C’est la luminosité qui permet à vos panneaux solaires de produire de l’énergie. Les conditions météo influent donc sur le rendement de votre installation. Mais contrairement à ce que l’on pourrait penser, une absence de soleil n’entraîne pas forcément l’arrêt de la production. Grâce à ces quelques proverbes de notre invention, vous saurez à quoi vous en tenir par tous les temps !

Ce schéma (de toute beauté) est une création originale In Sun We Trust :)
Ce schéma (de toute beauté) est une création originale In Sun We Trust 🙂

« Ciel bleu, panneaux heureux »

Horizon dégagé, soleil flamboyant : ce sont les conditions météo idéales pour un rendement optimal. Le panneau solaire pourra utiliser le rayonnement direct pour produire de l’électricité, mais également le rayonnement diffus. En effet, même par ciel bleu, les particules dans l’atmosphère (poussière, pollen, pollution…) dispersent le rayonnement solaire sur toute la surface de la Terre. Attention toutefois à la chaleur : un panneau en surchauffe produira moins.

« Ciel gris, ce n’est pas fini »

« Quand le ciel bas et lourd pèse comme un couvercle sur l’esprit gémissant en proie aux longs ennuis » (un peu de poésie ne fait jamais de mal), votre installation photovoltaïque ne s’ennuie pas, elle ! Les panneaux utilisent le rayonnement diffus du Soleil. Sur votre toiture, tout va bien ; en revanche, pour des technologies « concentrées » comme un four solaire, c’est cuit (ou cru, en l’occurrence). Et si un peu de pluie vient s’inviter à la fête, pas grave : au contraire, la pluie permettra de nettoyer vos panneaux.

« Par temps neigeux, c’est presque mieux »

Même le jour de Noël, il n’y a pas de miracle : un panneau photovoltaïque recouvert de neige ne peut produire d’électricité. Heureusement, la neige fond en général plus rapidement sur la surface d’un panneau PV ; il devrait donc pouvoir se dépêtrer tout seul. Encore mieux : un paysage enneigé pourra augmenter le rendement de votre installation, grâce à l’« effet albédo » de la neige, qui accentue la luminosité.

« Grosse grêle ou grand vent, serrez les dents »

Si un aléa (rarissime) lié à la grêle se produit, vous pouvez faire jouer la garantie fabriquant
Si un aléa (rarissime) lié à la grêle se produit, vous pouvez faire jouer la garantie fabriquant

Nuages, pluie, neige : il en faut plus que ça pour perturber sérieusement le fonctionnement de vos panneaux. En fait, les deux risques météo les plus sérieux pour votre installation sont le vent et la grêle : une forte tempête pourrait faire s’envoler votre toiture solaire (et votre toiture tout court, d’ailleurs) ; des grêlons gros comme le poing pourraient endommager les panneaux.

Mais soyons clairs, il s’agit là de circonstances exceptionnelles.  Une bonne installation sera solidement fixée à votre toit. Et, pour respecter la norme CEI 61 125, les panneaux doivent résister à l’impact d’une bille de plomb propulsée à plus de 16 mètres par seconde ! En bref, vous pouvez faire confiance à votre matériel solaire pour résister aux intempéries – mais plus l’installation est de bonne qualité, mieux c’est. Au fait, on vous a déjà dit qu’il valait mieux faire appel à un artisan pour passer à l’énergie solaire ?