Aérovoltaïque : électricité + chaleur avec un seul panneau solaire ?

 

Si vous voulez produire votre électricité et chauffer votre maison, vous êtes au bon endroit !

Si en plus, vous êtes friand(e) de nouvelle technologie, alors vous allez simplement adorer les panneaux solaires aérovoltaïque.

C’est parti !

 

Qu’est ce que le solaire aérovoltaïque ?

 

Comme mentionné précédemment, le solaire aérovoltaïque est une technologie qui combien le solaire photovoltaïque avec le thermique pour la production de chaleur.

Attention à ne pas confondre avec une installation hybride, qui produit de l’eau chaude et non de l’air chaud.

Comment fonctionne cette nouvelle technologie ?

Un panneau solaire photovoltaïque est conçu pour attirer le maximum de rayonnement solaire.

Cependant, il ne peut pas convertir toute cette énergie en électricité, notamment à cause de ce que l’on appelle « l’effet joule ». Résultat : le panneau va naturellement grimper en température.

Alors, pourquoi ne pas récupérer cette chaleur pour chauffer l’intérieur d’une maison ?

C’est justement le principe de l’aérovoltaïque.

La face exposée au soleil s’apparente à un panneau photovoltaïque classique ; la face intérieure, elle, peut générer de l’air chaud, mais aussi de la climatisation nocturne en été et contribuer à assainir l’air intérieur.

L’aérovoltaïque combine donc les deux principales utilisations du solaire :

  • le photovoltaïque pour la production d’électricité
  • le thermique, pour la production de chaleur.

 

Quel prix pour le solaire aérovoltaïque ?

Le solaire aérovoltaïque est une technologie récente, plus onéreuse que le photovoltaïque.

Pour une installation de 3kWc, il faut compter :

  • entre 15.000 et 18.000 euros pour une installation aérovoltaïque
  • entre 7.000 et 9.000 euros pour une installation photovoltaïque

Si vous optez pour une installation de 6kWc, il faudra compter :

  • entre 24.000 et 30.000 euros pour une 6kWc en aérovoltaïque
  • entre 13.000 et 15.000 euros pour une installation photovoltaïque.

 

Quelles performances pour la partie photovoltaïque ?

Nous savons que les performances de l’aérovoltaïque varient si le logement est neuf (performances énergétiques A) ou ancien (performances énergétiques D).

Voici les économies de chauffage affichées pour les modèles R-Sun et R-volt de Systovi :

  • Une installation dans un logement neuf (RT2012) permettra une économie de chauffage de 6 à 27%,
  • Dans un logement ancien : entre 3 à 10% seulement

Certains fabricants conseillent de coupler une installation aérovoltaïque à un ballon thermodynamique. Ce dernier permet d’augmenter les performances globales du système.

Afin d’améliorer les performances, certaines conditions doivent toutefois être réunies.

Tout comme une installation photovoltaïque, une bonne exposition de la toiture, sans ombrage est indispensable.

Pour l’aérovoltaïque, il est également conseiller de réunir les conditions suivantes :

  • des faibles infiltrations d’air dans le bâtiment,
  • une faible exposition au vent,
  • des températures extérieures clémentes,
  • une bonne régulation du système de chauffage et de l’aérovoltaïque.

 

 Notre avis

La réalité est que ces technologies sont encore jeunes, contrairement au photovoltaïque qui est une solution éprouvée depuis plusieurs années.

Les retours d’expérience sont encore rares, et pas tous enthousiastes : il arrive que les économies de chauffage promises ne soient pas au rendez-vous…

Notons également qu’avec un contexte fiscal favorable, ces panneaux solaires « nouvelle génération » sont parfois vendus beaucoup trop chers.

 

Quelles aides ?

Contrairement au photovoltaïque, une installation aérovoltaïque est éligible au Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique (CITE).

En effet, l’aérovoltaïque est considéré comme un chauffage solaire par la réglementation française.

De ce fait, vous bénéficiez d’un crédit d’impôt de 30% sur le matériel, dans la limite de 1 200€, et d’une TVA de 5.5% à l’achat.

Pour y avoir droit, il faut toutefois :

  • être  résident et contribuable français,
  • que le logement faisant l’objet des travaux soit votre résidence principale et construite depuis plus de deux ans.

Aide pour l’autoconsommation avec vente de surplus

Il est également possible de bénéficier de la prime à l’investissement pour une installation en autoconsommation avec vente de surplus.

Cette dernière est dégressive en fonction de la taille de l’installation :

  • pour une installation inférieure ou égale à 3kWc, vous toucherez 390€ par kilowatt-crête (kWc) installé. Un kWc équivaut environ à 4 panneaux solaires.
  • pour une installation d’une puissance comprise entre 3 et 9 kWc, 290 €/kWc
  • pour une installation d’une puissance comprise entre 9 et 36 kWc, 190 €/kWc
  • pour une installation d’une puissance comprise entre 36 et 100 kWc, 90€/kWc

Pour en bénéficier, il faut remplir l’une des conditions suivantes :

  • installé de manière parallèle à votre toiture ;
  • installé sur une toiture plate ;
  • ou remplir une fonction d’allège, de bardage, de brise-soleil, de garde-corps, d’ombrière, de pergolas ou de mur-rideau.

Si vous ne consommez pas toute l’électricité à l’instant T, pour pouvez vendre le surplus au gestionnaire du réseau pour 10cts/kWh.

La vente totale

Il est également possible d’opter pour de la vente totale avec une installation aérovoltaïque.

Pour cela, il n’y a pas de prime à l’investissement, mais un tarif d’achat bonifié.

Ainsi, pour une installation intégrée au bâti, le kWh est acheté :

  • 0,2148 euros pour une installation d’une puissance 3kWc,
  • 0,1871 euros pour une installation d’une puissance comprise entre 3 et 9kWc

 

 Quel entretien ?

 

Tout comme une installation photovoltaïque, une installation l’aérovoltaïque nécessite peu d’entretien.

Il faut cependant veiller à ce que les modules photovoltaïques soient propres. Un lavage tous les 3 ans avec de l’eau tiède suffira amplement.

Toutefois, si vous résidez dans une zone agricole, ou sujette à beaucoup de pollution, un nettoyage annuel ne sera pas de trop.

Pour ce qui est de la partie chauffage, il vous suffira de changer le filtre chaque année.

>>> Je veux en savoir plus sur l’entretien des panneaux solaires

 Un petit rappel

Cette technologie est très récente, c’est pourquoi des vendeurs peu scrupuleux en profitent pour la présenter comme « la solution miracle » :

  • Réduction de facture délirante, voire annulation totale de la facture pour les plus téméraires,
  • 100% d’autonomie,
  • Des devis très peu détaillés,
  • « Installation qui s’autofinance avec la vente de l’électricité »,
  • Aucun document technique fourni …
  • et bien-sûr, un crédit à la consommation à un taux démesuré…

Nous ne pouvons donc que vous recommander d’être TRÈS TRÈS TRÈS (TRÈS) prudent !

Faites plusieurs demande de devis, en vérifiant que le matériel a les garanties nécessaires ; et surtout, surtout, ne vous faites pas avoir par les belles promesses des prospecteurs téléphoniques!

>>> Un rappel sur les arnaques aux panneaux solaires

 

 Pour en savoir plus sur cette technologie, n’hésitez pas à consulter l’excellente note de photovoltaïque.info.

 

Facebook Comments