Sud de la France. Enfin, pas de démarches administratives à n’en plus finir.

Les panneaux photovoltaïques sont donc tout à fait adaptés à la RE 2020.

Installation solaire réalisée par un installateur RGE

CHAPITRE 8 :

Les panneaux photovoltaïques sur un BEPOS


Vous savez maintenant que vous souhaitez installer des panneaux photovoltaïques sur votre future maison.

Alors, de combien de panneaux solaires avez-vous besoin ?

Pour respecter la RE 2020, vous devez produire plus d’énergie que ce que vous consommez.

Mais si votre logement n’est pas encore construit, vous ne connaissez pas votre future consommation.

Heureusement, vous pouvez l’estimer facilement, appareil par appareil.

Vous devez simplement connaître :

  • La puissance en Watts de l’appareil ;
  • Le nombre d’heures de fonctionnement quotidien ;
  • Le nombre de jours d’utilisation de l’appareil sur une année.

Multipliez ces 3 chiffres et divisez le résultat par 1 000 pour obtenir la consommation d’un appareil en kWh.

Exemple :

Vous utilisez votre four électrique d’une puissance de 2 500 W 3 jours par semaine pendant 2 heures, tout au long de l’année.

Sa consommation sera donc de (2 500 (W) x 3 (jours) x 2 (heures) x 52 (semaines)) / 1 000 = 780 kWh par an.

Il ne vous reste plus qu’à répéter l’opération pour l’ensemble de vos appareils électriques, sans oublier votre chauffage et votre chauffe-eau.

appareil électroménager consommation électricité

Une fois que c’est fait, vous connaissez approximativement la quantité d’électricité que votre logement BEPOS va consommer.

Il ne vous reste plus qu’à calculer combien de panneaux solaires seront nécessaires pour produire au moins autant d’énergie.

Le rendement des panneaux solaires, exprimé en kilowatt-heure (kWh) varie en fonction de nombreux facteurs (le niveau d’ensoleillement, l’orientation et l’inclinaison de votre toiture, les ombrages provenant des obstacles proches ou lointains…)

Pour avoir une première estimation, vous pouvez prendre connaissance de la carte ci-dessous.

Elle indique la production potentielle en kWh par kilowatt-crête (kWc) de panneaux photovoltaïques dans les conditions optimales, soit une inclinaison de toiture de 30°, orientée plein Sud.

Par exemple à Bordeaux, 1 kWc de panneaux photovoltaïques produira entre 1 100 et 1 200 kWh d’électricité.

CHAPITRE 9 :

Aides et Prix d’une Installation Solaire


Si vous optez pour des panneaux photovoltaïques en autoconsommation avec vente du surplus, vous pouvez profiter de la prime à l’autoconsommation et du tarif d’achat de votre surplus.

① Profiter de la Prime de l’État 2021


Depuis le 10 mai 2017, l’État incite les Français à franchir le pas du photovoltaïque avec une aide à l’autoconsommation.

Voici un tableau récapitulatif du montant de la prime à l’autoconsommation au troisième trimestre 2021 :

Puissance de l’installation photovoltaïqueMontant d’aide versé pour chaque kWc installé
⩽ 3 kWc380 €
⩽ 9 kWc280 €
⩽ 36 kWc160 €
⩽ 100 kWc80 €

Par exemple pour une installation de 6 kWc, vous bénéficiez d’une prime de (6×280=) 1 680€.

② Vendre Votre Surplus à EDF O.A


Depuis la loi du 10 Février 2000, EDF Obligation d’Achat (ou EDF OA) a l’obligation d’acheter l’électricité photovoltaïque aux producteurs, pendant 20 ans à partir de la date de signature de mise en service de votre installation solaire.

Autrement dit, toute l’électricité que vos panneaux solaires produisent mais que vous ne consommez pas est automatiquement vendue à EDF OA.

Le tarif d’achat actuel du kilowatt-heure est fixé à 0.10 €, ce qui représente près de 2 000 € sur toute la durée du contrat.

③ Prix des Panneaux Solaires


Pour une installation solaire sur une maison de plain-pied avec des tuiles mécaniques, nous proposons les tarifs suivants :

Puissance de l’installation photovoltaïquePrix estimatif TTCMontant de la prime à l’autoconsommation
3 kWcEntre 6 200 et 8 750 €1 140 €
6 kWcEntre 11 500 et 14 500 €1 680 €
9 kWcEntre 15 500 et 19 000 €2 520 €

Ces prix comprennent absolument tout : l’ensemble du matériel, la pose, les démarches administratives, le raccordement, la mise en service…

CHAPITRE 10 :

Prix d’une Maison RT 2020


Les BEPOS utilisent des matériaux de construction plus respectueux de l’environnement mais aussi plus performants énergétiquement.

Ces nouveaux matériaux, comme le chanvre, la ouate de cellulose ou encore la roche volcanique sont peu répandus en France. Leur prix est donc plus élevé que les matériaux traditionnels.

Votre maison neuve doit également comprendre une ou plusieurs solutions de production d’énergie, dont le coût varie d’une solution à une autre.

Maison BEPOS RT 2020

Au final, on estime que le coût de construction d’un BEPOS sera 10% supérieur au prix d’un bâtiment de construction classique.

Mais grâce aux économies d’énergies que vous allez réaliser, ce surcoût sera vite rentabilisé.

Si vous optez pour des panneaux solaires en autoconsommation, vous pouvez en plus bénéficier des aides de l’Etat, ce qui réduit leur coût de revient.

Ce qu’il faut retenir de la RT 2020


En résumé, voici 5 choses que vous devez retenir sur la RT 2020 :

  • Son véritable intitulé est RE 2020, pour Réglementation Environnementale ;
  • Elle a été plusieurs fois reportée mais devrait entrer en application dès janvier 2022 ;
  • Elle ne s’applique qu’aux nouvelles constructions (logement, bureaux, bâtiments publics). Les maisons déjà existantes ne sont donc pas concernées ;
  • Les maisons passives ne respectent pas la RE 2020. En revanche, les maisons positives (ou BEPOS) respectent toutes les normes de la RE 2020 ;
  • La RE 2020 impose aux nouvelles constructions de produire plus d’énergie qu’elles n’en consomment.

Maintenant c’est à vous


J’espère que vous y voyez plus clair sur la Réglementation Environnementale 2020.

Avez-vous un projet de maison BEPOS en tête ?

Quelle solution de production d’énergie vous séduit le plus ?

Y a-t-il un point de la RE 2020 dont je n’ai pas parlé ?

Dites-moi ça en commentaire dans la section ci-dessous.

FAQ

🔎 Quelle est la différence entre la RT 2012 et la RT 2020 ?


La RT 2012 limite la dépense énergétique à 50 kWh/m2/an, contre 0 pour la RE 2020, qui impose aux nouvelles constructions de produire plus d’énergie qu’elles n’en consomment. 

On parle de Bâtiment Basse Consommation pour la RT 2012 et de Bâtiment à Énergie Positive pour la RT 2020.

🏠 Quelle isolation pour la RT 2020 ?


Pour respecter la RT 2020, le bâtiment doit assurer une excellente isolation thermique, aussi bien au froid qu’à la chaleur.

Des matériaux comme le bois, la paille ou encore le verre cellulaire sont particulièrement intéressants grâce à leur faible conductivité thermique.

📆 Quand la RT 2020 sera-t-elle obligatoire ?


La RE 2020 devrait entrer en application à partir de 2022 pour les logements.

Si vous déposez votre permis de construire après le 1er Décembre 2021, votre maison sera donc soumise à la RE 2020 (à moins qu’elle ne soit à nouveau repoussée d’ici là…).

💡 Comment produire de l’énergie pour respecter la RT 2020 ?


Plusieurs solutions sont possibles pour produire de l’énergie. Vous pouvez par exemple installer des panneaux solaires photovoltaïques.