Produire et consommer soi-même son électricité verte, comme on peut cultiver et manger ses propres légumes, c’est aujourd’hui possible et rentable grâce aux nouvelles primes mises en place par l’État. Quel est le coût d’une installation photovoltaïque ? Quelles économies pouvez-vous espérer ? Quelles autres options s’offrent à vous ? On fait le point.

 

Qu’est-ce que l’autoconsommation photovoltaïque ?

L’autoconsommation photovoltaïque permet de générer de l’électricité grâce à des panneaux solaires installés sur votre toit. Cette énergie sera ensuite utilisée directement par vos différents appareils électriques. Cela nécessite donc d’ajuster au mieux votre production en fonction de votre consommation moyenne, et de bien dimensionner votre installation.

Qu’est-ce que cela veut dire ?

Les installations photovoltaïques en autoconsommation sont généralement de petite taille car le but est d’optimiser votre taux d’autoconsommation. Ce dernier correspond à la part de production d’électricité photovoltaïque qui est consommée instantanément sur place .

Il est important de préciser que l’électricité que vous ne consommez pas est vendue à 0.10€/kWc à EDF. Or, ce nouveau prix, issu du nouvel arrêté tarifaire 2017 sur le photovoltaïque, n’est pas assez élevé pour vous permettre de rentabiliser une installation de grande taille en autoconsommation.

Il est donc plus intéressant de produire juste ce dont vous avez besoin. Une installation de petite taille, d’une puissance inférieure ou égale à 3 kWc, vous permet d’atteindre facilement 90 à 100% d’autoconsommation en modifiant quelque peu vos habitudes de consommation.

Vous pouvez par exemple programmer votre machine à laver pour qu’elle se déclenche l’après-midi. En hiver, vous pouvez également choisir de chauffer votre maison lorsque vous êtes encore au travail. Vous exploitez ainsi au mieux votre production électrique et optimisez votre confort en bénéficiant d’une douce chaleur dès votre arrivée.

Cela dit, il peut être intéressant de surdimensionner votre installation photovoltaïque si vous souhaitez vous équiper de systèmes de stockage comme le Powerwall de Tesla. En couplant vos panneaux solaires à une batterie, vous transformez votre habitation en véritable unité énergétique indépendante et exploitez tout le potentiel de l’énergie solaire.

 

 

Quelle réduction de facture pouvez-vous attendre ?

D’après une de nos récentes études menées sur la métropole de Nantes, une installation photovoltaïque de 3 kWc (soit environ 20m² ou une dizaine de panneaux solaires) produit en un an pour un foyer, l’équivalent de la consommation électrique liée à l’éclairage, l’électroménager, la télévision et la box internet. 

Avec une installation similaire, vous produisez environ 3 100 kWh.  Si vous consommez la totalité vous-même, vous réaliserez une économie pouvant atteindre jusqu’à 446 € chaque année.

Si vous souhaitez avoir une estimation précise des économies que vous pouvez réaliser sur vos factures, utilisez notre simulateur !

► Apprenez comment réduire vos factures avec l’autoconsommation

 

Combien coûte une installation photovoltaïque en autoconsommation ?

Aujourd’hui vous pouvez acquérir un système photovoltaïque de 2.5 kWc, vous permettant de réduire vos factures jusqu’à 25%, pour environ 6 500€. Pour ce prix, vous bénéficiez des panneaux solaires, des onduleurs, de la structure de pose, du matériel électronique et de l’installation par une entreprise ou un artisan compétent.

Vous ne souhaitez pas installer de panneaux solaires sur votre toiture, et envisagez d’investir dans un kit d’autoconsommation « do it yourself » ? Nous déconseillons fortement ces kits d’autoconsommation à monter soi-même, pour plusieurs raisons :

  • Un kit mal fixé peut chuter et engendrer des dégâts matériels, ou pire physiques, qui ne sont pas nécessairement couverts par votre assurance ;
  • Installer son kit autoconsommation où l’on veut, c’est aussi prendre le risque de l’installer là où il ne produira pas ou peu. Optimiser l’emplacement des panneaux solaires fait partie intégrante des compétences d’un bon installateur.

En voulant économiser sur l’installation, vous risquez de faire un investissement peu ou pas rentable et potentiellement dangereux.

 

Quelle prime et crédit d’impôt pour l’autoconsommation ?

Le crédit d’impôt pour l’installation de panneaux solaires photovoltaïque n’existe plus depuis 2014. Il est aujourd’hui réservé à certains types d’installations aérovoltaïques, aussi appelée hybrides, ou thermiques.

Cela dit, la nouvelle réglementation 2017 sur le photovoltaïque encourage fortement l’autoconsommation. En effet, les personnes souhaitant adopter l’autoconsommation photovoltaïque bénéficient maintenant d’une nouvelle prime à l’investissement. Le montant de la prime est fixé à:

  • 400 €/kWc pour une installation inférieure ou égale à 3 kilowatts-crête (kWc),
  • 300 €/kWc pour une installation d’une puissance comprise entre 3 et 9 kWc,
  • 200 €/kWc pour une installation d’une puissance comprise entre 9 et 36 kWc,
  • 100 €/kWc pour une installation d’une puissance comprise entre 36 et 100 kWc.

Si vous souhaitez apprendre comment prétendre à cette prime, nous vous invitons à lire notre article consacré à la fiscalité du solaire en 2017.

► Continuez vers l’article : fiscalité de l’énergie solaire en 2017

 

Quelles sont les alternatives à l’autoconsommation ?

L’autoconsommation n’est pas la seule possibilité qui est offerte par le photovoltaïque. Avec des taux de rentabilité pouvant atteindre 10%, la vente de votre production demeure une option attractive. En choisissant cette option, vous signez un contrat avec EDF qui s’engage à acheter votre production à un prix bonifié, connu au moment de la signature et fixe pendant 20 ans. Suite à la nouvelle réglementation de mai 2017, ce montant est de :

  • 23 200 €/kWc pour une installation inférieure ou égale à 3 kilowatts-crête (kWc) en IAB,
  • 20 400 €/kWc pour une installation d’une puissance comprise entre 3 et 9 kWc en IAB,
  • 12 075 €/kWc pour une installation d’une puissance comprise entre 9 et 36 kWc en IAB,
  • 11 500 €/kWc pour une installation d’une puissance comprise entre 36 et 100 kWc en IAB,

Vous vendez donc votre production 1,5 fois plus cher que le prix auquel vous achetez l’électricité que vous consommez. Une solution à la fois rentable et sûre.

Autre avantage : la vente de votre électricité permet, dans une certaine mesure, de consommer votre production. En effet, les électrons se déplacent toujours vers le point de demande le plus proche. De ce fait, si vous utilisez votre machine à laver pendant que vos panneaux photovoltaïques produisent, votre énergie alimentera en priorité votre machine. Le reste de votre production sera ensuite envoyée vers votre voisinage.

Vous devenez donc en quelque sorte le producteur d’énergie verte de votre quartier !

Que vous choisissiez l’autoconsommation ou la vente, vous faites dans les deux cas un geste fort pour votre porte-monnaie et surtout, pour la planète.