Alors que les problématiques actuelles questionnent l’impact environnemental, la durabilité et l’écologie des constructions, les enjeux énergétiques sont au coeur de la réflexion.

L’augmentation du prix de l’énergie, les avantages fiscaux et la volonté d’une maison plus confortable, font qu’aujourd’hui la rénovation énergétique, ou communément appelée rénovation thermique, est de plus en plus une solution choisie par les foyers français, permettant la valorisation et la modernisation de son habitat.

Par où commencer ?

De quels travaux ma maison a-t-elle réellement besoin ?

Ai-je droit à des aides et des tarifs préférentiels pour financer ces travaux ?

Comment réussir ma rénovation énergétique ? On vous dit tout. 

téléchargez votre ebook

Sommaire :

Cliquez sur un élément ci-dessous pour consulter directement ce qui vous intéresse :

Chapitre 1 : Faire un diagnostic énergétique de votre maison
Chapitre 2 : Un projet globale avec un architecte
Chapitre 3 : S’attaquer aux principaux facteurs
Chapitre 4 : Choisir une source d’énergie éco-responsable
chapitre 5 : Profiter des aides et subventions

Chapitre 1 :

Faire un diagnostic énergétique de votre habitation


Avant de vous lancer dans quelconques travaux de rénovation énergétique, il est important de connaître l’état actuel de votre maison. En effet, la mauvaise performance énergétique d’un logement peut être due à de nombreux facteurs

  • L’état actuel de la maison ;
  • Sa surface totale et la vétusté des équipements ;
  • Et appareillages électriques. 

Comprendre la provenance des déperditions thermiques qui induisent cette mauvaise performance énergétique, c’est vous assurer d’entreprendre des travaux efficaces, qui auront un réel impact sur votre logement.

De ce fait, le diagnostic énergétique est une étape primordiale. 

On distingue actuellement 3 niveaux de performances : les habitations énergivores, à efficacité moyenne et celles économes en énergie. 

En France, de nombreux logements sont actuellement en précarité énergétique, avec une performance médiocre, correspondant bien souvent à la lettre E sur l’étiquette énergie du DPE, qui mesure la consommation énergétique des logements.

Chapitre 2 :

Un projet globale avec un architecte


La rénovation énergétique d’une maison est une réalisation technique.

Elle doit être réfléchie dans sa globalité, et manoeuvrée par des professionnels qualifiés.

Profitez-en pour envisager une rénovation incluant les principes d’une architecture bioclimatique, améliorant votre performance énergétique, mais également le confort de votre intérieur en profitant des apports solaires passifs au sud, et en limitant les déperditions au nord.

Ces travaux peuvent rapidement devenir complexes, notamment si votre maison est ancienne et qu’une rénovation globale de votre logement est à opérer.

Vous faire accompagner par un professionnel tel qu’un architecte est essentiel pour la rénovation de votre maison.

Il est le spécialiste le plus qualifié pour cette démarche. Sa connaissance et son expertise vous garantissent un projet réalisable, durable et sur-mesure.

De plus, l’architecte est le professionnel qui vous apportera le plus de garanties, pendant et après les travaux.

Sur Archidvisor, vous pourrez facilement trouver le meilleur professionnel pour votre projet de rénovation de maison. 

Faîtes vous également accompagné par des professionnels RGE (Reconnus Garant de l’Environnement), les experts pour la réalisation de ces travaux.

Chapitre 3 :

S’attaquer aux principaux facteurs 


Bien souvent, une mauvaise performance énergétique est causée par une mauvaise étanchéité de la maison.

Le chauffage occupe 2/3 des dépenses énergétiques de votre maison.

La toiture représente près de 30% des déperditions thermiques, les murs 25% et seulement 13% des déperditions thermiques sont causées par les fenêtres.

Il est donc important de penser globalement à l’étanchéité de la maison afin d’améliorer ses performances. Envisagez donc les travaux suivants : 

  • Isolation de la toiture (selon la RT 2012, une isolation des combles de 30 cm d’épaisseur par exemple)
  • Isolation des murs et du plancher
  • Remplacement des fenêtres (avec double vitrage performant)
  • Traitement des ponts thermiques
  • Traitement spécifique sur l’étanchéité à l’air par l’installation de VMC et un travail sur l’infiltration de l’air faible

Pensez également que vous pouvez réduire votre consommation énergétique par des gestes simples : éteindre les lumières dès que vous quittez une pièce, vous équiper d’ampoules à basse consommation, mettre hors tension les appareils lorsqu’on ne les utilise pas, programmer son chauffage, réduire sa consommation d’eau chaude, etc.

Chapitre 4 :

Choisir une source d’énergie éco-responsable


En rénovant votre maison, améliorant son isolation et chassant les ponts thermiques, les besoins en chauffage ne sont plus les mêmes.

Profitez-en pour changer la source de production d’énergie, en choisissant pour une source éco-responsable.

Si vous avez opté pour la rénovation globale de votre logement, vous pouvez envisager un nouveau système centralisé de type plancher chauffant.

Cependant, si vous ne modifiez pas l’architecture existante de votre maison, vous pouvez conserver le système d’installation de chauffage mais opter pour une production d’énergie différente.

Vous pouvez tout à fait remplacer une chaudière fioul par une chaudière gaz à condensation ou installer un poêle à granulés. 

Le plus important est d’opter pour une solution suffisante pour votre maison. Un équipement surdimensionné ne vous permettra pas une meilleure performance, et vice versa. 

La production d’eau chaude consomme également beaucoup d’énergie. La production couplée au chauffage (chaudière) et le ballon EC électrique sont très courants.

Mais avez-vous envisagé la mise en place de panneaux solaires photovoltaïques ?

Cette solution est de plus en plus accessible et ajoute une réelle plus-value à votre logement

Chapitre 5 :

Profiter des aides et subventions pour la rénovation énergétique de votre maison


De nombreuses aides financières et dispositifs ont été mis en place afin de vous aider à entreprendre aisément la rénovation énergétique de votre maison.

Il s’agit d’une problématique importante que l’Etat, les régions et certains investisseurs privés souhaitent soutenir et encourager les particuliers à se lancer dans la rénovation énergétique.

Les aides financières sont donc nombreuses :

  • Le CITE (crédit d’impôt pour la transition énergétique)
  • La prime énergie
  • La TVA réduite à 5,5%
  • Aides de l’ANAH (Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat)
  • L’éco Prêt à taux zéro
  • Les CEE (Certificats d’Economie d’Energie)

Toutes ces aides vous permettront de réaliser des travaux rentables, et améliorer durablement l’impact énergétique de votre maison.

Pensez à bien préparer votre dossier et notamment définir au plus juste le coût total de vos travaux.

Votre budget doit comprendre le coût des travaux, l’achat d’équipement et matériel, ainsi que les études nécessaires à réaliser pour se lancer dans un projet durable. 

téléchargez votre ebook